Quelle consommation sans combustion pour un effet stone corporel ?


Recommended Posts

Ciao tutti,

 

Souffrant de céphalées de tension chroniques et permanentes, je consomme tous les soirs, depuis des années, un petard de weed, de variété indica, la plupart du temps.

J'ai besoin en effet d'un relaxant très puissant pour détendre les contractures des muscles du haut du dos et lâcher la compression des nerfs, qui induit la douleur. Comparé à tous les traitements de fond médicamenteux, c'est vraiment ce qui fonctionne le mieux, et me permet de m'endormir sans trop mal à la tête.

Seulement je viens de me prendre en pleine face une putain de bronchite athmatiforme qui ne guérit pas, je crache mes poumons à longueur de journée. Bref, un signal de mes poumons qui rejettent la clope, la goudron, le monoxyde de carbone etc etc... J'ai entrepris le sevrage du tabac (de façon je n'ai pas pu toucher une clope depuis 2 semaines).

Pour ce qui est du canna, je souhaiterais trouver une solution pour remplacer la combustion, mais je ne trouve rien qui apporte les mêmes résultats sur la douleur.

J'ai un vapo Volcano, mais les effets ne sont pas satisfaisants pour la douleur : ils procurent plus un effet plus high et cérébral que relaxant, meme avec une variété indica. Du coup, il y a moins de détente musculaire et j'ai encore mal après une cession.

J'ai tenté de cuisiner des space cake avec un peu de ma production très légère. Idem. Effets high très légers et sympas (la weed était très légère) et plutôt stimulants. Pas beaucoup de résultats sur la douleur. J'avais testé il y a quelques années un space yaourt avec une bonne variété indica assez forte. J'ai cru partir en BT avec hallu visuelles. J'ai grave flippé. Et je dois assurer le soir et le matin pour les gamins, donc je ne peux pas consommer de cette façon. A moins de trouver le bon dosage, pour etre juste stone. Mais là encore, j'ai l'impression que l'ingestion procure plutot un effet stimulant, que stone corporel...

Auriez-vous une idée pour consommer d'une façon ou d'une autre, mais sans combustion, et pour parvenir à un effet relaxant pour les muscles, et bien dormir ?

Je précise que la culture est locale et qualitative.

 

Merci par avance et belle journée !

Link to post
Share on other sites

Yop,

 

en brûlant la weed tu absorbent des matières que tu n'absorbes pas en vaporisant "correctement" !

 

En vaporisant jusqu'à maxi 195°C:

2058112616_Pointdbulitioncannabis(quandasvaporepourlavaporisation).png.5bf2cdb27cac571f6256904142f47a58.png

 

 

En vaporisant + fortement ou en fumant on absorbe ça en +:

1648826050_Pointdbulitioncannabis(quandasvaporepourlavaporisation)(2).png.336721bf9abb905ed57f5737190fd9fc.png

 

 

Sans parler de tout ce qui se transforme ensuite en je sais pas quoi à cause de la combustion, mais qui peut-être t'aide dans tes douleurs.

 

 

Bon courage à toi 

 

 

 

bye.gif.fec23b16006caaf16b64f13f0a811248.gif

 

 

 

 

Edited by Lamictal
fote
  • Thanks 1
Link to post
Share on other sites

Merci ! Je ne vaporise en effet pas au delà de 190 degrés sur le Volcano, au-delà, ca me défonce la gorge. Entre un cancer des poumons ou un cancer de la gorge, j'hésite 🤣

Du coup, ca serait la combustion qui majore l'effet anti-douleur ?

Link to post
Share on other sites

Re,

 

les effets des substances qui te sont intéressantes que tu n'absorbes pas en vaporisant "correctement" sont principalement ==> effet analgésique/sédatif et anti inflammatoire/anti oxydant du THCV et CBC.. 31.gif.e326a61a03f92e0776dc7e6f94a5819d.gif

 

Point d'ébulition cannabis (quand ça s'évapore pour la vaporisation) (2).png

 

C'est juste une hypothèse je suis pas expert !

 

Et pour absorber "correctement" celles qui te manquent il faudrait les prendre sous une forme externe, comme un concentré en gélule ou un complément en goutte le tout à partir/base de cannabis.

 

 

bye.gif.66a5ebe4ec59e1595c96433bd2d44a38.gif

Edited by Lamictal
fote
Link to post
Share on other sites

Merci ! Je pourrais donc tenter la fabrication d'une huile de canna maison, à ingérer en gouttes sublinguales... L'effet est-il plus rapide que pour une ingestion classique (1 à 2 h ) ? Les effets de l'huile de THC sont-ils moins violents que ceux d'un space cake ?

Merci par avance :-)

Link to post
Share on other sites

Yop !

Un peu HS. J'imagine que tu dois savoir quelle variété te convient le mieux, mais de ce que tu décris de tes attentes, c'est exactement les effets que j'ai pu trouver dans la Pakistan Chitral Kush, de chez Ace Seeds [développée à la base par Cannabiogen], une landrace indica qui délasse très bien, sans perdre trop de capacité cérébrale, voire, en fait, en gardant tout son cerveau. Le stone est vraiment très clair, et c'est très subjectif, mais j'avais même l'impression qu'elle "chassait" le stone précédent, quand j'abusais d'une autre variété plus cognante. Consommée en combustion et en vapo [160-170-180-190-200°C par paliers, sur 8-10 minutes]


La Bubba Kusk x PCK du même breeder est aussi très bien, pour les mêmes genres de résultats.

Bref, si tu as l'occasion, je recommande chaudement :)

++

Edited by Wilfred
  • Like 1
Link to post
Share on other sites

Hello Aconia,

 

1) As-tu pensé à faire du haschich ? En le malaxant et en le chauffant (entre des mains ou selon la méthode de feu Frenchy Cannoli) tu vas oxyder le THC en CBN qui a des propriétés plus sédatives et relaxantes. Par contre à vaporiser c'est un peu + galère que la weed, et je me demande si en dab ca va pas non plus te flinguer les poumons...

 

2) L'huile de Rick Simpson ("Rick Simpson Oil" ou RSO pour les anglophones) est une huile qui est comestible et à prendre en sublinguale (absorption + rapide que par la digestion) qui serait davantage sédative de part le processus qui convertit en partie le THC en CBN mais qui décarboxyle aussi tout le THCA en THC, donc ce serait plus "actif" et donc à manier avec "précaution" car ca tabasse si tu en abuses il me semble . C'est Rick Simpson qui l'a inventé lorsqu'il a développé un cancer et qu'il a voulu se soigner avec du cannabis sans le fumer ni vaporiser, il recommande d'utiliser les indica mais pour moi faut adapter en fonction de la pathologie à traiter mais aussi du patient, de plus ce monsieur (à l'époque où j'ai visionné la vidéo où il parle de son huile, il a peut être changé de discours) disait que le CBD n'avait aucun intérêt pour l'huile...

 

3) Méthode que je n'ai jamais vu pour le THC mais utilisée pour le CBD : te faire un baume infusé au THC bien bien concentré que tu appliques sur les zones douloureuses (en t'inspirant pourquoi pas de certains baumes asiatiques).

 

4) Les 3 solutions en même temps  :ptdr::davb::dejadehors:

 

Sur ce l'ami bon courage à toi et tiens nous au courant de tes tests.

 

Peace !

  • Thanks 1
Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Wilfred a dit:

Yop !

Un peu HS. J'imagine que tu dois savoir quelle variété te convient le mieux, mais de ce que tu décris de tes attentes, c'est exactement les effets que j'ai pu trouver dans la Pakistan Chitral Kush, de chez Ace Seeds [développée à la base par Cannabiogen], une landrace indica qui délasse très bien, sans perdre trop de capacité cérébrale, voire, en fait, en gardant tout son cerveau. Le stone est vraiment très clair, et c'est très subjectif, mais j'avais même l'impression qu'elle "chassait" le stone précédent, quand j'abusais d'une autre variété plus cognante. Consommée en combustion et en vapo [160-170-180-190-200°C par paliers, sur 8-10 minutes]


La Bubba Kusk x PCK du même breeder est aussi très bien, pour les mêmes genres de résultats.

Bref, si tu as l'occasion, je recommande chaudement :)

++

 Yes ! En effet, pour un effet détente musculaire qui permettra de décompresser les nerfs responsables de la migraine, je suis plutot sur des variétés indica. Après, pas de marché noir, je fais uniquement en fonction des cultures de mes copines (n'ayant absolument pas la main verte de mon côté... je fais tout crever systématiquement 🤣🤣)  merci pour l'info je vais me pencher sur cette variété !!

Link to post
Share on other sites
il y a une heure, GongFuDo3G a dit:

Hello Aconia,

 

1) As-tu pensé à faire du haschich ? En le malaxant et en le chauffant (entre des mains ou selon la méthode de feu Frenchy Cannoli) tu vas oxyder le THC en CBN qui a des propriétés plus sédatives et relaxantes. Par contre à vaporiser c'est un peu + galère que la weed, et je me demande si en dab ca va pas non plus te flinguer les poumons...

 

2) L'huile de Rick Simpson ("Rick Simpson Oil" ou RSO pour les anglophones) est une huile qui est comestible et à prendre en sublinguale (absorption + rapide que par la digestion) qui serait davantage sédative de part le processus qui convertit en partie le THC en CBN mais qui décarboxyle aussi tout le THCA en THC, donc ce serait plus "actif" et donc à manier avec "précaution" car ca tabasse si tu en abuses il me semble . C'est Rick Simpson qui l'a inventé lorsqu'il a développé un cancer et qu'il a voulu se soigner avec du cannabis sans le fumer ni vaporiser, il recommande d'utiliser les indica mais pour moi faut adapter en fonction de la pathologie à traiter mais aussi du patient, de plus ce monsieur (à l'époque où j'ai visionné la vidéo où il parle de son huile, il a peut être changé de discours) disait que le CBD n'avait aucun intérêt pour l'huile...

 

3) Méthode que je n'ai jamais vu pour le THC mais utilisée pour le CBD : te faire un baume infusé au THC bien bien concentré que tu appliques sur les zones douloureuses (en t'inspirant pourquoi pas de certains baumes asiatiques).

 

4) Les 3 solutions en même temps  :ptdr::davb::dejadehors:

 

Sur ce l'ami bon courage à toi et tiens nous au courant de tes tests.

 

Peace !

 

Hello !

Merci pour tes retours (au fait je suis une gonz ;-))

Alors pour le dabbing j'avoue que ca me fait un peu peur, faut que je tienne la route le soir et le matin pour la marmaille 🤣

Pour le baume au THC, j'ai déjà testé : j'ai confectionné un baume ultra-hydratant à base de beurre de karité bio, avec un beurre de marrakech intégré. J'ai beau frotté sur mes trapèzes et mes tempes, malheureusement aucun résultat, si ce n'est d'agréables effluves...

En effet, l'huile en sublinguale au THC me parait une méthode à tester. L'huile de CBD n'a strictement aucun effet sur les migraines !

Je vous retiens au courant !!

Link to post
Share on other sites

Yo, 

 

J'y connais pas grand chose mais pour moi il faudrait te tourné plus sur du comestible. 

 

Gélule, huile, space bouff' ,

en partant d'un Rosin de bonne qualité 100%indica par ex. 

 

En attendant tes retours 

 

++

  • Like 1
Link to post
Share on other sites

Ola Aconia,

 

Pour rejoindre les propos de tout le monde je pense qu'il faut que tu fasse ta propre expérience en te basant sur plusieurs paramètres:

 

1) la ou les souches qui te conviennent le mieux, en prenant en compte l'effet entourage des cannabinoïdes mais aussi des terpènes (important car par exemple le béta-caryophyllène est un puissant anti-inflammatoire de même que l'humulène et le pinène, le linalol et le myrcène sont des analgésiques) mais aussi en "jouant" sur le moment de la récolte, + d'ambrés te donneront une herbe davantage sédative et cela peut t'aider à dormir mais aussi à relaxer tes muscles et avoir un effet analgésique, voir anti-inflammatoire (par contre à l'heure actuelle pas encore vraiment confirmé par des études). De plus en plus de breeders mettent sur leurs sites des analyses complètes au niveau des cannbinoïdes mais aussi des terpènes.

 

2) Le mode d'utilisation, là pareil à toi de tester et voir ce qui te convient le mieux en prenant en compte tes contraintes "familiales".

 

Bonne expérimentations en tout cas !

 

La bise cannabique !

Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, GongFuDo3G a dit:

Ola Aconia,

 

Pour rejoindre les propos de tout le monde je pense qu'il faut que tu fasse ta propre expérience en te basant sur plusieurs paramètres:

 

1) la ou les souches qui te conviennent le mieux, en prenant en compte l'effet entourage des cannabinoïdes mais aussi des terpènes (important car par exemple le béta-caryophyllène est un puissant anti-inflammatoire de même que l'humulène et le pinène, le linalol et le myrcène sont des analgésiques) mais aussi en "jouant" sur le moment de la récolte, + d'ambrés te donneront une herbe davantage sédative et cela peut t'aider à dormir mais aussi à relaxer tes muscles et avoir un effet analgésique, voir anti-inflammatoire (par contre à l'heure actuelle pas encore vraiment confirmé par des études). De plus en plus de breeders mettent sur leurs sites des analyses complètes au niveau des cannbinoïdes mais aussi des terpènes.

 

2) Le mode d'utilisation, là pareil à toi de tester et voir ce qui te convient le mieux en prenant en compte tes contraintes "familiales".

 

Bonne expérimentations en tout cas !

 

La bise cannabique !

 

Merci pour vos retours et conseils. Je vais tenter l'huile en sublinguale, en me renseignant correctement en amont (recette, posologie, durée d'action etc...), en faisant avec les variétés que j'ai sous la main (pas toujours le choix).

Je ne manquerai de vous faire des retours !

Link to post
Share on other sites

Hey

 

Bon un petit HS pour commencer, Rick Simpson n'a rien inventé il a juste remis à sa façon (qui est mauvaise) la recette ancienne d'extraction à l'alcool qui déja dans les années 1970 (et même avant) était utilisée .... Le RSO est produit avec un solvant toxique pour l'homme donc usage thérapeutique j’émets un doute ....

 

Pour revenir au sujet qui est celui de ce poste je te déconseille les Spaces cake, difficile de toujours doser précisément la quantité à ingérer ....

Il reste donc les huiles, je te déconseille d'utiliser de l'isopropanol même si ce solvant sera plus simple à trouver que de l'alcool grade alimentaire à 96% ....

 

Méthode avec solvants : la seule différence entre l'iso et l'alcool à 96% c'est pour la distillation avec l'iso tu évapore l'alcool (et tu n'en récupère rien) avec l'alcool à 96% si tu as le matos (Green oil machine) tu peux réutiliser ton alcool plusieurs fois.

 

Macération 10 jours au congélateur

Filtrage 25 Microns

Distillation (GOM) ou évaporation (Bain Marie)

 

évapore tout l'iso (sans faire cramer ton extraction)

 

Pour la posologie se sera à toi de la déterminer en fonction de ta tolérance, je te conseil de démarrer très bas et même de re diluer ton extrait si il est trop fort se sera plus facile à gérer en goutte (l’extrait est plus goudronneux)

 

@+

 

:bye:

 

 

 

Edited by UFCM-I Care
  • Like 2
Link to post
Share on other sites