Intérêt du cycle lumineux 6/2


Recommended Posts

Salut,

 

Ok, le retour d'expérience de @Heka avec des plantes qui saturent après 16h de lumière intense m'a permis de comprendre de quoi vous parliez.

 

Du coup, 3 X 6 permettrait d'avoir 2h supplémentaire de photosynthèse toutes les 24h (et peut être plus de 2h avec des optimisations type apport de CO2 ou autre). Grosso modo, ça ferait gagner une  journée (18h de photosynthèse) tous les 9 jours.

 

Maintenant, reste à voir si en pratique ça fonctionne. Et là, j'ai quand même certaines inquiétudes.

Il y a quand même une certaine inertie de la machinerie dans les transitions jour/nuit. Est-ce que les 2h de nuit sont suffisantes pour être efficaces, notamment pour "détoxifier" suffisamment la plante de cette saturation. Et est ce qu'elles n'engendrent pas des disfonctionnements car, bien que le cycle circadien puisse s'ajuster, il y a des expériences qui montrent une importante rémanence du cycle naturel lors de modification de la photopériode. Et comme de nombreuses fonctions biologiques sont corrélées à ce cycle circadien, le fonctionnement de la plante pourrait s'en trouver altéré.

Donc à voir si en pratique ce système de 3 X6/2 est réellement intéressant. Je vous laisse tester!

 

++

edit: @Nassmou, tu parles des 2 premières heures d'éclairage comme étant les plus efficaces, tu tiens ça d'où?

Edited by FranckyVincent
Link to post
Share on other sites

Hello 

 

Ce ne serait pas avec du CO2 que cette technique est appropriée ? 

 

Je pense que pour que ça "marche" faut que tout soit au cordeau, arrosage, engraissage etc.. mais d'un autre côté si tout est au cordeau en 18/6 ça poussera aussi vite 🤷🏽

 

Le mieux serait peut être de prendre une variété type sativa qui va justement pousser vigoureusement ?

 

Est ce que cela ne peut pas créer un stress lumineux au passage en 12/12? 

 

Comme dit Francky on vous laisse tester 😅 

 

Bonne culture!

 

✌️ 

 

Link to post
Share on other sites

Yo 

 

Y a une chose que je trouve bizarre !?

Elles vont dormir quand du coup 😅

Les plantes poussent le jour, mais aussi la nuit 😅, je comprends pas l'intérêt, mis à part se retouver en milieu de Flo avec des carences au derrière avec de forte chance...

 

Édit :

 

Du coup, pourquoi pas les plantes ?

En faisant des recherches historiques sur le sujet, on trouve rapidement la référence suivante : “Somnus Plantarum” – littéralement le sommeil des plantes, en 1755. D’un certain Karl von Linné, rien que ça. Celui à qui on attribue la première classification systématique et détaillée du vivant. Linné affirme très simplement que les plantes dorment la nuit. Voilà. Comme ça.
Pourquoi ? Parce qu’il observe chez plusieurs espèces un mouvement nocturne des feuilles (lotiers, trèfles, cassier, tabac…), qui s’affaissent la nuit. Bizarrement, ses contemporains ont été extrêmement choqués que sa classification des plantes se base sur les organes sexuels des végétaux (pétales, étamines, tout ça…), par contre ça n’a dérangé personne qu’il affirme que les plantes dorment.
Alors même si Linné est connu, ce n’était pas le premier à l’observer, puisqu’on trouve déjà état de ce phénomène en 400 av JC dans des récits d’Androsthenes, un scribe d’Alexandre Le Grand qui décrit des feuilles de tamarin qui se replient la nuit. On en trouve également des descriptions au Moyen Age par Albertus Magnus dans “De vegetalibus et plantis” ou dans l’”Historia Plantarum” de John Ray à la Renaissance… Linné à quand même eu le mérite de détailler cela sur plusieurs espèces dans le détail, ce qui a conduit à l’élaboration de son “horloge florale” – Une horloge d’ouverture et de fermeture de chaque fleur en fonction de l’heure de la journée.

hirloge florale karl von linne L’horloge florale de Karl von Linné

L’analogie va loin pour lui : comme les animaux, les plantes adoptent des positions différentes pour leur sommeil nocturne.

La tendance générale étant, d’après Linné que les feuilles se remettent dans la position dans laquelle elles étaient pendant la germination. Un peu comme on se recroqueville comme un bébé pour faire une sieste. Ou pas… 

Voici un exemple de plante qui “dort” les feuilles en haut comme les Maranta leuconera qu’on a surnommé “plante à prière” à cause de ce comportement particulier… 

 

https://leplantoscope.fr/2020/05/05/plantes-dorment-la-nuit/#:~:text=Linné affirme très simplement que,Voilà.

 

++

Edited by NicoT
  • Like 4
  • Thanks 1
Link to post
Share on other sites

Yop !

 

 En fait ça ne change strictement rien a d'habitude :

C'est juste un outil supplémentaire avec lequel on peut jouer pour optimiser

 

Trop de lumière et tu gâche une partie de l'électricité pour rien

Donc soit tu diminue l'intensité et/ou tu éloigne la lampe et/ou  tu ajoute du CO2 et/ou tu diminue le cycle horaire.

 

 

Donc ce serait utile quant tu as un espace très réduit en hauteur par exemple (mais avec les panneaux led dimmable le cyclage perd de son intérêt sauf dans les cas extrêmes.)

Tu peux aussi exploiter cette lumière intense pour avoir une énorme pénétration si besoin.

Edit :  ou comme dit @zepekeño si tu met tout les paramètres au max pour faire une plante "Hulk"

 

++ !

 

 

Edit :  J'ai garder quelques notes sur le sujet mais en cherchant les mots clefs suivants :

"Floral responses  photoperiod correlation timing rhythmic expression day night dark"

il y a pleinnn d'article qui traite du sujet, pas nécessairement du cannabis mais ça reste hyper intéressant.

Allergique a l'anglais scientifique passe ton chemin

 

@NicoT  nous on dort bien 6/8hr par nuit, pourtant tu peux tenir des mois entiers sans soucis en ne dormant que 2hr toutes les 6hr et je parle d’expérience 😅

avec le bon régime et le bon timing dans les activités tu arrive a tromper ton corps, pas de raison que ça fonctionne que pour nous.

Edited by SweetDreamsXAE5
  • Like 1
Link to post
Share on other sites
il y a 35 minutes, SweetDreamsXAE5 a dit:

nous on dort bien 6/8hr par nuit, pourtant tu peux tenir des mois entiers sans soucis en ne dormant que 2hr toutes les 6hr et je parle d’expérience 😅

avec le bon régime et le bon timing dans les activités tu arrive a tromper ton corps, pas de raison que ça fonctionne que pour nous.

Re

 

Je suis tout à fait d'accord, moi même je ne dort que 5h max/jour 😅...mais durant les 19h debout il m'arrive de me poser, voir souvent !

 

Là les plantes c'est du taf à plein temps !!

 

Perso si je fais 18h de taf par jour, je vais courir les15 premiers jours et après je vais commencer à traîner de la patte.

 

Je suis curieux de voir cette expérimentation 👏👏

 

Bon grow 😉🤘

 

++

Link to post
Share on other sites

Yop !

 

J'ai ressortie mes notes :

Je savais que je l'avais vue quelque part :

 

https://www.thcfarmer.com/threads/time-lapse-vid-transition-to-6-2-light-cycle-effect-on-plants.119620/

 

le mot clef :  "6/2 light expérimentation"

 

on trouve des choses comme ceci : https://www.maximumyield.com/try-this-highly-recommended-cannabis-lighting-schedule/2/4927

Autant s'appuyer sur les experiences déjà faites :D

 

++ !

  • Like 1
  • Thanks 3
Link to post
Share on other sites

Re 

 

il y a une heure, SweetDreamsXAE5 a dit:

nous on dort bien 6/8hr par nuit, pourtant tu peux tenir des mois entiers sans soucis en ne dormant que 2hr toutes les 6hr et je parle d’expérience 😅

 

Oui les pêcheurs en mer par exemple ont un cycle totalement décalé, mais du coup ils deviennent totalement décalés eux aussi 😅 le retour a la "vie normale" leur met un coup dans l'oeil pour rattraper le cycle normal (le 12/12 la entre autre) 

 

Franchement le doute je pense n'est pas tant sur le sommeil des plantes mais plutôt sur le 6h de lumière, passer de 6/2 a 12/12 ça peut les stresser, mais tout ça n'est que subjectif en vérité le mieux c'est essayer! 

 

Après est ce que la différence sera flagrante ? A voir..

 

✌️

 

Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, FranckyVincent a dit:

tu parles des 2 premières heures d'éclairage comme étant les plus efficaces, tu tiens ça d'où?

Hello,

https://youtu.be/W-3ZZJyk5lc

A 55 min.

J'avais aussi lu ça dans un article mais je n'ai pas réussi à retrouver.

 

Comme je vais effectuer une longue croissance je pense que je suis le mieux placé pour tester 😅😂.

 

Je pense que ce soir je vais changer de cycle et puis tampis pour le stress, c'est sur qu'il n'y aura pas de comparaison avec un cycle normal.

Je vais changer de cycle dans un premier temps et en fonction de leur tête j'augmenterai un peux l'intensité lumineuse, que penser vous des sacs co²?😜

++

  • Thanks 1
Link to post
Share on other sites

Rere

 

Tu vas dire que je t'embête et attire le mauvais œil 🙏, mais sincèrement je te souhaite que ta honey melon haze ne te fasse la même chose que chez moi...😪 elle est parti en flo au bout de 6 ou 7 semaines de CRO...

A voir avec ce cycle !!, Ça sera peut-être encore plus rapide 😱😪...

 

++

  • Haha 1
Link to post
Share on other sites

bonjour tous !
 

Citation

 

qui saturent après 16h de lumière intense

 

 

 

 

ben même pas, je sature des plantes de plus de deux semaines avec moins de 190µmol/m²/s (ou 9000lux) et je fais l'ensemble de mes longues cro avec a peine plus ...

(et a l’évidence cela suffit ici)

je pense que ce phénomène et lier a la façon dont je distribue le flux sur la plante, j'avoue que cela me laisse perplexe autour de la notion de quantité ...

je constate dans ma box que le quantitatif et directement soumis a la valeur moyenne reçu par l’ensemble de la surface de la plante (te la tête au pied) et également a la "qualité" de cette lumière . ..

je constate ici qu'un flux "vectorisé" et plus impactant pour la plante qu'un flux directionnelle par exemple (pour une même intensité mesurer et le même rapport géométrique)

cela mais en évidence le fait que l'intensité reçu a la canopée par exemple, n'est pas nécessairement représentatif de la quantité globale de lumière reçu par la plante

(par conséquent il est impossible d'évaluer le DLI a partir de cette simple mesure ...)

je constate aussi a mon grand dam (j'avoue que quand j'ai commencer a travailler la dessus j’espèrerais bien pouvoir gratter du courant) que cette aspect des choses demeure neutre sur le plan énergétique (quoi que je fasse j'ai toujours besoin du même rapport puissance surface au final)

au bénéfice de cette approche, je constate toute de même les gains apporté par une correcte capacité de pénétration de mon flux. (une zone de production efficace plus étendu dans l'axe verticale et une physionomie de la plante moins sensible aux attaques fongique par exemple)

 

 

 

oops désoler je commence a m’échapper du sujet ici

@+

 

  • Like 3
Link to post
Share on other sites

Re

 

Merci pour cet article bien sympa @SweetDreamsXAE5 👍🏼

 

Fais gaffe quand même @Nassmou car le stress lumineux (entre autres) est une manière pour les breeders de détecter les hermas et ce serait quand même bête de faire 6 mois de croissance pour sortir un herma non 😄 

 

Je veux pas chipoter hein 😅 mais voilà le risque est réel vu que tu as déjà un cycle "normal" 

 

Tiens nous au jus!

 

✌️

 

 

Link to post
Share on other sites

Re, 

Merci de vos retours, Nico je l'avais presque oublier l'auto masqué je ne veux plus y penser sinon j'espère que tout ton lot n'est pas comme ça sinon super le cadeau empoisonné 😅😂😜.

Tu voudrais pas en relancer une autre pour voir 🤪.

++

  • Like 1
Link to post
Share on other sites
il y a 25 minutes, SweetDreamsXAE5 a dit:

Yop !

 

J'ai ressortie mes notes :

Je savais que je l'avais vue quelque part :

 

https://www.thcfarmer.com/threads/time-lapse-vid-transition-to-6-2-light-cycle-effect-on-plants.119620/

 

le mot clef :  "6/2 light expérimentation"

 

on trouve des choses comme ceci : https://www.maximumyield.com/try-this-highly-recommended-cannabis-lighting-schedule/2/4927

Autant s'appuyer sur les experiences déjà faites :D

 

++ !

 

Re

 

Merci pour ta retrouvaille @SweetDreamsXAE5👏👏

 

Si on regarde bien la première vidéo avec le cycle 18/6 on constate quelques choses de flagrant...

les plantes se couchent avant que la lumière ne s'éteigne.., on peux doncen déduire que les plantes dorment 7 à 8 h/jours!!

une plante même éclairé peux dormir...

 

Par contre sur la deuxième vidéo avec le cycle 6/2 , on constate que les plantes se couchent à la lumière éteinte et rattaque direct sans presque ne s'etre couché.

 

LE cycle permet certainement d'optimiser, mais y a intérêt à ce que les plantes soit irrigué en continue avec une surveillance accrue, mais c'est clair que cela doit envoyer sévère 🤘.

 

Édit @Nassmou..., C'est pas que je veux pas mais j'ai pas de boxe CRo de dispo 😅, sinon oui crois moi que j'en aurais envoyé Une ou deux 😜

... c'est que partie remise 😉

++

 

Edited by NicoT
  • Like 2
Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, zepekeño a dit:

Fais gaffe quand même @Nassmou car le stress lumineux (entre autres) est une manière pour les breeders de détecter les hermas et ce serait quand même bête de faire 6 mois de croissance pour sortir un herma non 😄 

Re,

C'est clair c'est pas le but recherché 😅, je pensais que les plantes était sensible en Flo et que lors de la croissance ça allait.

J'essayerai dans la mesure du possible de faire un report quotidien (au moins une photo ) sur mon jdc.

Édit

Merci @SweetDreamsXAE5,

On voit bien sûr la vidéo quand la plante arrive à saturation.

 

 

++

Edited by Nassmou
Link to post
Share on other sites

Salut @Nassmou !!! 😍 ne penses-tu pas que pour mener à bien cette expérience, tu devrais plutôt partir d'une bouture d'une plante qui a déjà prouvé sa stabilité, son non-hermaphrodisme, plutôt que de partir de graines qui peuvent être herma !?? parce que là si tu obtiens une honey melon avec des bananes, tu n'auras pas envie de renouveler l'expérience !?? je suppose !... la bise à+

Edited by Repiey
  • Like 1
Link to post
Share on other sites

Salut,

 

Dans la vidéo, j’ai le sentiment que les plantes se sont adaptés au rythme de 6h/2h. C'est très intéressant à expérimenter et partager avec la communauté. MERCI

Ne veux-tu pas lancer quelques graines de variétés différentes? au cas ou la fat big mama te sors des couilles? mais aussi car chaque génétique se comporte différemment.

Tu peux garder uniquement celle qui se plait le mieux.

Pour l’expérience, il faut que tu envoies un max de watt pour exploiter sa capacité lumineuse max par jours/ ses 3 x 6h .

 

A+ et bon grow

 

  • Like 1
Link to post
Share on other sites

Salut,

 

Je viens de regarder quelques vidéos du Dr Bruce Bugbee pour voir si je trouvais quelques infos concernant ce fameux seuil de saturation de lumière et je n'ai rien trouvé dans ses vidéos allant dans ce sens, bien au contraire. D'après le Dr Bruce Bugbee, le cannabis est à même de supporter des DLI énormes et ainsi augmenter sa photosynthèse du moment que les autres paramètres suivent.

Est-ce que certains auraient des infos/documents/liens où il est question de cette fameuse saturation à la lumière?

@Heka, est ce que tu peux donner plus de détails sur ce que tu disais ( saturation avec 190 µmol/m²/s ) ? Est ce que d'après toi ce sont tes autres paramètres qui sont limitant?

 

++

  • Like 2
Link to post
Share on other sites

Yop

 

Une recherche avec "light saturation" donne pas mal de résultat a ce sujet.

[dsl les allergiques a  l'anglais]

 

On trouve principalement 2 schémas :

 

1590117793833.png.6cdb63c7d42d11b509b45661b91e8484.pngled-grow-light-04.jpg.4d7e89694b2292d926fdc6bfc7b0aac5.jpg

 

Les schémas montrent que la saturation diminue avec plus de CO2

 

Pour le DLI si je dis pas de connerie ça dépendra du type d'éclairage, sa puissance etc ..; donc +/- a déterminer de façon individuel

 

++ !

 

Edit :

 

Le sujet avait été abordé içi par ailleurs :

 

https://www.cannaweed.com/forums/topic/234208-r%C3%A9solupossible-overkill-lumineux-avec-hyve-480w/

 

post du 04 mai 2021 par @Strangelove

Edited by SweetDreamsXAE5
  • Like 2
  • Thanks 2
Link to post
Share on other sites

yop !

 

Citation

Est ce que d'après toi ce sont tes autres paramètres qui sont limitant?

oui sans doute, en tout cas pour la suite du grow et des "limites" quantitative que je rencontre .

je soupçonne mon extracteur un poil sous dimensionné pour mon espace et puissance mis en jeu, mais également mon soil mix fait sans trop me prendre la tête

voir hygro que je ne gère pas non plus ... (bref je ne grow pas en mode "optimisé", mes paramètres de grow sont loin d'être au top dans tout les cas)

 

mais pour le début de cro et ces 190µmol/m²/s je pense que cela est lier aux proportion géométrique que je teste (ma source ce trouve a plus d'un mètre a ce moment) mais surtout a la nature de la lumière (distribuer en mode vectorisé grasse a une lentille de Fresnel), mes différentes expériences me montre clairement que cette lumière est plus impactante pour le végétal qu'une lumière directionnelle (je l'explique pour le moment par la capacité de cette lumière a s'introduire mieux dans les interstices de la surface végétale en couvrant donc plus de surface globalement, je soupçonne également les multiples angles d'incidence proposé par cette lumière de s'introduire plus efficacement dans le végétale (dans la structure même de la feuille)

 

pour moi ce phénomène reste neutre sur le plan énergétique (ces lentilles me coute de la lumière ce n'est pas gratuit au final), mais je constate ici que l'aspect optique a une influence indéniable sur le végétale, et que cette aspect des choses, n'a a ma connaissance été étudier par personne ...(enfin je n'ai jamais rien trouver autour de ces questions) pour le moment il me semble, que biologistes et agronomes néglige totalement cette aspect des choses...

 

@+

Edited by Heka
  • Thanks 2
Link to post
Share on other sites