Belgique - Une pétition réclame un cadre légal pour les clubs de consommateurs de cannabis


Recommended Posts

La vente, l’achat et la consommation de cannabis sont interdits en Belgique. La politique de prohibition s’appuie sur une loi de 1921 qui est remise en question par de nombreux acteurs de la société civile face aux enjeux de santé publique, notamment via la campagne #Stop1921.

 

5e3022e0d8ad586cd5b86186.jpg

© pexels

 

Ce mouvement qui réclame une régulation non-marchande du cannabis rassemble des dizaines d’associations de tout le pays comme le Centre bruxellois de coordination sociopolitique, Fédito (les fédérations bruxelloise et wallonne des institutions pour toxicomanes qui rassemblent les institutions actives dans l’information, la prévention, la réduction des risques, les soins, l’accompagnement…), Infor-Drogues, Mambo Social Club, Trekt Uw Plant, Médecins du monde…

 

Ces acteurs lancent aujourd’hui une pétition pour demander au législateur de définir un cadre légal pour les “cannabis social clubs”. Il s’agit d’associations de consommateurs de cannabis, qui les aident à cultiver en toute sécurité pour leur consommations personnelle. Le cannabis, dont la culture est supervisée, est gérée et distribuée aux membres du club.

 

Une alternative à la prohibition

 

Depuis près de 100 ans, la loi belge régule les produits psychotropes en criminalisant leurs usages. Résultat ? Une politique “déconnectée des réalités actuelles” qui n’a "jamais réduit ni l’offre, ni la consommation”. Les effets s’avèrent désastreux, notamment en matière de santé publique et d’engorgement du système judiciaire.

Parallèlement, Eurotox (l’Observatoire socio-épidémiologique alcool-drogues en Wallonie et à Bruxelles) estime que le marché illégal du cannabis engrange plusieurs dizaines de millions d’euros par an, en s’articulant avec diverses formes de criminalité, dont le trafic d’armes.

Les "cannabis social clubs" représentent une alternative réaliste et pragmatique à la prohibition, estiment les signataires de la pétition déjà avalisée par des criminologues et des juristes (Tom Decorte, de l’UGent ; Christine Guillain de Saint-Louis-Bruxelles ; Julien Pieret, de l’ULB) et par des députés (Eric Massin, PS ; Sophie Rohonyi, Défi ; Zoé Genot, Ecolo…)

 

Pas de but lucratif

 

Le modèle des écannabis social clubs" contribue à reprendre le contrôle d’un marché actuellement aux mains des réseaux criminels, en supervisant toute la filière de manière transparente. Ces clubs offrent un espace propice pour diffuser une information objective et fiable en matière de prévention et de réduction des risques. Les budgets consacrés à la répression (police, tribunaux, prisons) pourraient être réaffectés à une politique drogues plus équilibrée entre prévention, soins et poursuites des réseaux criminels.

Les "cannabis social clubs" ne poursuivent pas de but lucratif, ce qui permet de limiter les dérives d’un marché uniquement commercial, appuie la pétition.

 

Source: lalibre.be

  • Like 2
Link to post
Share on other sites

Salut,

 

J'ai vu passer cette pétition et j'hésite franchement à la signer. Je suis peut être un peu parano mais donner mon nom, prénom et ville, sachant que les infos sont visibles sur le site et que j'habite une petite ville, ça me fait un peu flipper...

 

++

Link to post
Share on other sites

Yep,

 

En gros, un peu plus de 400 signatures en quelques jours.. Je ne trouve pas que c'est un succès à ce stade.

En tant que consommateurs auto-producteur on à pourtant tous intérêts à ce qui si régulation il y a, celle-ci soit plus sous la forme d'une régulation non-marchande plutôt qu'une libéralisation qui profitera aux sociétés commerciales. Contrairement à ce que dit @Biesss, les seules infos info visibles sont le prénom et l'initiale du nom et la ville (sauf pour les personnalités publiques qui soutiennent la pétition)

 

Moi j'ai signé (je suis ?? et parano) pour la cause

 

bise

 

  • Like 1
Link to post
Share on other sites

Salut

 

Voila pourquoi il faut lire les petites lignes

Citation

Les droits que vous avez sur vos données

Si vous avez signé l’Appel ou la Charte, ou si vous avez laissé des commentaires sur le site, vous pouvez demander à recevoir un fichier contenant toutes les données personnelles que nous possédons à votre sujet, incluant celles que vous nous avez fournies. Vous pouvez également demander la suppression des données personnelles vous concernant. Cela ne prend pas en compte les données stockées à des fins administratives, légales ou pour des raisons de sécurité.

 

 

Par ailleurs, quand on regarde un peu plus loin, on voit que le site est hébergé par yulpa (dont le fondateur a été pdt 9 ans admin système dans la police). Quand on voit ce qu'il s'est passé sur Leetchi récemment (cagnotte du boxer avec convocations des donateurs chez les bleus), on peut se poser la question de signer. Par ailleurs, il héberge aussi le ministère de l'intérieur francais, c'est rapide les transferts de données ^^

 

cya

 

  • Sad 2
Link to post
Share on other sites