Alcools cannabiques


Recommended Posts

yep jdj

 

merci pour ta participation, mais ça me parait trop compliqué comme truc.

 

alors aujourd'hui, juste avant de touiller, j'ai eu quelques pics d'impatience...

alors j'ai rempli le fond d'un shooter, mélangé un sirop de canne de grande marque à un peu d'eau, et hop dans le shoot

je dois être entre 40 et 50.

alors déjà, ça sent fort je hash, vraiment.

en bouche, ben c'est piquant, ça vient gratter le fond de la gorge, ça brule un peu, et ça reste.

c'est pas hyper agréable pour être franc...

c'est clairement la weed, j'ai aussi goûté la menthe ça fait pas ça du tout.

après en prenant des petites lampées et en les gardant bien en bouche, ça adoucit vachement le truc.

 

bon par contre le goût... ben tu bois ton hash maison, vraiment, hallucinant !

et c'est franchement bon !

le côté feuille n'est pas trop passé, weed moyen aussi, en note de fond.

Alors je pense que la poudre, ben, c'était de trop :lol:

 

Alors à noter aussi, le goût reste un moment, et s'estompe avec la sensation piquante/brulure.

donc je sais pas si l'un sera dissociable de l'autre au final.

 

par contre, j'ai mis le shooter au congel, et je viens de goûter.

alors froid, le goût arrive avant la sensation, qui elle arrive plus doucement.

c'est plus agréable.

 

je vais gouter encore un peu, et rallonger le shoot au sirop pour descendre entre 20 et 30

et gouter à nouveau.

 

EDIT :

 

Ça y est, j'ai fini mon shoot, aux 20/30%, ben c'est là où je me suis le plus régalé.

 

c'est bon, vraiment très bon, je suis content. Je pense que n'importe quel weedlover reconnait direct le goût. Je vais tester avec un pote qui fume fort, sans lui dire ce que c'est, voir si il reconnait.

 

le goût reste donc très présent, et prend même le dessus sur le piquant, qui en devient presque agréable. bon, maintenant, tjs pas d'effet, mais j'ai fini le shot en shot du coup ça peut arriver d'un moment à l'autre.

je vous tiendrai au jus.

 

++

post-619104-0-35731400-1504972189_thumb.jpg

Edited by abe
  • Like 1
Link to post
Share on other sites

yep.

 

bon, ben RIEN, les copains.

donc clairement, la prochaine sera "décarboxylée".

j'attends la nouvelle récolte par contre, histoire d'être sûr d'avoir de la fume pour l'année.

Je pense faire ça avec de la bluecheese, cette weed a une super odeur sucrée à mi-chemin entre les deux génétiques,

ça ne peut être que meilleur !

 

+

  • Like 1
Link to post
Share on other sites

salut glass

 

s'il m'en reste ?

oui, tout plein !

genre 25cl à 95%, soit un litron à 25%  :ph34r: 

 

flamber je sais pas, ça risque de juste partir dans la fumée ?

à moins de faire un aqua flambage de bananes  :-P 

mais c'est une très bonne idée, en cuisine.

par contre je vais ptet faire réduire un peu au bain marie avant histoire de condenser...

et hop, des brioches

  • Like 1
Link to post
Share on other sites

Salut, 

 

vu que le point d'évaporation de l'alcool est inférieur à celui de l'eau : j'ai peur que le bain-marie ne fasse que s'évaporer l'alcool et que ton opération ne t'avance pas à grand chose, abe... les seules manières de remonter le titre d'un alcool (qui s'exprime aussi bien en % qu'en degrés, contrairement à ce qu'il a été dit il y a quelques messages), c'est soit de rajouter de l'alcool à un titre supérieur, soit de re-distiller.

A ce sujet  : je n'ai pas l'impression que cela ait été abordé dans le topic mais la dilution (ou mouillage) de l'alcool n'est pas linéaire ; par exemple : en partant d'un alcool à 90%, si l'on veut une concentration finale de 45° ; il faudra ajouter 1.05L d'eau et pas 1L, sinon on titrera plutôt 46/47°.
Sur de petites quantités et/ou avec un alcool pas très fort : ça n'a que peu d'incidence mais si on commence à faire des préparations conséquentes, avec un alcool bien costaud en matière première : on peut facilement se retrouver avec un produit final titrant 50° et plus, alors qu'on cherchait à avoir 45°, voire moins.

On utilise pour ça la table de Gay-Lussac, qui permet de déterminer la quantité d'eau à ajouter, selon le titre de l'alcool de départ, pour avoir tel titre sur le mélange final :

 

table-dilution-ethanol-1.jpg

 

D'ailleurs : ça fait 6 semaines que le Génép' est en macération ; je vais profiter de ce dimanche tout pourri pour faire mon mouillage au sirop..... je pense que 2017 sera une bonne année, les brins étaient bien charnus et odorants ; et comme tous les ans, il y aura une bouteille spéciale "Géné-bheu", où j'ajoute des restes de manuc, légèrement décarb' au four à 60° avant ajout dans la micture.... sluuuurp !

 

+

  • Like 2
Link to post
Share on other sites

salut phyl, merci pour ta participation.

 

pour le bain marie ce serait le but recherché pour cuisiner.

concentrer le THC, en enlevant de l'alcool.

sinon j'ai peur de devoir mettre un demi litre dans ma préparation ;)

 

intéressante cette table de dilution, je garde ça sous le coude pour les grosses macérations.

Moi le génépi j'ai pas pu aller le ramasser cette année, en plus des potes de là haut m'avaient montré des spots à gris et bleus, mais pas eu le temps...

Du coup j'ai acheté des brins de jaune à un producteur.

ça sent un peu plus le médoc mais faute de grives...

 

Ce que je rechercherai ce serait une table des proportions approximatives de sucre dans l'eau de mouillage selon les titrages de début et de fin.

parce qu'un sirop pour arriver à 45 sera bien plus sucré qu'un pour arriver à 25...

 

pour ta manuc, une décarb à 60°C est presque inutile à priori. Elle se fait à 120°C environ, après déshydratation totale de ta weed. ;)

 

bois un génép à ma santé alors ;) , perso j'ai encore le temps avant la bouteille.

 

++

  • Like 1
Link to post
Share on other sites

salut Abe

 

 

salut phyl, merci pour ta participation.

 

pour le bain marie ce serait le but recherché pour cuisiner.

concentrer le THC, en enlevant de l'alcool.

sinon j'ai peur de devoir mettre un demi litre dans ma préparation ;)


++

c'est un peu ce que j'ai essayé de bafouiller mais en recuperant les condensats d'alcool pour eviter d'en racheter a chaque fois . ..

 

tiens je mets les courbes temperatures et durée pour la decarbo . .. .

 

 
recuperé sur IC mag ou pycho
 
à+
 
le gout qui pique c'est la chloro c'est pire dans du lait :huh:
edit

 

oui effectivement dans mes souvenirs c'est vrai que le hash à sec c'est un peu pareil. . . . peut etre les terpenes

Edited by Lolitto
Link to post
Share on other sites

yop jdj !

 

bah, je vais pas en gaspiller tant que ça, pis je testerai la méthode de croquemou quand je serai à sec ^^

 

Non la sensation n'est pas "piquante" en vrai. c'est plutôt "gratte", surtout le fond de joue et de gorge

ça vient clairement de la "poudre".

j'ai la même sensation en mangeant la poudre tombée à côté du pot quand je fais mon hash

 

++

Link to post
Share on other sites
  • 11 months later...

Bonjour les jeunes, c'est papy,

 

Petite expérience de rhum arrangé : j'ai commencé par coller 20 g de têtes sèches de Northern Lights #5 X Haze dans un litre de rhum agricole à 55% avec 2 sachets d'épices pour rhum bois bandé (2 pour masquer le goût de la beuh), de la vanille et trois cuillères à soupe de miel de citronnier. Trois semaines plus tard, je me suis enfilé 2 cl du breuvage, trop léger à mon goût, une défonce de fillette impubère. Aussi ai-je rajouté 20 g de têtes supplémentaires. Un mois après ce rajout, j'ai à nouveau testé 2 cl. Ça commence à être sérieux : une heure après l'ingestion, pas grand chose à dire, j'étais même déçu, c'était encore trop léger, mais une heure et demi après, poïpoÏpoï, fracassé le goret, pendant 8 heures.

Je récapitule : 1 litre de rhum blanc agricole à 55%, 2 sachets d'épices bois bandé, 2 gousses de vanille, 3 bonnes cuillères de miel de citronnier (2 auraient sans doute suffit) et 40 g de têtes, 2 mois d'attente. Posologie initiale : 2 cl par personne. Je me demande si 10 g de têtes en plus ne seraient pas recommandés (on n'en est plus à 10 g près ...). Ce qui m'intéresse n'est pas de boire 20 cl de rhum afin d'être bourré mais un minimum syndical de breuvage pour être totalement défoncé, et là 2 cl me conviennent.

 

La question que je me pose est la suivante : combien de temps est nécessaire pour que le THC passe entièrement dans l'alcool ? Dans l'ignorance, je laisse les têtes dans le rhum, on verra si quelque chose change. Si quelqu'un a une idée là-dessus, je suis preneur.

 

Hips arrangé pour tous.

 

Edited by chauvelu
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, chauvelu a dit :

 

Bonjour à tous

 

j'ai créé ma compagnie a Las Vegas de consulting en tincture de Marijuana.

je dis Tincture, car au niveau de loi c'est la seule façon de pouvoir commercialiser le produit

Depuis quelques mois j'ai fait beaucoup de recherche en laboratoire

 

déjà il vous faut une decarboxination afin de convertir le THCa en Delta 9 THC 

certaines études conseilles 110°c pour 110 minutes (https://www.researchgate.net) sur ce site vous pourrez retrouver la recherche (en anglais )

personnellement j'utilise une autre température avec un autre temps car cette étude est basé entre 90 et 140°c seulement .

logiquement vous aurez une perte de 13% minimum lors votre conversion 

de part mon procédé j'obtient 11.2% de perte, ce qui est vraiment bas

sur une base de cannabis à 19.80% j'obtiens 18.375% de delta 9 thc  avec 0.90% de THCA (non actif) (voir rapport ci joint)L001_[client_license_code]_NA_NA-28.pdf

 

avant passez votre cannabis au mixeur

 

après procédez à une macération.

 

le pourcentage d'alcool par volume est primordial

j'ai fait des tests sur de la vodka à 50%abv, rhum 75.5%abv et alcool de grain (everclear) 95%abv (alcool par volume)

avec un alcool à 50% le taux d'absorption est presque inexistant

il faut partir sur du 75.5% abv pour avoir une bonne base

 

il y a une formule mathématique simple pour connaitre le delta 9 THC que l'on peut avoir

votre % de Cannabis (exemple 20%) - votre decarboxination (13%) soit 17.4%

ce qui vous donne 174 mg/g de THC (toujours delta 9)

vous le multiplié par votre alcool. pour du 75.5% il faut faire 0.0755

donc 174 x 0.0755

 

après ce qui est important c'est la ration cannabis / volumes d'alcool.

l'absorption du THC n'est pas toujours optimum .

2.5g/ml donne 96.08% d'absorption

5G/ml 83.58%

10g/ml 61.78%

 

donc je vous conseil le premier dosage

 

en partant sur ma formule vous avez un ration de 0.25/1

 

pour continuer sur la formule 

174 x 0.0755 x 0.25 = 3.28

 

donc votre boisson aura un ration de 3.28mg/g de delta 9 thc

le poids de l'alcool n'étant pas de 1cl = 1ml il faut le convertir

ce qui vous donnera 2.89mg/1ml (voici un rapport avec ce procédé) L001_[client_license_code]_NA_NA-10.pdf

(le taux change car ma decarboxination est basé sur 11.2%)

 

Ce n'est pas énorme mais suffisant pour avoir un bon effet

 

3 jours de macération suffissent

Il est parfois conseillé de remuer la jar contenant le mélange, personnellement je ne le fait pas pour obtenir mes résultats.

 

le produit que j'ai développé est basé sur un alcool a 95%, avec une absorption de 100%. j'obtiens 19.19mg/g ou 16.92mg/ml L001_[client_license_code]_NA_NA-15.pdf

la quantité de cannabis est différente car l'absorption n'est pas la même avec cet abv

après je propose un produit  à environ 5.4mg/ml (dilution)

en fonction de votre tolérance il faut consommer entre 3 et 6cl pour avoir un effect très important (de mon produit)

 

Si vous voulez connaitre la quantité de Delta 9 THC nécessaire en fonction de votre profil je peux vous trouver un tableau.

 

il est possible d'avoir plus que cette quantité dans votre tincture L001_[client_license_code]_NA_NA-22.pdf

le problème est que l'absorption n'est pas optimal, et pour ce résultat je n'ai que 73.65% d'absorption 

donc beaucoup de perte sur le cannabis

 

Il est cependant possible d'avoir un résultat correct sans décarboxination

J'ai fais un test, 95%abv (même ratio utilisé pour le rapport NA.10 avec donc 19.19mg/g Delta 9 THC en résultat

mais le taux d'absorption est vraiment plus faible L001_[client_license_code]_NA_NA-31.pdf

45 jours de macération

 

donc je vous conseil alcool à 75.5% (rien d'inférieur)

Cannabis decarboxinysé 110min à 110°c (faire préchauffé le four avant, grosse odeur dans la maison en fonction de la quantité )

épices au choix

pas de fruits rouge, j'ai fais des tests avec les fruits rouges, cela affect énormément le taux de THC

gingembre, vanille,  cannelle , piment ok (faire macérer avant ou après , pas en même temps car le temps de macération de épices est plus long)

 

j'espère que cela vous sera utile.

désolé pour les fautes d'orthographe ou de conjugaison , ce n'est pas ma spécialité

4H53 du matin à Las Vegas, le temps d'aller au lit

 

Bonne journée

 

Alexandre

 

 

 

 

 

 

 

  • Like 7
  • Thanks 2
Link to post
Share on other sites
  • 6 months later...

Bonjour à tous les expérimentateurs cannabiques (et aux curieux). ^_^

 

Je passe ici donner ma petite recette, testée et approuvée, pour un Green Poison (extraction alcoolique de cannabis). La recette sera suivie d'un petit trip report qui vous aidera à bien doser l'extrait obtenu. :chim:

Pour cette première recette, on voulait moi et mon pote un extrait cannabique à ajouter à une bière brassée par nos soins, après fermentation, lors de l'embouteillage. Je vais donc me concentrer sur l'extraction alcoolique du THC que nous avons réalisée car je trouve beaucoup de recettes qui proposent une longue macération sur cannaweed mais pas beaucoup de témoignage d'extraction rapide de "Green Dragon".

 

Les ingrédients et le matériel Pour environ 10cL d'extrait comptez 11cL de tout alcool titrant au minimum à 70%, 5g de têtes de beuh (il serait intéressant de faire une équivalence pour savoir combien de grammes il faudrait en feuilles de manuc'), un four, une petite passoire (du genre celles pour retirer la pulpe d'un jus d'orange) et c'est tout ! :D Evidemment je ne compte pas les récipients et aussi une seringue graduée pour le dosage en fonction de ce que vous voulez en faire après.

 

La recette :

-D'abord il faut décarboxyler l'herbe. Herbe effritée (pas de la poussière non plus après c'est chiant à filtrer), dans un plat recouvert d'alu. 30 minutes au four à 120°C. C'est cuit !

-Placez 11cL de votre alcool préféré à 70% ou plus au congélateur dans un petit récipient. Nous on a choisi de le laisser une nuit mais il suffit simplement qu'il ai atteint la température du congélateur. Nous avons choisi une eau de vie de mirabelle totalement artisanale qui titre à 73% exactement. L'idéal aurait été un alcool plus neutre en goût mais pour ce premier test on a fait avec ce qu'on avait sous la main ! -_-

-Ajoutez vos 5g de têtes dans l'alcool et agitez le mélange pendant quelques minutes. Replacez au congélateur le tout pendant 30 minutes. Ca n'a pas du changer grand chose mais toutes les 5-10min on sortait notre récipient pour re-mélanger l'extrait.

-Filtrez à l'aide de la passoire. Pressez à l'aide d'une cuillère afin de récupérer le maximum de liquide dont s'est imbibé la weed. En comptant les pertes restées dans la matière végétale vous devriez obtenir 10cL environ de Green Dragon bien puissant !!! :yeah:

 

L'avantage de cette recette est qu'elle prend pas plus d'une heure pour un produit final bien concentré pour diverses utilisations. :supair:

 

Le trip report :

Bon maintenant il me faut vous parler du dosage utilisé et de mon expérience personnelle. J'ai lu quelque part que pour débuter dans l'ingestion de cannabis il fallait commencer par des doses correspondant à 0.1g de beuh. Bon étant donné qu'on croyais moyennement à la pleine réussite de notre extraction on a décidé de mettre l'équivalent de 0.35g de beuh par bouteille c'est à dire, en faisant un petit produit en croix, 0.7cL de notre Green Dragon. Et puis pour avoir une idée des effets je me suis dévoué pour prendre une dose (donc 0.7cL) mais pur. :bierre: Je m'attendais à pas grand chose, impossible que l'on ai réussit une bonne extraction du premier coup, comme ça, avec des paramètres un peu au feeling. Quelle grosse erreur ! Je me suis tapé une défonce qui a duré pas moins de 5-6h. :ptdr: 

 

Je l'ai pris le matin vers 10h30. A 11h j'ai eu les premiers effets ça démarrait tranquille, effets déshinibants, euphorisants. Le high cool que j'adore avec la weed. Ces effets agréables ont duré jusqu'à 12h-12h30 où j'ai eu énormément de mal à manger car j'avais une pateuse de l'infinie et j'étais dans un énorme flou. Le high s'est transformé à ce moment en stone assomant à souhait. :wacko: Après avoir avalé avec difficulté mon repas, j'étais incapable de faire quoique ce soit. Je m'allonge sur mon lit avec de la musique gaie en fond pour éviter de bad triper. Déjà au niveau de la musique, c'était chelou, j'avais quelques distorsions auditives, je n'avais jamais eu ça avec de l'herbe. Je décide de fermer les yeux, un petit somme ça va me faire redescendre doucement ! Grosse erreur encore une fois !!! :excl: Dès que je fermais les yeux je me retrouvais dans un monde ultra coloré, oscillant en rythme avec la musique. En fait j'avais l'impression que mon corps flottait et bougeait avec la musique. Au début c'était plaisant mais au bout d'un moment ça m'a filé une bosse grosse nausée. Quand je rouvrais les yeux la lumière vive du jour me faisait l'effet d'un pic dans le crâne. Je n'avais jamais eu non plus d'hallucinations (yeux fermés) avec de la beuh. C'est hyper flou mais je me rappelle même avoir vu une personne que j'ai perdu, mais ça faisait pas comme dans un rêve. Je n'avais pas le temps de m'endormir et de tomber en sommeil paradoxal, c'était vraiment des hallus yeux fermés.

Bref j'ai finit par évacuer mon repas du midi dans les toilettes vers 15h :puke:  (mon pauvre corps n'était définitivement pas près pour ça) puis ça a enfin commencé à redescendre. Du coup retour d'un effet plus agréable entre le stone et le high. J'en ai profité pour faire un peu de musique mais mes mains étaient dé-coordonnées. Vers 16h je me décide à tenter de travailler (à la base j'avais pas prévu d'être défoncé tout l'après-midi :rolleyes:). Je lit l'énoncé d'un problème et la encore un truc méga bizarre : impossible de lire ! Genre j'arrivais à lire chaque mot mais j'avais l'impression que la phrase dans son ensemble ne signifiait rien ! Comme si je lisais une suite de mot sans aucun rapport les uns entre les autres. Après beaucoup de concentration j'ai enfin réussi à faire quelque chose et j'ai finit de redescendre. Tout en restant un peu dans les vapes toute la soirée. 

Cette expérience était très éloigné de tout ce que j'ai connu avec le cannabis fumé. J'ai réellement l'impression de vous raconter une expérience concernant un autre produit que la beuh mais pourtant je n'ai rien pris d'autre que mes 0.7cL de ma préparation.

 

Bref tout ça pour dire qu'il faut faire hyper attention avec les préparations à ingérer. Cela va sembler évident pour beaucoup d'entre vous mais j'espère que ce petit tuto-témoignage sera utile aux débutants qui veulent essayer des façon alternatives de consommer leur herbe. Le fin mot de l'histoire est que je recommande de rester sur ce qui est conseillé pour une dose : l'équivalent de 0.1-0.15g de têtes. Pour la recette ci-dessus, avec la même concentration que moi, je conseillerai de prendre 0.3-0.35cL par prise. C'est la moitié de ce que j'ai pris mais honnêtement mieux vaut une défonce trop légère qu'un gros trip trop violent ! -_- Du coup pour nos bières, on a conclut avec mon pote qu'on fera une bière pour deux lorsque l'on gouttera notre breuvage, après la refermentation en bouteilles.

 

Je vous en dirai des nouvelles, sur ce, bonne soirée ! ;)

  • Like 3
  • Confused 1
Link to post
Share on other sites
  • 3 years later...

Bonjour, 

 

Le 09/03/2019 à 00:50, ipculteur a dit:

Bref tout ça pour dire qu'il faut faire hyper attention avec les préparations à ingérer. Cela va sembler évident pour beaucoup d'entre vous mais j'espère que ce petit tuto-témoignage sera utile aux débutants qui veulent essayer des façon alternatives de consommer leur herbe.

 

Je plussoye totalement, j'en ai fait les frais très récemment.

 

 

LA BOISSON :

 

En avril dernier, je me suis lancé dans un petit atelier d'alcool cannabique.

 

Le truc n'était pas réfléchi, alors je n'ai rien pesé ou mesuré.

 

J'ai pris une poignée de petites têtes bien sèches que j'ai passée au four 30mn à 100°c (pour l'anecdote : ça sent fort pendant la cuisson mais aussi lors de la cuisson d'après -pas génial de le découvrir quand tu as invité du monde à la maison, pensez-y).

 

Une fois la matière refroidie, je l'ai mise dans une bombonne en verre (le truc avec un robinet pour le punch, vous voyez?) et j'ai mouillé avec le contenu de 2 flacons (=20cl) d'élixir végétal de la grande chartreuse.

 

Elixir-Vegetal-10cl-011.png

 

Cette "boisson" titre quand même à 69°. Chez moi en BZH, je ne la trouve pas chez les vendeurs d'alcool mais dans un magasin d'artisanat monastique, rayon "soin et santé"... Si tu lis la description, ça guérit de tout. Dans les Alpes, il y en a dans toutes les superettes.

 

Bref, je mets la bombonne de côté dans ma réserve et... je l'oublie (je fume un splif/jour, un bocal le parfait plein de weed, ça me fait 2-3 mois donc je ne vais pas à la réserve svt).  

 

 

L'EXPERIENCE :

 

Dimanche en début de soirée, je vais chercher un nouveau bocal de weed dans ma réserve pour l'aérer un peu avant de rouler et là je tombe sur la bombonne. Après 5 mois, il n'y a quasi plus de liquide (je pense que les têtes l'ont absorbé et qu'il faudra que je presse tout cela) et le peu de liquide qu'il reste est marron... Je mets le nez dedans et ça sent toujours l'élixir. Curieux, je vais chercher un shooter et je remplis un petit fond (1cl, 2cl grand maximum). Allez cul sec! Le goût est assez acre, pas très agréable pour être honnête.

 

Je prépare à manger, on mange et ma femme lance une série qu'on avait jamais testée "Dix pour cent". Bon bah les gars/nanas, je suis dans le regrets de vous dire que je suis bien incapable de vous raconter de quoi ça parle... En revanche, ce dont je me souviens très bien, c'est que l'intrigue m'a rappelé des emmerdes qu'on a au boulot et que je me suis tapé un "bad trip" : une montée de stress, d'anxiété et d'angoisse horrible ! J'étais devant la télé mais je me faisais des films super sombres dans ma tête. J'ai pris sur moi pour finir l'épisode et je suis allé me coucher. Au lit, je me suis endormi mais toujours dans ce mauvais mood. Le lendemain matin, ça allait mieux mais j'avais encore une espèce de boule au ventre. J'ai déjà ressenti ce mal être après avoir fumé mais jamais, jamais à une telle intensité.

 

 

CONCLUSIONS :

 

Je n'ai quasiment rien bu mais mon mélange doit être beaucoup trop dosé (où alors je suis une petite nature).

Je retenterai l'expérience mais je veillerai à être dans un meilleur environnement/état d'esprit. 

Clairement on est plus du tout sur de la drogue douce. Je déconseille d'en consommer hors la présence d'une personne en état de gérer (au moins les premières fois).

 

Prenez soin de vous.

 

Ciao.

Edited by nicolas35
  • Like 1
  • Thanks 1
Link to post
Share on other sites
il y a 28 minutes, nicolas35 a dit:

Salut 

 

@mastiff je ne comprends pas 🤔

 

A +

 

Yop,

 

alors je sais pas si ça va t'aider mais il fallait que je le fasse:  :mdr:

 

 

Il a pas compris..

 

 

bye.gif.69396fe788e4fbac49b4920c9501937a.gif

Edited by Lamictal
Link to post
Share on other sites

Slt,

 

Si si je connais dans les grandes lignes ces "dégénérés" mais je ne vois pas le lien ac mon exp.

 

Peut être que tu me (dé)conseilles de regarder la série après un petit shooter de maroon dragon...

 

Déso.  

Edited by nicolas35
Link to post
Share on other sites

Salut ,

 

Il y a 6 heures, nicolas35 a dit:

En avril dernier, je me suis lancé dans un petit atelier d'alcool cannabique.

 

Le truc n'était pas réfléchi, alors je n'ai rien pesé ou mesuré.

 

J'ai pris une poignée de petites têtes bien sèches que j'ai passée au four 30mn à 100°c (pour l'anecdote : ça sent fort pendant la cuisson mais aussi lors de la cuisson d'après -pas génial de le découvrir quand tu as invité du monde à la maison, pensez-y).

 

Une fois la matière refroidie, je l'ai mise dans une bombonne en verre (le truc avec un robinet pour le punch, vous voyez?) et j'ai mouillé avec le contenu de 2 flacons (=20cl) d'élixir végétal de la grande chartreuse.

 

 

Toujours gérer ce que tu " absorbe "  , logique , il fallait bien te douter que ça allait faire " Muruora dans ta tête à a toi " la fume est plus facile à gérer ....

 

Sinon ça donne ça ...

 

 

++

 

Edited by bob67
Link to post
Share on other sites