Aller au contenu

Le site francophone des cultivateurs en herbe !

En savoir plus sur les variétés par Moricio *****

(Soumis : 05/01/2011 17:18 - Dernière mise à jour : 21/04/2015 21:20)
Par Moricio le 15/08/2007Introduction

L'importance du choix des graines

Le choix des graines est trop souvent négligé par le cultivateur novice. Celui-ci investit souvent une somme d'argent considérable dans tout ce qui est lampes, gamme d'engrais, ventilations, etc. Après tant de dépenses, il décide donc de faire des économies sur la variété. Mais à quoi bon avoir une installation digne d'un horticulteur hollandais si c'est pour faire pousser une variété au goût fade et écœurant, aux pauvres rendements et peu puissante de surcroît ?
Non, le choix de la variété est au moins aussi important que celui du matériel !






1. Les créateurs de variétés ou "breeders"


Avant de commencer à parler Variétés & Cie, il est important de connaître le mode opératoire des breeders. Cela permet de se faire une idée globale de la compétence du breeder qui vous vend ses hybrides ou variétés stabilisées.



1.1. Qu'est-ce qu'un breeder et qu'est-ce qu'il nous vend ?


Commençons déjà par définir ce qu'est un breeder : il s'agit d'un "généticien" travaillant sur le cannabis, il peut travailler seul ou en équipe. Il va donc créer des variétés de cannabis en croisant diverses espèces existantes entre elles. Par abus de langage, on appelle aussi "breeder" l'enseigne sous laquelle le "généticien" vend son travail. Exemples de breeders : Serious seeds (avec simon comme géneticien) , Mr nice seeds (avec shantibaba comme généticien), Spice of life seeds (avec steve comme généticien), etc.

Il est important de faire la différence avec les resellers : les resellers sont des revendeurs de graines. Ils achètent des graines en grande quantité aux breeders qui leur font "un prix de gros", et revendent ensuite ces graines aux clients en se faisant une marge dessus. Le reseller est responsable du stockage des graines. Il est souvent l'intermédiaire entre le breeder et nous. exemples de resellers : growshop alien, Dr Chronic, Hipersemillas, etc.

Il existe une 3ème catégorie, bien peu recommandable, les breeders/resellers : ils achètent des graines directement au breeders et font pousser ces plantes pour les reproduire eux-même, ou les "retravailler". Ces variétés seront ensuite vendues sous un nom légèrement différent (exemple jack herer et jock horror) voire le même nom parfois. Cette pratique est dangereuse pour la qualité des variétés obtenues, les graines obtenues ainsi seront moins vigoureuses et beaucoup moins stables en cas de reproduction d'hybrides. Nirvana est un "bon" exemple de breeder/reseller.

Bon, toutes ces définitions c'est bien beau, mais qu'est-ce qu'il fait concrètement notre bon vieux breeder ? Commençons par le commencement, dans un premier temps le breeder va chercher la base avec laquelle il va commencer à travailler, c'est à dire des variétés pures, ou du moins des variétés non croisées depuis des lustres (afghane, brésilienne, colombienne, zaïroise, indienne...).
C'est a partir de ces variétés "pures", de souches issues de divers échanges entre breeder ainsi qu'avec différents niveaux de ses croisements qu'il va travailler par la suite, c'est ce que l'on appelle un pool génétique.
Maintenant que notre breeder a une base de travail, il va se déterminer divers objectifs à atteindre par un plan de breeding bien précis. Par exemple une variété au goût fruité, avec un high de type sativa et une floraison courte. Il va utiliser son pool génétique pour intégrer (par croisement) des caractéristiques intéressantes dans son hybride, grâce à sa connaissance des génotypes/phénotypes de son pool.
Une fois qu'il arrive au résultat escompté, il met en vente son travail : les graines résultant de ce long processus de croisement et/ou de stabilisation.
Pour davantage d'informations sur le travail des breeders, se reporter au guide Génétique/Breeding Image IPB

On nous vend souvent des hybrides F1, mais de quoi s'agit-il ?

Un F1 est le résultat d'un croisement de 2 variétés différentes pures, par F1 comprenez hybride de première génération. Un hybride F1 profite d'un phénomène appelé la vigueur hybride, cette vigueur découle directement du fait que l'hybride reçoit les gènes à la fois du père et de la mère utilisés dans le croisement, il possède donc plus de caractéristiques que l'un ou l'autre.
Théoriquement, un hybride F1 doit être assez stable, en effet si les parents ont été bien choisis, les gènes pourront bien cohabiter et seuls les gènes dominants vont s'exprimer (règles du F1). En pratique c'est bien sur plus compliqué, on l'observe malheureusement trop souvent. Donc si votre F1 n'est pas stable, 2 solutions : soit ce n'est pas un F1 , soit le breeder n'a fait que partiellement son travail, dans les 2 cas vous l'avez dans l'os !

L'autre catégorie de seeds vendues, ce sont les variétés dites stabilisées, là aussi concrètement ça donne quoi ?

Comme son nom l'indique, une variété stabilisée est une variété stable. Elle résulte du croisement des graines F1 entre elles, qui nous donne des graines F2 généralement instables. Le breeder sélectionne ensuite les individus ayant les caractéristiques souhaitées (sur les mâles et femelles) et les recroisent à nouveau, donnant ainsi des F3 qui seront plus stable que les F2 et ainsi de suite jusqu'à obtenir une variété stable, sans grosse variation dans la forme et les caractéristiques de la variété. Dans cette catégorie de variétés, on retrouve par exemple la skunk#1, la haze, la northern light...



1.2. Dérives des breeders & "attrape-couillons"


1.2.1. Féminisées

Pour faire les fameuses graines dites "féminisées", on utilise un plant hermaphrodite (il s'agit en réalité de monoecie, ce qui n'est pas la même chose). Cet "herma" est en général à très forte tendance femelle (seul quelques fleurs mâles sont visibles) et va polliniser une femelle. Les graines issues de cette pollinisation risquent donc de donner de l'herma. En clair, avec des graines féminisées vous risquez fort de vous retrouver avec un bon tas de graines si vous n'êtes pas vigilants. De plus il est déconseillé de faire des pieds mère avec des graines féminisées, les fleurs mâles pouvant apparaître plusieurs sessions plus tard sur les clones issus de ces plantes mères. Pour conclure, les graines féminisées sont bien souvent 2 fois plus chères que des graines regulars, risquent de polliniser la totalité de votre placard et ne permettent pas de sélectionner un pied mère digne de ce nom. Amusant non ?

Il est cependant nécessaire de différencier les graines féminisées et les graines dites "femelles" : les graines dite femelles sont issues d'un autre procédé de féminisation. Ce procédé consiste en un traitement hormonal qui va permettre à une femelle pure de produire des fleurs staminées femelles. Ces fleur staminées femelle vont ensuite servir à polliniser une autre femelle pure. En gros, on croise une femelle avec une femelle, le résultat est... une femelle ! Du moment que les femelles utilisées sont bel et bien des femelles (et pas des hermas "cachés"), les graines obtenues seront elles aussi femelles.

1.2.2. Selfing

Alors en voila une belle arnaque... On dit qu'une graine est selfed quand elle est le résultat d'une autopollinisation. En gros, vous prenez une femelle, et a l'aide d'un produit chimique, vous rendez une partie de cette plante capable de produire du pollen qui va polliniser les pistils de cette même plante. On peut faire encore pire, faire des graines selfed à partir d'un "herma" qui va lui aussi s'autopolliniser.
Bon, c'est bien gentil mais en quoi faire s'autopolliniser une plante est mauvais ? Je vais vous épargner la petite analogie avec l'espèce humaine, c'est parlant mais on peut difficilement comparer plantes et mammifères. Donc pour faire simple, le cannabis pour être puissant et vigoureux a besoin d'une grande diversité dans ses gènes, diversité qu'on lui apporte en le croisant avec une autre variété ou avec un individu de même variété mais qui contient de nombreuses différences au niveau génétique. Vous l'aurez compris, avec le selfing on ne lui apporte rien, et la plante risque même de révéler des tares génétiques.
Au final, le selfing donne des plantes souvent moins vigoureuses, ayant parfois perdu nombre de leurs caractéristiques initiales. Le seul gain est une stabilité importante des individus en résultant mais qui fait bien pâle figure face à tout les soucis que cela apporte.

Ce procédé est actuellement beaucoup utilisé par des breeders peu scrupuleux afin d'obtenir des graines à partir de clones élites (*), ne vous laissez pas avoir, les graines qui en résultent n'auront pas grand chose à voir avec la bouture !

(*) Clones élites : Boutures d'une femelle unique et exceptionnelle, donc sans possibilité d'en faire des graines par des méthodes conventionnelles.

1.2.3. Backcrossing

On fait un backcross quand on croise une plante avec un des parents qui ont servi à obtenir cette même plante. Pour imager un peu, c'est comme si vous vous reproduisiez avec l'un de vos parents. La plupart du temps on backcross dans l'idée de conserver un caractère récessif. Un backcross peut donner de bons résultats, mais ça ne marche pas à tous les coups. Pour toute variété obtenue par backcross, il faut absolument éviter tout breeder dans lequel on n'a pas 100% confiance. Un breeder reconnu pour avoir réussi ses backcross c'est steve de spice of life, notamment avec sa sweettooth.

1.2.4. Cubing

Là il ne s'agit plus d'un backcross mais de 4 (d'où le "cube") ! Cette technique ne fonctionne que dans certain cas précis et encore ne donne pas l'assurance de stabiliser les caractères souhaités. C'est là aussi une technique utilisée pour tirer des graines à partir d'un clone élite. On croise notre clone élite avec une variété proche et l'on effectue 4 backcross successifs afin d'obtenir une descendance la plus proche possible du clone. Le soucis c'est la perte de vigueur et l'apparition de tares cachées. Mais comme toujours, il y a des exceptions, je pense tout particulièrement à la cinderella 99 qui est une petite beauté.

1.2.5. Multicross à partir d'hybrides

Voila la mode du moment, croiser des hybrides avec d'autres hybrides. Rien de bien compliqué, on prend un hybride très populaire (souvent pas stable) que l'on croise avec un autre hybride tout aussi populaire. On utilise donc la popularité de tel ou tel hybride pour faire dire par exemple au client potentiel : "super, un croisement de jack herer et de blueberry , ça doit être une bombe !" dans la majorité des cas , il n'y a aucun travail derrière et une sélection minuscule comparé à ce que fait un breeder de qualité. Forcément le résultat est un chef d’œuvre d'instabilité et de bizarreries. Croiser deux bonnes variétés ne donne pas forcément de bonnes graines, l'important c'est que les gènes cohabitent bien ! Au final, le résultat est souvent inférieur à l'un ou l'autre des parents, sans qu'il soit mauvais pour autant. Avec cette instabilité on peut aussi trouver d'excellents phénotypes, mais c'est aléatoire. En gros, un petit croisement de truc X machin pourquoi pas si l'instabilité ne vous gène pas, mais n'allez surtout pas mettre une importante somme d'argent là-dedans ! N'oubliez pas que vous achetez là un croisement que vous auriez pu faire vous même, ce n'est pas le fruit de 5 ans de breeding forcené !


2. Bon breeders, breeders à éviter


On peut vite se noyer dans l'océan de seedbanks et autres breeders actuels. Pour éviter de boire la tasse, je vais tenter de vous donner quelques bonnes adresses !

Voici quelques bons breeders (désolé d'avance à ceux que j'oublie ^^), je vous préviens tout de suite, je ne les classe pas dans un ordre particulier :

Serious Seeds : Impossible de parler des bons breeders actuels sans parler de serious seeds. Je suis tombé amoureux de cette banque voilà quelque temps déjà et elle ne m'a jamais déçu. Serious seeds est très reconnu pour son travail des plus sérieux, ses génétiques bien maîtrisées et travaillées. Le nombre de variétés qu'ils proposent est restreint, mais c'est justement pour mieux pouvoir bosser sur les quelques variétés qu'ils proposent, d'ailleurs serious seeds n'a pas pour vocation de devenir une grande firme de la graine, ça reste une "petite" banque qui fait très bien son travail, et personnellement ça me convient très bien ^^

Sensi Seeds : LA banque dont tout le monde a entendu parler. Sensi seeds est un pionnier en matière de semences cannabiques, leurs variétés sont des "standards" actuels. C'est une banque de confiance, il vendent de très bonnes variétés comme d'autres un peu plus moyenne, il y en a pour tous les goûts et tous les prix. Le prix, voila le principal point que l'on peut leur reprocher, il est parfois raisonnable, mais souvent exorbitant, notamment pour des variétés comme la jack herer, excellente il est vrai, mais pas vraiment stabilisée non plus. De plus ils ont récemment diminué le nombre de leurs seeds par paquet : de 15 a 10 pour le même prix... Chez Sensi seeds, on paye la marque autant que le travail effectué sur les variétés, il faut s'y faire ou passer son chemin. Pour conclure, sensi seeds est une excellente banque, on y trouve des variétés tout simplement géniales, mais bien souvent à un prix très élevé. On regrettera aussi leur skunk qu'il on cuisiné à toutes les sauces, que l'on retrouve dans la grande majorité de leur variétés.

Soma Seeds : Encore une enseigne très connue ! Là aussi une banque de confiance qui offre un bon nombre de variétés d'excellente qualité assez bien stabilisées dans l'ensemble. Je tiens à préciser que chez Soma la majorité des variétés ont un goût particulier assez différent des grands classiques (skunk, northern light...), ce qui plaira sûrement aux cultivateurs lassés de ces goût uniformisés à la longue. Vous pouvez vous servir chez soma les yeux fermés, c'est sans mauvaise surprise ! Petit (ou gros) bémol, les prix très élevés pour un breeder qui se veut mystique et roots...

Spice Of Life : Voila une autre banque que j'aime beaucoup ! C'est une enseigne relativement modeste qui c'est spécialisée dans les variétés au goût "sweet et fruité", avec comme variétés phare la Sweet tooth #3. Vous pouvez attendre des plantes généralement indica (bien que SoL ait quelques variétés majoritairement sativa dans sa liste) au goût doux et fruité des plus agréable, et au puissant effet indica accompagné de rendements généralement intéressants. Les "anciennes" variétés de SoL sont pour la plupart de grands classique ultra-reconnus. Depuis quelques temps maintenant, SoL collabore avec d'autres breeder, notamment DJ short ainsi que Legend's seeds. Il faut cependant noter que les dernières variétés de SoL on tendance à être moins stables que les anciennes.

Magus Génétics : Voila une petite firme qui m'a agréablement surpris. Cette banque possède une petite liste de variétés disponible mais avec beaucoup de bonnes choses. La variété principale de Magus Génétics est la Warlock, une skunk très améliorée à partir de laquelle il a créé la plupart de ses hybrides. Avec Magus attendez-vous à des plantes vigoureuses, goûteuses et puissantes.

Mr Nice Seeds : Encore une banque de qualité. Cette banque a vu le jour quand 2 breeders (Shantibaba et Neville) ont décidé de quitter Greenhouse Seeds co. en emportant avec eux une bonne partie du pool génétique de Greenhouse issu de leur travail (principalement les hazes). Shantibaba s'est alors associé à Howard Marks aka Mr Nice pour fonder Mr Nice Seeds. C'est une des raisons pour lesquelles on retrouvera des variétés au même nom chez Mr Nice et Greenhouse. Chez Mr Nice, vous trouverez beaucoup de variétés très connues et reconnues comme la Super Silver Haze, White Widow (aka black widow), White Rhino (aka Medicine Man). Pour conclure, Mr Nice possède nombre de variétés excellentes, pour la plupart les variétés originales que l'on trouve maintenant sous d'autres formes chez Greenhouse. Faites cependant attention avec les graines de Mr Nice qui n'ont pas été renouvelées depuis un bon moment (risque de vieilles seeds).

Mandala seeds : Une banque assez récente mais qui s'est vite fait une place dans le monde des breeders à petit prix. Mandala vend des hybrides F1 vigoureux et puissants. Ils utilisent en général des variétés moins classique que les Skunk ou Northern Light dans leurs croisements, ce qui donne aux variétés de Mandala une saveur moins uniformisée que les variétés hollandaises habituelles. Seul reproche que l'on puisse faire à Mandala est une stabilité pas toujours au top. Pour conclure, Mandala vend d'excellents hybrides qui n'ont rien à envier aux grands classiques hollandais, et tout ça pour un tout petit prix.

Il y a beaucoup d'autres bonnes banques, cette liste est bien sûr non-exhaustive (Citons encore THSeeds, Flying Dutchmen, Sagarmatha Seeds, Black Label, Paradise Seeds, Cannabiogen...).


Breeders à éviter

Nirvana : Une banque tristement célèbre pour ses F2 et plantes hermaphrodites. Ils disposent d'une énorme couverture chez les resellers, ce qui est avec leurs bas prix une des raisons de leurs succès. Cette banque est donc très prisée par les cultivateurs novices qui tombent rapidement sur les reproductions de variétés populaires que vends Nirvana. Mais ces reproductions sont toujours bien inférieures aux variétés originales : moins vigoureuses quand il s'agit de F2, instables, fort taux d'herma... Cependant tout n'est pas noir avec nirvana, ils ont selon certains cultivateurs quelques bonnes variétés, je pense notamment à la Ice, AK48 et Papaya qui sont souvent citées comme les bonnes variétés de Nirvana.

Greenhouse seeds : Greenhouse a été une des meilleures banques existantes pendant un bon bout de temps. A présent elle ressemble plus à une machine à fric géante. Les nouvelles variétés n'ont pas été assez travaillées, pas bien stabilisées ... sans parler de certaines de leur anciennes lignées reconnues qui actuellement n'ont plus grand chose à voir avec ce qu'il faisaient dans les années 90. Ne vous méprenez pas, ça ne veut pas dire que leurs variétés seront mauvaises à fumer, mais seulement qu'il n'y a pas grand chose derrière, et que la renommée qu'ils ont eue à une époque n'a plus lieu d'être de nos jours. Attention à ce rouleau compresseur cannabique qui risque de faire pas mal de tort au monde du breeding hollandais déjà dans la tourmente d'un point de vue éthique.

Il y a une quantité d'autres mauvais breeders, mais en faire une liste prendrait un temps fou. En gros, évitez les banques qui vendent du selfed, du féminisé uniquement, ou encore qui font des copies de variétés connues.


3. Critères de choix de variétés & variétés correspondantes


Code couleur :

Rouge : variétés indica dominantes ou à allure/effet indica (plantes petites et trapues, à courte floraison, et à l'effet stone corporel et narcotique).

Vert : variétés sativa dominantes ou à allure/effet sativa (plantes plus élancées et hautes, à floraison longue, et à l'effet high cérébral).



3.1. One-Bud


Pour le One-Bud il faut des variétés qui ne fassent pas trop de branches et qui ont la particularité de former une grosse bud principale. Ces 2 caractéristiques complémentaires permettent d'obtenir d'excellents rendements en One-Bud.

Chronic (Serious seeds) : une variété crée dans le but d'allier qualité et quantité et de détrôner la Big bud. La Chronic est donc une variété à l'allure sativa dominant qui donne des rendements très importants pour une floraison de 60 à 70 jours. Elle donne un effet assez puissant et cassant, au dessus d'une big Bud normale. Le goût lui est assez courant, rappelant la Skunk et Northern Light. Une variété à cultiver en One-Bud, vu qu'elle produit des têtes principales énormes. Il est aussi déconseillé de la tailler avant le passage en floraison, le rendement étant diminué. Une variété pour qui le goût n'est pas le facteur déterminant, qui donne un bonne puissance et de bon rendements pour un temps de floraison assez court. Un must pour les amateurs de grosses buds.

Northern Light (Sensi seeds) : la Northern Light est un standard de la culture en intérieur. C'est une bonne productrice pour un temps de floraison court (50-60 jours). Son effet est un stone assommant et son goût est un peu musqué et hashy. Très facile à cultiver, elle encaissera bien la plupart des petites erreurs des débutants. Un autre avantage considérable de cette variété est son odeur faible en floraison, la rendant très discrète. Elle fonctionne particulièrement bien en One-Bud mais autant dans tout autre type de culture. Comme tout les standards hollandais, elle risque par contre de paraître très banale à un fumeur habitué.

Critical mass / Big Bud (Mr nice/Sensi seeds) : la Big Bud et la Critical Mass sont des cousines aux caractéristiques proches. Elle sont habituellement très prisées des cultivateur commerciaux pour leurs gros rendements par rapport à un temps de floraison raisonnable. Elles offrent donc des rendements très importants pour un temps de floraison d'environs 65 jours. Elles possèdent un high raisonnable, de type skunk, effet d'ailleurs plus puissant pour la Critical Mass que pour la Big Bud. Le goût est lui assez discret et skunky. Sa culture est simple et elle aime de bonnes concentrations d'engrais. Voila pourquoi elle est si prisée des cultivateurs commerciaux, le cultivateur amateur préférant généralement des variétés moins "banales", bien que des phénotypes particulièrement puissant et goûteux puissent être trouvé de temps à autre.

Bubblegum (THSeeds / Serious Seeds) : elle allie bons rendements, floraison rapide (60 jours) pour un effet au dessus de la moyenne mais pas cassant. Elle est célèbre pour son goût très doux et sucré. C'est une variété simple à cultiver, stable, qui tolère plutôt bien l'engraissage et offre une belle grosse bud principale. Elle possède aussi une résistance intéressante à la moisissure qui lui permet d'être cultivée en extérieur dans la moitié sud de la France sans problème.

Belladonna (Paradise seeds) : la Belladonna est une variante de la skunk que l'on retrouve habituellement. Assez proche de sa cousine niveau pousse, elle produit des rendements moyens à bons pour un temps de flo d'une soixantaine de jours. Son effet est légèrement plus fort qu'une skunk habituelle, un poil plus stone et le goût plus fruité, moins skunky. C'est une très bonne plante, robuste, facile à cultiver. Elle permet de se familiariser sans problème avec pas mal de techniques différentes vu qu'elle s'adapte bien à toutes les situations. Elle fonctionne bien en One-Bud particulièrement. Un très bon choix pour ce prix. Les cultivateurs ayant déjà vu pas mal de variétés fleurir dans leur placard lui trouveront cependant un petit air de déjà vu.

Super skunk (Sensi seeds) : la Super skunk est devenue rapidement un incontournable de la culture en intérieur. Les amateurs d'indica la préfèrent généralement à sa sœur, la skunk, car elle possède un effet plus corporel ressenti comme plus fort par ceux-ci. La Super skunk offre des rendements généralement bons pour un temps de floraison d'environs 55-60 jours. Son goût est souvent fort et fruité, parfois hashy, et son effet est un stone corporel couplé à un effet cérébral intéressant. Elle se cultive très simplement, réagit bien à un engraissage soutenu et ne pousse pas trop haut. Elle est performante avec presque tous les types de culture mais aime particulièrement faire de grosses têtes principales. Toutes ces caractéristiques en font une variété très prisée des débutants, et son goût et ses effets étonnent souvent les fumeurs expérimentés.

White russian (Serious seeds) : la White Russian est une variété très populaire. Elle offre généralement de bons rendements quand elle est bien traitée pour un temps de floraison assez long pour une indica (60-70 jours). Elle a un effet très fort, à mi-chemin entre high et stone d'où sa réputation de variété parmi les plus fortes. Son goût est assez particulier, un peu hashy avec une certaine acidité. C'est une plante bien stabilisée, courte et trapue qui donne en général de petit buissons très fournis. Il faut cependant faire attention aux moisissures, la WR y étant très sujette.



3.2. SCROG


Le SCROG, à l'inverse du One-Bud, nécessite des plants ayant tendance à faire beaucoup de branches, là aussi dans un but d'optimisation du rendement.

Warlock (Magus génétics) : la Warlock est une skunk très améliorée. Elle donne des rendements bons pour un temps de flo d'un peu plus de 60 jours en général. Son effet est étonnamment cérébral pour une plante de cette stature et ce temps de floraison, très bon effet, pas dévastateur, très agréable. Son goût lui est plus sucré et fruité qu'une skunk, plus fort aussi tout comme l'odeur. La Warlock aime beaucoup faire des branches, ce qui la rend très souhaitable pour la culture en SCROG. Elle produit des têtes très denses et résineuses, avec très peu de feuilles, une des variétés avec le meilleur ratio calices/feuilles que je connaisse. Pour finir, c'est une plante vigoureuse et stable, sans mauvaise surprise. A tester les yeux fermés.

The HOG (THSeeds) : The HOG est une indica étonnante. Elle offre des rendements bons voir très bons pour un temps de flo d'environ 50 à 60 jours. Le principal problème de cette variété est le fait que le phénotype convoité, très producteur et très puissant, est relativement rare dans un paquet, il se peut que vous ne le trouviez même pas. L'effet de ce phénotype est dévastateur, on sent la montée dès la première bouffée alors que l'on croit que la pesanteur augmente. Le goût lui aussi est très fort, musqué et hashy, un fumeur vous repérera à l'odeur un bon moment après avoir écrasé votre mégot, c'est dire si le goût et l'odeur restent. Une variété qui "branche" beaucoup et donnera des rendements impressionnants en SCROG. Si c'est la fiabilité qui vous intéresse, il est cependant conseillé de l'éviter.

Buddha's sister (Soma seeds) : la Buddha's sister est une classique de Soma seeds. Elle offre généralement de bons rendements avec une floraison acceptable pour une indica (55-65 jours). Son effet est principalement stone et puissant tout en gardant un certain effet cérébral avec un goût très fruité qui peut rappeler la cerise. Cette variété est simple à cultiver et offre généralement de belles branches secondaires. Il n'est pas rare de la voir se colorer en fin de floraison.

Mother's Finest (Sensi seeds) : la Mother's Finest a été crée dans le but de fournir une qualité comparable à la haze mais dans un temps de floraison moindre, c'est un demi succès. La Mother's Finest est une variété assez instable, bonne productrice pour la plupart des phénotypes, qui fleurissent en 55 à plus de 100 jours. Les phénotypes haze dominant sont très intéressant à cultiver avec cette variété, les têtes sont plus consistantes qu'une haze classique, la production est bien meilleure mais la floraison presque aussi longue. A fumer, c'est une excellente variété, au high puissant qui vous catapulte haut, très haut avec un goût allant de mangue à hazy / poivre noir. Elle pousse haut comme la plupart des sativas, avec des entre-nœuds assez maniables qui permettent de la cultiver en SCROG pour des rendements optimaux. Si une petite sélection ne vous effraie pas, il y a moyen de sortir d'excellents hybrides sativa dominant de type haze mais avec une meilleure production et un temps de floraison légèrement raccourci.



3.3. Rendement


Voici une liste de variétés qui ont la particularité de donner de très gros rendements en intérieur :

Super Silver Haze (Mr nice seeds) : voila une variété qui n'a que des qualités ! Elle offre généralement des rendements très impressionnants pour un temps de floraison raisonnable (70-80 jours). Elle possède un effet high puis stone très puissant et de longue durée, avec un goût boisé/épicé rappelant la haze. C'est une plante vigoureuse qui ne demande pas de vigilance particulière si ce n'est de surveiller sa croissance importante en début de floraison.

Critical mass/Big Bud (Mr nice/Sensi seeds) : voir description plus haut.

Chronic (Serious seeds) : voir description plus haut.

Double dutch (Magus génétics) : la Double Dutch est la version "hulk" de la Warlock. La Double Dutch donne des rendements très importants pour un temps de floraison d'une soixantaine de jours. Son effet est semblable à celui de la Warlock, peut-être plus cassant. Son goût lui est plus skunky que la warlock, mais fort lui aussi. La Double Dutch forme des têtes très longues et larges, tant sur la branche principale que sur les secondaires, des têtes bien denses avec peu de feuilles. Un excellent choix quand le rendement est un critère important et que l'on souhaite changer de la BigBud traditionnelle.

Northern light #5 x Haze (Sensi seeds) : la fameuse NL#5 x Haze de Sensi est une variété aux rendements très élevés la plupart du temps, pour un temps de floraison de 70 à 100+ jours (souvent bien plus longue que ne l'annonce Sensi). Elle possède un effet très puissant, plus cérébral que corporel et un goût évidemment hazy, poivré, plus sucré qu'une haze pure. Elle grimpe en général assez haut et fait des têtes aérées mais d'une taille très impressionnante.



3.4. Goûts


Voici donc une petite liste de variétés connues pour leurs goûts particuliers :

New York City Diesel (Soma seeds) : voici une excellente variété ! La NYCD offre généralement des rendements de moyens à bons et une floraison moyennement longue pour une sativa dominante (60-80 jours). Elle possède un puissant effet balancé mais high dominant, le high dépendant beaucoup du phénotype. Son goût et son odeur sont mythiques, elle possède une forte odeur d'essence et un goût fruité allant de grapefruit à mandarine selon les phénotypes. Un must choisi par de nombreux cultivateurs expérimentés.

Blueberry (DJ short) : la Blueberry : une variété très spéciale ! Elle offre généralement des rendements moyens, pour une floraison relativement rapide (une soixantaine de jours). Son effet est souvent un puissant stone corporel et cérébral, mais il n'est pas rare de trouver des phénotypes plus high. Son goût est véritablement exceptionnel, un goût fruité de baies vraiment excellent. Ses calices et feuilles pleins de résine virent au bleuté ou mauve en floraison, il existe aussi cependant d'autres phénotypes non-colorés. Mais la Blueberry n'a pas que des qualités, c'est une variété difficile à cultiver, qui encaisse mal un engraissage trop important. Elle possède une croissance généralement lente et se bouture moyennement bien. Un autre aspect que l'on peut qualifier de négatif, c'est le taux relativement important de mutants à la germination. Cependant les mutants révèlent parfois des qualités extraordinaire si on prend la peine de les faire pousser.

Bubblegum (THSeeds / Serious seeds) : voir description plus haut.

Somango (Soma seeds) : la Somango est une sativa dominante offrant des rendements moyens à faibles pour une floraison d'environ 65 jours. Son effet est cérébral avec une touche de stone et son goût est excellent, fruité rappelant la mangue, un régal. Exactement le type d'herbe qui donne envie d'en rouler un autre à cause de son goût. L'odeur qui se dégage de cette plante est extrêmement agréable. Un bon choix pour les amateurs d'herbes fruitées .

Sweettooth #3 (Spice of Life seeds) : la Sweettooth est une variété très populaire, offrant des rendements moyens à bons pour une floraison de 8 à 9 semaines. Son goût est très typique, extrêmement fruité et aigre/doux. L'effet quant à lui est un stone corporel avec une petite touche cérébrale. De temps en temps on voit les buds se colorer en fin de floraison, prenant des teintes violettes. Il faut par contre faire attention à l'humidité en fin de floraison avec cette variété qui par sa densité et son taux de résine y est particulièrement sujette.

C99 (Brothers Grimm / Female Seeds) : la C99 a été développée dans le but de créer la variété parfaite : high cérébral sativa, floraison courte et goût fruité. La C99 offre des rendements généralement moyens à bons pour une floraison très rapide pour une variété majoritairement sativa, avoisinant les 60 jours. Son effet est principalement cérébral et d'une bonne puissance et son goût est excellent, fruité et sucré. Niveau structure, elle est assez haute et élancée. Il faut toutefois savoir que la banque de graines ayant créé la C99 a fermé il y a quelques années maintenant, les graines disponibles actuellement sont souvent des F4 ou F5, le résultat donne souvent de très bonnes plantes, mais la floraison est généralement un poil plus longue et le goût peut légèrement différer. Sa courte floraison et sa résistance correcte aux moisissures en font aussi une bonne variété d'extérieur, mais qui peut être tout de même sujette aux moisissures dans le nord en cas d'automne humide.


3.5. Stone


Voici une liste des variétés donnant un fort effet "stoned" ou "couchlock" :

Medicine man (aka white rhino) (Mr nice seeds) : la Medicine Man, plus connue sous le nom de White rhino, variante très indica de la White Widow, elle offre de bons rendements pour un temps de flo de 55 à 65 jours. Son effet est très fort et sédatif, comme un bon coup de marteau sur le crane avec une impression de peser deux fois son poids. Le goût est hashy façon afghane, avec parfois une note de citron provenant certainement de la Widow dont cette variété est issue. Une excellente variété qui ravira les amateurs d'indica au coucher. On m'a cependant rapporté que les paquets de 2007 germent mal, il est peut-être souhaitable d'attendre la constitution de nouveaux stock.

White Russian (Serious seeds) : voir description plus haut.

Sensi star (Paradise seeds) : la Sensi star est une excellente indica. Elle offre des rendement généralement moyens avec une floraison moyennement rapide pour une indica (60jours). Elle possède un effet stone très fort accompagné d'un high cérébral qui ont fait sa popularité, et qui la classe parmi les plus fortes indicas existantes. Son goût est citronné voir métallique parfois, un goût très plaisant. Elle est très stable et fiable, pas de soucis de ce coté. C'est une variété qui nécessite peu d'engrais et vous le fera remarquer en cas de surdosage. Ses buds sont plein de petites feuilles extrêmement résineuses ce qui en fait une très bonne variété à hash. Elle fonctionne assez bien en serre où elle donne un produit fini supérieur aux variétés typiquement extérieur.

Mr Nice (Sensi seeds): la Mr Nice est une indica connue pour sa grande puissance. Elle donne en général de bons rendements pour une flo d'une soixantaine de jours. Son effet est très puissant, très stone, elle scotche au canapé et rend très pénible toute activité musculaire. Niveau goût c'est fort et hashy, légèrement fruité. Une indica de pointe pour les amateurs de hash et d'effet sédatif.

Blue Moonshine (Dutch Passion / DJ Short) : la Blue Moonshine est une version plus indica de la blueberry. Elle fleurit en 9 semaines et donne en général de bon rendements. Côté effet c'est la grosse claque stonante, compromettant toute activité physique poussée. Son goût est fort et de type blueberry mais tout de même plus hashy. Il n'est pas rare de la voir se colorer en violet/bleu lors de la floraison. Elle est généralement moins difficile à cultiver que sa sœur la blueberry, moins mutante et tolère mieux l'engraissage.

Manatuska Tundra (Sagarmatha seeds) : la Manatuska est une indica qui nous vient du nord. La Manatuska est une indica aux rendements moyens qui fleurit en un peu plus de 60 jours. Peu connu des fumeurs, c'est pourtant une indica digne d'intérêt au stone sédatif puissant, et au goût hashy sucré particulier que certains rapprochent du chocolat. Attendez-vous à des plantes trapues avec des belles grosses feuilles vert sombre et des têtes denses, très résineuses avec de beaux calices gonflés.

Black Domina (Sensi seeds) : la Black Domina est une des indicas mythiques de Sensi seeds. C'est une indica qui offre des rendements assez variable, allant de faibles à bons pour un temps de floraison correct pour un indica (60 jours). Son effet est un puissant stone, plus corporel que cérébral, qui vous laisse scotché à votre canapé comme une larve. Son goût est très fort, rappelant les épices et le musc. La Black Do possède une structure assez allongée pour une indica et des feuilles d'un vert sombre.



3.6. High


A l'inverse, voici une liste de variétés procurant un effet "high" et cérébral.

Amnesia Haze (Soma seeds) : l'Amnesia Haze est la Haze la plus populaire aux Pays-Bas depuis quelques années maintenant. C'est donc une Haze offrant des rendements généralement faibles à moyens pour une floraison de plus de 75 jours. Elle n'est pas une spécialité des coffees shops pour rien, son effet est un high puissant et euphorique, moins déstabilisant qu'une Neville's Haze mais pas plus faible pour autant. Son goût est typiquement hazy comme on pouvait s'y attendre, les amateurs la reconnaîtront sûrement rien qu'a l'odeur de sa fumée. Attention tout de même cette variété pousse haut et produit peu pour une floraison longue, à déconseiller aux cultivateurs/fumeurs inexpérimentés.

Kali mist (Serious seeds) : la Kali Mist est une grande et belle sativa cambodgienne dominante. La Kali Mist donne des rendements moyens pour une floraison allant de 80 à 100 jours. Elle est connue pour son puissant effet high cérébral plantant et euphorique, et son goût épicé mais doux à la fois, très particulier, un délice et je pèse mes mots ! La dame pousse haut et pendant un bon mois au passage en 12/12, elle encaisse mal les variations importantes de PH. Les buds gonflent considérablement en fin de floraison, donnant une allure quelque-peu désordonnée, mais des têtes très compactes et résineuses pour une sativa. Les têtes sont presque dépourvues de feuilles, la manucure se fait en 10 minutes maxi.

Marley collie (Sensi seeds) : la Marley Collie est comme on peut s'en douter la grosse jamaïcaine de Sensi seeds. C'est une variété qui fournit en général de bons rendements pour une sativa, pour une flo d'environs 12 semaines, parfois plus. Son goût est doux et épicé mais fruité en même temps, assez discret dans l'ensemble. Son effet est un high puissant de longue durée, on se sent sur un petit nuage avec une inexplicable envie de rire. Comme les autres sativas, elle grandit beaucoup en début de floraison.

Neville's Haze (Mr Nice / Greenhouse) : voilà peut-être la plus puissante Haze disponible actuellement. Cette variété offre des rendements généralement moyens pour un temps de floraison long (plus de 80 jours). Son effet est extrêmement puissant, très cérébral et psychédélique, et le goût est hazy. Son temps de floraison important et son importante croissance en début de floraison la rendent difficile à appréhender pour un novice, mais avec un peu d'expérience elle ne pose pas de difficulté particulière. Une variété à réserver aux fumeurs expérimentés, sinon attention la tête...

Original Haze (Flying dutchmen) : la fameuse Haze, longtemps considérée comme la meilleure herbe sativa existante. C'est une variété qui produit généralement peu pour une très longue floraison allant de 12 à 16 semaines. Ces 2 points font qu'elle est généralement cultivée par des cultivateurs expérimentés, les débutants n'ayant en général pas la patience d'attendre une quinzaine de semaines de floraison pour un rendement faible. Mais si on a la patience d'attendre, on se retrouve avec une beuh à l'effet complètement cérébral, donnant l'impression d'être sur un petit nuage. Son goût et son odeur sont tout aussi remarquables mais difficiles à décrire, me rappelant le vieux bois ciré et les épices. Comme la plupart des sativas, elle grandit beaucoup en floraison, ce qui la rend difficile à cultiver. La Haze est donc une plante assez spéciale, son effet et son goût sont excellents, mais il faut les mériter.



3.7. High / Stone


Voici une liste de variétés procurant un puissant effet mélangeant high et stone :

AK47 (Serious seeds) : l'AK47 est considérée par beaucoup comme la plante infaillible, on ne lui connait pas de défaut, c'est peut-être une des raisons pour laquelle on la retrouve dans presque tous les coffees shops hollandais. L'AK47 est une plante légèrement plus sativa qu'indica qui fournit de bons rendements pour une floraison de 50-65 jours. L'effet est très puissant, les bons phénotypes sont vraiment dévastateurs et clouent même les fumeurs habitués. Son goût est floral, sucré et doux, très agréable, on trouve parfois un goût de type cerise extraordinaire. La plante est très vigoureuse, relativement stable malgré quelques variations qui dans ce cas ne sont pas un mal, tous les phénotypes étant excellents. Elle produit des têtes allongées et dodues, avec un excellent ratio calices/feuilles. Une variété à cultiver au moins une fois, on a du mal à la lâcher par la suite.

Jack Herer (Sensi seeds) : la Jack Herer est une variété qui est devenue très populaire depuis quelques temps en hollande, particulièrement pour sa puissance. La Jack Herer offre des rendements généralement moyens à bons pour une floraison allant de 60 à 80 jours. Son effet est un très puissant mélange entre le high cérébral et le stone corporel, effet qui a fait sa renommée. Son goût est généralement plus ordinaire, mais sympathique tout de même, skunky et fruité. Elle pousse généralement moyennement haut. Ses têtes sont denses, avec de gros calices et peu de feuilles. Une excellente variété, on regrettera tout de même son prix très élevé et sa stabilité pas toujours au top.

Super Silver Haze (Mr nice) : voir description plus haut.

Warlock (Magus Genetics) : voir description plus haut.

Great White Shark (Mr nice/Greenhouse) : aussi connue sous le nom de Sharck Shock ou Peace Maker, est une variété très populaire qui donne de bons rendements pour un temps de flo d'environ 60 jours. Son effet est un puissant mélange entre le high cérébral et le stone corporel et son goût peut faire penser au citron. Cette variété est très agréable à cultiver, bonne vigueur et résistance, bons rendements, floraison pas trop longue et smoke très plaisant. En résumé c'est un bon hybride qui sait tirer parti des qualités de l'indica et du sativa qu'elle comporte.

White widow (Mr nice/Greenhouse) : est-il vraiment nécessaire de la présenter... La White Widow est une variété maintenant aussi populaire que la Skunk, elle offre des rendement moyens pour une floraison d'une soixantaine de jours. Son effet est bien équilibré entre le high sociable et le stone cérébral/corporel, effet qui lui a valu sa renommée. Son goût va du pin aux agrumes et ne laisse généralement pas indifférent. Elle est aussi très connue pour sa grande production de résine et son aspect très alléchant. Cette variété a été tellement copiée que l'on trouve à présent des Widow de toute les formes et de toutes les qualités, mais tournez-vous vers les originaux et vous comprendrez aisément pourquoi elle est si populaire.


3.8. Rapport qualité/prix


Voici une liste de variétés possédant les meilleures rapport qualité/prix :

Skunk #1/The Pure (Sensi seeds/Flying dutchmen) : LA Skunk, elle allie bon rendements, floraison rapide (60 jours) pour un effet de puissance moyenne et le goût skunky attendu. Variété très simple à cultiver qui ne vous réservera pas de mauvaise surprise et offre une récolte de qualité même si elle est maltraitée de façon ponctuelle. Variété très uniforme et fiable, à cultiver au moins un fois dans sa vie ! Elle est disponible à environs 20euros chez la plupart des resellers.

Kalichakra (Mandala seeds) : probablement la sativa la plus appréciée chez Mandala. Elle offre en général de bons rendements pour une floraison d'un peu plus de 70 jours =. L'effet est puissant mais clair et cérébral sans véritable lourdeur, excellent en journée et soirée. Son goût est floral et légèrement épicé avec parfois selon les phénotypes un arrière goût de terre. On notera cependant un certain manque de stabilité dans cette variété. Une sativa de qualité très abordable, à essayer !

Satori (Mandala seeds) : la Satori est un hybride sativa dominant apprécié dans la collection de Mandala. Cette variété offre de bons rendements pour une floraison d'environ 70 jours. L'effet est fort et majoritairement cérébral, le goût est épicé et piquant avec une touche de citron. D'aspect, les buds sont longs et assez denses avec peu de feuilles. Un très bon choix pour ceux qui veulent une bonne sativa sans débourser une centaine d'euros.

Hashberry (Mandala seeds) : la Hashberry est l'indica la plus populaire de la collection Mandala. Cette indica offre en général des rendements moyens à bons pour un temps de floraison assez long pour une indica, environs 65 jours. L'effet est fort, cérébral et corporel au début pour finir en effet narcotique. Le goût est typé berry et fruité avec un arrière goût de hash. Une très bonne indica pas chère du tout.

White skunk (White label) : variante plus indica de la Skunk, la White Skunk offre en général de bon rendements pour un temps de floraison d'environs 55 jours. Son effet est très rassurant, on le sent monter doucement, effet de faible puissance très adapté aux fumeur occasionnels. Le goût est skunky et fruité. Assez facile à cultiver, c'est une bonne plante pour découvrir la culture du cannabis, de plus c'est une des variétés les moins chères que l'on puisse trouver. Elle laissera cependant de marbre les fumeurs expérimentés, qui trouveront l'effet trop faible pour eux.

Doublegum (White label) : la Doublegum est une bonne alternative à l'originale Bubblegum généralement beaucoup plus chère. Elle offre des rendements moyens pour un temps de floraison avoisinant les 60 jours. Son effet est un mélange de stone et de high, plutôt doux, très peu cassant avec un goût très sucré et doux. Agréable à fumer à n'importe qu'elle période de la journée, une bonne herbe vraiment pas chère.



3.9. Débutants


Voici une petite liste de variétés faciles à cultiver, qui ne nécessitent pas de vigilance particulière :


Skunk #1/The Pure (Sensi seeds / Flying dutchmen) : voir description plus haut.

Bubblegum (THSeeds) : voir description plus haut.

AK47 (Serious seeds) : voir description plus haut.

Belladonna (Paradise seeds) : voir description plus haut.

Northern light (Sensi seeds) : voir description plus haut.



3.10. Outdoor


voici une liste de variétés donnant de bons résultats en extérieur :

Jamaican pearl (Sensi seeds) : la Jamaican Pearl est une sativa d'intérieur/extérieur très populaire. Elle offre des rendement moyens à très bons pour une floraison allant de 65-100+ jours pour les phénotypes les plus "jamaicans". Son goût est assez particulier, de la saveur jamaicaine recherchée au skunky/fruité - très agréable. l'effet lui est high et cérébral, plus fort que la majorité des sativa d'outdoor. Le phénotype jamaican est un délice, très puissant high cérébral. Elle résiste assez bien aux moisissures malgré une récolte assez tardive en extérieur (mi/fin octobre), les phénotypes à longue floraison sont à éviter en extérieur mais sont rare de toute façon. Cette variété est un passage obligé pour les amateurs de sativa faisant pousser en extérieur.

Biddy Early (Magus génétics) : voila une variété vraiment étonnante ! La Biddy Early offre un rendement généralement important pour un temps de floraison raisonnable pour l'extérieur (fin septembre à mi-octobre, et une soixantaine de jours en intérieur). Son effet est cérébral avec une touche de stone, la puissance de l'effet est une des qualités de la Biddy Early qui se trouve être bien plus puissante que la plupart des autres variétés d'extérieur. Son goût est plutôt fruité, âcre, extrêmement fort et parfois citronné en intérieur. C'est une variété assez stable (2 phénotypes) avec une impressionnante vigueur. Sa structure est très particulière, alors qu'elle semble être indica dominant en croissance, elle adopte des buds de structure typiquement sativa en floraison, résineux à souhait et suffisamment aéré pour bien résister aux moisissures. Sa vigueur et son coté sativa en floraison lui permettent d'atteindre des hauteurs importantes (dans les 3m pour une bouture en pleine terre en mai) et un rendement important avec des têtes énormes. Il faut cependant noter que certain phénotypes ont tendance à auto-fleurir, ce qui est un avantage considérable au niveau de la période de récolte, mais diminue le rendement et rend ce phénotype très difficile à conserver en plant-mère.

Fraise (Cannabis helvetica) : la Fraise est une variété Suisse qui gagne en popularité ces derniers temps. Elle offre des rendements assez bon pour un temps de floraison d'environs 65 jours et une récolte début octobre en extérieur. Son goût est très doux, fruité et sucré à la fois, excellent. L'effet lui est plus commun, à classer dans les variété d'extérieur assez puissantes. Elle résiste assez bien à l'humidité et à la fraîcheur. Une variété pas chère à tester au moins une fois.

Mango (KC brain) : la Mango est une variété offrant de très gros rendements en extérieur pour une floraison d'environs 50-60 jours et une récolte début octobre en extérieur. Son goût est assez fruité mais peu comparable à la mangue, et l'effet est principalement corporel et de puissance moyenne. Le rendement en extérieur est le principal attrait de cette variété capable de donner de gros buissons aux têtes énormes donnant parfois 1 kilo par plante. Il faut cependant être vigilant en fin de floraison, cette variété étant sujette aux moisissures.

Early Skunk (Sensi seeds) : une des grands classiques de la culture en extérieur. La Early Skunk offre en général de bons rendements pour une floraison d'une cinquantaine de jours en intérieur et une récolte fin septembre - début octobre en extérieur. Son effet est de puissance moyenne et assez balancé entre le stone et le high. Le goût est skunk, fruité, avec un arrière goût légèrement amer, assez moyen lui aussi. Voila donc une variété très fiable pour l'extérieur, résistante à la moisissure, qui offre une belle récolte pour une qualité très passable. Excellente pour une premier en extérieur en guérilla.



3.11. Outdoor résistantes à la moisissure


Voici une liste de variétés ayant la particularité de bien résister aux moisissures dans les climats à l'automne humide :

Fraise (Cannabis helvetica) : voir description plus haut.

Biddy early (Magus Genetics) : voir description plus haut.

Durban Poison (Sensi Seeds) : la Durban Poison est une sativa Africaine précoce adaptée à la culture en intérieur et extérieur. Elle offre des rendements moyens pour une floraison d'un peu plus de 60 jours. Son effet est light et clair, une herbe d'après-midi. Le goût lui est assez particulier, un coté fruité et anisé ressort, goût assez agréable. Cette variété résiste bien à la moisissure et est résistante à beaucoup de nuisibles. Une bonne petite herbe de journée qu'on peut cultiver aussi bien en outdoor qu'en indoor.

Mexican Sativa (Sensi seeds) : cette sativa offre en général des rendements faibles à moyens, avec une floraison étonnamment courte pour une sativa très dominante permettant de récolter fin septembre lors d'une bonne saison. L'effet est un high assez doux et sociable et le goût est doux et légèrement anisé. Une bonne sativa d'extérieur qui donne une bonne herbe à consommer l'après-midi.

Early Pearl (Sensi seeds) : l'Early Pearl est une classique des cultures en extérieur. Elle offre des rendements moyens à bon pour une récolte fin-septembre / début-octobre en extérieur. Son goût est épicé/suave assez agréable, et l'effet est un bon mélange entre effet cérébral et corporel bien que la lourdeur disparaisse assez vite. Le principal atout de cette variété est sa résistance à la moisissure qui en fait une bonne cliente pour les cultivateurs du nord aux automnes pluvieux.

Citation :


Je rappelle que toutes ces données sont des avis personnels issus d'observations et d'expériences personnelles, c'est uniquement mon point de vue ! J'espère que ce guide vous aura permis de voir un peu plus clair dans le monde des graines, et que votre choix sera désormais plus aisé.

Par Moricio le 15/08/2007

v/c Dad-



  • Vous ne pouvez pas éditer ce/cet(te) guide

0 commentaire(s)