Façon de créer un hybride moderne en partant de landrace?


Recommended Posts

Salut,

Alors j'ai une question qui peut paraître un peu bête mais intéressant malgré tout bien que. A doit sûrement représenter un travail long et monstrueux.

Alors ayant de côté plusieurs landrace de Real seeds co (mazar,Liban,rif,et plein d'autres)

J'aurai voulu savoir la marche à suivre pour créer une souches du même genre que les souches moderne enfin actuel style poly hybride au niveau aspect des Bud,goût, effet.

Par ex avec une mazar "brut" (donc incomparable à celle de dutch passion mazar x Skunk) est il possible de créer à partir de ses graines (en sélectionnant les meilleurs phéno), un ibl (où hybride en la croissant avec une autre landrace brut) qui se rapprocherai d'un hybride moderne où poly hybride à la mode sans la croiser directement avec justement une souche hype?

Et si c'est vraiment réalisable de sortir du côté old School donc des weed à l'ancienne qui n'ont plus rien a voir à aujourd'hui à tout les niveau pour avoir plutôt une lignée réunissant temps de Flo modéré,des buds très dense ,bien formé ,avec un goût fruité puissant et une grosse prod de trichomes etc enfin digne d'une gélato,cookie,et compagnie.

Merci d'avance,

++

 

  • Like 4
Link to post
Share on other sites

Salut,

 

Les critères que tu cites (temps de flo modéré, buds très denses, goût fruité, grosse production de trichomes) sont des caractères présents chez les landraces afghanes, sauf qu'elle ne te donneront pas des gelato de 30 cm produisant 8 gr mais des plantes de 2 m produisant 300 gr.

 

++

  • Like 2
Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Salut Francky ,

D'accord donc je dois en déduire que les landrace afghane en l'occurrence sont au même niveau voir supérieure à certaines souches à la mode ? 

Ça me donne bien envie de plusieurs projet ibl à partir de landrace plutôt typé afghane ,voir indica de type kush.

Merci en tous cas de ta réponse.

A+

Edited by Green-CracK
Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, Green-CracK a dit:

Salut Francky ,

D'accord donc je dois en déduire que les landrace afghane en l'occurrence sont au même niveau voir supérieure à certaines souches à la mode ? 

Merci en tous cas de ta réponse.

A+

Hello

 

Ça dépend ou tu place tes critères de qualité. Cela reste des questions de gout, d'habitude etc.

Par exemple oui j'aime fumer une bonne gelato, mais a grow je préfère une bonne afghane, une bonne skunk etc

 

Les variétés actuels sont attrayantes mais absolument pas travaillés, que ce soit puissance, production ou autre.

C'est aussi pour ca que les graines sont pas intéressantes souvent car pas du tout en rapport avec la variétés recherché etc.

 

Même les us commence a revenir a des strains plus traditionnel.

 

 

 

 

  • Like 4
Link to post
Share on other sites

Re,

D'accord je comprend.

En critère qualité je dirai au niveau du smoke bien-sure (Bud bien dense sans trop de pistils ni trop de feuilles ,résineux à fond,qui sent très fort avec des taux de thc assez haut et une bonne production de terpènes)mais oui c'est sûr que les souches actuelles sont plutôt pas très stable ni stabilisée correctement la plupart du temps donc c'est un peu la loterie au niveau des phénotypes qui en résultent.

++

 

  • Like 1
Link to post
Share on other sites

Yo @Green-CracK

 

qui ne rêverait pas de créer ses propres seeds découlant de landrace.

MAis pour se faire il faut planter énormément, balancer énormément, pour sélectionner un mâle et une femelle, pour les faire se reproduire et créer à nouveau énormément de plantes pour espèrer une reproduction sympa pour en sélectionner des seeds.

derrière lancer les seeds sélectionnées pour sélectionner à nouveau ....ect..!!

c'est un taf de breeders à mon humble avis, si on veux quelque chose de sympa.

Il Faut pouvoir avoir les moyens techniques et financiers de pouvoir balancer 3/4 voir plus de ses plantes et avoir un stock permettant cette perte 😔

 

++

 

Edited by NicoT
  • Like 3
Link to post
Share on other sites

Bonzour

à échelle réduite avec le peu d'espace que tu as ( je suppose que tu ne doit pas avoir 20 m² ) , vaut mieux pas te fixer de but précis  tu n'as pas l'espace pour faire une selecta sérieuse et tu seras forcement déçut .
Par contre tu peux te faire des polyhybride sympa qui ne seront pas stable , ça sera un peu la loterie , mais en mettant ce que tu préfères sur ce que tu préfères , tu sorts rarement un truc dégueux , faut juste garder en tête que chaque pépin seront certainement très différent les un des autres .


Tchuuusssssss

  • Like 2
Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Re,

Oui c'est sûr que ça demande de l'espace pour pouvoir avoir beaucoup d'individu (~30minimum) mais ça peut être vraiment cool comme projet.

Bon en partant de polyhybride c'est faisable aussi vu la diversité qu'il dois avoir reste plus qu'à garder le meilleur phéno dans le tas du moins à partir de F2 car normalement le F1 réunis à peut prêt les caractéristiques des deux parents,sur du F2 c'est là qui commance a avoir le + de plantes différentes.

Après même en one Bud c'est faisable (si ont à pas non plus trop trop de place). Je pense pour déjà épurer tous celà dans un 1er temps et garder chaque clone en croissance.

Puis peut être plus simple de bosser sur un ibl à partir de réversion (donc garder les femelles.)

C'est a dire garder les meilleurs phéno possible,les faire s'autopoliniser puis après quelques génération plus tard enfin commencer à les faire reproduire en eux par ex et continuer sur plusieurs générations pour stabiliser/fixer certains traits recherché.

Le fait qu'il n'y ai que des femelles doit être plus simple a sélectionner qu'un mâle donc plus simple d'anticiper quel traits seront transmis à la génération suivante (mais c'est aussi prendre le risque de tomber sur une plante stérile enfin qui soit compliqué à reverser mais ça reste jouable).

Puis par la suite une fois le travail "reussi" pourquoi pas prolonger ça en hybridant avec une autre landrace.

En tous cas je vous remercie pour vos avis.

++

Edited by Green-CracK
  • Like 4
Link to post
Share on other sites

Re,

 

@Green-CracK je vais essayer de compléter un peu ce qui a été dit,

 

Tout en étant dépendant des paramètres matériels (l'espace et le temps), il y a différentes approches possibles, de la plus simple sans prise de tête à la plus "professionnelle" (et tout un tas d'approches intermédiaires). Tu peux par exemple choisir simplement les meilleures plantes d'un groupe et les croiser/reproduire et d'aller là où ça t'emmènera au fil des générations. Ou tu peux aussi te fixer des objectifs à atteindre et réfléchir à ton projet en fonction de ces objectifs.

Attention, quand je parle des objectifs, je ne parle pas uniquement des critères qualitatifs pour les plantes ou au niveau du smoke, je parle aussi et avant tout de ce que tu attends du type variétal. Créer un hybride F1 n'a pas la même finalité que créer une variété consanguine (ibl) par exemple.

 

Il y a 2 heures, Green-CracK a dit:

En critère qualité je dirai au niveau du smoke bien-sure (Bud bien dense sans trop de pistils ni trop de feuilles ,résineux à fond,qui sent très fort avec des taux de thc assez haut et une bonne production de terpènes)mais oui c'est sûr que les souches actuelles sont plutôt pas très stable ni stabilisée correctement la plupart du temps donc c'est un peu la loterie au niveau des phénotypes qui en résultent.

Pour moi, pour le smoke (ou vapo), il n'y a que 2 critères à prendre en compte: la saveur ressentie et l'effet ressenti. L'odeur, l'aspect des buds, des fleurs, les pistils, la densité des têtes, le ratio feuilles/fleurs, sont pour moi des critères physiques d'une plante/variété qui n'ont pas d'incidence sur le smoke.

Il y a des critères physiques autres que ceux-là qui vont avoir une incidence sur le smoke. Je pense par exemple aux trichomes mais aussi à la pigmentation de la plante. Mais attention, la quantité et la taille trichomes n'est pas obligatoirement significatifs pour la puissance de l'effet. J'ai une variété sur laquelle tu ne mettrais pas un kopeck en se basant sur l'aspect et la quantité de ses trichomes et qui s'avère plus dévastatrice que les gelato lamborghini crème aux caramel!

(Juste aussi pour préciser un truc par rapport au terme "stabilité". La stabilité concerne une variation dans le temps, c'est à dire pour une variété qui évolue au fil des générations ou pour une plante si elle a un caractère qui évolue durant son cycle de vie. Pour la variabilité des caractéristiques entre individu, on parle d'homogénéité/hétérogénéité).

 

++

  • Like 4
  • Thanks 2
Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Re,

D'accord c'est bon à savoir.

J'avoue ne pas rentrer dans des mot plus scientifique pour éviter de m'enmeler les pinceau😄

Effectivement tu a complètement raison au niveau de l'aspect physique qui n'est pas forcément lien avec la qualité de smoke et tu a bien fait d'y faire allusion car ont aurai tendance à passer à côté de se détail.

Pour la tailles des trichomes c'est un peu la même chose qui la question d'aspect physique, enfin je pense que ce paramètre doit être pris en compte donc compte pas mal aussi si ont cible une variété pour faire de l'extraction.

Par contre tu sous entends quoi par la pigmentation de la plante?

(J'arrive pas à définir se terme😬).

Une autre question un peu HS mais en lien malgré tout,par ex les plante de mazar arrivent à surmonter des hiver rude voir sont résistantes à la neige avant de finir en extraction,donc ce serai une souches compatible avec des culture "hors saison" en hiver sous serre en Europe tu pense?

Car ça pourrait être aussi un bon critère de sélection.

Merci en tous cas.

A bientôt,++

 

 

Edited by Green-CracK
  • Like 1
Link to post
Share on other sites

Re,

 

Pour les pigments, je parlais de l'incidence des anthocyanes mais il y en a peut-être d'autres qui jouent aussi. Ce sont les pigments responsable de la teinte purple/noire que peuvent prendre certaines plantes. Par exemple si on regarde les afghanes et qu'on recherche des notes fruitées, les plantes purple/noires peuvent avoir des saveurs/odeurs de fruits rouges (type baies, raisins, etc) à la différence des sujets verts qui auront plutôt tendance à développer des saveurs agrumes/citrique.

 

Certaines afghanes sont récoltées après les premières neiges mais j'irai pas jusqu'à dire qu'elles sont capables de pousser sous ces conditions. Maintenant, tout dépend où tu habites mais avec une intensité lumineuse faible et une photopériode de 12/12, je suis pas sûr que les plantes s'épanouissent à défaut de survivre au froid.

 

++

  • Like 2
  • Thanks 1
Link to post
Share on other sites

Salut ,

 

Pour la pigmentation on pourra citer , en plus des flavonoïdes dont les anthocyanes font partie ; les caroténoïdes (couleurs rouge , orange , jaune) . Et bien sûr la chlorophylle ;)

 

Vibes

  • Like 1
  • Thanks 2
Link to post
Share on other sites

Plop,

Ah yes je comprends mieux à quoi tu faisais référence.

Et c'est vrai que vous avez raison celà à son rôle sur les différents type de terpènes ,ça me fait un peu pense au phénotype des Pakistan chitral kush (vert plutôt fruité type pêche hashy,tandis que les phéno pourple ont plutôt un goût de fruits rouges,baies)

D'ailleur j'ai aussi remarqué grâce à la remarque d'un ami que souvent les plantes qui virent à des couleurs très pourpre (voir noir) en partie en raison du froid par ex, donnent dans certains cas un goût différents,plus terreux avec une touche un peu fumé enfin c'est dur à définir exactement.

Mais avec le recul je me suis aperçu qu'il a pas tord car ont à comparé (avec les même seeds) en culture indoor d'hiver assez basse ,et d'été avec des températures "normal"et le goût final n'a rien à voir et le rendement augmente aussi sur les run d'été.

Par comparaison en hiver c'est plutôt un goût légèrement fruité mais très épicé et terreux avec cette fameuse touche fumé.

Tandis qu'en été le rendement augmente pas mal mais la weed à plutôt un goût très fruité,sucré sans notes terreuse où autre.

A l'époque je lui avais filé aussi des querkle F2 et ont retrouvais exactement le même constat sur ces variations.

Pour revenir a ma question sur la résistance au froid effectivement tu a sûrement raison Francky.

++

 

Edited by Green-CracK
  • Like 1
Link to post
Share on other sites

Chalut Chalut

 

Perso je ne pense pas que tu arrive a la qualité des hybrides actuels en croisant du Landrace ... après ca dépends des landrace mais non je ne pense poas .... 

Par contre tu peux introduire les génétiques Landrace dans un hybride moderne pour essayer d avoir les caract favorable de ta landrace et les caract favorable de ta variété moderne....  Mais bon , il ne faut pas trop rêver, généralement tu n obtient pas ce que tu veux .... 

 

hihihihi , je me souvient ma 2Tone : UK cheese X Double Jam, Ok la DJ c'est pas une Landrace .... j'aurais voulu le parfum de la Cheese avec le High de la Double Jam (Lambsbread x Jamaica blu montain) ..... Beh j'ai pas eut ça ....  ca avait le gout de la Double Jam :( , fleufy comme une double Jam :( , effet double jam (un poil moins high , un poil plus stone) :) et le temps de flo avait baissé par rapport a la Jamaicaine, 110j voir 120j en moyenne de 12/12 pour la 2Tone et 140/160j pour la Double Jam.... 

 

 

 

 

  • Like 1
  • Thanks 1
Link to post
Share on other sites

Hello le chat 🐱

Ah dommage pour ton cross du coup la UK à influencé seulement le temps de Flo du coup.

Par contre je trouve qu'il y a pas mal d'hybrides a base de landrace qui sont top à pas mal de niveau par ex cheestral,durbakistan,afghan kush, même la point of no return (aghanXmexique) et pas mal d'autres donc il y a bien moyen de créer un bijou,non?

Mais effectivement tu a raison c'est bien plus simple d'intégrer un hybride "moderne" dans un cross.

Quand je repense une époque où une blue dragon herma m'avais polliniser une pnr ça m'avais donné un méchantes souches vraiment sublime en arômes (myrtille sucré hyper résineux)sans tendance herma , malheureusement lors des essais suivant ça m'a donné des blue hyper sativa et très herma pour pas dire du foin malheureusement😬

++

  • Like 1
Link to post
Share on other sites

Chalut

 

il y a 2 minutes, Green-CracK a dit:

 

Par contre je trouve qu'il y a pas mal d'hybrides a base de landrace qui sont top à pas mal de niveau par ex cheestral,durbakistan,afghan kush, même la point of no return (aghanXmexique) et pas mal d'autres donc il y a bien moyen de créer un bijou,non?

je suis sûr que c'est du Hybride moderne X Landrace :P comme la cheesetral par ex 

Puis c'est pas parceque tu lis afghane , pakistanaise ou quoi que c'est des Landrace... ca peux etre des genetique a base de landrace afghane ou autre travailler depuis 40ans en indoor et qui sont maintenant plus ressemblant au hybride moderne qu a une Landrace 

 

A++

  • Like 1
Link to post
Share on other sites

Re,

Ah yes tu n'a pas tors j'avais pas pensé à se gros détail qui fait toutes la diff 😬 

Donc d'après toi vaut mieux croiser ce type de landrace avec un ibl où hybride plus moderne pour faciliter le résultat obtenu?

++

Edited by Green-CracK
Link to post
Share on other sites

Salut,

 

@Green-CracK, je ne pense pas que les flavonoïdes ont un rôle sur les terpènes. Chacun a son propre rôle et sa propre incidence, bien qu'on entende parler uniquement de terpène.

 

@beuh-chat, les goût et les couleurs, comme on dit, sont propres à chacun. De plus, chaque variété a ses particularités et il est donc difficile de généralise mais peux-tu nous dire en quoi considères tu les hybrides modernes supérieurs aux landraces et aussi par rappot aux hybrides de landraces?

 

++

  • Thanks 1
Link to post
Share on other sites

Re

 

il y a 7 minutes, FranckyVincent a dit:

 

@beuh-chat, les goût et les couleurs, comme on dit, sont propres à chacun. De plus, chaque variété a ses particularités et il est donc difficile de généralise mais peux-tu nous dire en quoi considères tu les hybrides modernes supérieurs aux landraces et aussi par rappot aux hybrides de landraces?

 

++

En quoi les hybride moderne serait supérieur au Landrace traditionnel... Tu plaisante ou tu rigole ? ... je sais pas moi .... euh ... en casiment tout ce qui compte pour les fumeur standard: prod de résine , puissance du gout , taux de thc ect ect ect 

Et pour ce qui est des hybride à base de Landrace et ou les landrace type Mazar ou Afghani de sensi ou dutch passion ... beh la justement je ne crois plus qu on soit sur du Landrace. 

  • Like 1
Link to post
Share on other sites

salut 

 

je rejoins  chat , 

 

mais  quand  ont voix  les arbres  généalogiques , la landrace a été  utilisé  , sa été la basse   de tout,  elle  vienne biens de quelques part ...  ses  nouvelle génération ! 

 

++

 

 

 

  • Like 1
Link to post
Share on other sites

Yo

 

Perso ce qui m'attire chez les certaines landraces et ce qui refoulent les 3/4 des growers, c'est justement leur aspect parfois flufly, de grande taille donc compliqué à grow, des parfums simple et efficace, et des effets relaxant sans frapper ni endormir de trop.

Ce qui m'attire aussi c'est leur capacité à endurer des conditions climatiques extrêmes.

Comme tous le monde je pense j'aime aussi pouvoir cueillir des jolies cailloux tous dur et gonflé, donc je fais un mix mais dans ma box, je gagne en temps.

(Les seuls moisissures que j'ai pu chopper sur mon dernier run étaient sur les princes Persian ..., Qui ne sont pas des landraces de 2m30 Vieille de 20 semaines de 12/12😅...

 

Édit, j'oserais jamais faire de l'usine à trichomes non plus, c'est génial mais hyper risqué 😳

++

Edited by NicoT
  • Like 2
Link to post
Share on other sites

Re,

Je vois que j'ai lancé un petit débat 😆

Pour les flavonoïdes d'accord je note enfin va falloir que je fasse quelques recherches a se sujet.

Oui c'est certains que les landrace sont à la base de tous même si il y a eut des gros travaux en interieur sur plusieurs générations en amont.

A Niko justement je cherche des landrace qui ont pas cet aspect fluffy que je déteste mais plutôt des buds bien dur que du cailloux. Du coup je trouverai peut être pas mon bonheur dans des landraces indica genre mazar, pakistanaises par ex?

++

  • Like 1
Link to post
Share on other sites
il y a 43 minutes, Green-CracK a dit:

A Niko justement je cherche des landrace qui ont pas cet aspect fluffy que je déteste mais plutôt des buds bien dur que du cailloux. Du coup je trouverai peut être pas mon bonheur dans des landraces indica genre mazar, pakistanaises par ex?

 

Re

Al dans un podcast parlait justement de ces recherche qui allient ces critères souvent recherché par les growers et je suppose que du côté des afghan il y a matière question densité de Bud et couleur foncéBalkhi-Landrace-768x768.thumb.jpg.333ba6707c8a27b6b66f7726f8a806a1.jpg

Phénotype noir du nord de l’Afghanistan.

https://khalifagenetics.com/fr/les-anciennes-landraces-afghanes/

 

Edit.., le podcast en question 😉

++

 

Edited by NicoT
  • Like 2
Link to post
Share on other sites

Re,

 

 

@beuh-chat, non non je ne plaisantes pas, je pense que "les fumeurs standards" (pour reprendre tes mots) ont de grosses idées reçues, je constate même que ceux qui s'essayent à cultiver des landraces ou leurs hybrides sont en général très agréablement surpris et revoient très souvent leur point de vue.

Par rapport aux 3 caractéristiques que tu cites par exemple, la différence est surtout sur l'homogénéité de ces caractères au sein même de la variété, plus que sur le caractère en tant que tel.

Personnellement, mise à part pour le goût où j'y vois un réel intérêt (et encore il faudrait voir les différentes variétés au cas par cas), pour le reste c'est très largement discutable: la quantité de résine n'est utile que pour les extraction et le taux de thc n'est qu'un argument commercial, les 2 n'étant pas obligatoirement déterminant sur la puissance de l'effet. Surtout qu'on peut aussi prendre en considération la qualité de l'effet...

On ne se persuadera pas l'un l'autre je pense mais c'est toujours intéressant d'avoir ton point de vue.

 

Juste pour préciser, quand je parle d'hybride de landraces, je ne parle pas de variétés qui ont 30 ans de sélection mais juste quelques générations, pour que ça puisse servir de comparaison pou un apprenti breeder. D'ailleurs, ce type de variété corrige le problème de manque d'homogénéité présent chez les parents et permet ainsi d'obtenir des performances incroyables. Je pense notamment à leur puissance ou à leur production pour n'en citer que deux.

 

@Green-CracK, ça sert à quoi des buds durs comme des cailloux? A canarder les piafs? :davb:

Je demande car c'est un truc que je lis souvent et je comprends pas trop l'intérêt. Mis à part prendre moins de place dans un bocal pour poids équivalent, pour moi des buds compacts c'est un gros désavantage car source de problème en culture.

 

++

  • Like 2
  • Thanks 2
Link to post
Share on other sites

Re,

Tu m'a tué Francky à vrai dire je sais pas trop mais j'aime bien quand les weed sont plutôt dense et résineux c'est plus alléchant qu'une weed toute aérée style sativa même si c'est sûrement psychologique😄

En même temps j'ai souvent eut des Buds assez fluffy où foxtail sous hps et très rarement des buds bien bien compacte, et depuis le passage au led c'est largement mieux déjà sur ce point là.

Par contre j'avoue que tu a carrément raison en pensant que ça peut être une source de soucis pendant la culture.

++

Edited by Green-CracK
  • Like 1
  • Thanks 1
Link to post
Share on other sites