[Topic Unique] Modification, mise à jour des guides.


Recommended Posts

Bonjour

 

Certains de nos guides sont obsolètes ou doivent être mis à jour, nous mettons a votre disposition ce topic afin de regrouper les infos.

 

Merci d'utiliser ce modèle comme base:

Nom du guide à modifier:

Lien vers le guide concerné:

 

Partie originale à modifier:

Modification proposée:

 

 

Merci à @SweetDreamsXAE5 pour l'idée, on va affiner progressivement  ;)

Et merci à vous pour votre aide!

  • Like 4
  • Thanks 2
Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Bonjour,

 

C'est une très bonne idée ce travail collaboratif.

 

Ayant pas mal profité du boulot des autres, je propose ma modeste contribution.

 

Allez, je me lance!

 

Nom du guide à modifier: Réussir sa culture d'auto floraison

Lien vers le guide concerné: 

 

C'est un bon guide mais je le trouve franchement dépassé sur la question du rempotage (et il reprend cette légende selon laquelle "lorsque la racine pivot touche le font du pot , la plante reçois le signal de passer en stretch et donc de fleurir"). 

Ok, il y a quelques années, c'est ce que tout le monde disait (sur le rempotage, pas le coup de la racine) et on l'entend encore beaucoup.

Mais depuis, on est quand même vachement revenu sur cette idée.

Il suffit de regarder les JDC out, ceux qui partent en pot final -svt des débutant- rencontrent très régulièrement des problèmes d'arrosage (surarrosage ou arrosages en quantité insuffisante ms trop fréquent pour permettre un bon développement racinaire) et se retrouvent avec de toutes petites autos.

Au contraire, on voit plein de membres -svt expérimenté- partir dans des petits pots sous lampe et transplanter après, soit en pot, soit en pleine terre, sans que cela ne pose de problèmes.   

L'auteur de ce guide indique bien qu'il est possible de rempoter mais il part du principe qu'il faut éviter et/ou que ne pas rempoter serait la méthode qui donne le rendement maximal (ce qui n'a jamais été démontré, des membres (par ex. : @mouly974) en sont même arrivés à la conclusion inverse).

En fait, chacune des méthodes comporte ses avantages et ses inconvénients. A mon avis, c'est au grower de faire son choix en fonction de ses compétences.

 

Je propose donc :

  • De supprimer purement et simplement ce paragraphe :

"Pourquoi on ne rempote pas les auto flo ? 

 

L'une des raison particulière remarquer est que lorsque la racine pivot touche le font du pot , la plante reçois le signal de passer en stretch et donc de fleurir , plus le pots et haut plus la plante auras de croissance .

Attention la taille du pot n'augmente la durée de croissance que d'une dizaine de jours seulement grand maximum ( ben oui n'oublions pas que les auto sont pré programmées pour passer en floraison toute seul sans changement de photopériode ), ce qui est quand même largement suffisant pour donner de plus grosse plante .

 

L'autre raison évoqué plus haut, est que le rempotage stress la plante et donc le moindre stress bloque celle-ci.

autant éviter celui-ci au maximum.

Toute fois , il est possible de rempoter une auto flo , dans ce cas la on démarre la germination en pot de 3 L et 10/15 jours plus tard , rempotage en pot final .

On conseille au débutant qui ne maîtrise pas les bases et notamment l'arrosage de rempoter pour leur première culture, sauf si vous vous sentez suffisamment à l'aise pour gérer votre arrosage correctement ."

 

 

  • Et de modifier ce paragraphe :

Partie originale à modifier: 

 

"Comment réussir sa culture d'auto flo :

 

Tout d'abord , une auto flo ne se rempote pas , on la démarre directement en pot de 18/25 litres , car il n'y as pas de place ni de temps pour un stress si on veut un rendement maximal de son auto-flo.

 

Et c'est là que les premières difficultés pour les débutants arrivent.

 

L'arrosage en gros pot est plus difficile a gérer que lorsque l'on démarre en godet de germination , pour la simple est bonne raison , que la plante ne boit que quelques centilitres par jours , à cause de sa taille et de son âge  et que de ce fait il faut attendre 10/15 jours avant d'arroser celle-ci .

 

Il est donc important de bien maîtriser les bases de l'arrosage, en respectant toujours la règle des 1/4 du volume du pot par arrosage .

En grandissant ces besoins en eau se ferons sentir et c'est donc la fréquence d'arrosage qui changeras , mais jamais la quantité et c'est un point important a ne pas oublier surtout ;) .[...] "

 

 

Modification proposée :

 

"Comment réussir sa culture d'auto flo :

 

Contrairement à ce qui a longtemps été dit, on peut rempoter une auto flo... ou pas.

 

Chacune des méthodes (avec ou sans rempotage(s)) comporte ses avantages et ses inconvénients. A partir de là, c'est au grower de faire son choix en fonction de ses compétences.

 

  • Soit, il démarre direct dans le pot final de (18L à 25L max).

 

Avantage : pas de manipulation donc pas de risque de stresser la plante à l'occasion d'un rempotage qui aurait été mal réalisé. C'est simple, on met la graine, germée ou pas, dans le pot, on arrose abondamment et on attend que ça sèche bien avant d'arroser à nouveau, etc... 

 

Inconvénients : L'arrosage en gros pot est beaucoup plus difficile à gérer que lorsque l'on démarre en godet de germination.

 

Souvent les growers qui optent pour cette méthode rencontrent donc des problèmes de surarrosage pour la simple et bonne raison qu'il n'attendent pas 10/15 jours (variable en fonction de la météo) pour que le terreau sèche bien avant de l'arroser à nouveau.

 

D'autres, craignant le surarrosage, vont arroser en moins grosse quantité mais plus fréquent, ce qui n'est pas non plus une bonne idée. D'une part, cela ne favorise pas le développement racinaire et d'autre part, ça risque de rendre le terreau hydrophobe. 

 

Ceux qui démarrent direct dans le pot final doivent donc maîtriser les bases de l'arrosage, c'est à dire respecter la règle des 1/4 du volume du pot par arrosage et celle de l'alternance de cycles secs/humides. En grandissant, les besoins de la plante en eau augmenteront et on augmentera alors la fréquence de l'arrosage tout en conservant la même quantité.

 

  • Soit, il décide de passer par un (ou plusieurs) rempotage(s)

Certains réalisent la levée des semis en pot de 3L et transplantent en pot final 10/15 jours plus tard.

D'autres rajoutent une étape en réalisant la levée des semis en godets ou autres (eazyplugs...).

Le timing du rempotage dépend du développement de la plante (génétique, conditions météo, qualité du racinaire) mais quoiqu'il en soit, il faut que la plante soit correctement implantée dans son pot final avant le début du stretch (soit environ 3 à 4 semaines après la germination).

 

Avantages : 

- Cette méthode limite beaucoup les risques de surarrosage (pour autant qu'on respecte les bases rappelées ci-avant) ;

- En théorie, ça favorise le développement racinaire (les racines vont coloniser tout le substrat au lieu de plonger directement au fond du pot) ;

- Ca permet d'amener du substrat frais tout au long de la phase de croissance (et donc de limiter le recours aux engrais de cro). 

 

Inconvénients : risque de stresser la plante et donc de ralentir, voir de bloquer, la croissance si le rempotage est mal réalisé ou réalisé trop tardivement.

 

Ceux qui envisagent de rempoter doivent donc être plus attentifs au développement de leur plante pour rempoter au bon moment. Ils doivent également maitriser la technique du rempotage."

 

Voilà ma proposition. Je ne pense pas que ce soit déconnant mais d'autres plus calés que moi pourront corriger ou compléter.

 

Ciao.

 

 

Edited by nicolas35
Link to post
Share on other sites

Re,

 

Nom du guide à modifier: Le stretch

Lien vers le guide concerné: 

Partie originale à modifier:

 

"Notez que les variétés dites "auto-florissantes" ne sont pas soumises à ce changement de photo-période pour déterminer le début de leur floraison et que leur stretch se fait donc de manière constante sur toute la durée de leur cycle de vie. à confirmer"

 

Modification proposée:

 

Supprimer cette phrase car c'est faux

 

Ciao. 

Link to post
Share on other sites

Re,

 

Nom du guide à modifier: Quelle est la fréquence d’arrosage ?

Lien vers le guide concerné:

 

Partie originale à modifier:

 

"A quelle fréquence arroser ?

Cela dépend du développement des racines. Une plante dans le premier stade végétatif n'a qu'un système radiculaire très réduit. La terre doit donc rester assez humide. En effet, la plante n'a la capacité de récupérer de l'eau que dans son environnement immédiat. Il faut donc arroser peu mais souvent.

 

Une plante en fin de croissance avec son système radiculaire bien développé ne nécessite qu'un arrosage tout les 2-3 jours.

 

En dehors des premiers jours de croissance qui nécessitent une humidité soutenue, on conseille généralement d'attendre que la terre soit sèche pour arroser."

 

ET

 

"Quelle quantité d'eau apporter aux plantes ?

Pour donner un ordre de grandeur, une plante en début de croissance a besoin de 20 cl contre quasiment 1 litre en fin de période végétative.

Il faut éviter de lessiver le sol. Pour cela, il faut bien évaluer la quantité d'eau que le mélange est capable de retenir.

 

Méthode:

-verser de l'eau jusqu'à ce qu'elle ruisselle dans le bas du pot

-utiliser cette quantité d'eau moins 25% pour arroser

 

On peut aussi utiliser la méthode dite du lessivage:

-utilisez un mélange type Promix et rajouter 10-20% de perlite

-arrosez jusqu'à ce que 15% de l'eau versée ruisselle

-et recyclez l'eau de ruissellement riche en nutriments"

 

 

Modification proposée:

 

Quelle quantité d'eau apporter aux plantes et à quelle fréquence ?

Pour la quantité, il est admis qu' 1/4 de la contenance du pot est une bonne quantité et ce QUEL QUE SOIT LE STADE DE LA PLANTE.

 

Rappel : un sur-arrosage avec des pots troués ne peut se produire que lors d'arrosages trop rapprochés, même en balançant 10l d'eau dans un pot de 2l il n'y aura pas sur arrosage, l'excédent d'eau s'évacuera par les trous (avec les nutriments et l'oxygène par contre.

 

Pour la fréquence d'arrosage, ça dépend des conditions propres à chaque culture et du stade de la plante.

L'important c'est de respecter des cycles secs/humides : on arrose avec 1/4 du volume du pot, on laisse sécher complètement et on arrose à nouveau.

 

C'est très inspiré de @mouly974

 On va finir par croire que je suis son fan.

 

Ciao

 

 

  • Like 1
Link to post
Share on other sites

Re,

 

Nom du guide à modifier: AutoFlo, féminisé ou régulière : Choisir utile

Lien vers le guide concerné: 

 

Partie originale à modifier:

 

"Pourquoi pas en indoor ?

 

En Indoor, on a le pouvoir sur les éléments ( :D vous êtes à la fois Ra, Eole et Chac), ce qui permet de gérer le passage en floraison en fonction de la croissance de la plante et de l'espace disponible.

 

Si vous foirez les 10 premiers jours avec une autofloraison ce n'est pas rattrapable, alors que pour les autres types de graine il suffit de patienter quelques jours de plus avec 18 heures de lumière. Au final, la capacité auto-fleurissante est plus une restriction qu'un avantage en indoor. => et c'est exactement la même en outdoor, le vrai prblm des auto en in est abordé au paragraphe C'est plus rapide ? économique ?

 

C'est plus facile pour apprendre...

  • On peut apprendre à gérer son climat mieux avec des auto floraisons qu'avec des régulières ?!? => Non ms on fait ses réglages qu'une seule fois dc a priori, oui c'est un peu plus facile pour apprendre

  • L'arrosage des auto-floraisons est il différent de celui de graines régulières ?!?

  • Y a t-il plus d'insectes en autoflo qu'en régulière ?!? (quoi que dans ce cas seul un botaniste pourrait répondre.)


Les seules différences réelles entre les modes de culture autoflo et régulières sont la durée d'éclairement et la différenciation des sexe, 2 notions pas bien difficiles à acquérir. Sachant aussi que le risque d'hermaphrodisme existe dans tous les cas." =Les autoflos ne sont pas nécessairement féminisées. Il en existe des régulières. Dès lors la comparaison n'a pas de sens.  

 

C'est plus rapide ? économique ?"

 

 

Modification proposée:

 

"Pourquoi pas en indoor ?

 

En Indoor, on a le pouvoir sur les éléments ( :D vous êtes à la fois Ra, Eole et Chac), ce qui permet de gérer le passage en floraison en fonction de la croissance de la plante et de l'espace disponible.

 

Si vous foirez les 10 premiers jours avec une autofloraison ce n'est pas rattrapable, alors que pour les autres types de graine il suffit de patienter quelques jours de plus avec 18 heures de lumière. Au final, la capacité auto-fleurissante est plus une restriction qu'un avantage en indoor.

 

C'est plus facile pour apprendre...

 

La culture d'une auto féminisée diffère de la culture d'une photo féminisée sur un point : l'absence de photodépendance. En out, ça ne change pas grand chose en terme de technique de culture. En in, ça t'évite de régler le minuteur sur 12/12, la belle affaire (et pour quel prix! cf. infra)

 

La culture d'une auto féminisée diffère de la culture d'une photo régulière sur un point : de ne pas avoir à faire le trie entre les males et les femelles mais sachant que le risque d'hermaphrodisme existe chez les autos comme chez les autres, savoir distinguer les sexes est une compétence à acquérir dans tous les cas.

 

Pour le reste (substrat, arrosage, engraissage, insectes, champignons, etc), ce sont les mêmes problématiques.

 

Cherry on the cake : avec une photopériodique, s'il arrive un souci au début de la croissance, la plante pourra s'en remettre et croitre avant que la diminution de la durée du jour induise le passage en floraison (ou avant que le grower ne passe en 12/12, action qu'il pourra repousser en cas de problème). En revanche, les autofloraisons passent en floraison (ou plutôt en préfloraison) en 3 à 4 semaines à compter de la germination et ce quoiqu'il advienne. Donc s'il arrive le moindre problème (surarrosage - surengraissage...) qui ralentit la croissance pendant tout ou partie de cette période, ce n'est pas rattrapable. Même si la plante ne fait que 10-15cm, elle va passer en préflo puis en flo et vous n'obtiendrez en bout de course qu'une très faible récolte.

 

Je vous laisse en tirer la conclusion qui s'impose.

 

 Pourquoi pas en indoor ? C'est plus rapide ? économique ?"

 

Ciao

 

Link to post
Share on other sites