plusieurs plans de cannabis decouverts dans la prison de Saint Martin en Ré


Recommended Posts

 

Saint-Martin-de-Ré (17) : des pieds de cannabis cultivés... dans la cour de la prison

 

le-personnel-penitentiaire-demande-a-ce-que-ces-jardins_878158_460x306.jpg

 

 

La procureure de la République de la Rochelle confirme qu'une enquête a été ouverte et confiée à la gendarmerie afin de déterminer dans quelles circonstances des pieds de cannabis ont poussé dans la cour de promenade du quartier Caserne, une des deux entités de la maison centrale de Saint-Martin-de-Ré. L'hypothèse que des prisonniers aient apporté les soins nécessaires aux plants afin de bénéficier d'une récolte de bon niveau est retenue sans que ces jardiniers attentionnés, à l'instar de ceux qui ont procédés à la plantation, soient encore identifiés.

 

Le syndicat Force ouvrière, de l'union interrégionale des syndicats pénitentiaires qui a fait écho de la culture illicite, indique que mardi, une quinzaine de pieds de cannabis de 80 centimètres de haut a été récoltée. Tout en rappelant qu'il dénonce depuis des années l'existence de ces jardins illicites, il demande "de faire raser les jardins dans les plus brefs délais".

 

 

source sud ouest

 

 

:welcome:

 

Ce message a été promu en article

Link to post
Share on other sites

Salut,

 

J'ai vu en reportage sur France 2 à ce sujet. Ils ont fait appel à un «expert» qui pour défendre l'aveuglement des matons a prétendu qu'il n'était pas facile pour un non initié de reconnaître des plants de cannabis !

Franchement il nous prend pour des cons non ? N'importe qui sait à quoi ressemble des feuilles de cannabis, ça vous semble crédible ?

 

++

Link to post
Share on other sites

Salut

 

Que la totalité de la population ne sache pas reconnaître un plant de cannabis, ça ne m'étonne pas plus que ça; bon pour des matons ça paraît quand même étrange.

 

J'ai entendu d'autres détails sur cette histoire, en fait les détenus disposent d'un petit espace potager dans la cour de la prison, où ils font pousser différentes fleurs et fruits/légumes (genre à la fin de la promenade, ils vont au potager et ramènent 2 ou 3 tomates dans leurs cellules).

 

Cet espace n'est pas vraiment surveillé par les matons, histoire de laisser un peu de "liberté" aux détenus; et c'est en passant jeter un coup d’œil dans le potager que les surveillants sont tombés sur les pieds.

 

 

Voilà donc vraisemblablement pourquoi cela à mis autant de temps à être découvert.

 

++

Link to post
Share on other sites

Hell'O,

 

La drogue sans distinction des substances à toujours existé en prison !

 

Tout comme le fait que les surveillants ferment les yeux quand cela les arrangent sur les trafics internes, tout simplement car cela leur permet de mieux gérer les tensions dans le milieux carcéral !

 

L’hypocrisie concernant la politique des drogues est totale et générale !

 

 

Hell'

Link to post
Share on other sites