Aller au contenu

Le site francophone des cultivateurs en herbe !
* - - - -

CANNABIS : A long terme, il réduit le stress au silence


Est-ce une bonne ou une mauvaise chose ? Les chercheurs psychologues de Université d'Etat de Washington restent perplexes.

 

 

Leur étude menée chez des utilisateurs « lourds » de cannabis montre l’absence de différence des niveaux de cortisol, l’hormone du stress chez 2 groupes d'utilisateurs de cannabis de long terme, l’un confronté à une situation stressante et l’autre non stressante. Des données présentées dans la revue Psychopharmacology qui révèlent un effet « amortissant » du cannabis sur le stress.

 

 

C'est la première étude à examiner les effets du stress aigu sur les niveaux de cortisol salivaire avec ou sans cannabis et ici chez 40 utilisateurs chroniques de cannabis vs 42 non-utilisateurs. C’est aussi une étape importante dans l'étude des avantages thérapeutiques du cannabis à un moment où son usage se répand rapidement, même si finalement cette réduction voire disparition de la réponse au stress chez les utilisateurs lourds n’est pas forcément à interpréter comme un bénéfice.

 

Les chercheurs ont utilisé une procédure reconnue pour provoquer des niveaux élevés de stress chez des utilisateurs chroniques (soit consommation quotidienne ou quasi-quotidienne) de cannabis et des non-utilisateurs.

  • La situation sans stress consistait à plonger une main dans de l'eau tiède pendant 45 à 90 secondes puis à compter de 1 à 25.
  • La version à stress élevé consistait à plonger la main dans de l'eau glacée pendant 45 à 90 secondes puis à compter de 17 e 17 à partir de 2043. En cas d’erreur, les participants recevaient des commentaires critiques...

 

Les chercheurs n’identifient aucune différence dans les niveaux de cortisol salivaire de 2 groupes d'utilisateurs de cannabis lourds confrontés à une situation psychologiquement ou physiologiquement stressante ou non stressante.
En revanche, les taux de cortisol chez les non-utilisateurs de cannabis qui ont été placés dans la même situation stressante ont atteint des niveaux plus élevés que les niveaux de cortisol des non-utilisateurs placés dans des conditions exemptes de stress.

 

Des conclusions cohérentes avec la littérature qui a déjà suggéré que l’utilisation chronique de cannabis est associée à une réactivité « adrénale » et émotionnelle émoussée.

 

La suppression de la réponse au stress n’est pas forcément bénéfique, soulignent les chercheurs car la libération de cortisol obéit aussi à un objectif adaptatif, permettant à un individu de mobiliser son énergie et de répondre de manière appropriée à une situation difficile ou dangereuse. Ainsi, une incapacité à fournir une réponse hormonale appropriée au stress peut également avoir des effets néfastes et même dangereux pour le sujet, concluent les auteurs.

 

 


Psychopharmacology August 2017 DOI: 10.1007/s00213-017-4648-z Blunted stress reactivity in chronic cannabis users

 

Source: santelog.com


  • liloutedebordeaux aime ceci



4 commentaire(s)

Photo
liloutedebordeaux
08/08/2017 11:21

Hello,

 

Pas très étonnant quand tu sais qu'il y a pas de gens qui fument un joint le soir pour se détendre, mais c'est bien que ce soit affirmé scientifiquement. Cela pourrait être un bénéfice pour les gens qui sont malades du stress. Ainsi, si tu te sens stressé, hop, un peu de cool et ça va mieux. Mais sinon, une fois, on sortait de la chambre d'un pote à L'afpa et on avait un peu trop fumé et fait la fête un peu bruyamment. Je me souviens qu'on s'est fait agresser par un gros haïtien qui a surgi des douches. On était complètement québlo devant la violence et la soudaineté du truc. Le mec torse poil en train de nous engueuler dans le couloir. On a pas bougé, pétrifiés et incapable de parler. Genre, woaw, il a tué l'ambiance le méchant monsieur. Dans ce cas là, c'est du vécu, l'article a 100% raison. Limite, tu perds tes capacités survie en cas de catastrophe ou d'agression.

    • mrpolo et Sativa-high aiment ceci
Photo
Lamictal
08/08/2017 15:36

Hello,

 

Pas très étonnant quand tu sais qu'il y a pas de gens qui fument un joint le soir pour se détendre, mais c'est bien que ce soit affirmé scientifiquement. Cela pourrait être un bénéfice pour les gens qui sont malades du stress. Ainsi, si tu te sens stressé, hop, un peu de cool et ça va mieux. Mais sinon, une fois, on sortait de la chambre d'un pote à L'afpa et on avait un peu trop fumé et fait la fête un peu bruyamment. Je me souviens qu'on s'est fait agresser par un gros haïtien qui a surgi des douches. On était complètement québlo devant la violence et la soudaineté du truc. Le mec torse poil en train de nous engueuler dans le couloir. On a pas bougé, pétrifiés et incapable de parler. Genre, woaw, il a tué l'ambiance le méchant monsieur. Dans ce cas là, c'est du vécu, l'article a 100% raison. Limite, tu perds tes capacités survie en cas de catastrophe ou d'agression.

 

Salut,

 

je trouve qu'au contraire vous avez très bien réagit dans cette situation, imaginez ce que cela aurait pu être si vous aviez été bien bourré (par l'alcool) ou bien si vous aviez stressé et mal réagit (violence) ...

 

Vous étiez conscient de vos actes ce soir là (avec l'alcool aurait-ce été le cas ...) et quand le mec a déboulé il vous a surpris mais sans plus !

 

:yepah:

    • cannababe aime ceci
Photo
liloutedebordeaux
08/08/2017 16:33

+1 Avec toi Lamictal. Il n'y a pas eu de mal ce soir là. On avait bien amorti le choc et on a continué à passer une bonne soirée quand même. Et en y repensant, il y a une chance sur deux pour que le type ait été bourré quand il nous a sauté dessus. L'alcool c'est pas cool.

Photo
cannababe
03/09/2017 01:04

+1 Avec toi Lamictal. Il n'y a pas eu de mal ce soir là. On avait bien amorti le choc et on a continué à passer une bonne soirée quand même. Et en y repensant, il y a une chance sur deux pour que le type ait été bourré quand il nous a sauté dessus. L'alcool c'est pas cool.

Comme j'ai souvent plaisir à dire....don't drink and drive, smoke and fly !