Cannabis : Le secteur s'enflamme (en bourse) après plusieurs mois de dépression


Recommended Posts

Le secteur du Cannabis s’enflamme cette semaine, après plusieurs mois de dépression, dans un rebond concernant beaucoup de producteurs de Marijuana, et mené par Canopy Growth (TSX:WEED).

 

LYNXMPEA6S0TD_L.jpg

 

Une note d’analyse de Bank of America (NYSE:BAC) publiée hier, qui concernait cette société mais qui au final était valable pour tout le secteur, semble être à l’origine du mouvement.

Selon la banque, les actions du producteur de Cannabis Canopy Growth ont plongé au cours des derniers mois à des niveaux qui deviennent attrayant pour les acheteurs potentiels. Bank of America a donc modifié sa recommandation sur Canopy Growth de “neutre” à “acheter”, sans afficher d'objectif de cours toutefois.

Cela a envoyé les actions du producteur canadien de cannabis en forte hausse, avec un gain de plus de 15% à la bourse de Toronto en clôture, un mouvement qui se confirme aujourd’hui avec un gain de plus de 12% au moment d’écrire ces lignes.

 

Rappelons qu'il y a un peu plus de deux mois, la Bank of America avait dégradé son point de vue sur le producteur de cannabis, craignant que sa valorisation soit trop gonflée à un moment où les commandes de cannabis de certaines provinces canadiennes ralentissaient.

 

Les actions sont depuis passées d'un sommet de 70,98 $ à un point bas à 18,23 $.

Une grande partie du ralentissement des commandes a été attribuée à un manque de magasins de détail, ce qui a entraîné une surabondance de stocks. Mais cela a changé depuis : Selon BofA, les stocks des canaux de distribution se raréfient et les marges montrent des signes de croissance.

Il est important de noter que Canopy a pris des mesures pour améliorer l'efficacité qui pourraient non seulement rendre son évaluation raisonnable, mais aussi l'amener à battre ou au moins à atteindre les estimations de Wall Street, a ajouté la banque.

 

Ces perspectives haussières sur le producteur de cannabis surviennent dans la foulée de son deuxième trimestre, publié la semaine dernière, qui a manqué les estimations des analystes tant sur les ventes que sur les bénéfices.

L'entreprise attribue cette faiblesse à plusieurs facteurs, notamment la réduction des achats de cannabis et le nombre moins élevé que prévu d'ouvertures de magasins de détail, mais estime que ces problèmes ne sont que des "vents contraires à court terme".

 

En ce qui concerne les autres têtes d’affiche du secteur du Cannabis, on notera que Tilray (NASDAQ:TLRY) gagne près de 8% ce jeudi, après un gain de 4.70% hier, tandis qu’ Aurora Cannabis (TSX:ACB) bondit de +12.5%, égalant la performance d’hier. Pour Cronos (NASDAQ:CRON) Group, c’est un gain de 8.6% qui s’affiche à l’ouverture aujourd’hui, après +2.54% en clôture hier. Enfin, Hexo gagne 9%, après +3.27% hier.

 

Source: fr.investing.com

  • Thanks 1
Link to post
Share on other sites

Pourquoi le secteur du Cannabis s'envole en Bourse cette semaine?

LYNXMPEE430E8_L.jpg

 

Après avoir été fortement sanctionnées par les marchés après des résultats trimestriels qui ont largement déçu ces dernières semaines, les pricipales actions du secteur du Cannabis s'envolent littéralement cette semaine, et ont largement accéléré leur hausse hier.

Le Comité judiciaire de la Chambre des représentants des États-Unis - qui est chargé de superviser l'administration de la justice au sein des tribunaux fédéraux et des organismes d'application de la loi – est venu apporter aux producteurs de Cannabis le plus important soutien que l'on aurait pu imaginer, en approuvant un projet de loi qui décriminalise la marijuana au niveau fédéral. S'il est approuvé par la Chambre des représentants et le Sénat, ce projet de loi pourrait ouvrir la voie à la légalisation complète de la marijuana aux États-Unis.

 

Vers un légalisation du Cannabis au niveau fédéral aux USA?

La législation devrait être approuvée par la Chambre des représentants contrôlée par les démocrates. Cependant, il sera probablement plus difficile d'obtenir l'approbation du Sénat sous contrôle républicain.

Le leader de la majorité au Sénat, Mitch McConnell, s'oppose depuis longtemps à la légalisation de la marijuana. D'autres républicains partagent des vues similaires. "Je ne pense pas qu'une majorité de républicains appuieront ce projet de loi ", a déclaré mercredi le représentant Ken Buck du Colorado.

Pourtant, les observateurs de l'industrie considèrent que l'approbation du projet de loi par le Comité judiciaire de la Chambre des communes constitue une étape importante vers la légalisation. Si elle est approuvée par le Congrès, la loi permettrait aux États d'adopter leurs propres politiques en matière de marijuana. Il ordonnerait également aux tribunaux fédéraux d'annuler les condamnations pour des infractions liées à la marijuana et d'instaurer une taxe de 5% sur les produits contenant du Cannabis, ce qui servirait à financer le traitement des toxicomanes et la formation professionnelle.

Trente-trois États ont déjà légalisé la marijuana à des fins médicales, tandis que 11 États ont légalisé le cannabis à des fins récréatives. Les deux tiers des Américains étant favorables à la légalisation de la marijuana, selon un récent sondage du Pew Research Center, il est probable que davantage d'États s'emploieront à légaliser cette plante au cours des prochaines années. La légalisation au niveau fédéral accélérerait probablement ce processus.

La nouvelle ne pouvait pas tomber à un meilleur moment pour les sociétés du secteur du Cannabis. Les actions des producteurs de Marijuana ont été écrasées au cours des derniers mois, alors que les scandales réglementaires, les retards dans la délivrance des permis, la concurrence sur le marché noir et plus récemment des trimestriels désastreux ont pesé sur cette industrie naissante.

 

Un rebond depuis les abysses

Avant mercredi, les chefs de file de l'industrie, Aurora Cannabis (TSX:ACB) et Canopy Growth (TSX:WEED), affichaient des plongeons de plus de 50 % et 40 % de leur valeur, respectivement, depuis le début de l'année. D'autres titres de producteurs de cannabis comme Cronos (NASDAQ:CRON) Group et Aphria (TSX:APHA) ont chuté d'environ 35% et 25% pendant la même période, tandis que Tilray (NASDAQ:TLRY) a chuté de plus de 70%.

Cependant, toutes ces actions ont bondi au cours des deux derniers jours. L'adoption de la loi MORE par la Commission judiciaire de la Chambre des représentants a été sans aucun doute le calalyseur clé de la hausse d'hier.

On notera cependant que mercredi, les actions de l'industrie du Cannabis avaient déjà profité d'un avis positif d'analyste. Bank of America (NYSE:BAC) avait en effet rehaussé sa recommandation sur Canopy Growth de neutre à acheter, citant des arguments valables pour la plupart des autres entreprises du secteur, et estimant que le pire est passé pour l'industrie du Cannabis.

 

Source: fr.investing.com

 

  • Like 1
  • Thanks 1
Link to post
Share on other sites
  • 2 weeks later...

Bonjour , Salut , Plop ... 

 

De vrai boursicoteur du coup! C'est un coup classique non?

Le marché s'ouvre, du monde sur la corde à linge, surproduction, la cote descend. Les plus gros producteurs ont de la ressource, on laisse l'orage passer, on stock les surplus hors du marché, en tombant en dessous de la demande, le cour remonte! Et en plus ça trie la concurrence, ne reste que les plus compétitif, ou ceux qui on assez de trésorerie pour attendre. On retrouve je crois, les mêmes schémas chez les gros céréaliers.... Enfin je sais pas j'dis ça comme ça j'y connais pas grand chose de notre modèle économique... Capitalisme quand tu nous tiens...

 

https://www.youtube.com/watch?v=gAFbYTvXXyY

 

Au revoir , Bye , A+! ... ;)

Edited by glass-blower
Politesse
  • Like 1
Link to post
Share on other sites

Salut,

 

Je me demande si les rédacteurs de ce journal préviennent leurs proches des articles qu'ils vont sortir ?

 

Suffit de changer la case pour que l'investissement soit au plus haut. 

 

Étrange car si je me rappelle les cours de l'école, il me semblait que le montant d'une action dépend des résultats réels que son entreprise présente. 

 

Hors dans ce cas, aucune prévision pécuniaire ?

 

La vérité ne viendrait pas d'ailleurs ou il faut simplement avoir confiance en ces analystes (?) financiers ?

Car, par exemple et au hasard, l'autorisation de la culture personnelle au Québec ( et par extension au Canada, il me semble ) devrait plutôt inquiéter, et amener a la prudence, vu le prix de vente des produits de ces entreprises. 

Et je ne suis pas sur que les luxembourgeois vont importer suffisamment pour équilibrer...

 

Savent vraiment plus où mettre les milliards de milliards de liquidités émises par la fed ? Il est important de diversifier le portefeuille avant le krach ( qui se prépare à grands pas d'après certains autres analystes financiers ) ? Il souffle un vent de liberté, ce produit est totalement décriminalisé ( et les débouchés pharmaceutiques se profilent ), ce qui aboutira à une augmentation de la consommation ( donc des ventes ) ? Autres hypothèses ?

 

Cette fin d'année, synonyme de comptabilité dévoilée ( et peut-être pas truquée ? ) devrait en dire plus... Ou pas ;)

 

Un avantage de cette augmentation des actions, et pas des moindres, est que le produit devient réellement un produit respectable, avec lequel il est normal de commercer et de faire du business.

Ce qui est une excellente nouvelle pour les personnes consommatrices demeurant dans des contrées où il se trouve encore interdit.

La voie de la dépénalisation, voir de la légalisation mais en tout cas de la régulation mondiale est en marche !

 

++

 

 

 

  • Like 1
Link to post
Share on other sites