Cannabis : le joint dépassé par le vaporisateur ?


Recommended Posts

Les ventes de vaporisateurs se multiplient, prisés par ceux qui veulent consommer du cannabis plus « sainement ». Cela reste illégal, mais c’est moins nocif, nous confirme un addictologue.

7841040_ca52def4-959e-11e8-ad9b-1ab208a82bd2-1_1000x625.jpg

Le vaporisateur à herbe est de plus en plus prisé par les fumeurs de joints. LP/Olivier Lejeune

 

« A chaque fois que je fumais un joint, je replongeais… dans la consommation de cigarettes. Au cours d’un voyage aux Etats-Unis, j’ai trouvé un vaporisateur à herbe. Cela peut paraître étrange, mais cela m’a permis de fumer sainement ».

Jonas, 42 ans, cadre et sportif, fait partie de ces nouveaux consommateurs de cannabis… soucieux de leur santé ! Un paradoxe qui fait le bonheur des vendeurs de vaporisateurs électroniques portables, en vente sur Internet et dans quelques magasins de cigarettes électroniques.

Le principe ? Une alternative au traditionnel joint. Avec ces appareils, aucune combustion ni fumée. On chauffe l’herbe de cannabis jusqu’à 190 °C, pour en dégager de la vapeur. On aspire ainsi uniquement les principes actifs de la plante illégale en France.

 

Très en vogue aux Etats-Unis

« Aujourd’hui, les gens veulent inhaler propre et manger sain », assure Grimhild dans son magasin, l’un des rares spécialisés en « vap’», dans le XIe arrondissement de Paris. Ici, officiellement, les vaporisateurs ne servent qu’à aspirer de la vapeur de laurier, camomille ou de guimauve. « Beaucoup veulent l’adopter et abandonner la cigarette électronique, qu’ils trouvent trop toxique. Sur Internet et dans notre boutique, on en vend jusqu’à 5 à 10 par jour », reprend Grimhild.

-

 

Ces appareils, très en vogue aux Etats-Unis, sont utilisés dans des cliniques en Allemagne, en Israël, ou en Suisse, pays qui ont légalisé l’usage médicinal du cannabis, sous forme de CBD, une molécule du chanvre, pour calmer l’anxiété et les douleurs. Certains ressemblent à s’y méprendre à des cigarettes électroniques, d’autres tiennent dans le creux de la main. Les prix varient de 75 à 300 €. « On ne peut pas parler de boom, comme avec la cigarette électronique, mais d’une tendance », assure Nicolas Atlan, de la boutique « Docteur Vaporisateur ».

 

Moins toxique

« Quand on fume du chanvre mélangé à du tabac, on avale du goudron, des métaux lourds, du monoxyde de carbone », raconte Florent Buffière, de l’association Norml, qui milite pour un assouplissement de la réglementation sur le cannabis. Sur son site, on conseille l’utilisation du vaporisateur plutôt que le « pétard » qui « noircit les poumons ».

Même son de cloche chez Olivier, 28 ans, chargé de projet : « Je me suis mis à la course. J’ai aussi arrêté l’alcool et le tabac. Mais pas question pour moi de décrocher du cannabis. D’où mon passage au vaporisateur. En plus, c’est économique et on sent davantage les arômes. Des amis m’ont suivi ».

 

Amine Benyamina, addictologue à l’hôpital Paul-Brousse de Villejuif (Val-de-Marne), confirme que si on ne peut pas se passer d’herbe, la vaporisation se révèle « moins nocive » : « Tous les produits issus de la combustion sont à éviter. Avec ce procédé, on évite le tabac, qui contient plus de 4 000 substances, la plupart toxiques. Ils ont raison de l’utiliser, conclut-il. Cette technique est même indiquée dans le chanvre thérapeutique ».

 

Autre particularité de ces nouveaux joints : la vapeur se révèle quasi inodore ; les appareils se font de plus en plus discrets. « J’ai déjà vapoté dans la rue, mais aussi en réunion et même… dans l’avion, sans que personne ne s’en aperçoive », se vante Jonas. De quoi donner du fil à retordre aux autorités dans leur traque aux fumeurs de drogue.

 

VIDEO. Cannabis : et si le vaporisateur prenait la place du joint ?

2018-08-02_10h05_54.png

 

Source: leparisien.fr

  • Like 5
  • Thanks 1
Link to post
Share on other sites

Salut,

 

content de voir que l'usage des vaporisateurs est plébiscité ! :plus:

C'est quand même un mode de consommation plus sain, ce n'est pas pour rien qu'il est conseillé pour l'usage thérapeutique. :siff:

 

il y a une heure, mrpolo a dit :

« J’ai déjà vapoté dans la rue, mais aussi en réunion et même… dans l’avion, sans que personne ne s’en aperçoive », se vante Jonas.

 

Pas sûr qu'il y est matière à se vanter de ce genre de comportement... Je peux comprendre pour l'usage dans la rue (et encore, en restant discret) mais pas le reste.

C'est une attitude irresponsable qui me semble propre à motiver les képis et procureurs zélés dans de nouvelles chasses aux usagers de cannabis.

J'espére me tromper...

 

Bonne vaporisation,

++

  • Like 4
Link to post
Share on other sites

yop

@baron-vert: 

perso je differencie un poil entre fumer/vapoter discretos dans la rue  et "se montrer" avec une attitude deplorable genre "ouechoueshstaileaveclegrospecos"

 

j'ai toujours apprécié consommer en exterieur que ce soit petard , vapo, ou cookies, mais aprés c'est sur j'evite de faire devant une ecole à 16h quoi , un minimum de discrétion pour avoir la paix et la laisser à autrui

 

apres en reunion pas intelligent si c'est pour le taf (apres des reunions qui ne concernent pas les invités on a deja tous eu)

 

et dans l'avion/train/bus (mais pas au volant d'une voiture of course) perso je suis plus pour l'ingestion , toujours dans l'optique de la discretion, mais le resultat est le meme , suis :yepah: mais j'evite de le crier sur les toits quoi

apres c'est qu'un avis , je me mefie aussi de comment la moindre parole peiut etre " transformé " dans un journal (par exemple ici juste en ajoutant le terme "se vante" , si le journaliste avait marqué "nous indique" ce serait percu differement imo)

 

 a+

  • Like 6
Link to post
Share on other sites

Re,

 

oui, c'est surtout le coup de faire ça dans une réunion devant tout le monde qui m'a fait tiquer.

Sinon, je suis bien d'accord, dans les transports, c'est un bon moyen de se détendre. Personnellement, j'ai tendance à vaporisé avant, un fois calé avec de la musique sur les oreilles, ça le fait bien. :yeah:

Après, j'avoue, rien de tel qu'une bonne défonce en plein air dans un parc ou en pleine nature, c'est le pied ! :D

 

il y a 10 minutes, boogerman a dit :

un minimum de discrétion pour avoir la paix et la laisser à autrui

 

:plusun: C'est exactement ma façon de penser !

 

++

  • Like 1
Link to post
Share on other sites

Bonjour les jeunes, c'est papy,

 

Je me suis mis au vaporisateur grâce aux lectures sur cannaweed, la vaporisation a clairement de multiples avantages. Est-ce pour autant plus sain ? Nous devons être sceptiques. Dans trois ans, ou cinq ... les toxicologues nous montreront que le cannabis contient également x produits plus nocifs les uns que les autres.

 

Mais il faudrait faire attention à une chose : réclamer une modification de la loi française ne doit pas générer des discours plus moralisateurs que ceux des politiques qui tiennent à maintenir l'interdiction. Il ne s'agit pas de prôner la défonce à tout prix n'importe quand ni n'importe où (dans l'avion ou en réunion) mais d'affirmer que celui qui veut fumer n'a pas à se cacher pour cela même si Épicure pensait que pour vivre heureux il fallait vivre caché. Pas de prosélytisme donc, mais pas de secret honteux non plus.

 

Pétard éthique pour tous.

  • Like 2
Link to post
Share on other sites

Hello,

 

C'est une bonne nouvelle. Le vaporisateur se vend quand même. Ça intéresse pas mal de monde. Après, on est aussi sur un discourt hypocrite avec l'aromathérapie dont tout le monde ou presque n'en a rien à faire. Non ! c'est plus pour la ganja qu'on y vient en général ! D'ailleurs, chaque plante à un degré de vaporisation différent, et dans la vidéo, c'est bien 190°c, et donc la température de vaporisation du cannabis qui est indiquée sur le vaporisateur. Vendeur grillé ! Après, je ne suis pas d'accord avec le vendeur qui laisse penser qu'on peut opposer cigarette électronique et vaporisation. Les deux appareils et les deux pratiques sont complémentaires. Vaporiser du tabac est infecte (j'ai essayé) et vapoter du eliquide au thc ne peut pas égaler de plaisir de vaporiser de la vraie herbe, ce n'est pas comparable. Donc à chacun sa fonction. Tu va utiliser la ecig pour stopper la clope et point barre, quand à la vaporisation, elle ne va servir qu'au canna où aux plantes médicinales (enfin tout ce qui est végétal et qui a du principe actif).

 

En tout cas vive la vaporisation et vive le mflb !!!

 

PS: vaporiser discrètement sa weed dans un réunion et se faire une bonne sieste devant tout le monde... Ça, ça m'aurait impressionné !:ptdr:

 

@+

Edited by liloutedebordeaux
  • Like 1
Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, liloutedebordeaux a dit :

Hello,

 

C'est une bonne nouvelle. Le vaporisateur se vend quand même. Ça intéresse pas mal de monde. Après, on est aussi sur un discourt hypocrite avec l'aromathérapie dont tout le monde ou presque n'en a rien à faire. Non ! c'est plus pour la ganja qu'on y vient en général ! D'ailleurs, chaque plante à un degré de vaporisation différent, et dans la vidéo, c'est bien 190°c, et donc la température de vaporisation du cannabis qui est indiquée sur le vaporisateur. Vendeur grillé ! Après, je ne suis pas d'accord avec le vendeur qui laisse penser qu'on peut opposer cigarette électronique et vaporisation. Les deux appareils et les deux pratiques sont complémentaires. Vaporiser du tabac est infecte (j'ai essayé) et vapoter du eliquide au thc ne peut pas égaler de plaisir de vaporiser de la vraie herbe, ce n'est pas comparable. Donc à chacun sa fonction. Tu va utiliser la ecig pour stopper la clope et point barre, quand à la vaporisation, elle ne va servir qu'au canna où aux plantes médicinales (enfin tout ce qui est végétal et qui a du principe actif).

 

En tout cas vive la vaporisation et vive le mflb !!!

 

PS: vaporiser discrètement sa weed dans un réunion et se faire une bonne sieste devant tout le monde... Ça, ça m'aurait impressionné !:ptdr:

 

@+

 

Yo,

 

en fait tout un tas de plante se vaporise à 190°C ==> http://www.vaporisateur.net/content/24-tableau-temperatures-vaporisation-plantes-medicinales

 

Pour le cannabis le THC s'évapore à 157°C et les différents cannabinoides entre 130 et 220°C environ.

 

Et un conseil ne jamais dépasser 200°C (on voit déjà qu'à 205°C du benzene pointe son nez..) car après cela peut devenir toxique comme de la fumée "traditionnelle" <_< (le Mighty ne dépasse pas 210°C ainsi que l'Arizer Solo).

 

 

Voir ce tableau assez sympa:

 

1496400494_Pointdbulitioncannabis.thumb.png.d3c0b0f62d09662925dfdcf39d473fb1.png

 

 

:yepah:

Edited by Lamictal
  • Thanks 2
Link to post
Share on other sites

Hello,

 

Maintenant, moi j'ai une expérience un peu différente du tableau, la vaporisation ne me fait rien en dessous de 190°c et je vais jusqu'à 230°C. Tu penses bien que j'ai essayé de vaporiser à 175°c pour voir (il était dit qu'on avait déjà des effets à cette température et qu'on pouvait faire durer une session plus longtemps en vaporisant plusieurs fois en montant petit à petit). Mais moi non. Rien du tout. Enfin, ça c'était au début quand je vaporisais avec mon extrême Q (qui m'affichait les températures). Je me souviens qu'à l'époque, la temp de vaporisation du thc était de 190°c sur la majorité des sites et des forums que je lisais. Et contrairement à ce qui est indiqué dans le tableau, le cbd était vaporisé à une plus haute température, justement aux alentours des 230°c. Depuis, je me suis séparé de cet excellent vaporisateur (il faisait un sifflement et j'ai préféré arrêter par sécurité) et je vaporise sur mflb. Mais en fait, pour moi, ce qui compte, c'est de ne pas cramer la plante. Bon, tu peux y aller en plusieurs fois et commencer doucement pour finir plus fort, mais moi j'aime bien en une fois. Je m'arrête avant la combustion mais mon zaptar est bien marron foncé et je sais que je ne peux plus rien en tirer à ce moment là. Pas de combustion, contrat rempli. De toute façon, avec le mflb, t'as pas tellement de réglage possible. C'est la force de ton aspi qui va produire ou non de la vapeur. Si tu ne sens pas de vapeur, c'est que tu vaporises du vent et si tu as de la vapeur, tu es au point ou ta weed va être marron. C'est au feeling, c'est simple. Pas de tableau qui tienne. Je ne sais pas si c'est bien ou mal. Je me contente de ne pas aller à la combustion et c'est tout. Et si un jour, c'est légalisé, je sais que je garderai ce vapo dont je suis tombé amoureux. Il doit atteindre les 230°c facile puisque tu peux cramer la weed, mais c'est pas grave, il est trop génial.

 

@+

Edited by liloutedebordeaux
  • Like 2
Link to post
Share on other sites
  • 5 months later...

Bonsoir,

 

Pour ma part j'ai sauté le pas pour la Vaporisation depuis une petite année (j'utilise un érizer Q et uniquement le ballon) . L'idée de revenir à la combustion est exclue. Certes les premières séquences n'étaient pas top, mais une fois le pli pris et la technique trouvée, un nouveau monde s'est ouvert. Quant on y pense, passer entre 4 et 5 mois de la graine à la récolte pour "bruler" ses efforts dans un bédo me semble absurde maintenant. La vap m'a permis de vraiment découvrir le gout de mes plantes, sans parler des "blend" maison.

 

Pour ce qui concerne les températures ce n'est pas le sujet ici, mais là encore il s'agit d'une source de test et de saveurs à découvrir selon les goûts et les envies du moment.

 

OtOw!g. 

  • Like 4
Link to post
Share on other sites

Salut les gens

Moi j'arrêté le tabac il y a maintenant 12 ans. J'ai longtemps continué à fumer pur, transformant tous les objets à ma portée en pipe ?. Et puis j'ai commencé à vaporiser, d'abord au Storm, puis j'ai trouvé mon meilleur compagnon : le Mighty ?. Chaque session de vap est un pur bonheur : des effets doux et puissants et un goût en bouche inégalable !

Moi je suis normalement pas trop dans le prosélytisme mais alors là je passe mon temps à essayer de convaincre les gens autour de moi à lâcher le pétard, ou au moins dans un premier temps à virer le poison n°1 : le tabac.

Le tabac tue, le canna fait vivre mieux.

Bécots

  • Like 1
Link to post
Share on other sites

Bonjour les jeunes, salut Yoweedo, c'est papy,

 

il y a une heure, Yoweedo a dit :

Le tabac tue, le canna fait vivre mieux.

Bah bah bah bah bah, les études montrent davantage de goudrons dans le cannabis que dans le tabac. Gare aux positions trop tranchées, elles sont souvent intolérantes. Le tabac contient par contre bon nombre d'additifs à la con qu'on ne trouve pas dans la beuh autoproduite. Si j'utilise le mighty, je continue néanmoins à fumer des pétards, le plaisir est différent, concernant le goût de l'herbe je plussoie.

 

Vapo pour tous.

  • Like 2
Link to post
Share on other sites

Salut Papy

Il y a 1 heure, chauvelu a dit :

Bonjour les jeunes, salut Yoweedo, c'est papy,

 

Bah bah bah bah bah, les études montrent davantage de goudrons dans le cannabis que dans le tabac. Gare aux positions trop tranchées, elles sont souvent intolérantes. Le tabac contient par contre bon nombre d'additifs à la con qu'on ne trouve pas dans la beuh autoproduite. Si j'utilise le mighty, je continue néanmoins à fumer des pétards, le plaisir est différent, concernant le goût de l'herbe je plussoie.

 

Vapo pour tous.

Il me semble bien que ces études disent c'est que le joint est plus mauvais que la cigarette. Pour moi ça montre clairement une mauvaise interaction entre tabac et cannabis. Il faut dire que la beuh t'ouvrant bien les bronches, en profiter pour s'enquiller du tabac enrichi aux multiples éléments chimiques n'est pas pour moi la meilleure idée...

(Après... il m'arrive aussi de me faire un gros joint pur. Et bam fume ton gramme)

 

Bécots

  • Like 1
Link to post
Share on other sites

Salut,

 

C'est quand même assez dramatique que certains pensent encore que fumer du cannabis est moins nocif que fumer du tabac! Depuis le début de cette nouvelle année, je connais 2 personnes qui ont fait un AVC (dont un est un très bon ami, les 2 ont la trentaine donc jeunes pour ce type de problème) et c'est leur consommation de cannabis qui a été pointée du doigt par les docteurs comme étant au pire la cause présumée ou au mieux un facteur aggravant. Selon eux, fumer du cannabis augmenterait plus le risque d'AVC que le tabac.

 

++

 

Link to post
Share on other sites
Guest PsiLover

Yo,

 

Si vous utilisez de tabac, utilisez au moins du Fairgreen dispo dans tous les bureaux de tabac, 100% tabac (sans additifs) et sans pesticides (d'apres ce qu'ils disent), avant de me mettre au vapo c'est ce que j'utilisais et effectivement rien a voir avec le tabac de clopes blindés d'additifs bien accrocheurs et addictifs au possible.

 

++

Link to post
Share on other sites

Hello,

 

Sans vouloir prendre parti, je pense que toute combustion est nocive pour les poumons. Donc clope ou bedo, même combat. Après, c'est chacun qui fait comme il le sent. C'est super dur d'arrêter et je comprends les fumeurs qui ne veulent pas y penser. Je comprends aussi les autres qui ont arrêté grâce à la ecig et au vapo et qui souhaitent aider leur prochain à se défaire de ce poison. Mais c'est tellement difficile d'arrêter qu'on peut pas en parler sans passer pour des moralisateurs. Il faut les laisser y penser par eux même et prendre leur décision tout seul, on a pas le choix. Cela étant, c'est pour ça que cet article est une bonne nouvelle. La popularité de ces appareils ne peut qu'aider à la prise de conscience.

 

@+

Link to post
Share on other sites
Le 26 janvier 2019 à 11:18, chauvelu a dit :

Bonjour les jeunes, salut Yoweedo, c'est papy,

 

Bah bah bah bah bah, les études montrent davantage de goudrons dans le cannabis que dans le tabac. Gare aux positions trop tranchées, elles sont souvent intolérantes. Le tabac contient par contre bon nombre d'additifs à la con qu'on ne trouve pas dans la beuh autoproduite. Si j'utilise le mighty, je continue néanmoins à fumer des pétards, le plaisir est différent, concernant le goût de l'herbe je plussoie.

 

Vapo pour tous.

 

Salut,

 

il y a moyen d'avoir un lien ou les sources de tes etudes qui disent qu'il y a plus de goudron dans le cannabis que le tabac? J'ai quand même du mal a y croire... Tu parles de la fumée de cannabis ou la vapeur?

 

bonne journée 

Link to post
Share on other sites
Le 26/01/2019 à 11:18, chauvelu a dit :

Bonjour les jeunes, salut Yoweedo, c'est papy,

 

Bah bah bah bah bah, les études montrent davantage de goudrons dans le cannabis que dans le tabac. Gare aux positions trop tranchées, elles sont souvent intolérantes. Le tabac contient par contre bon nombre d'additifs à la con qu'on ne trouve pas dans la beuh autoproduite. Si j'utilise le mighty, je continue néanmoins à fumer des pétards, le plaisir est différent, concernant le goût de l'herbe je plussoie.

 

Vapo pour tous.

Yop

 

Les études ne montrent pas qu'il y a davantage de goudrons dans le canna que dans le tabac.

Elles démontrent pour la plupart que c'est le mode de consommation qui veut cela, le joint est consommé sans filtre et souvent avec des inhalations plus fortes, plus longues et plus retenue.

Le résultat est logique il y a donc plus de dépôt de goudrons avec le canna qu'avec des clopes industrielles avec filtre.

 

Par contre les études démontrent clairement qu'il n'y a aucun lien de cause a effet entre le cannabis et le cancer des poumons, contrairement au tabac.

  • Like 1
Link to post
Share on other sites

Bonjour les jeunes, salut kek, c'est papy,

 

C'est une étude vieille d'au moins 20 ans (je ne peux donc pas te donner les références exactes), elle ne concerne donc que la combustion. Mais il ne faut pas se leurrer, la vapeur à plus de 170°C dégrade aussi les composés de la plante.

il y a 2 minutes, Indi-Punky a dit :

Par contre les études démontrent clairement qu'il n'y a aucun lien de cause a effet entre le cannabis et le cancer des poumons, contrairement au tabac.

Ça par contre ça me laisse fort perplexe parce que c'est illogique, la combustion de la beuh se faisant à une température plus élevée que celle du tabac, elle est nécessairement plus nocive pour nos poumons.

 

Pétard de feu pour tous.

Link to post
Share on other sites

Yo,

 

Au temps pour moi j'ai mal compris... On est d'accord, la combustion est trés nocive, après c'est vrai aussi que la vape n'est pas 100% safe. Mais on réduit énormément les risques.

 

Apres un an de vaporisation, je peux dire que j'ai re-decouvert l'herbe ou plutot je l'ai enfin vraiment decouverte ;) , des high de fou et un goût incomparable.

 

Je fume encore des joints entre potes sans retomber dans la spirale de la combustion, mais j'y prends quasi plus de plaisir. 

 

 

 A plus

  • Like 2
Link to post
Share on other sites

Hello,

 

Il y a 2 heures, kek a dit :

Apres un an de vaporisation, je peux dire que j'ai re-decouvert l'herbe ou plutot je l'ai enfin vraiment decouverte ;) , des high de fou et un goût incomparable.

 

Ça c'est vrai. Question goût, il n'y a pas photo. Je me souviens qu'avec l'arizer, c'était non seulement le bon goût de la plante, mais en plus, ça embaumait tout le corps. Avec le mflb en revanche, c'est plus soft parce que les inspirations sont plus petites, c'est plus de la dégustation. Tu as le même goût, mais en petite quantité. Cette pureté du goût, quand on y a goûté, c'est difficile après de s'en passer. Ça marque vraiment l'esprit. Alors déjà que quand on fume sans tabac, on s'en rends compte, là, c'est puissance 10. Ça change vraiment tout. Pouvoir s'imprégner de weed à ce point, il faut avoir essayé pour comprendre.

 

@+

  • Like 5
Link to post
Share on other sites
  • 1 month later...

Salut à tous,

 

Je viens apporter ma contribution au sujet de la vaporisation car je découvre depuis peu ce domaine.

 

Ce qui m'a donné envie de passer à ça ?

 

- Retrouver le gout par exemple ! C'est souvent frustrant de ne pas avoir le goût de la plante à hauteur de sa senteur lorsqu'on la fume. En vaporisant, on sent, on respire la plante. C'est très agréable. Ça prend un peu de temps avant de vraiment ressentir ce gout car c'est progressif, et ça reste en bouche. Digne d'une dégustation de spiritueux. Plus d'agressivité, Pas d'odeurs parasites :-)

 

- Sauver le plus possible mes poumons ?! Bien oui après tout si on fait le calcul, il y a quand même de sacrés mètres cubes de fumée qui sont passés dans notre corps depuis le temps... la combustion ça reste violent et on sait ce que ça fait à terme... Mais après quelques semaines de vaporisation je pense que cette méthode n'est pas sans danger, le fait d'aspirer de l'air ça me fait remplir plus les poumons, un peu à la mode chicha. Il y a pas tout les agents cancérigènes liés à la combustion, mais il y a quand même des composés chimiques illisibles à la lecture qui doivent se créer et pénétrer au fin fond de tes bronches.

Soit je ne maitrise encore pas bien assez la technique ou alors c'est encore la frustration du manque de tirage par rapport à un cône, mais je ressent quand même une certaine fatigue pulmonaire après une session, je compense le désir de fumée par une trop forte aspiration sans doute ? Est-dû au matériel utilisé ?

 

J’effectue ma conversion avec l'ARIZER AIR 2. Pourquoi avoir principalement choisi ce modèle ? Sur le coté pratique et le fait que la plante est au contact du verre seulement. La cheminée en verre fait qu'il n'y a pas de plastique en contact avec la vapeur : je veux pas de parasite dans ma fumée (et ce même avec du plastique chirurgical). Je compte faire une review test pour donner plus de détail, mais ce que je peux dire c'est que le goût et l'effet sont là. Seul bémol, ce coté faible aspiration. A ce jour j'ai l'impression de forcer un peu sur les poumons. il y en a qui parle d'effet de paille. Tu aspires plus que le débit peu offrir, du coup les poumons s’oppressent. C'est vraiment dommage de ressentir ça car tout le reste est au top !

 

Et alors, comment que ça se passe dans la tête du coup ?

 

Et bien, je dirais que ça se passe très bien ! C'est thérapeutique. L'effet vient progressivement. C'est vraiment une autre approche par rapport à la fume.

Doucement mais surement, car on peux se faire piéger. Tu as l'impression que ça fait rien? attend un quart d'heure et on en reparle.

Au début tu trouves que c'est l'effet est léger mais au final tu peux difficilement comparer, c'est plus lent, ça s'empreigne plus dans ton corps.

Je trouves qu'avec la vap, l'effet est plus fusionnel avec la plante, ça en devient même romantique.

 

Ça consomme beaucoup ? l'effet dure longtemps ?

Au début on trouve que ça consomme plus de quantité, mais si on fait le ratio quantité / Effet, la balance penche dans l'autre sens.

Effectivement pour ma part l'effet monte progressivement, le pic est parfois longtemps après la session, et ça reste, c'est high, posé, un sentiment relaxant. C'est sûr ce point que je décrie la sensation thérapeutique

 

Voilà un premier bilan, même si il est encore précoce car je me pose plein de question. Toujours la question santé, car est-ce que je me préserve vraiment ? Pas sûr qu'il y ait beaucoup d'études sur les effets à long terme sur la vap (heuresement que je parles pas de e-cigarette!). Comme le bang, les effets sont-ils différents suivant les vaporisateurs ? Cet effet de compression de poumon est-il lié à mon Arizer ? En tout cas mon économie sur le tabac risque d'être dépensé sur une collection de vap !

 

A bientôt pour livrer mes futures impressions

 

-Cultofweed-

 

 

  • Like 2
Link to post
Share on other sites

Salut,

 

@-Cultofweed-

 

Des composés chimiques ?! Je vois pas comment ?

 

Pour le tirage c'est l'Arizer qui est comme ça (l'effet paille). Peut être que tu aspires trop fort? Sur certains vapos il vaut mieux tirer lentement, un peu comme si tu buvais une tasse de thé lol 

 

Après te pose pas trop de questions sur ta santé, déjà passer de la combustion a la vaporisation tu limites vraiment au minimum les dangers. Évidemment ce n'est pas 100% safe, mais comme l'air que tu respires, la bouffe de merde, etc..  C'est quand même conseillé pour la médecine.

 

Et oui je trouve que les effets sont différents selon les vapos. C'est d'ailleurs pour celà que tu vas perdre les économies en achetant d'autres vapos ?

 

bonne journée

 

PS : pour le tirage serré, essaye de coupler ton vapo a un bubbler style Mobius et tu pourras tirer de grosses inhalation 

Edited by kek
  • Like 1
  • Thanks 1
Link to post
Share on other sites

Hello,

 

Pour l'effet paille, c'est normal. En fait, avec le temps, tu vas apprendre à tirer le meilleur de ton vapo et tu vas adapter ton aspi au tirage de l'appareil. Moi, avec mon vapo, c'était encore pire que toi car l'embout est un petit tube de bois de 2 mm de diamètre. Je te laisse imaginer. Je devais (je parle au passé parce que j'ai arrêté de consommer) faire plein de petites taffes en aspirant pas trop fort pour maintenir la bonne temp (ce qui revient à faire une taffe en plusieurs fois) et au final, je préférais ce vapo là à l'arizer. Si le problème persiste malgré tout et qu'il s'agisse en fait d'un problème médical, il reste l'extreme Q qui possède une ventilation (à l'origine, je pense qu'elle a été faite pour les ballons, mais on peut détourner la fonction et s'en servir avec le tube pour faciliter l'aspi), ce qui t'évitera de forcer.

 

@+

  • Like 2
Link to post
Share on other sites