Atteint de sclérose en plaques, il entame une grève de la faim pour obtenir un traitement à base de cannabis


Recommended Posts

Pour apaiser les douleurs causées par sa maladie, Laurent Puisais réclame le droit d'utiliser un médicament dérivé du cannabis, indisponible en France. Pour obtenir gain de cause, il a cessé de s'alimenter depuis huit jours. 

 


sep_lapuye_sleclere_ftv.jpg?itok=i6Cl8pU

© Sandrine Leclère, FTV Laurent Puisais a cessé de s'alimenter depuis le 13 juillet dernier.

 

 
Laurent Puisais a 52 ans et il souffre d'une sclérose en plaques évolutive depuis 25 ans. Cette "maladie pourrie qui ne se guérit pas" comme il la qualifie, l'a privé de l'usage de ses jambes et d'un de ses bras; surtout, elle le fait atrocement souffrir. 

Un traitement à base de cannabis pourrait soulager ses contractures. Annoncé en pharmacie pour le début 2015, le Sativex n'est à ce jour toujours pas disponible à la vente en officines dans l'Hexagone. Le laboratoire qui commercialise ce spray buccal ailleurs en Europe (Royaume-Uni, Espagne, etc) n'est pas parvenu à s'entendre sur un prix avec les autorités françaises.

A la souffrance de Laurent Puisais s'ajoute désormais la colère. Le 13 juillet dernier, il a entamé une grève de la faim et lance un appel à "ceux qui boycottent le Sativex" : "Qu'ils m'expliquent les yeux dans les yeux (..) pourquoi ils m'interdisent de vivre la chienne de vie qui me reste, sans souffrir".

 

Retrouvez le reportage de Sandrine Leclère, Luc Barré et Philippe Ritaine sur le site:

Le reportage

 

 

Source: https://france3-regions.francetvinfo.fr/poitou-charentes/vienne/atteint-de-sclerose-en-plaques-il-entame-une-greve-de-la-faim-pour-obtenir-un-traitement-base-de-cannabis-773573.html



This post has been promoted to an article
  • Like 5
Link to post
Share on other sites

Salut,

 

je comprend sa colère mais il se met en grand danger alors qu'il est déjà fortement handicapé.

 

Et puis tant qu'à faire il aurait pu témoigner sur le cannabis thérapeutique sous forme de plante ( à moins qu'il vaporise du sativex mais je ne crois pas...).

J'aurais aimé lire "cannabis" ou "chanvre" à la place de "sativex" (500euros/mois).

On passe à côté du débat actuel.

 

Mais peut être que la plante ne lui réussit pas, on n'en sait rien, et c'est dommage.

  • Like 1
Link to post
Share on other sites

pwet

 

@ Gardner il m'est d'avis que quelque soit sa façon de communiquer la communication reste le principal ...

étant atteint de la même foutu saloperie que lui jte jure que c'est pas simple et que ce foutu gouvernement ce fou bel et bien de notre gueule de toutes façon on en creveras alors ....

alors parler de sativex ou de cannabis peux importe ....

 

courage à lui

 

 

bonne journée

  • Like 3
Link to post
Share on other sites

Hello

 

Vu la décoration de l'appart du Mr je penserais qu'il connait bien la plante ;)

Toutefois le sativex a un coté pratique pour lui et les autres malades, la prise facile.

Un pschitt et 2sec après ca vas mieux, ça reste plus facile de faire ça en pleine rue, en supermarché etc plutôt qu'un vapo .

 

Jetez un œil au petit reportage en fin d'article, il parle bien je trouve.

  • Like 1
Link to post
Share on other sites

Re,

 

oui, vivement le sativex, pour la petite histoire je vis avec un proche parent qui souffre de la même forme de sep que laurent, mais en beaucoup plus avancé.

Si on peut gagner quelques mois, c'est bien ... mais de toute façon c'est déjà légal.

 

Mais le prix à payer par notre sécurité sociale est démentiel, pour quelque chose qui ne coute presque rien.

Cette problématique est la cause du blocage.

 

20euros 10ml d'huile de cbd4% + 10ml thc4% (une fois légal) au même prix = 3  2flacons de sativex (500euros/ mois je le répète).

 

J'ai fait mes calculs vite fait, mais je pense que ce produit est une arnaque au niveau du prix.

Edited by Gardner
  • Like 3
Link to post
Share on other sites
  • 1 month later...