mrpolo

En Californie, la légalisation du cannabis est un échec

Recommended Posts

mrpolo

Un an après la légalisation de l'usage récréatif de la marijuana, le bilan est très décevant. Les recettes fiscales sont trois fois inférieures aux espérances initiales.

Les ventes légales cannabis reculé rapport 2017, consommation autorisée raisons médicales uniquement.
Les ventes légales de cannabis ont reculé par rapport à 2017, quand la consommation était autorisée pour raisons médicales uniquement. - Patrick T. Fallon/Bloomberg

 

Quand les Californiens ont voté en novembre 2016 pour légaliser l'usage récréatif du cannabis en Californie, ils savaient que la transition ne serait pas un long fleuve tranquille. Mais ils ne se doutaient pas qu'elle serait si complexe.

Un an après  l'entrée en vigueur de la loi , le bilan de l'année 2018 est décevant.  Selon le cabinet BDS Analytics , les ventes légales de cannabis ont reculé par rapport à 2017, quand la consommation était autorisée pour raisons médicales uniquement. Le total pour 2018 s'établit à 2,5 milliards de dollars, un demi-milliard de moins que l'année précédente.

 

 

L'échec est d'autant plus cuisant que les ventes légales dans les cinq autres Etats ayant dépénalisé l'usage récréatif avant la Californie ont toutes augmenté au cours de la première année. Elles ont par exemple crû de 88 % à Washington et de 58 % dans le Colorado.

Ce bilan californien mitigé se reflète dans les recettes fiscales récoltées par le Golden State, plus faibles que les prévisions indiquées par les autorités lors du référendum. Selon des chiffres publiés mardi, elles s'élèvent à 345 millions de dollars, loin du milliard espéré originellement.

 

Vitalité du marché noir

Dans un rapport publié début janvier, le California Cannabis Advisory Committee analyse les raisons de ces débuts difficiles. L'organe chargé de conseiller les régulateurs californiens pointe la vitalité du marché noir, qui reste difficile à juguler. Les incitations pour basculer sont faibles, notamment à cause d'un niveau de taxation élevé, avec un taux cumulé de près de 35 %, supérieur à l'Oregon et au Colorado.

Les prix élevés poussent les consommateurs à continuer à recourir au marché noir. Selon une étude publiée en septembre dans le journal Addiction, les clients sont prêts à payer plus pour bénéficier des avantages associés à la légalisation, mais pas au-delà de 10 dollars par gramme.

Au nord de San Francisco, des habitants se plaignant de l\'odeur forte émanant des champs de Sonoma County ont poursuivi en justice un producteur cet été. - JIM WILSON/NYT-REDUX-REA

Au nord de San Francisco, des habitants se plaignant de l'odeur forte émanant des champs de Sonoma County ont poursuivi en justice un producteur cet été. - JIM WILSON/NYT-REDUX-REA

Le poids de la régulation est également « excessif », juge le comité, créant des barrières à l'entrée pour les petits acteurs. Ceux-ci ont du mal à se mettre en conformité avec  les différentes règles (emballage, tests...). D'autant plus que l'accès au système bancaire reste inexistant à cause de l'interdiction du cannabis au niveau fédéral. Fin décembre, un rapport du trésorier de l'Etat de Californie jugeant un projet de banque publique infaisable a définitivement enterré les espoirs sur ce sujet.

Odeur des champs

L'Etat californien fait également face à la résistance inattendue de nombreuses municipalités, qui rendent caduques les licences qu'il délivre. Seules un tiers d'entre elles autorisent actuellement les entreprises liées au cannabis sur leurs territoires. Certains habitants voient d'un mauvais oeil ces activités. Au nord de San Francisco, des habitants se plaignant de l'odeur forte émanant des champs de Sonoma County ont poursuivi en justice un producteur cet été.

Le rapport souligne aussi « le manque de mesures coercitives », qui « créé un environnement florissant pour le marché noir ». La loi dépénalisant l'usage du cannabis a réduit l'arsenal punitif. Mi-février, Gavin Newsom, le nouveau gouverneur de Californie, a annoncé vouloir durcir les contrôles. 150 officiers de la garde nationale californienne stationnés à la frontière mexicaine vont être redéployés dans les forêts du nord de la Californie.

Anaïs Moutot
Correspondante à San Francisco

 

Source: lesechos.fr

  • Like 4
  • Thanks 1
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
cheezodana

Ola

 

Les producteurs se plaigne des taxes, ils répondent en augmentant les contrôles...

Et sur les consommateurs, combien on opté pour l'auto-production? Et les recettes fiscale lié au GS, ils donnent quoi? Car bon, produire autant d'herbe doit en demandé du matos. :D 

Niveau criminalité, sa donne quoi? Combien de personne ont échappé à une arrestation ou un séjour en prison? Niveau santé publique?

 

Mais non, on nous balance que c'est un échec car pas assez rentable. 

La prohibition est une réussite car elle est rentable dans leurs têtes? :siff:

 

Peace

  • Like 5
  • Thanks 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
micko

Plop, 

 

Les échos groupe LVMH, Moet Henessy (5143 Millions d'euros de CA avec la picole sur 2018 !!! ), de là à se poser des questions sur la partialité de son article  ....

On attend la suite sur le Figaro ....

++  

  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
FranckyVincent

Salut,

 

Il y a 3 heures, cheezodana a dit :

Mais non, on nous balance que c'est un échec car pas assez rentable. 

La prohibition est une réussite car elle est rentable dans leurs têtes? :siff:

La prohibition est clairement un échec, c'est évident. Mais c'est pas pour autant que la légalisation ne peut pas en être un aussi! Aucun des 2 systèmes n'est parfait...

 

++

 

  • Like 1
  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
OmarLittle

Plop,

 

Oui ils disent un échec, en fait le seul échec sont les recettes fiscales car le reste c'est leur taxation à outrance et tous les prérequis hyper restrictifs pour pouvoir en produire dans un but commercial qui créent les mauvais élèves, du coup y'en a pleins qui restent dans l'illégal, principalement les petits producteurs. Et savent-ils chiffrer le nombre de dispensaires qui vendent une partie de leur récolte au black? Car je suis certain qu'il y en a qui le font pour échapper aux 35% de taxation. Bref le côté négatif de la mentalité américaine.

 

+++

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
marokino

Yo  

je vais mettre une annonce pour échanger ma place contre les voisin qui se plaigne des odeur de weed  ^^ il vont voir comment sa pus a cause des industrie dans ma régions  il vont retourné en a la nage en Californie.  :ptdr: 

Il dise que c'est un échec alors qui ramasse 2.5 milliard quand même il en on jamais assez eux !

+++  

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Papass

Yop,

 

 

 

Citation

Et savent-ils chiffrer le nombre de dispensaires qui vendent une partie de leur récolte au black? Car je suis certain qu'il y en a qui le font pour échapper aux 35% de taxation. Bref le côté négatif de la mentalité américaine.

 

+1000,

 

On les oblige à brasser des quantités de cash faramineuses...Le système bancaire les snoob, et il faudrait qu'ils ne fassent pas de black ???  à 35% de taxes???

Ne cherchez pas, ils se sont fait baiser la première année...Ils ont pris les devant pour les suivantes.

 

Je ne vois pas comment avec un tel afflue de nouveaux consommateurs, les chiffres peuvent être en baisse....Les chiffres des taxes oui, mais pas des ventes ama...

La prod du marché noir par qui est-elle fournit d'après vous...:siff:

bullshit....

 

++

 

  • Like 4
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
FranckyVincent

Salut,

 

Il y a 2 heures, Papass a dit :

On les oblige à brasser des quantités de cash faramineuses...Le système bancaire les snoob, et il faudrait qu'ils ne fassent pas de black ???  à 35% de taxes???

Ne cherchez pas, ils se sont fait baiser la première année...Ils ont pris les devant pour les suivantes.

C'est pas le système bancaire qui est la source de ce problème mais les lois fédérales. Le cannabis est interdit au niveau fédéral (niveau européen pour nous) et les banques doivent être en légalité avec les lois fédérales.

Par contre, je vois pas le rapport avec l'obligation de faire du black là dedans?

 

Il y a 2 heures, Papass a dit :

Je ne vois pas comment avec un tel afflue de nouveaux consommateurs, les chiffres peuvent être en baisse....

Un tel afflux de nouveaux consommateurs? Je comprends pas là! On nous dit que la légalisation ne fait augmenter que très peu le nombre de consommateurs, c'est d'ailleurs un des arguments majeurs des pro-légalisation!

 

 ++

Share this post


Link to post
Share on other sites
Papass

Yop,

 

Citation

C'est pas le système bancaire qui est la source de ce problème mais les lois fédérales. Le cannabis est interdit au niveau fédéral (niveau européen pour nous) et les banques doivent être en légalité avec les lois fédérales.

 

Et c'est bien dommage de ne pas avoir trouver de solution avant cette légalisation...Opter pour une plus grande indépendance (au moins aux niveaux des détenteurs de licenses) des succursales des banques nationales dans ces régions...Surtout qu'il y a du blé à se faire.

 

Citation

Par contre, je vois pas le rapport avec l'obligation de faire du black là dedans?

 

Le propre du black c'est le cash, pas de cash, pas de black, tu ne peux pas faire disparaitre un ticket CB de ta compta...Laisser les commerçants se démerder avec des "camions" de billet, facilite forcement les choses quand tu souhaites en détourner. Aucune obligation bien sûr, mais quand on te prend 35% à la base de tout se que tu crées, vends, produits, pour financer de bonnes (ou mauvaise) choses avec ces taxes....Mais qu'à côté de ça, on crache sur ton pognons car il est "sale" et que l'on t'empêche l'accès au système bancaire tradi, j'imagine juste ce qu'ils peuvent en penser..Et à mon avis je ne suis pas loin de la vérité, cet article le prouve à moitié...

 

Citation

Un tel afflux de nouveaux consommateurs? Je comprends pas là! On nous dit que la légalisation ne fait augmenter que très peu le nombre de consommateurs

 

Franchement, je ne vois pas comment avec un tel engouement, un tel marketing à outrance axé sur les jeunes (cans aux couleurs funkie et vapo pour ado), une telle commercialisation effrénée (edible, extraction etc....) , ils ne leur est pas possible de fidéliser la clientèle des jeunes "qui viendront essayer pour la première fois"....

 

Je ne vois pas comment en ouvrant un deuxième marchés (le récréatif après le medical), il est possible de faire moins de vente qu'avec le seul médical ??? Faut m'expliquer parce que ça va à l'encontre de la loi du marché.

 

Citation

Un an après  l'entrée en vigueur de la loi , le bilan de l'année 2018 est décevant.  Selon le cabinet BDS Analytics , les ventes légales de cannabis ont reculé par rapport à 2017, quand la consommation était autorisée pour raisons médicales uniquement.

 

Je suis plus que perplexe...

 

++

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
cheezodana

Ola

 

@Papass Tu me fais pensé à un article paru il y a peu. 

 

https://www.20minutes.fr/monde/2456487-20190221-etats-unis-couple-multimillionnaire-cannabis-trahit-reclamant-trop-percu-fisc

 

Citation

Mais, au niveau fédéral, la loi continue à interdire l’exploitation commerciale du cannabis. Les heureux propriétaires de l’établissement se faisaient donc payer exclusivement en liquide pour éviter les ennuis. Non contents d’avoir « oublié » de déclarer aux impôts plus de dix millions de dollars de recettes sur trois ans, ils ont été jusqu’à réclamer au fisc le remboursement d’un trop-perçu…

 

A ce niveau là, tu peux même te permettre de rouler tes pétard dans des billets de 100$.  :siff:

 

PEace

Share this post


Link to post
Share on other sites
oyo19

Yop,

 

Il y a 4 heures, Papass a dit :

Aucune obligation bien sûr, mais quand on te prend 35% à la base de tout se que tu crées

 

En Californie, si le marché noir continue de faire de l’ombre au cannabis légal c’est notamment à cause de taxes trop élevées. Les cultivateurs payent une taxe de 9,25 dollars sur chaque once (28 grammes) de fleurs et une taxe de 2,75 dollars sur chaque once de feuilles. Ensuite, une taxe de 15% est prélevée sur les ventes au détail. A cela s’ajoute une myriade de taxes locales que les municipalités ou les comtés peuvent exercer. Ainsi, les producteurs californiens non autorisés ont peu d’intérêts à se tourner vers le commerce légal et les consommateurs préfèrent continuer d’acheter sur le marché noir, comme beaucoup de Canadiens également.

 
Source : https://www.newsweed.fr/argent-taxes-cannabis-etats-unis/
 
Puis après toutes ces taxes, il reste l'impôt sur les bénéfices puis l'impôt sur le revenu...
 
Déjà qu'un commerçant lambda est presque "obligé" de faire du black alors comme disait Papass quand on te facilite fortement le bidule...ce serait presque stupide de ne pas le faire.
 
++
 
 
 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
chauvelu

Bonjour les jeunes, c'est papy,

 

il y a 20 minutes, oyo19 a dit :

Les cultivateurs payent une taxe de 9,25 dollars sur chaque once (28 grammes) de fleurs

Il faut relativiser tout ça et arrêter de fantasmer sur les taxes : le problème des taxes c'est qu'elles sont les mêmes pour tous, quel que soit le niveau du revenu. Sinon, une taxe c'est un impôt, sans impôts, ni école, ni hôpitaux, ni pompiers etc ... un retour à la caverne en somme, ça c'était super la caverne, vivement que nous y retournions ...

 

9,25 $ par 28 g , ça nous fait du 30 centimes d'euro par gramme. Quand on calcule le prix au gramme de nos autoproductions, c'est grosso modo 30 % du prix de revient. Mais ce sont des pros, leur prix de revient doit tourner autour de 0,4 $/g s'ils sont en indoor, moins s'ils cultivent en extérieur. À qui veut-on faire croire que cette taxe de 35 % est ruineuse ? Les producteurs industriels sont-ils des chômeurs sans le sou ?

Je vais verser une larme pour ces pauvres malheureux. Et faire l'aumône pour eux.

 

Il est dit aussi que les consommateurs ne veulent pas mettre plus de 10 $/g, soit 8,88 €/g. Sommes-nous nombreux ici à vouloir mettre ce prix-là ? Personnellement, il n'en est pas question, mon autoproduction me revient nettement moins cher. Le souci est la marge des vendeurs, pas autre chose.

 

Pétard taxé pour tous.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
OmarLittle

Plop

 

@chauvelu je ne pense pas que les dispensaires soient producteurs. Peut-être une minorité mais sinon ils achètent à des cultivateurs donc ils ne sont qu'intermediaires pour la plupart. Bon on est d'accord ils margent quand même comme des gorets donc pas à plaindre.

 

+++

Share this post


Link to post
Share on other sites
Indi-Punky
il y a une heure, chauvelu a dit :

À qui veut-on faire croire que cette taxe de 35 % est ruineuse ? Les producteurs industriels sont-ils des chômeurs sans le sou ?

Hello

 

C'est un tout, pour pouvoir vendre ta weed en dispensaire il faut qu'elle soit nickel de chez nickel, ce qui oblige a avoir des installations couteuses pour un petit exploitant.

Donc oui le petit ne passera pas du coté légale car il ne pourra pas assurer la qualité demandé.

 

Dans Weeds wars on le voit très bien, le gars fait sa culture et arrive au dispensaire. Le dispensaire lui refuse sa weed question qualité.

Le gars il fait quoi il va pas s'asseoir sur 4 mois de boulot, ben il vend au black.

 

Il y a 4 heures, Papass a dit :

Un an après  l'entrée en vigueur de la loi , le bilan de l'année 2018 est décevant.  Selon le cabinet BDS Analytics , les ventes légales de cannabis ont reculé par rapport à 2017, quand la consommation était autorisée pour raisons médicales uniquement.

Ce qui est tout a fait logique, l'engouement du début a fait que les gens ont acheté en dispensaire ce qui gonfle les chiffres, ensuite quand le récréatif est arrivé et le marché noir qui va avec les gens se sont tournées vers lui. Pourquoi acheté a 10/20/30$ quand tu peux avoir la même chose moitié prix au black?

C'est pour ça que les chiffres diminues, a part les seniors qui veulent un point de vente fixe et sure, les autres se fournissent ou ils peuvent...

Share this post


Link to post
Share on other sites
cheezodana

Re

 

Citation

les producteurs californiens non autorisés ont peu d’intérêts à se tourner vers le commerce légal

 

Évité un séjour à Sing Sing et préserver sa virginité anal. C'est un sacré intérêt non? :D

 

Peace :jesors:

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
tito114

Bonsoir je passé par là et j’ai tout lu d’une traite et sa ma fait penser à mon propre patron qui je vous rassure n’a rien à voir avec la weed lui il préfère son petit jaune comme il dit 😂enfin là n’est pas la question , mais j’ai déjà parlé avec lui de me mettre à mon compte comme lui là fait auparavant car comme tout le monde sait à part le loto l’investissement ou lentreprenariat peu de chance pour monter dans l’échelle sociale qui est la nôtre actuellement malheureusement en l’écoutant mois après mois , années après années tout ce qu’il me raconte m’a découragé en effet après avoir bosser pendant un peu moins de trente ans pour un patron il a tout investi et a ouvert sa boite , sauf que maintenant il gagne beaucoup moins qu’avant et surtout le pire c’est qu’il gagne moins que moi et je vous assure que c’est vrai je suis assez proche de lui pour savoir qu’il ne me ment pas quand il me dit sa enfin tout sa pour dire que dans la conjoncture actuelle et contrairement à ce qu’un ancien président français pouvait scandé à qui veut l’entendre c’est travailler plus pour gagner moins donc je comprend tout à fait tout à fait les cultivateur californiens qui font du black tout ces gens doivent passer un temps incroyable dans leurs installations car il ne doivent pas avoir une ou deux lampes comme nous et surtout quand on bosse pour nous meme on fait pas ces 7 ou 8 heures et puis basta on veut faire les choses biens donc c’est  au moins du 10 voir 12 heures par jours et pas 5 jours par semaines parce que comme tout le monde le sent la weed ne s’arrête pas de poussé parce que c’est le week-end , et tout ça pour qu’au final l’état se gave sur eux et leur laissant juste les miettes de cet énorme gâteau que doit être ce bizness, donc je vous pose là question à tous parce que je pense que se débat peut être très intéressant , comment voulez vous qu’ils survivent ou vivent bien tout simplement sans faire de black ? La solution est elle de faire comme aux pays bas et de n’afficher aucune weed qui vaille la peine à moins de 16 voir 18 euros ? 

 

J’attend vos réponses tout le monde le sujet m’intéresse ,désolé pour le pavé que je viens de lâcher et pour les nombreuses fautes d’orthographe que j’ai sûrement faites mais il est vendredi soir et la soirée et déjà bien entamée donc je suis un peu touché voilà en tout cas à très bientôt tout le monde et bonne soirée à vous tous 😉

Share this post


Link to post
Share on other sites
cheezodana
Posted (edited)

Ola

 

Citation

La solution est elle de faire comme aux pays bas et de n’afficher aucune weed qui vaille la peine à moins de 16 voir 18 euros

 

La hollande n'est vraiment pas un exemple. Production et importation illégal donc aux mains du crime organisé.

Consommé, acheté et vendre sont comme chez nous illégal, sauf que les pouvoir publiques ne poursuivent pas les gens en justice pour cela. C'est toléré, une sorte de désobéissance civile à l’échelle national contre un dogme international.

 

Après, le coup du patron pas assez rentable. Soit c'est vrai et désolé, mais j'ai envie de lui dire de revoir son fonctionnement.

Ou alors c'est du joli mytho pour se faire plaindre devant ses employés... Car bon, pour un chef d'entreprise, ce n'est pas le salaire versé chaque fois qui compte contrairement à un employé. Les locaux, le matériel, les véhicules,etc... acquis via l'entreprise, la valeurs de celle-ci,etc... Certain minore même le salaire, pour capitalisé via l'entreprise.

 

Après pour le Cannabis, quand on voit ce que ça coûte à produire... Même à 70% de taxe, ce serais rentable, car dans tous les cas, c'est le consommateur qui les paient! Après si on veut une plus grosse part du gâteau, on prends les risques et on ne vient pas pleurer le jours où... :dtc:

C'est sûre que ça limite les acteurs en terme de logistique avec une marge de manœuvre moindre, mais il faut s'adapter...

 

Peace

 

Edit:

Citation

il est vendredi soir et la soirée et déjà bien entamée donc je suis un peu touché

La dernière récolte fut très bonne? Car on était samedi hier soir. :mdr:

 

Edited by cheezodana
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
tito114

Salut cheezo la dernière fut très bonne et hier soir j’avais un peu beaucoup de plomb dans l’aile 🤣😅 je vous prie de m’en excuser 

++

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites