Clermont-Ferrand : du cannabis retrouvé dans des sépultures de Gaulois


Recommended Posts

La potion magique était au cannabis

Sonia Reyne| 15 avril 2018
7664868_gauloise-cannabis_1000x625.png

Capture d'écran. Les restes de cannabis trouvés dans une amphore à vin datent du IIe siècle avant JC. 

DR/ Clermont Métropole
Des archéologues ont trouvé des résidus de chanvre indien dans une sépulture arverne du IIe siècle avant notre ère.

De la résine de conifère, du gras d’animal ruminant, du cannabis, et une grande quantité de vin rouge ! C’est ce qu’a identifié Nicolas Garnier, scientifique en archéologie, dans l’un des deux vases découverts par Hervé Delhoofs, archéologue responsable des fouilles, à quelques kilomètres de la capitale des Arvernes. « Nous avons trouvé ces deux récipients dans la sépulture d’un ou d’une Gauloise d’une trentaine d’années, du IIe siècle avant J.-C. », explique l’archéologue. « C’est la première fois en Europe que l’on identifie du Cannabis sativa dans une tombe.

 

Ces fragments végétaux ont pu être ajoutés au vin, tout comme la résine, pour l’aromatiser et lui donner un effet psychotrope », confirme Nicolas Garnier. L’exposition « Sorties de fouilles » au musée Bargoin, à Clermont-Ferrand, présente jusqu’au 20 mai cette découverte et bien d’autres, réalisées pendant des fouilles à Cébazat (Puy-de-Dôme). Le visiteur découvre le quotidien d’un village rural proche d’Augustonemetum, l’actuel Clermont-Ferrand. L’exposition permet de comprendre comment les archéologues mènent l’enquête pour reconstituer l’histoire. A quelques kilomètres de Gergovie, se pourrait-il qu’ils aient découvert la recette de la potion magique de Vercingétorix ?

La-potion-magique_Ast%C3%A9rix.jpg

 

Source: leparisien.fr

  • Like 4
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites

Salut,

 

Ce qu'il aurait été intéressant de savoir c'est si le cannabis retrouvé contenait du THC et en quelle quantité. Parce que là, sans cette information primordiale, je trouve qu'ils s'avancent un peu trop quand ils parlent d'utilisation psychotrope. On le sait, le cannabis a plusieurs utilisations et personnellement je suis loin d'être convaincu. Je pencherais bien plus pour une utilisation thérapeutique. Mais bon, dire que les Gaulois se défonçaient, c'est bien plus percutant comme info...

 

++

  • Like 1
Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

Le chanvre textile est très récent, et issue de sélection par l Homme.

 

Autrefois, il n y avait pas de différenciation de faite entre les deux, c était la même plante.

 

Ce cannabis était sous quelle forme? De simples fibres peuvent elles être considérées comme du cannabis?

 

Bonne soirée.

  • Like 2
Link to post
Share on other sites

Salut 

 

Faut laisser le temps de terminer les fouilles , faire un classement tout ca .A mon avis les analyses se feront plus tard .

Apres il dit "peut être" donc bon , forcement tu trouves un truc y'a toujours un mec pour balancer son hypothèse.

 

Bien plus percutant et aussi bien plus légal. Dire qu'ils utilisaient le cannabis a des fins thérapeutique ce serait le présenter comme quelque chose de positif , deja que d'insinuer que ce serait l'un des ingrédients de la potion magique , suivant le public qui lit ca même si c'est une blague .Ca peut donner des idées aux plus crédules.

 

Enin bref comme ils savent pas encore , ils fantasment ^^

 

A++

 

 

  • Like 2
Link to post
Share on other sites

Plop, 

 

A quand les casques de petits gaulois avec des buds à la place des ailes ?

 

Plus sérieusement, je trouve ça super étonnant et contrairement à Francky, on parle ici d une offrande, psychotropes et lien divin me semble une hypothèse qui tient la route.

 

'Les gaulois fumeurs d herbe' et on se dit progressiste.. (No Comment)

 

A quand le cours d histoire cannabistique ? 

 

Peace

Link to post
Share on other sites

Yop !!  du pinard gout skunk ! ça  c'est une invention digne de ce nom, les romains et leur vieux chiffres tout pourris peuvent se rhabiller !

 ça ne m'étonne pas tellement , déjà vu l'odeur du machin, dans l'genre plante qui sait se faire remarquer,  tu passes à côté d'un plant en pleine flo, l'odeur te laisse pas indifférent :D , t'arrache un fleur tu vois les fibres ...plus on remonte dans le temps et plus  ils n'avaient que ça à foutre de chercher des machins à manger dans la nature. 

 En Asie les plus vieilles traces d'utilisation ont 10 000 ans, et en  réalité  c'est peut être bien plus vieux encore , seulement les végétaux se conservent très mal dans le temps et on ne le sera peut être jamais, là c'est grâce au vase qu'ils ont trouvé des traces  
http://www.dailymail.co.uk/news/article-3716948/Stoned-age-Humans-getting-high-cannabis-10-000-years-ago-experts-say-used-drug-food-clothes.html
 

Dans cet article ils parlent carrément de résine de cannabis :o , confusion,? ou nos ancêtres faisait du skuff  ?
Source : lamontagne.fr des-traces-de-cannabis-dans-le-vin-euphorisant-des-gaulois_12810033.html
"Mais les techniques et les méthodologies d'analyse permettent d'aller plus loin et de couvrir un plus large spectre de marqueurs des produits biologiques.
À ce titre, le riche vase à balustre peint découvert a révélé non seulement qu'il avait contenu du vin mais aussi d'autres substances, telles de la résine de conifère et de cannabis."

 

.

il y a une heure, TheMicmac a dit:

psychotropes et lien divin me semble une hypothèse qui tient la route.


tout à fait !! et pas qu'avec les herbes

:siff:  http://grimoirescarnets.canalblog.com/archives/2013/10/01/28123812.html .



 

Charlie-Hebdo_width1024.jpg


++ !!
 

  • Like 3
Link to post
Share on other sites
  • 4 weeks later...

Salut,

 

je viens de trouver un autre article sur le sujet :

 

Les Gaulois buvaient-ils du vin au cannabis ?

Objet d'une exposition à Clermont-Ferrand, les fouilles du site des Montels III à Cébazat ont mis au jour un vase de vin infusé de chanvre au sein d'une tombe. Décryptage de l'importance de cette découverte et de ces pratiques avec Matthieu Poux, professeur d'archéologie à l'université Lyon II.

Tombe gauloise avec offrande de vin au cannabis

 

Tombe gauloise avec offrande de vin au chanvre en cours de fouille. ©Évéha

 

L'exposition "Sortie de fouille", présentée du 24 février au 20 mai 2018 au musée Bargoin, montre le résultat des fouilles préventives réalisées en 2015 sur le site de ZAC des Montels III à Cébazat en Auvergne. Parmi les découvertes, statues, tombes de chiens, pressoir à vin, l'exposition met notamment en avant une sépulture contenant une offrande funéraire de vin mêlée de cannabis. L'occasion de revenir sur les rapports entre les gaulois et le vin, avec Matthieu Poux, professeur d'archéologie à l'université Lyon II, directeur des fouilles voisines de l'oppidum de Corent et spécialiste de la thématique du vin antique.

 

Sciences et Avenir : Qu'est-ce qui rend remarquable la découverte de vin mêlé de chanvre au sein d'une sépulture gauloise ?

Matthieu Poux : De manière générale, concernant les vins antiques, les différentes recettes qui nous sont parvenues et les analyses qui ont été menées montrent que pratiquement toutes les plantes aromatiques ont été testées. Parce que le problème de ce vin, c'est qu'il tourne rapidement au vinaigre. Donc pour pouvoir le boire, on y mettait un peu de tout, du plâtre, de l'eau de mer, de l'herbe à chameau, du fenugrec (une plante herbacée, ndlr)... Certaines plantes ont des vertus aseptisantes, qui ralentissent l'effet des bactéries (c'est le cas du fenugrec par exemple). Cet effet désinfectant, aseptisant, peut s'ajouter à un effet simplement aromatique. Parce que c'est agréable d'avoir un vin qui a l'odeur de résine, de thym ou autre…

A l'époque gauloise, le premier usage du chanvre - la plante qui donne le cannabis - est l'usage textile. Mais, compte tenu du nombre d'espèces végétales et d'arômes divers qu'on peut trouver dans le vin, ce n'est pas étonnant qu'on y découvre parfois du chanvre. La recherche de l'effet psychotrope n'est pas prouvée par la seule présence de cette plante. Après, le chanvre, ce n'est pas innocent et peut-être que dans ce cas, les Gaulois recherchaient ces effets-là.

 

Quel rôle avait le vin pour les Gaulois de l'époque ?

Le vin a plusieurs symboliques : ressusciter les morts, se rapprocher des divinités, il est assimilé au sang qui coule dans la guerre, etc... Les boissons alcoolisées sont présentes depuis très longtemps, dès l'âge du bronze, dans les pratiques cérémonielle sous forme d'hydromel, de bière. Les Gaulois n'avaient pas besoin du vin. Mais il apporte une plus value et vient se greffer sur les pratiques anciennes et sur les symboliques liées au sang, au héros, à la mort, etc. Surtout la métaphore du sang, la bière rentrant rarement dans cette métaphore-là.

C'est pour cela qu'on retrouve le vin consommé et mis en scène dans les banquets, sur les sanctuaires, et qu'on en retrouve dans les sépultures. Beaucoup d'amphores sont présentes dans les tombes les plus riches, et chez celles des moins aisés, le vin est plutôt dans des cruches et pichets. Il y a aussi la consommation privée de vin. La fouille de Corent révèle que lors des cérémonies, le breuvage est bu pur par les élites et n'est pas "coupé" avec de l'eau. On ne trouve donc pas sur le sanctuaire, de récipients pour mélanger le vin, comme des cratères ou des situles.... Mais par contre, sur les habitats environnants, dans le cadre privé, les aristocrates le boivent "à la romaine" (donc coupé d'eau).

w453-90444-collection-d-amphores-romaine

Le vin était importé en Gaule dans des amphores comme celles-ci. Wikimedia Commons - User : Sailko - CC BY 3.0

 

On entend souvent dire que le commerce du vin a joué un rôle dans la "romanisation" de la Gaule, est-ce vrai ?

C'est à nuancer. L'idée qui prévalait jusqu'aux années 1990 était de dire que le vin était le "cheval de Troie" de la "romanisation". C'est-à-dire que, dès lors que les Celtes adoptaient le vin, ils adoptaient le symposium, les manières de table à la romaine, etc… Effectivement, les Gaulois achetaient du vin aux Romains. Mais selon mes recherches, le vin se greffait sur les pratiques indigènes et ne modifiait pas fondamentalement le fonctionnement institutionnel, idéologique, des sociétés gauloises comme on l'a longtemps pensé. Les Gaulois importaient le vin mais pas l'idéologie et les pratiques qui vont avec. Ils l'intégraient à leurs propres rites.

 

Par Guillet Emmanuel le 13.04.2018 à 16h21

source : https://www.sciencesetavenir.fr/archeo-paleo/archeologie/les-gaulois-buvaient-ils-du-vin-au-cannabis_123048

 

Bonne lecture.

++

Edited by Baron Vert
  • Like 2
Link to post
Share on other sites