[Topic Jeux] répliques de films!


Recommended Posts

yop!

 

Désolé j'ai été long mais javais pô d'idée...

 

"Tu as l'air emmerdé Ben. Remarque je vais te dire une chose ça peut se comprendre. Mais attend, attend, attend! laisse-moi t'expliquer. Ce n'est que de la télévision après tout, rien d'autre, rien à voir avec les gens eux-mêmes, ce qui importe c'est l'indice d'écoute. Ca fait 50 ans qu'on leur dit ce qu'ils doivent manger, ce qu'ils doivent boire, ce qu'ils doivent porter... Ben nom de dieu tu peux pas comprendre ça?! Les gens aiment la télévision! Ils élèvent leurs enfants avec."

Link to post
Share on other sites

Arg !

 

Les gens aiment la télévision! Ils élèvent leurs enfants avec.

 

cette phrase me dit trop quelque chose !

 

Je sais que ce n'est pas ça, mais ça serait plutôt un film du genre:

 

Fight club

99 Franc

 

non ?

Link to post
Share on other sites
Mince, il me dit rien ce film. ^^

 

Roooooooooh...

A voir absolument il est vraiment fendard...

Le petit coté kitsch des premiers Schwarzy avec un scenario bien patate tiré d'un bouquin d'anticipation, un peu à la Stephen King, mais pas de lui.

 

edit : oui c'est ça Nikoin a raison, j'étais persuadé que c'était de S. King, mais je l'ai revu récement et ce n'étais pas son nom au générique, je ne savais pas qu'il avait utilisé des pseudos...

Link to post
Share on other sites

En fait, il me semble que c'est tiré du livre Running man (qui est quand même mieux que le film) bel et bien écrit par Stephen King mais sous un autre peudo : Richard Bachman.

Il me semble que c'est ça, j'ai lu le livre il y a longtemps et je le recommande de nouveau.

Tchuss

Link to post
Share on other sites

Salut,

 

Je confirme Richard Bachman est bien le pseudo de stephen king pour quelques livres, il y a aussi celui de john Swithen.

 

Pour la suite :

 

"Putain, j'avais un boulot en or, il faut qu'j'fasse le con à 27 ans et demi de la retraite!"

 

 

Peace

Link to post
Share on other sites

Cool, ma première bonne réponse sur ce topic !

Alors, c'est parti :

"Tu as toujours su. Mais tu sais je suis pauvre et mes rêves sont mes seuls biens. Sous tes pas j'ai déroulé mes rêves, marche doucement parce que tu marches sur mes rêves."

Link to post
Share on other sites