mrpolo

Moon rocks: ce nouveau cannabis qui inquiète les autorités

Recommended Posts

mrpolo

Moon Rocks : Une nouvelle drogue avec un taux de THC inquiétant !

Les « moon rocks » et autres « sun rocks » sont en réalité des têtes de plants de cannabis qui ont « mariné » dans de l’huile de hasch, elle-même extraite à base de procédés chimiques. De la même façon que le butane permet d’obtenir de l’huile essentielle de cannabis, plusieurs techniques donnent la possibilité à des chimistes en herbe - pas forcément bien intentionnés - de créer des dérivés ultra-dangereux.

L’aspect, aussi, est totalement nouveau. On connaissait le pollen, une résine de cannabis très jaune mais très poudreuse. Là, il s’agit d’une substance très orange, assimilable à du miel séché et qui, également en termes de tarifs, dépasse de loin ce qui se pratiquait jusque-là : en moyenne, 100 € le gramme. Plus cher que la cocaïne.

Sur Snapchat, les dealers évoquent un taux de THC de 90%./ Repro DDM

20181209164342102-1.jpg

 

(ndpolo: On parle de Moonrocks et on nous présente des extractions type huile niveau concentration en thc pour mieux comparer à le cocaïne et pousser l'amalgame cannabis et drogue dure. Une MoonRock ce n'est rien d'autre qu'un bud trempé dans l'huile et roulé dans du Hasch en poudre...

Révélation


kurupts-moonrock.jpg

des buds couvertes de BHO/huile et roulé dans du kif.

 

 

Alors certes l'huile est un produit très concentré mais la puissance est diminuée par l'apport de matière végétale)

 

Des taux de THC jamais atteints et risques accrus d’overdose

Sur Snapchat, des dealers de Varèse assurent que ces produits seront « disponibles pour les fêtes » à l’occasion de « ventes flash » organisées à l’abri du regard des forces de l’ordre « que nous respectons », est-il précisé dans le post. Non sans un drôle de déferrement. Toujours d’après ce qui est écrit sur leur compte « Snap », ils annoncent un taux de THC à hauteur de 90 %. Impossible selon certains experts. Alors, publicité mensongère ?

(ndpolo: oui)

 

Relativement récente, cette drogue est parfois prescrite, comme au Canada, dans le cadre de thérapies médicales pour des patients souffrant de pathologies très graves. Sur la toile, plusieurs articles alertent sur les risques d’overdose liés aux « moon rocks » et « sun rocks », encore peu connus dans la Ville rose.

En 2013, pourtant, une saisie exceptionnelle réalisée par la police a permis de mettre la main sur des produits contenant jusqu’à 70 % de THC. Cet été, une matière « gluante » a été analysée : plus de 50 % de THC. C’est la Wax. Un autre dérivé qui peut être comparé à de l’huile essentielle de cannabis (lire ci-dessous). On n’arrête pas le progrès. Ni ses dangers.

 

(Ndpolo:  encore une présentation tendancieuse car la puissance d'une Moonrock dépend de la quantité d'huile absorbée par la weed, le tout sur fond d'abus de langage avec le terme overdose. rien à voir avec la cocaine encore une fois ou l'héroine mais ils ne sont pas à ça près...

Révélation

 

 

 

La Wax, le budder ne sont que triturations d'huile donc très concentrés

 

 

Des tutoriels d’extraction sur le web

Extraction avec ou sans solvant, BHO (« Butane Hash Oil » ou huile de cannabis), « dabbing », « budder », « shatter », « crumble » : le temps de l’herbe disséminée dans un « pétard » est bel et bien révolu. Et fait la part belle à un champ sémantique anglo-saxon limite culinaire qui renvoie en réalité à de nouveaux modes de consommation de la drogue hyperdangereux.

 

(Ndpolo le premier danger du bho est l'extraction au butane qui pollue et risque d'entrainer explosion, incendie si on ne fait pas attention)

 

En effet, l’extraction des terpènes et cannabinoïdes pour les transformer en huile essentielle génère une très grande concentration de THC. La Wax, par exemple, qui ressemble à la cire ou de la sève, peut être fumée en créant un fil qui vient s’enrouler autour du joint ou être vapotée pour la modique somme de 75 € le gramme. Dégâts assurés d’après certains consommateurs.

 

Il est même possible de vapoter l’huile de cannabis avec des cigarettes électroniques./ Photo AFP

20181209164342102-2.jpg

 

« Éviter les nuisances de la fumée »…

Pour des effets encore plus directs, il est conseillé de « dabber ». C’est-à-dire de vapoter, avec une cigarette électronique ou, plus classique, avec une pipe à eau. Le goût serait plus préservé. « Cela permet d’éviter les nuisances liées à la fumée », lit-on, ahuri, sur le web. Parce que consommer des produits à plus de 50 % de THC n’est pas dangereux ?

(Ndpolo: pas de la même façon bien moins de risques sanitaires qu'un fil de wax en joint)imgo2.jpeg
 

Le « budder » est une pâte quand le « shatter » est comparé à du verre brisé. Ce dernier est décrit comme la forme la plus pure de l’huile de marijuana. Et encore une fois, même les sites ayant pignon sur rue pour faire la promotion de ces nouveaux dérivés du cannabis préviennent les lecteurs - éventuels fumeurs - des risques d’overdose. Mais s’il n’y avait que cela.


 

Révélation

 

Quelques images por fixer les idées

budder-marijuana.jpg

medical-cannabis-shatter-canada-online.j

 

 

 

Désormais, de véritables tutoriels de « cuisine » sont à disposition des internautes pour créer de la résine vivante, de l’huile à base de têtes de « beuh » congelés, ou encore du « bublle hash » qui s’obtient avec de l’eau glacée et plusieurs filtres. Ou la Rosin Tech, dernière technique d’extraction sans solvant, qui consiste à créer de l’huile avant de la presser pour obtenir une résine plus compacte. Le « must have » selon les puristes. Oui, ça fait peur.

 

(ndpolo : La Rosin Tech nous vous la présentions il y à déja plus de 2 ans c'est en fait la tête de weed que l'on presse à chaud pour extraire quelques gouttes d'huile)

Source: ladepeche.fr

 

Joli ramassis d'amalgames

  • Like 1
  • Thanks 1
  • Haha 3
  • Confused 1
  • Sad 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest cheezo

Ola

 

Je suis tombé sur des articles du genre hier soir, j'ai bien ri. :D Hormis hypé les jeunes avec des articles vantant un produit extrême, je ne voie pas l'utilité.

Je retourne essayer de faire un overdose de cannabis.

 

Peace

Edited by cheezo

Share this post


Link to post
Share on other sites
marokino

Salut les gens .

J"ai lus plusieurs article plus les con les hein que les autre ! Aucune recherche non biaisé  a était faite par c'est journaliste qui ne le sont car il vont du copier collez des connerie de leur collegue mixé a leur sauce. Sa fait juste rire 5 minute au début car aprés tu te rend vite compte que c'est juste pour dénigré notre culture et notre philosophie envers le cannabis. 

Tchuss 

 

  

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
bob67

Hello ,

 

Info ou intox , les connaisseurs ne sauront se tromper ...

 

par contre , les gens dit " lambda " , ne sauront pas faire la différence entre toutes ses " maudites drogues " qu'elles soient douces ou dures ...

 

Bref , c'est pas gagné ,  ça viendra tôt ou tard , mais avec ce genre d'info a la con , il y a encore du taf ...

 

++

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
trumpette

plop

 

Pas mieux que ce que vous avez dit. Amalgames, journalistes, boulot de merde et intox à l'OD...... rien de bien neuf depuis 50ans en fait, les produits changent, les amalgames sont toujours les mêmes cela dit.

 

 

juste, qui est partant pour envoyer un pti mail a LaDepeche avec le link de cet article? 

Quand on est con, qu'on le sait mais qu'on sait pas pourquoi, autant qu'on mette le doigts dessus (dedans?) pour nous non?

 

Peace

Share this post


Link to post
Share on other sites
mouly974

Yop les gens, j'avais pas vu (excusez-moi du terme) cette merde!

 

Ce n'est plus des amalgames, mais de la désinformation pour diaboliser encore plus le cannabis… Vive la France on est les premiers là dessus.

En plus les cartes de fidélité c'était à Marseille pas Toulouse :ptdr:

 

Donc pour résumer tout fumeur Réunionnais est en OD H24... Culturellement on roule pur souvent avec la feuille imbibée d'huile de canna et les jours de fête on y rajoute du skuff.

 

J'en conclus donc qu'une overdose de Canna se résume à une quinte de toux après une taff  :jesors:

 

++

  • Like 1
  • Haha 5

Share this post


Link to post
Share on other sites