Aller au contenu

Le site francophone des cultivateurs en herbe !
- - - - -

Canada - Quel serait le prix d'un gramme de cannabis légal?


Le gouvernement Trudeau prévoit d'ici juillet 2018 rendre légales la vente et la consommation de marijuana à des fins récréatives. Du lot de questions que ce projet de loi soulève, une demeure peu abordée : quel sera le prix de vente de la marijuana sur le marché légal?

 

 

La question du prix du cannabis tombera dans la cour des provinces, qui se verront ainsi incomber la tâche complexe de déterminer comment concurrencer le marché noir sans pour autant inciter à consommer davantage.

 

Pour l'heure, le prix moyen sur le marché illégal canadien se chiffre à 8,32 $ par gramme, selon le site Price of weed. Le Québec et la Colombie-Britannique arrivent en tête de liste du prix le plus bas, à respectivement 7,31 $ et 7,70 $.
Le bureau du directeur parlementaire du budget s'est penché sur la question du prix d'un gramme de cannabis légal et est arrivé à un chiffre bien précis.

 

« 8,40 $, ce serait le prix avec les taxes » (soit 5,94€ au cours du jour), avance Jean-Denis Fréchette, directeur parlementaire du budget. Cette somme représenterait selon lui « le prix d’équilibre » qui permettrait au gouvernement d’accaparer « la plus grande part du marché illégal ».
Ultimement, le projet de légalisation de la marijuana doit permettre d’éliminer le marché noir, a martelé à plusieurs reprises le gouvernement de Justin Trudeau.

 

L’important est d’éviter qu’un trop grand écart se creuse entre le marché légal et le marché noir, prévient Philippe Hurteau, chercheur à l’Institut de recherche et d’informations socio-économiques.

 

« S'il y a un trop gros écart, les gens vont continuer de s'approvisionner sur le marché noir. »

- Philippe Hurteau, chercheur à l’Institut de recherche et d’informations socio-économiques

 

D’autre part, si le prix fixé est trop bas, les consommateurs pourraient être incités à acheter en plus grande quantité et à consommer davantage, un facteur qu’invite à considérer le groupe de travail sur la légalisation et la réglementation du cannabis.

 

« Les taxes devraient être suffisamment élevées pour limiter la croissance de la consommation, mais suffisamment faibles pour pouvoir livrer concurrence efficacement avec le marché illicite », résume-t-il dans son rapport publié en novembre 2016.
Après la légalisation

 

De l’autre côté de la frontière, dans les états de l’Oregon et de Washington, le prix du cannabis sur le marché légal a augmenté rapidement après la légalisation en raison d’un manque de marchandise. Mais une fois les problèmes d’approvisionnement réglés, les prix ont chuté.
Or, les chances que ce scénario se produise au Canada sont minces, selon Brad Martin, chercheur chez CannStandard. « Je n’anticipe rien de cette magnitude […] parce que le marché est plus petit », explique-t-il.

 

Une étude de Canaccord Genuity prévoyait en novembre dernier que les prix resteraient stables pour une courte période après la légalisation. Santé Canada est relativement lente à approuver les licences de nouveaux producteurs, indiquent les analystes Matt Bottomley et Neil Maruoka.
Une fois que le marché légal se sera ajusté à la demande, le prix moyen par gramme tendra à lentement baisser, estiment-ils.

 

Les provinces devront aussi garder un œil sur le marché noir. La réaction des organisations criminelles est difficile à prévoir, soutient M. Hurteau. Le marché illicite pourrait répliquer en baissant à son tour ses prix, fait-il valoir.

 

D'après un reportage de Louis-Philippe Ouimet.

 

Source: huffingtonpost.ca


  • -jul- et baguette aiment ceci



0 commentaire(s)