Interrogés lors d’une consultation citoyenne, les Français se disent partisans d’une légalisation du cannabis récréatif

Interrogés lors d’une consultation citoyenne, les Français se disent partisans d’une légalisation du cannabis récréatif
By UFCM-I Care ,

 

Interrogés lors d’une consultation citoyenne, les Français se disent partisans d’une légalisation du cannabis récréatif

 

 

Plus de 250 000 personnes ont participé à la consultation lancée par une mission d’information parlementaire. 80 % se disent pour une autorisation de la consommation et de la production dans un cadre régi par la loi.

 

 

La fin d’un tabou ? En un peu plus de six semaines, 253 194 personnes ont participé à la consultation citoyenne en ligne sur le cannabis récréatif, lancée le 13 janvier par une mission d’information parlementaire et qui s’est achevée dimanche 28 février.

D’après les résultats de cette consultation, 80,8 % des répondants se disent d’accord avec une autorisation de la consommation et de la production de cannabis dans un cadre régi par la loi, ont affirmé des sources parlementaires à l’Agence France-Presse (AFP), lundi.

Par ailleurs, 13,8 % se déclarent favorables à une dépénalisation de cette drogue, dont l’usage est interdit en France. A l’inverse, 4,6 % sont pour un renforcement des sanctions et seulement 0,8 % pour le maintien du cadre légal en vigueur.

Un peu plus de 30 % des répondants à cette consultation citoyenne ont déclaré ne jamais avoir consommé de cannabis. 38,3 % affirment en consommer occasionnellement, 17 % régulièrement et 13,9 % disent avoir une consommation quotidienne de ce produit stupéfiant.

En réponse à la question « En cas de légalisation, comment imaginez-vous le commerce du cannabis ? », 62,4 % des participants imaginent une commercialisation du cannabis dans des boutiques spécialisées, 24,2 % en vente régulée sur le modèle de l’alcool, 8,6 % dans les bureaux de tabac et 3,8 % en vente libre.

En cas de légalisation ou de dépénalisation, les répondants sont, dans leur très grande majorité, favorables (86 %) à ce que l’Etat permette aux particuliers de cultiver eux-mêmes des plants de cannabis dans des limites fixées par la loi.

« Constat de l’inefficacité de la législation actuelle »

« On sait désormais que la légalisation du cannabis n’est plus un tabou en France et que nos concitoyens font le constat de l’inefficacité de la législation actuelle en la matière », a estimé, dans un communiqué, la rapporteure du volet « récréatif » de la mission parlementaire, la députée La République en marche (LRM) Caroline Janvier.

Article réservé à nos abonné

« Il faudra lancer une vraie consultation populaire et, pourquoi pas, un référendum », a estimé, dimanche sur Franceinfo, Jean-Baptiste Moreau, député LRM de la Creuse et rapporteur général de la mission d’information, assurant vouloir faire des propositions d’ici un mois.

« Aujourd’hui, on fait face à une interdiction mais à une consommation record, donc la situation n’est pas tenable », a ajouté l’élu, qui s’est dit favorable à une légalisation du cannabis. « On a une économie parallèle très conséquente qui s’est constituée et qui finance d’autres réseaux, trafics d’armes et autres. »

Malgré l’interdiction, la France reste le pays européen où la consommation régulière de cannabis est la plus importante, selon l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies. Le ministre de l’intérieur, Gérald Darmanin, qui a fait de la lutte contre le trafic de stupéfiants une priorité, s’était dit, en septembre, opposé à la légalisation de « cette merde ».

Le cannabis récréatif est l’un des volets sur lesquels la mission parlementaire s’est penchée, après le cannabis thérapeutique et le CBD. Autorisée en 2019 par l’Assemblée nationale mais repoussée par la crise sanitaire liée au Covid-19, l’expérimentation du cannabis thérapeutique (à l’exception de celui à fumer) pour au moins 3 000 patients souffrant de maladies graves doit commencer au plus tard le 31 mars.

 

https://www.lemonde.fr/societe/article/2021/03/01/interroges-lors-d-une-consultation-citoyenne-les-francais-se-disent-partisans-d-une-legalisation-du-cannabis-recreatif_6071612_3224.html?utm_medium=Social&utm_source=Facebook#Echobox=1614629049

 

on en parle sur le forum


  Report Article


User Feedback




salut,

 

 

ça commence à sentir bon !  🌻🌼🌹😀

 

Trés bonne surprise, mais surprise quand même, car il y a encore pas si longtemps, un certain sondage affirmait que deux Français sur trois étaient opposés à une légalisation,

Comme quoi les sondages, ...  heuuu

 

Ce coup là avec le questionnaire officiel, on a eu un résultat beaucoup plus proche de la réalité. Mais finalement, ils ont fait aucune pub, trés peu de personne étaient au courant de ce questionnaire parmis la population.

Pour avoir un résultat précis de la mentalité Française, au sujet d'une légalisation, il faudrai un référendum.

 

Mais le référendum est à double tranchant, si le sondage s'avérait juste, on perdrais tout. 

Mais si les résultats positifs du questionnaire ne sont pas uniquement liés au nombre de personne ayant eu connaissance de son éxistence, et qui étaient "pour", ça peut être bon.

 

encore une fois,

 

à suivre ...

 

 

Bon gros grow

Share this comment


Link to comment
Share on other sites

Salut

 

Perso, je suis agréablement surpris des chiffres avancés par l'article avec les 30% de non consommateur, car quand on lisait les itw de C.Janvier, on avait l'impression que c'était que des fumeurs qui avaient répondus (même s'ils sont surreprésentés dans cette consultation)

 

Cya

Share this comment


Link to comment
Share on other sites

yep,

 

attention à l'interprétation des résultats, 250 000 personnes déjà c'est pas tous les français;

 

de plus on peut raisonnablement penser qu'une grand partie des participants sont des gens concernés par le sujet, il ne s'agit pas d'un sondage mais d'une consultation

c'est très très différent.

 

mais c'est clair que c'est un bon indicateur quand même, il me semble que les derniers sondages sur le sujet indiquaient qu'environ 1 français sur 2 étaient favorables à une légalisatins du cannabis, donc 50% c'est pas 80%!

 

en tout cas peu à peu on gratte des points, changez pas de main, ça vient

Share this comment


Link to comment
Share on other sites

Bonsoir,

 

Il y a 8 heures, bigbudo a dit:

ça commence à sentir bon !  🌻🌼🌹😀

 

J'ai l'impression que les consommateurs de cannabis n'ont pas conscience que la légalisation n'a pas pour but de les satisfaire, loin de là, c'est même tout le contraire. L'objectif pour l'état reste le même qu'avec la prohibition, c'est à dire tenter de contrôler la consommation et si possible la restreindre. En gros, c'est l'objectif inverse du consommateur.

 

++

Share this comment


Link to comment
Share on other sites

Bonsoir,

 

11 minutes ago, FranckyVincent said:

Bonsoir,

 

J'ai l'impression que les consommateurs de cannabis n'ont pas conscience que la légalisation n'a pas pour but de les satisfaire, loin de là, c'est même tout le contraire. L'objectif pour l'état reste le même qu'avec la prohibition, c'est à dire tenter de contrôler la consommation et si possible la restreindre. En gros, c'est l'objectif inverse du consommateur.

 

++

 

Sauf que normalement le peuple est souverain? Quand on arretera de voter pour des gros E..... , ceux la meme qui parlent légalisation, les choses avanceront peu etre. C'est sur qu'en restant dans l'attentisme... Ils gouvernent par apport à l'opinion publique, si chacun fait un peu le taf, ne serais ce qu'avec ses parents, à la longue ca peu faire changer la donne.

 

Cher amoureux de mary jeanne, un travail de longue haleine nous attend!

 

+++

Share this comment


Link to comment
Share on other sites
Guest LittleBigMan

Posted

Salut,

 

Toujours autant marrante la scène politique Française.

Chacun y va de son petit mot comme « cette merde » ou autres noms d'oiseaux très évocateurs.

 

Derrière tout ça, que penser du battage médiatique très bien orchestré et encore mieux médiatisé qui occupe les devants de la scène aujourd'hui ?

Vous avez vu ce qui se passe à Nîmes, à Fréjus ou encore dans les banlieues Parisiennes ?

 

Un esprit mal intentionné, ou légèrement paranoïaque, pourrait penser que la contre offensive est déjà en route 😱 et que de jeter de l'huile sur le feu n'est pas pour déplaire à tout le monde.

 

Je nous souhaite bonne chance.

 

@+

 

Share this comment


Link to comment
Share on other sites
il y a 8 minutes, popek95 a dit:

Sauf que normalement le peuple est souverain?

 

J'espère que tu as mis un point d'interrogation à la fin de la phrase car tu ne crois pas à cette blague!

 

++

Share this comment


Link to comment
Share on other sites

Salut,

 

9 hours ago, FranckyVincent said:

J'espère que tu as mis un point d'interrogation à la fin de la phrase car tu ne crois pas à cette blague!

 

++

 

Bien évidemment! Mais juste pour dire si chacun connaissait ses droits et prenait ses responsabilité on en serais pas la aujourd'hui. Faut se sentir concerné et pas que pour le canna...

 

+++

Share this comment


Link to comment
Share on other sites

yop

tout-petit-mini-rappel: la politique c'est ok TANT que ça reste centré sur le canna, on va pas commencer à s'echauffer en sortant de ce cadre svp-d'avncemercibeaucoupàvoustous :respect:

a+

Share this comment


Link to comment
Share on other sites

salut

 

Il y a 13 heures, FranckyVincent a dit:

J'ai l'impression que les consommateurs de cannabis n'ont pas conscience que la légalisation n'a pas pour but de les satisfaire, loin de là, c'est même tout le contraire. L'objectif pour l'état reste le même qu'avec la prohibition, c'est à dire tenter de contrôler la consommation et si possible la restreindre. En gros, c'est l'objectif inverse du consommateur.

 

je suis pas d'accord avec toi, je pense que l'état (les politiques) ne veulent pas restreindre ou plutôt le faire croire.Je pense qu'ils y voient une mainte financière pour

le pays ou surtout pour leurs amis des lobbies qui y voient le moyen de remplir un peu plus leurs poches XXXL.

Enfin c'est que mon idée.

 

A++

Share this comment


Link to comment
Share on other sites

Salut,

 

Il y a 1 heure, pieddeshit a dit:

je suis pas d'accord avec toi, je pense que l'état (les politiques) ne veulent pas restreindre ou plutôt le faire croire.Je pense qu'ils y voient une mainte financière pour

le pays ou surtout pour leurs amis des lobbies qui y voient le moyen de remplir un peu plus leurs poches XXXL.

Enfin c'est que mon idée.

 

Je ne pense pas que l'état souhaitent nous faire croire cela pour verser au final dans le commercial car la politique du cannabis ne peut que suivre celle déjà en place pour le tabac.

 

++

Share this comment


Link to comment
Share on other sites

re,

 

il y a une heure, FranckyVincent a dit:

Je ne pense pas que l'état souhaitent nous faire croire cela pour verser au final dans le commercial car la politique du cannabis ne peut que suivre celle déjà en place pour le tabac.

bin avec le tabac l'état taxe beaucoup, il gagne un peu de pèpete, non!?

Il fera la même si légalisation il y a(je pense pas qu'il va passer à coté de millions voir plus).Enfin moi j'ai surtout un poil peur que l'état ne nous laisse pas

faire nos culture.

 

r'A++

Share this comment


Link to comment
Share on other sites

Hello

 

Super , c'est ou qu'on payes la taxes pour cultiver ?

Je suis chaud  là  !!!!


@+++++

Share this comment


Link to comment
Share on other sites

Re re

 

il y a 30 minutes, kingkong7 a dit:

Hello

 

Super , c'est ou qu'on payes la taxes pour cultiver ?

Je suis chaud  là  !!!!


@+++++

et encore la tu auras le droit une fois taxé,

mais je pense surtout qu'on aura pas le droit et en plus application stricte des peines

car pas touche au futur monopole de l'état.

Enfin on a le temps de voir venir......on est france  :siff:

 

A++ les drogués

Share this comment


Link to comment
Share on other sites

Re,

 

il y a une heure, pieddeshit a dit:

bin avec le tabac l'état taxe beaucoup, il gagne un peu de pèpete, non!?

Il fera la même si légalisation il y a(je pense pas qu'il va passer à coté de millions voir plus).Enfin moi j'ai surtout un poil peur que l'état ne nous laisse pas

faire nos culture.

 

Augmenter les prix progressivement jusqu'à les rendre prohibitifs, ce n'est pas une politique encourageant la consommation du produit.

 

++

ps: pour l'autoproduction, à priori ce sera niet. Et ça m'étonne pas, là aussi c'est la même politique que pour le tabac

Share this comment


Link to comment
Share on other sites

re

 

 

à l’instant, FranckyVincent a dit:

Augmenter les prix progressivement jusqu'à les rendre prohibitifs, ce n'est pas une politique encourageant la consommation du produit.

 

c'est sur ça marche vachement bien, chez les jeunes femmes et femme la consommation augmenté, en une année la vente a baissé de 1% alors

que les autre années elle baissait 1,5 à 2%.En même temps c'est que les achats en france, sachant que plus le tabac augmente plus le trafic lui

aussi augmente, je pense que la baisse des consommateurs n'est pas vraiment flagrante(augmentation de 27% de la consommation des fumeurs

depuis le début du covid, le tabac à de beau jour devant lui).

 

A++

 

Share this comment


Link to comment
Share on other sites
il y a 37 minutes, FranckyVincent a dit:

ps: pour l'autoproduction, à priori ce sera niet. Et ça m'étonne pas, là aussi c'est la même politique que pour le tabac

 

 

 

Re justement le tabac on a le droit d'autocultiver , et même d'en filer contre service ;)

@+++++

Share this comment


Link to comment
Share on other sites

Re re re

 

il y a 6 minutes, kingkong7 a dit:

 

 

 

Re justement le tabac on a le droit d'autocultiver , et même d'en filer contre service ;)

@+++++

t'es sur, y a pas un flou artistique :D ou juridique 

 

r'A++

Share this comment


Link to comment
Share on other sites
Il y a 1 heure, pieddeshit a dit:

t'es sur, y a pas un flou artistique :D ou juridique 

 

Re,

 

pour moi , c'est pas flou  ;)

 

Citation

Il est interdit à quiconque de faire profession de fabriquer pour autrui ou de fabriquer accidentellement, en vue d'un profit, des cigarettes avec du tabac sauf dans les conditions prévues par le décret mentionné au 2 de l'article 565 (1) ou, lorsque cette fabrication est effectuée au domicile du consommateur dans la limite de ses besoins personnels, par lui-même, par les membres de sa famille ou par des gens à son service.

https://www.legifrance.gouv.fr/codes/id/LEGISCTA000006179712/

 

@+++

Share this comment


Link to comment
Share on other sites

salut à tous,

 

c'est une excellente nouvelle. 2022 sera une année ou les textes de lois évolueront, c'est moi qui vous l'dis ! 

 

a +

Share this comment


Link to comment
Share on other sites
Guest LittleBigMan

Posted

Salut,

 

il y a 1 minute, FourmiVerte a dit:

2022 sera une année ou les textes de lois évolueront, c'est moi qui vous l'dis ! 

 

Pour sûr !!! Mais dans quel sens ???

 

@+

 

Share this comment


Link to comment
Share on other sites

Aloa,

 

Je suis très dubitatif. J'ai répondu au questionnaire mais je l'ai trouvé très pauvre et le seul moment où l'on pouvait détailler son avis, il y avait une limitation de caractère qui transformait la réponse en brève de comptoir. Une consultation comme celle-ci ne coûte rien et avec 250k répondants, dont la majeur partie pas très impartiaux, l'état ne se mouille pas tout en permettant à certains de brasser un peu de vent.

 

La légalisation où l'ouverture sous un angle médical est une première étape mais la question que je me pose : est-ce que tout cela est bien utile ?

 

Le cannabis, à l'exception du médical, reste un stupéfiant / une drogue, bref un produit qui altère un peu la perception et qui n'est pas très bon pour la santé. Il y a eu déjà pas ma d'études sur l'alcool et le tabac et donc, légalisation ou pas : pas fumer avant de conduire, pas fumer devant des enfants, pas trop fumer pour rester "présent"... bref, soyons honnête avec nous-mêmes même si nous aimons cela.

 

Alors finalement, la légalisation, ça concerne qui ?

Certainement pas les cannaweeders qui sont autonomes ni les 200k français estimés qui produisent. Au mieux, cela permettrait de s'en rouler un dans un parc sans avoir peur de finir au cachot mais bon, là où je vis, personne ne se gène pour s'en rouler un en public et pourtant Darmanin travaille à 200m...

Cela concerne surtout les 65 millions de consommateurs potentiels qui pourraient alors acheter quelques grammes, de temps en temps, pour s'en rouler un. De là, j'y vois surtout trois enjeux: santé publique, économique et politique. Et c'est dans c'est ordre que les choses sont en train d'avancer: médical (développement des infrastructures), mise en avant de l'économique (ça donne du job), politique (vous êtes tous d'accord ? de toutes façons c'est déjà fait, alors ok). Dans tous les cas, j'ai beaucoup de mal à croire à un système à l'américaine, très ouvert et libre, car l'état n'aurait pas assez à y gagner.

 

Par ailleurs, et pour finir, la weed a quand même une grosse spécificité par rapport à l'alcool et au tabac: c'est très facile d'en produire beaucoup avec pas grand chose chez soi pour un prix défiant toute concurrence. A l'inverse, se faire de la bonne bière ou du vin à la maison à un prix compétitif, ce n'est pas très gérable.

 

++

 

 

 

 

Share this comment


Link to comment
Share on other sites
il y a 52 minutes, PierrotMojo a dit:

Par ailleurs, et pour finir, la weed a quand même une grosse spécificité par rapport à l'alcool et au tabac: c'est très facile d'en produire beaucoup avec pas grand chose chez soi pour un prix défiant toute concurrence. A l'inverse, se faire de la bonne bière ou du vin à la maison à un prix compétitif, ce n'est pas très gérable.

 

 

Hello

 

je suis d'accord avec toi sur tout , sauf ça , 
La biere à la maison je trouve ça plus facile que la weed ;) ,  ça coute que dalle et c'est autorisé .
Je ne pense vraiment pas que beaucoup de consommateur deviendront autoproducteur , les 3/4 que je connais ne veulent pas ce prendre le choux avec ça

@++++

Share this comment


Link to comment
Share on other sites

Yo !

 

Franchement je pense que les cannabiculteurs actuels sont minoritaires par rapport aux gens qui achètent au marché noir.

Si et je dis bien SI c'est légalisé (et qu'on a le droit de faire pousser...) je prédit qu'une partie des consommateurs se rabbatra sur l'achat qui est bien plus "facile". De plus les périodes de vache maigre pousseront les cannabiculteurs a consommer des produits du commerce. Franchement je ne vois pas d'arguments contre la culture à la maison (a part darmachien de garde qui vit encore dans les années 90...)

 

Bon allez je retourne sur mon tinymight 😋🤪...

 

 

@++

Share this comment


Link to comment
Share on other sites

Salut

 

Je voudrais faire part de mon inquiétude du cannabis "bien être" en tant que consommateur, auto producteur mais également en tant que passionné par la génétique cannabique.

 

Voila 15ans que j'ai planté ma 1ere graine de cannabis et depuis, cette passion ne m'a jamais lâché. 

 

J'ai choisi la voie de la culture organique et éco-responsable plutôt que l'hydroponie ou je ne sais quel autre moyen de faire fleurir une plante sans qu'elle est vue un grain de terre de toute sa vie. Je préfère également le breeding naturel à la manipulation de souches génétique  comme il se fait déjà aux USA et au Canada, là encore question d'éthique, consommer un produit qui à mit le temps pour voir le jour et se parfaire plutôt qu'un résultat de test génétique.

 

Je respecte le choix de ceux qui utilisent ces méthode, chacun fait comme il veut pour sa consommation mais je ne peux rester muet face à la menace de la démocratisation de ces dernières.

 

Madame Janvier, rapporteure thématique de cette mission de consultation citoyenne, cite beaucoup l'appellation "cannabis bien être" dans ses interventions à la radio ou sur des interviews vidéo.

Elle valorise beaucoup ce cannabis bien être, autrement dit le cannabis avec un taux de CBD élevé et un taux de THC réduit au minimum voir à 0.

 

Le CBD et le THC étant présent dans toutes les génétiques originelles, à des taux variants selon la provenance, l'environnement et la génétique, il est difficile d'en expulser un sans avoir de conséquence sur l'autre.

 

Dans les années 60/70, le cannabis était moins fort, plus instable et avec des graines. Les Pays-Bas ont joué un rôle crucial dans le cannabis qu'on connait aujourd'hui en particulier Ben Dronkers dans les années 70/80.

A travers Sensi Seeds, ses travaux en génétique ont dopé l'évolution cannabique hybride et beaucoup de leurs génétiques ont servi à l'élaboration des variétés que l'ont connait aujourd'hui. Alors oui, y'a pas que ce bon vieux Ben, mais il faut rendre à César ce qui appartient à César.

 

Je ne peux pas concevoir une réglementation m'obligeant à produire uniquement des souches imposées, comme c'est le cas au Canada. Vous allez dire, t'auras qu'a faire comme tu fais déjà actuellement, produire ce que tu veux "illégalement". Sauf qu'il faut prendre en compte (et merci le Canada pour m'avoir permis de me rendre compte de ça) qu'une fois légalisé, c'est un revenu de l'Etat et donc, toucher aux revenus de l'Etat et fortement plus sanctionné qu'une simple production illégale avant la légalisation.

 

 Je vis actuellement au Canada, avec beaucoup de franchise, les génétiques Européennes n'ont rien à envier au cannabis légal NA. C'est beau, c'est gros, ça sent bon mais c'est tout. En à peine 3 jours de vie ici, on m'a recommandé 3 fois de ne pas me servir à la SQDC (cannabis légal) mais d'aller à Oka, une réserve autochtone qui s'est auto affranchi du droit de vente du cannabis, car le gouvernement Canadien n'a pas tenu compte de leur avis lors de la légalisation du cannabis et des éventuels enjeux économique du marché cannabique à leur égard. Pour avoir fumé du cannabis de jardin durant toutes ces années, le cannabis industriel d'ici est immonde. Ils peuvent écrire 22% de THC sur la petite boite, ça enlève pas le gout des graines ou de leurs bulbes dans certaines marques, ça change rien au très mauvais calibrage du contrôle qualité, 99% des produits sont trop sec à l'achat et surtout, aucune régularité dans la qualité des produits. Puis sincèrement 22% de THC, c'était surement avant que 12 ou 13 paires de mains différentes manipulent l'herbe et qu'elle soit passé dans des machines industrielles de manicure. La moitié des tritri restent collé à la machine.

 

 

 

Merci de vos retours

 

 

 

Share this comment


Link to comment
Share on other sites