Aller au contenu

Le site francophone des cultivateurs en herbe !

How to scrog: HPS400w, terre, Ice Partie 1 ****-

(Soumis : 27/03/2014 10:58 - Dernière mise à jour : 15/02/2015 17:10)
Suite à la fin de ma culture et donc de mon JDC, et à la demande de plusieurs cannaweedeurs, je poste ici mon JDC d’une seule traite, sans les commentaires.


Ceci pour les raisons suivantes :

- parfois sur le fofo reviennent des questions récurrentes concernant l’arrosage, l’engraissage, le palissage ou la taille ; j’ai essayé de recenser scrupuleusement chacune de ces opérations afin de pouvoir servir d’ «exemple» (pas dans le sens de «modèle», mais dans le sens de «ce qu’il est possible de faire»)

- j’ai essayé de décrire «pas à pas» ma technique de culture afin de la rendre reproductible par quiconque disposerait du même espace et souhaiterait la reproduire, l’extrapoler à un espace + grand ou l’améliorer

- quelques «trucs» et optimisations peuvent être utilisés dans d’autres modes de culture (plateau de maintenance, AAW du pauvre)


Présentation

Cette culture se placera sous le signe de l’optimisation. Suite à une session 2008 très satisfaisante, le but cette année sera de conserver au maximum le matos existant (placo, lampe, pots, …) tout en optimisant la config précédente.



I – Le matos existant



- le placo et ses dimensions :

Armoire décor imitation hêtre Almhult2

Image IPB

Image IPB



- serre 52 x 38 cm pour les premiers jours

Image IPB


- kit HPS 250W avec réflecteur standard



- cooltube 125mm (adapté au réflecteur standard)

Image IPB


Image IPB

(photo 2008)


- RVK 125mm 225m3/h pour l’extraction (intra passive)

Image IPB



- brumi 1 cellule + flotteur


- 2 Sunon 125m3/h et 2 Spire 80mm

Image IPB


- gamme d’engrais BioBizz + Rhizotonic + hammerhead PK 9/18 + pHdown

Image IPB


- de nombreux pots :

=> 10 x 0.3L rond

=> 10 x 1L carré

=> 9 x 4L carré

=> 5 x 5,5L carré

=> 4 x 6L carré

=> 4 x 11L carré


- grillage mailles carrées de 25mm

Image IPB




II - Optimisations et nouveaux achats


Lors de ma culture précédente, j’avais effectué un scrog individuel durant quelques semaines pour des raisons pratiques. Mais pour diverses raisons (graines régulières, « maintenance » des pots, …) je n’ai pas poursuivi.


Le déterrage des mottes à la fin de la session 2008 m’a confirmé que 11L, ce n’était pas trop pour une culture à croissance longue (7 semaines en l’occurrence). Dans le même temps, avec 4 pieds, il ne restait plus beaucoup de place…


=> config des pots

J’opte donc pour une config max à 6 pots de 11L (25 x 25 x 26), ce qui représente le meilleur compromis. J’occupe toute la surface du placo et je compte sur mes optimisations pour élever 6 fifilles dans le même espace que 4 l’année dernière. (achat de 2 pots de 11L supplémentaires)

Image IPB


Avant d’en arriver là, 2 config :

- la serre avec 6 pots de 1L (10x10x11cm), brumis avec séparation de l’espace, ventilos Spire

Image IPB

- les 6 pots de 4L (15x15x23cm)

Image IPB

=> plateau de maintenance

Un plateau home made sur une base de planche d’aglo 15mm sur lequel reposeront les pots.

Il devra être :

- assez costaud pour accueillir 6 pots de 11L et tout ce qui va avec (substrat et plantes)

- capable de recevoir des tasseaux aux 4 coins pour supporter un éventuel grillage

- capable de collecter l’eau d’arrosage

- extractible du placo sans effort

Après moult réflexions, voici le design réalisé :


Image IPB


En situation:

dehors

Image IPB
dedans

Image IPB


Les roues sont positionnées de manière à ce que, quand je glisse le plateau vers l’extérieur, les roulettes escamotables soient libérées alors que le plateau repose toujours sur ses roues fixes.

Le système de ficelles permet de manœuvrer les roues arrières, peu accessibles à cause des portes du placo. En mode déplié, une vis nouée au bout de la ficelle prend position dans un trou pour sécuriser les roues.

Les roues avant se déplient manuellement avec un système de blocage.


La gaine d’intra de ma session 2008 était bien pratique, mais prenait un peu de place ; je rebouche le trou en point haut dans le placo (plaque d’alu vissée) et en ouvre un à 45cm du fond. Ainsi, l’arrivée d’air sera à la bonne hauteur dans la config finale, et je pourrai mettre une petite longueur de gaine avant ça.


J’ai correctement maîtrisé les conditions l’année dernière, mais cette fois-ci je commence en plein été ! Il me faut une...

=> « weatherbox », capable de conditionner l’air entrant.

J’utilise une boîte de rangement à roulettes dont j’ai bricolé le couvercle avec des connexions pour gaines 125mm trouvées chez Casse-Tôt. Je peut y mettre des bouteilles de glace et le brumi. Je peux connecter l’ensemble à l’intra passive à partir du 1er rempotage (sortie de serre).

Si la température est suffisamment basse grâce à ce système, j’envisagerai peut-être une flo à 400W sans changer d’extracteur…


Image IPB



=> choix des graines

Afin de sécuriser le nombre de pieds, j’opte pour des graines femelles. Le choix n’étant pas forcément énorme en ce moment chez fem*** Se*** (quoique meilleur que l’année dernière), j’opte pour des Ice femelle x 10 (très bons avis par ailleurs).

De +, par rapport à la session précédente, le phéno des plantes devrait être + homogène qu’avec des graines différentes.


Image IPB


J0 : début de la culture


02/08/09 : Réhydratation des graines

Image IPB


03/08/09 : 0 coulées, mais 4/6 fendues + germe => mise en Sopalin des 6

Image IPB


04/08/2009 : 5/6 germées => 5/6 plantées dans pots 10x10x11

conditions : 27 à 32°C et >75%

6ème laissée en Sop, ajout d'une 7/6 au cas où


05/08/09 : n°6 et n°7 fendues, mais germe pour la n°6 => plantée, n°7 ramassée… probablement condamnée ; n°1 à 5 : germe coudé dépassant la terre de quelques mm

Arrosage : 5mL d'eau + rhyzotonic à 4mL/L


Image IPB


J1

- 06/08/09 : n°1 à 5 déployées

Image IPB

J2

Rajout bouteille de glace avec le brumi afin de ramener la T° de 28-32 à 25-29°C


J3
6/6 déployées

arrosage 15mL à l'eau + rhyzotonic à 4mL/L

Image IPB


J4

3 plantes écroulées sous leur poids et feuilles réorientées => tuteurs pour toutes (paille + fil électrique) + ventilo Spire

Image IPB


J5

feuilles réorientées.

arrosage 5 à 10mL selon terre à l'eau + rhyzotonic à 4mL/L

Image IPB


J6 et J7

RAS

Image IPB

Image IPB


J8

Préparation des pots de 4L (2cm de billes d'argile + AllMix + trou de la forme des petits pots)

arrosage des futurs pots : 500mL

arrosage des plantes : 10mL d'eau + rhyzotonic à 4mL/L


Image IPB


J9

rempotage

avant:

Image IPB


pendant : bricolage d'un dessus de pot en carton qui facilite l'opération (merci les couv' de "Première" :-P)

Image IPB

Image IPB


après :

Image IPB



Test de la WeatherBox :

avec gaine, sans traitement de l'air entrant : 28,4°C / 44%

avec brumi dans la box : 25°C / 70%

avec brumi + glace : 24,5°C / 70%

=> quand le brumi seul permet de maintenir T à 25°C, la glace ne se justifie pas

=> par contre, quand T remonte à 27-28°C, elle permet de gagner 1 à 2 °C


J10

Ajout de tuteurs sur 1 plante qui penche sous son poids

Image IPB

Image IPB


J11

aujourd'hui : 3 étages partout, le 4ème est en train de sortir sur les n°1 à 5

Ajout d'un ventilo Spire de brassage

Arrosage 500mL à l'eau + rhyzotonic à 4mL/L


Image IPB

Image IPB

Image IPB




J12 .

Les troncs sont plus solides maintenant, ils terminent leur première mue.

J'ai supprimé le dernier tuteur.


Les conditions sont top pour cette période de la croissance : 50 à 75% d'hygro selon le niveau dans le récipient et 24 à 28°C.

Il y a quelques petites taches oranges sur le bord des premiers étages de certaines plantes, mais rien de très alarmant (déjà présents les cultures précédentes,sans conséquence pour la suite).


Petite vue du système avec la gaine d'intraction amenant l'air "conditionné" au plus près des plantes, le petit Spire de brassage et mon superbe plateau:-D

Image IPB


La croissance est assez avancée pour un J12, je trouve:

Image IPB



J13


Comme il n'y a pas grand chose à voir si ce n'est que ça pousse fort, petit tuto d'utilisation de mon plateau dont je suis si fier! :-D



Pour le design du machin, voir plus haut.

Le but de ce plateau est de pouvoir extraire du placard l'ensemble des pots, éventuellement surplombés d'un SCROG, et ce sans effort.


Etape 0 : plateau rentré, position de culture

Image IPB



Etape 1: le plateau roule vers l'avant sur ses 3 roues fixes ; les roues escamotables avant sortent du placard

Image IPB



Etape 2 : les roues avant sont dépliées et bloquées mais ne touchent pas le sol (5mm)

Image IPB

Image IPB

Image IPB



Etape 3 : le plateau avance et "tombe" sur les roues dépliées ; la roue fixe avant ne repose plus

Image IPB



Etape 4 : le plateau avance et libère les roues escamotables arrière ; les roues sont dépliées et sécurisées grâce au système de ficelles

Image IPB

Image IPB

Image IPB



Etape 5 : le plateau "tombe" dehors et est mobile (enfin en ligne droite surtout...)

Image IPB



Pour le retour, rien de bien compliqué si ce n'est qu'il faut un peu pousser pour regrimper les 5mm de dénivellation.


Système de repli des roues arrière :

Image IPB

Image IPB



J14


Il fait une chaleur à crever ! Heureusement, pour 30°C dans le pièce, j'arrive à maintenir <28°C dans le placo (merci le brumi dans la weatherbox!)


Les petites poussent bien, un peu + vite que ma culture précédente (2-3 jours d'avance). Pourtant je vais attendre un peu avant de palisser.

L'année dernière, j'avais palissé tôt mais c'est plus d’entretien, le tronc est difficile à maintenir horizontal car + court et les feuilles tricotées touchent la terre (pas terrible lors des arrosages...).


En attendant, ce soir, c'est tricotage de feuilles:-P

Histoire que les branches secondaires prennent un bon départ dans leur courte vie de 3 mois.


Exemple avant :

Image IPB


et après :

Image IPB


Photo de famille en camisole de force :

Image IPB


Je verrai ce WE déjà si ça mérite ou pas de passer au stade de contrainte supérieure. Je me demande d'ailleurs si je ne vais pas passer par une phase de mini Scrog individuel avant le rempotage final (estimé à J25-30, selon).


J16


Après une dure semaine de labeur, voici venu le weekend et le moment de remercier notre seigneur... en pratiquant le bondage de plante!! GNIAHAHAHAHA!! (rire satanique)


Par rapport à l'année dernière le jour du palissage, même si l'avancement en nombre de jours et grosso modo le même, le développement des plantes est tout autre.


L'année dernière avant palissage:

Image IPB


Aujourd'hui avant palissage:

Image IPB



J'utilise la même méthode de base :


- tronc maintenu vertical à l'aide d'une ficelle, mais cette fois-ci au-dessus du premier étage de feuilles (celui à 1 pale, tout sec depuis un moment, ça vaut le coup de le garder rien que pour ça) ; de cette manière, j'"horizontalise" le tronc plus haut que l'année dernière en prévision du scrog


- fil électrique rigide (1,5mm²) par morceaux de 30cm repliés au bout et enfoncés dans la terre (comme une "sardine" de toile de tente size=7]de ces petits scouts que j'aime tant... oups! je m'égare! ) pour contraindre les apex


On note bien que les branches secondaires sont plus développées qu'à l'époque :


L'année dernière après palissage:

Image IPB


Aujourd'hui après palissage:

Image IPB


Apparence équivalente à l'année dernière, 5 jours après le palissage.

Image IPB


Le choix d'un palissage plus tardif en terme de développement et plus haut au niveau du tronc permet de conserver les 4 premières branches secondaires, assez longues pour être dirigées et pas vraiment désaxées, ce qui explique entre autre la différence.



De manière générale, tout va très vite avec ces graines, depuis la germination à aujourd'hui. C'est peut-être la différence entre des graines de compète et celles de Nirv*** et Alien...


J17


Aujourd'hui c'est samedi, et moi, le samedi size=7](enfin surtout pendant les cultures...) je fais du BRICOLAGE et des MAJ . Des BRICOMAJ , quoi.


Au vu de l'évolution des petites, je me dis que le rempotage final en pot de 11L n'est peut-être plus très loin. Hors, il sera plus compliqué de disposer de mon plateau quand j'aurais 66L de terre posée dessus.


Je construis donc ce qui sera la touche finale de mon plateau : son SCROG (même s'il ne sera installé qu'après rempotage).


Cannaweedeuses, cannaweedeurs, laissez-moi vous présenter le seul, l'unique, ... (roulements de tambour)

SCROG A ROULETTES !!


Avec, en bonus, un grillage amovible à hauteur réglable qui me donnera toute la latitude lors de sa pose.


Au commencement, il y avait... 6 pots de 11L sur mon plateau :

Image IPB


Les tasseaux de support : 17 x 17mm, longueur 50cm afin de dépasser le bord des pots de 25cm environ

Image IPB

Image IPB


Perçage des tasseaux à la mèche de 6mm (8 trous espacés de 2cm) afin d'y insérer des tourillons de 6mm, trouvés dans ma boîte à outils:-)(ça s'achète sinon) destinés à supporter le grillage :

Image IPB

Image IPB

Image IPB


Perçage du plateau (4mm) et vissage des tasseaux à la vis de 4 x 20mm :

Image IPB

Image IPB


Fabrication du cadre : tasseaux de 17x17mm, dimensions intérieures 79 x 49cm

Image IPB



Fixation du grillage (mailles de 25x25mm) et essais de positionnement :

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Image IPB


Comme vous pouvez le constater, ça rentre au chausse-pied! pas de perte de place!

Les hauteurs de grillage disponibles sont au nombre de 8, de 11 à 25cm tous les 2 cm.



J18


Chose promise, chose due : voici la BricoMAJ du jour!


Presque 2 jours après le palissage, c'est un joyeux bordel de verdure dans le placo. Il devient difficile de tricoter les feuilles principales, et les feuilles secondaires commencent à masquer les jeunes bourgeons.


Il est temps de poser le Mini-Scrog Individuel .


Je ressors le kit fabriqué l'année dernière (voir mon JDC1 pour + de détail).

Il s'agit de grilles de 6 x 6 alvéoles de 25mm posées sur des baguettes de plastiques profilées "taillées" à la pince coupante :

Image IPB


Etape 1 : repose des "sardines" de palissage

Etape 2 : taille des feuilles malades et inutiles (premier étage à 1 pâle pour toutes, 2ème étage pour 1 ou 2)

Etape 3 : tricotage des feuilles supérieures

Etape 4 : pose des grilles et agencement des branches secondaires


Feuilles retirées :

Image IPB


Exemple de tricotage :

Image IPB


Photo de famille, portes du placo refermées pour des couleurs plus réelles et pour mieux voir les détails :

Image IPB


Le stade d'évolution devient intéressant, il est temps d'identifier les plantes.

Depuis le 1er rempotage, la position des plantes est fixée de la manière suivante (numérotées dans l'ordre de germination):

Image IPB


Présentation individuelle de nos 6 sado-masos en pleine expérience de 760000]Bondage en Cage :


n°1 :

Image IPB


n°2 :

Image IPB


n°3 :

Image IPB


n°4 :

Image IPB


n°5 :

Image IPB


n°6 :

Image IPB


Pour le moment, je laisse leur chance à tous les bourgeons. Pourtant, il est évident que certains, plus faibles et/ou moins bien orientés, seront supprimés par la suite. Si je les laissais tous, j'aurais des dizaines de départs pour 25 x 25cm de grillage dispo au bout de 5 semaines, ce qui diminuerait grandement le rendement. Je pense ne laisser à terme qu'une dizaine de buds grand max par plante. Certains, trop faibles, seront d'ailleurs probablement consommés avant le terme;-)


Pour le moment, retour de nos 6 petites SM sous la lampe à bronzer:

Image IPB



J19


Pas grand chose à signaler, je repositionne les petites branches secondaires dans les grillages :

Image IPB


J20


Alors, ce soir c'est soupe pour mes 6 petites!

Encore une fois, elles ne montrent pas de signe de soif (encore qu'avec tricotage, palissage et scrog ce soit pas facile à voir...), mais ça fait 5 jours, ça leur fera pas de mal.


La soupe :

pH 6

Rhizotonic 4mL/L

BioGrow 4mL/L

500mL par plant


Cette fois, beaucoup de liquide inonde le plateau. J'y vois 2 explications :

- les racines prennent possession du substrat

- les baguettes de mon Scrog individuel, enfoncées dans la terre, offrent un chemin préférentiel


Toujours est-il que grâce à mon plateau, non seulement je collecte facilement l'eau d'arrosage mais je peux la quantifier et la réutiliser dans la foulée.

Image IPB


Au final, 1/3 du liquide sera récupéré et réincorporé aussitôt.


Comme tous les soirs, petit réarrangement des branches dans le grillage (photo avant arrosage):

Image IPB


Enfin, un petit essai de ce que donnera le scrog mobile dans le placo (ici en position 7 sur 8) :

Image IPB


Au final, les plantes dans des pots de 26cm de haut, je devrai m'en servir en position 3 ou 4... au début du moins, puisque selon la croissance et le stretch, je pourrai le rehausser:-D


J21


Pas grand chose de neuf, ça pousse toujours autant. A ce stade, le scrog nécessite un entretient journalier.


Précédemment, les apex étaient orientés vers l'extérieur pour favoriser la croissance des branches secondaires. Maintenant que les premières d'entre elles sont assez longues, je retourne chaque pot de 180° afin de favoriser le développement des nouvelles (apex vers l'intérieur).


Avant :

Image IPB


Après :

Image IPB


Rempotage prévu pour ce WE (tiens, faut que j'aille racheter du Allmix, moi...).


J22


ça poussotte sous le grillage :


Image IPB


Petit point individuel :


n°1 :

Image IPB


n°2 :

Image IPB


n°3 :

Image IPB


n°4 :

Image IPB


n°5 :

Image IPB


n°6 :

Image IPB


Retour au placo, toujours en petite config 4L et ventilo Spire...

Image IPB


Mais pendant ce temps là se préparait une petite révolution ...



La préparation des futurs pots de 11L !!!


Je choisis un rempotage excentré du fait du palissage. Comme la surface de grillage dispo par plante est égale à la surface des pots, je projette de maintenir le tronc de chaque plante à l'horizontale jusqu'à ce que l'apex approche le bord du pot. Ainsi, la "cage thoracique" pourra se développer pour occuper le carré de 25 x 25cm.


Image IPB


J'ai volontairement laissé dépasser les pots du fait de la couche de bille au fond des pots de 4L qui va rabaisser la hauteur de la motte. De +, la terre s'étant tassée, il y a 15 à 20mm de rab en haut des pots de 4L actuels.


N'empêche, je me suis croûté sur la quantité de terre, c'est vrai que ça se tasse cette connerie! Après avoir racheté un sac de 20L de Allmix ce soir, je suis quitte pour y retourner demain.


Je voudrais que la terre rase le sommet des pots afin d'optimiser la quantité de terre et de profiter de la gamme de réglage de mon grillage.



J23


Point sur les petites :


Image IPB


Je n'y tiens plus, 24h après l'arrosage des futurs pots, je rempote !!


Je délivre les petites de leur bondages multiples (tout de même : corde, fil électrique et grillage !!) :


Image IPB

Image IPB


Visiblement, elles sont en demande de flotte.


Je racle les bords de la motte (aucune allusion sexuelle la-dedans, je suis Pape, ne l'oubliez pas :roll:) à l'aide de mon réglet size=7](50cm tout de même...)

Image IPB


Comme à chaque fois, je me fais un petit couvercle de carton pour les pots avec un logement pour la tige afin de limiter la casse lors de l'opération...


Image IPB


Motte retournée, 80% des billes dégagées, prête à être rempotée...

Image IPB


Je confirme que la terre est bien sèche, je vais arroser ce soir.


La première motte retournée, j'ai mesuré la distance exacte entre le bas de la motte (sans les billes) et la surface de la terre. J'ai alors momentanément rempoté la plante dans son pot initial pour combler le fond des trous dans les futurs pots. Le but étant de positionner la surface de terre actuelle exactement à la surface des nouveaux pots (optimisation de la quantité de substrat et de la hauteur des plantes).


Résultat :


Image IPB


Je repose la "sardine" de palissage sur le tronc principal de chaque plante (sans ficelle de contrainte, les plantes sont assez fortes maintenant).

J'expérimente une technique originale pour maintenir les branches secondaires écartées les unes des autres :

l'anneau écarteur


Un anneau formé par un fil électrique rigide (toujours le même:roll:) est disposé au milieu du buisson :

Image IPB


Comme les plantes sont + hautes, je remonte la lampe. Mais cette bonté divine de gaine déstabilise alors son équilibre !!

Je pratique donc un petit "piercing" afin de contraindre la récalcitrante :


Image IPB


J'invite mon poto grec Eole à se joindre à mes petites. Chez moi, je le surnomme "Sunon".

Image IPB


J'arrose enfin à hauteur de 1L par pot, eau pH 6 + rhizo 4mL/L.





J25


Point de vue sur les petites, apex vers l'extérieur. La numérotation est toujours la même, de 1 en haut à droite à 6 en bas à gauche :


Image IPB


n°1 :

Image IPB


n°2 :

Image IPB


n°3 :

Image IPB


n°4 :

Image IPB


n°5 :

Image IPB


n°6 :

Image IPB



Comme vous pouvez le constater, depuis J21, en 4 jours c'est l'explosion des branches secondaires. C'est un joyeux bordel de verdure, croyez moi. Je laisse les feuilles primaires pour le moment, mais elles devraient bientôt dégager afin de "clarifier" un peu l'ensemble. Pas de grillage pour le moment, c'est trop touffu.


Allez, petit bricolage du jour :


Comme il n'y a pas de grillage pour le moment, et comme la sonde doit se trouver au niveau de l'apex des plantes, je récupère un morceau de tasseau 17x17mm et je cloue un cavalier pour fil électrique au bout. En le faisant pivoter, je peux y coincer la sonde.


Image IPB

Image IPB


Petite photo générale en situation :

Image IPB


Bref, comme vous pouvez le constater, les petites ont fortement apprécié le rempotage et l'arrosage qui a suivi (il y a 2 jours maintenant). Je compte entre 5 et 8 jolis départs secondaires par plante, sans l'Apex principal.


Je pense laisser encore plusieurs jours de croissance sans grillage, ensuite j'aviserai.



J26


Les buissons sont touffus, et les feuilles secondaires masquent les jeunes pousses (secondaires et tertiaires). J'aimais bien mon miniscrog qui me permettait de guider les branches et les feuilles, mais là les branches et leurs feuilles commencent à être trop "larges" pour les mailles de 25mm.


Je commence donc par une taille de certaines grandes feuilles primaires plus très fraiches afin d'aérer un peu :


Image IPB


Je récupère les carrés de grillage de 6x6 mailles déjà utilisées avant le rempotage et ceux de 8x8 datant également de l'année dernière.


Image IPB


Après quelques coups de pince coupante, j'obtiens des grillages de 4x4 et 3x3 mailles de 50mm :


Image IPB


Je dispose les grillages et arrange les branches et les feuilles ; les plantes s'étant bien développées, je tourne les apex vers l'intérieur afin de favoriser les bourgeons :


Image IPB


Petit tour d'horizon individuel :


n°1 :

Image IPB


n°2 :

Image IPB


n°3 :

Image IPB


n°4 :

Image IPB


n°5 :

Image IPB


n°6 :

Image IPB



Retour sous la lampe à bronzer :

Image IPB


Les mailles de 50mm sont mieux adaptées à ce stade je trouve, je n'exclus pas de transformer mon grillage final de la sorte... Affaire à suivre.



J27

j'ai rajouté un Sunon de brassage à l'angle opposé du premier. Ça donne ça :


Image IPB


Vue sur les buissons :


Image IPB


Le scrog final sera peut-être installé ce WE à son premier niveau.


J28


Aujourd'hui, c'est arrosage !!!

Pas de signe de soif, mais 5 jours c'est suffisant. Je tâte la terre par les trous des pots, c'est un peu humide, mais j'entends des bruits biens "secs" quand je tâte les pots, alors...


Cet arrosage se déroulera au moyen de ma pompe à pétrole manuelle.


A ce stade, le binage est indispensable car l'ancienne terre est très sèche et cohésionnée par de grosses racines.

Ma fidèle fourchette au manche cassé entre alors en action s(ben oui, je recueille les accidentés de la vie, moi)


Image IPB


Après :


Image IPB



Préparation de la soupe :

- 9L d'eau pH 6 (pour info, chez moi, c'est 1mL de pH-down pour 3L, donc là ça fait 3mL... mais je re-teste derrière à chaque fois par acquis de conscience, j'arrêterai quand je n'aurais plus de réactif)

- Rhyzotonic 4mL/L

- BioGrow 4mL/L


Mmmmmm... Y a bon Miam Miam!!


Image IPB


Hop, la poire dans la main droite, le tuyau dans la main gauche (ne vous méprenez pas, je parle arrosage là...) et c'est parti mon kiki :


Image IPB


Image IPB


Un coup de poire = 100mL, j'en met 1,5L par plante.

Comme d'hab, je récupère facilement l'eau grâce au plateau magique (à peine 50mL en tout).


Image IPB


Pour finir, la traditionnelle photo de famille :


Image IPB


J29


...


Ben pas grand chose ce soir:-D


Elles ont bien apprécié l'arrosage d'hier, ça leur a donné un bon coup de boost, les branches ont à mort poussé. Par contre, quelques pointes des feuilles récentes sont un tout petit peu cramées, j'ai du y aller un peu fort sur le biogrow (d'autant que le allmix de rempotage était déjà engraissé...)


Léger réarrangement des branches et photos :

Image IPB


n°1 :

Image IPB


n°2 :

Image IPB


n°3 :

Image IPB


n°4 :

Image IPB


n°5 :

Image IPB


n°6 :

Image IPB



J'ai relâché le palissage de la 5 et la 6 car elles sont moins hautes que leurs collègues. Par contre, pour les autres, c'est la tête dans le sable.


Avant la mise en place du scrog final, je devrai redisposer les plantes afin de prendre en compte leurs développements respectifs dans l'optimisation du grillage.


Je pense mettre les 2 moins hautes au milieu. Si elles ne rattrapent pas les autres, je pourrai abaisser la lampe un peu plus. Et au pire elles seront favorisées et les dépasseront un peu.


Ensuite, une semaine de croissance max, rehausse éventuelle du grillage, derniers réarrangements de branches et passage en Flo... Si Dieu le veut, bien sûr... Au pire je demanderai à Chuck:siff:


Ca se passe bien pour le moment, pas de galère, je touche du bois (de la sainte croix en plus).


J30


Ce soir, j'apporte la touche finale à mon Scrog à Roulettes : Son grillage!!


J'avais construit le cadre et fixé le grillage (voir page 2 de ce JDC), mais je me suis rendu compte que les mailles de 25mm initiales, ça le ferait pas... Donc je vais transformer mon grillage de 10 x 10 mailles de 25mm dispo par plante à 5 x 5 mailles de 50mm.


Pour ce faire, ma fidèle pince coupante, et une solide main guidée par le seigneur :


Image IPB


600 coups de pince plus tard (sisi, vous pouvez faire le calcul:roll:), je me retrouve avec mon grillage rectifié et... 150 petites croix. Si vous avez une idée pour leur utilisation, je prends.


Image IPB



Maintenant que nous sommes armés, nous pouvons partir à la chasse aux Monstroplantes. La lutte sera acharnée, et il est bien possible que ça finisse en boucherie.


Les petite victimes :


Image IPB

Image IPB


Commençons par les débarrasser de leur armure :


Image IPB

Image IPB


Ça y est, elles sont à notre merci !!


Je vais effectuer une taille sévère qui aura les buts suivants :

- faciliter la manipulation des branches sélectionnées sous le grillage

- supprimer la verdure qui ne profitera pas d'assez de lumière pour être rentable

- supprimer les bourgeons trop bas et/ou trop faibles afin de limiter le nombre de buds, mais en améliorer la consistance


Je procède de la manière suivante :

- ablation des feuilles primaires jusqu'au 3ème/4ème étage

- ablation des feuilles et bourgeons tertiaires du premier étage des branches secondaires (vous me suivez là?)

- ablation des branches secondaires trop chétives et basses car mal orientées par rapport au palissage (pousse vers la terre)


Au final, il reste en moyenne 7-8 solides départs secondaires par plantes, soit 8-9 avec les apex.


C'est une véritable boucherie :


Image IPB


A gauche les feuilles et à droite les bourgeons, dont certains auraient fait de belles boutures, mais fait chier c'est pas dans mes plans.


Les restes mutilés :


Image IPB

Image IPB


Je réorganise les plantes en fonction de leur développement :

- je laisse les apex vers l'intérieur

- la 5 et la 6 sont moins hautes, elles iront au milieu et leur palissage sera maintenu sur l'apex principal afin de prolonger l'horizontalité


La disposition sera dorénavant la suivante :

Image IPB




Pose du Grillage :


Je positionne le grillage en position 3/8 pour le moment, soit à 15cm des pots :


Image IPB

Image IPB


Changement de configuration du réflecteur (voir page 4) :

Transsssformatiooonnnnnnnnn !!!

Mode ADJUST-A-WING DU PAUVRE !!!



Avant :


Image IPB


Après :


Image IPB



Allez, on n'est plus à une photo près :


Image IPB


J32


Ce soir, je ne pensais rien faire de spécial. Mais une petite inspection surprise dans mon placo m'a donné des envies... de TORTURE


Commençons par découvrir les petites : toujours en pleine forme, magnifique couleur vert foncé Indica bien uniforme. En même temps, les conditions sont bonnes : 20 à 25°C, hygro 40 à 55% sans brumi (arrêté ce jour, pour voir). Merci la fin de l'été.



Dans leur habitat naturel :


Image IPB

Image IPB


Je les emmène en ballade, l'air de rien...


Image IPB


J'observe leurs cous fièrement dressés...


Image IPB


Je ne peux m'en empêcher... JE LES PINCE!!


Image IPB


Haha, on fait moins la maligne, maintenant!


Image IPB


Bon, au tour de tes frangines...



Au total, j'ai fait 4 victimes ce soir, les apex primaires des 4 plantes situées dans les coins (n° 1 à 4).

Ainsi je pense développer les dernières branches secondaires apparues avant passage en Flo dans 5 à 7 jours.


J34


Hier, j'ai étendu le pinçage aux branches secondaires des 4 + grandes (celles des coin, n° 1 à 4).


Ce soir, j'effectue une seconde session de taille sévère :

- feuilles 1aires et 2ndaires inutiles car non exposées

- branches 2ndaires en sursis dont le sous-développement s'est affirmé et n'atteignant toujours pas le grillage

- bourgeons 3aires trop bas


les restes du carnage :


Image IPB


Encore une fois, tout plein de boutures en devenir sacrifiées:rip:


Ensuite, je réarrange les branches de la manière suivante :

- les apex des 4 grandes des coins sont repassés sous le grillage et déviés sur le coté (en opposition 2 à 2)

- les branches sélectionnées sont redistribuées, les + hautes sont éloignées du tronc, ce qui les abaisse mécaniquement


Schéma d'orientation des apex :


Image IPB


Exemple de contrainte sur la plante n°2 (en bas à gauche), on voit son apex en haut à droite :


Image IPB


Points de vue :


Image IPB


Image IPB


Image IPB


Retour au bercail :


Image IPB



Niveau conditions, après 2 jours d'essai sans brumi, ça monte à 29°C et descend à 35% d'hygro... je remets le brumi 20minutes par heure, les températures remontent en ce moment...


J'arrose à 1.5L par plant d'eau pH6 + rhyzotonic 4mL/L.


J38, Flo+0


Et oui, ce matin les petites se sont réveillées à 10h au lieu de 6, et se coucheront ce soir à 22h au lieu de minuit.


Que s'est-il donc passé pendant mon absence?

Et bien ça a poussé, mes fils!!


Avant-hier (J36), j'avais prolongé la torsion des troncs des n°1 à 4 (celles des coins) et tordu les n°5 et 6 à leur tour selon le schéma suivant :


Image IPB

Aujourd'hui, c'est le grand jour : passage en Flo, taille des feuilles inutiles (et oui, encore!) et achat d'un kit 400W histoire de voir ce que ça donne.


Je redécouvre donc mes petites victimes, toujours aussi à l'aise dans leur environnement :


Image IPB


A la lumière du jour :


Image IPB

Image IPB

Image IPB


Les restes du nouveau carnage :


Image IPB


Après amputations et réarrangement des branches :


Image IPB

Image IPB

Image IPB

Image IPB



Concernant le passage à 400W, il s'explique par les raisons suivantes :

- la température est stable, généralement <25°C

- compte tenu de la densité des branches dans le grillage, la pénétration lumineuse de la 400W devrait apporter un vrai "+"

- j'aurais aimé pouvoir comparer la récolte de cette année sous 250W "jusqu'au bout" avec celle de l'année dernière, pour voir l'impact de mes optimisations ; pour autant, et en dépit de l'intérêt scientifique, je préfère miser sur la récolte la + massive possible:-P (je cultive en one shot, pas de culture à l'année)


Aussitôt dit...


Image IPB


Par rapport à 250, c'est vrai que 400W ça envoie le pâté, quand même :


Image IPB


Lampe à 25cm de la canopée (par rapport au milieu du grillage, bien entendu), j'ai entre 25 et 28°C selon le cycle du brumi (20 minutes par heure), hygro 35 à 45%.

Je vais suivre les conditions ce week-end, mais si ça veut rester dans ces eaux là, je reste en 400W:-D


De manière générale en en toute modestie, il faut avouer que mes plantes sont resplendissantes. Même les taillées étaient en bonne santé, feuilles et bourgeons, pas de jaunissement ni de flétrissement (l'année dernière, j'avais quand même pas mal de feuilles jaunies tout au long de ma culture...)



Ça se présente pas trop mal, maintenant attention au stretch (rehausse du grillage le cas échéant), suivi des branches secondaires et tertiaires pour élimination des "gourmands", et beaucoup de patience...


J40-Flo+2


Hier, j'ai arrosé d'1.5L/plante de la soupe suivante :

- eau pH6

- rhyzotonic à 4mL/L

- BioGrow à 2mL/L

- BioBloom à 2mL/L



Ça pousse et c'est bien touffu dans le grillage.


Image IPB


J41-Flo+3


Image IPB


Ça stretch tranquillement (pour le moment...).

Plantes toujours en excellente forme, d'un beau vert foncé indica à souhait.

De solides branches secondaires surpassent les apex principaux. Le nombre et le rapprochement de ces branches donne un ensemble vraiment touffu.


Rappel des conditions :

- 19°C / 60% de nuit

- 26°C / 35 à 50% de jour (brumi 20 minutes par heure, je compte bientôt l'arrêter)

- HPS 400W cooltubée, extra 225m3/h

- hauteur de la lampe : 25cm de la canopée

- brassage : 2 sunons 125m3/h

Partie 2



  • Vous ne pouvez pas éditer ce/cet(te) guide

0 commentaire(s)