Cancer du sein métastatique : le cannabis et la psilocybine auraient aidé une femme à entrer en rémission


Recommended Posts

La médecine s’ouvre peu à peu aux médecines complémentaires (parfois dites “douces” ou “parallèles”), non pas pour remplacer les traitements conventionnels, mais pour pallier leurs effets indésirables ou agir en synergie. Dans le domaine du cancer, notamment, la phytothérapie, l’acupuncture ou encore la sophrologie, peuvent aider à mieux supporter les effets indésirables de la chimiothérapie ou de la radiothérapie. Mais certaines de ces thérapies complémentaires pourraient augmenter l’efficacité des traitements.

 

Une petite équipe de chercheurs britanniques et américains font ainsi état d’un cas étonnant de possible rémission liée à l’usage d’extraits de plantes, en l’occurrence de cannabis et psilocybine, substance issue de champignons hallucinogènes.

 

Dans un article, publié dans la revue Drug Science (Source 1), ils décrivent ce cas clinique en détails.

 

Tout commence en 2018 lorsque la patiente en question, alors âgée de 49 ans, reçoit un diagnostic de cancer du sein de stade IV, autrement dit un cancer avancé et métastatique, qui avait atteint les ganglions lymphatiques, le foie et certains os. Placée sous chimiothérapie, la patiente a parallèlement commencé à ingérer de l’huile de cannabis et de la psilocybine, une substance hallucinogène tirée de certains champignons. Cette substance lui ayant été prescrite par un thérapeute spécialisé. 

 

La patiente a poursuivi son traitement, et a été examinée en janvier 2019. Les médecins constatent alors la disparition de toutes les tumeurs, et décident l’arrêt de la chimiothérapie. La patiente a tout de même continué à prendre de l’huile de cannabis et de la psilocybine, dans l’espoir d’éviter une récidive. En septembre 2019, de nouveaux examens confirment la rémission. La patiente réduit alors de plus de moitié ses doses d’huile de cannabis (56% de la dose initiale) et cesse de prendre de la psilocybine. 

 

En juin 2020, de nouveaux examens font état d’un retour du cancer. La patiente recommence alors une chimiothérapie, ainsi que ses traitements complémentaires (cannabis et psilocybine), aux doses initiales. En octobre 2021, les tumeurs semblent stabilisées. 

 

Bien que ce seul cas soit largement insuffisant pour conclure avec certitude de l’intérêt de ces produits en complément d’une chimiothérapie, les auteurs de l’étude estiment qu’il est possible que la diminution de la dose de cannabis et l’arrêt de la psilocybine en septembre 2019 aient pu “contribuer au retour du cancer”. 

 

L'image globale de ce cas présente la forte possibilité que les cannabinoïdes et les psychédéliques aient joué un rôle modulateur ou additif important par rapport au traitement standardisé, ce qui justifie une exploration plus approfondie”, concluent-ils, invitant la communauté scientifique à s’emparer du sujet.

 

Source : Santé Magazine

  • Thanks 1
Link to post
Share on other sites

Yop,

 

c'est déjà ça de gagné ! une info comme ça sur le site de Santé magasine -_-

 

sur le site OFFICIEL de la Commission européenne = https://cordis.europa.eu/article/id/22471-spanish-researchers-use-cannabis-extract-to-reduce-brain-tumours/fr

 

d'après une biologiste moleculaire = https://www.breakingvap.fr/une-biologiste-moleculaire-explique-comment-le-thc-tue-completement-le-cancer/#:~:text=Une biologiste moléculaire explique comment le THC tue complètement le cancer,-Actus%2FInfos%2C Actus&text=De l'Université Compultense de,pendant plus d'une décennie. (d'autres chercheurs dans le monde ont obtenu les mêmes résultats)

 

sur le site OFFICIEL de l'association internationale pour les canabinoides medicinaux = https://www.cannabis-med.org/french/bulletin/ww_fr_db_cannabis_artikel.php?id=37&search_pattern=cancer

 

etc..etc <_<

 

 

bye.gif.3b9956d25af500f73cff2fa35413521d.gif

  • Like 3
Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

Je trouve ce type d'article très très malsain! Laisser supposer que le cannabis pourrait soigner le cancer ou bien les maladies dégénératives, ça me gêne par rapport aux malades qui sont dans l'espérance d'une guérison...

 

++

  • Like 5
Link to post
Share on other sites

Salut ,

 

Effectivement , le cannabis ne guérit pas le cancer , ça se saurait ... aider à soulager les effets indésirables du aux chimio et radiothérapie , oui ...

 

Bref , cette info pour moi , c'est un peu un " miracle " comme à Lourdes validé par le Vatican  ... :P

 

Il y a 12 heures, Felix_Da_Craft a dit:

Une petite équipe de chercheurs britanniques et américains

 

Après , je demande à voir sur plusieurs patient(e)s , si ça va se reproduire à une plus grande échelle d'études , parce que sinon ça vaut rien à mon sens .

 

Il y a 12 heures, Felix_Da_Craft a dit:

L'image globale de ce cas présente la forte possibilité que les cannabinoïdes et les psychédéliques aient joué un rôle modulateur ou additif important par rapport au traitement standardisé, ce qui justifie une exploration plus approfondie”, concluent-ils, invitant la communauté scientifique à s’emparer du sujet.

 

Il n'y a plus " qu'à " aux z'ami(e)s scientifiques avec d'autres tests à plus grande échelle ... mais perso , j'y crois moyen sur certains points  ^_^

 

Tant qu'ils ne travaillent pas comme eux , tout est possible ...

 

 

 

 

++

 

  • Like 2
Link to post
Share on other sites

yop

alors je le dis de suite , je ne suis pas pour les marabouteux vendeurs de rêves heing :bim:

par contre ici on lis bien

 

Il y a 22 heures, Felix_Da_Craft a dit:

Placée sous chimiothérapie, la patiente a parallèlement commencé à ingérer de l’huile de cannabis et de la psilocybine

 

Il y a 22 heures, Felix_Da_Craft a dit:

Bien que ce seul cas soit largement insuffisant pour conclure avec certitude de l’intérêt de ces produits en complément d’une chimiothérapie

 

bref pas de discours magique, et de grosses pincettes sur la conclusions , on est asez loin de discours que j'avais pu entendre lors du cancer de mon pere  (bande de fils de **** :pc: ) 

 

MAIS !: ça rejoint des travaux (serieux je dirai, en tout cas de ce que j'en pense pour ce que ça vaut heing) qui montrait ce genre de résultat , pour le canna c'etait même exposé lors d'un des colloques de l ucfm (je vous laisse chercher :P de mémoire  l'avant dernier ou le dernier, une chercheuse espagnole qui testait pour le cancer du sein, bon visionnage / edit: jme demand si ça rejoins pas un des leins de  @Lamictal)

 

bref entre vendre du reve et voir des choses un "peu" avancer il y a un écart

par contre oui c'est très bien de toujours signaler qu'il faut se méfier et que ce n'est pas miraculeux :respect:

 

a+

  • Like 1
Link to post
Share on other sites

Ploupi ploup ✌️

 

 

Ah bah l'article n'engage que celui qui l'a écrit et ceux qui le croit, perso je n'ai fait que relayer l'info me tapez pas :D.

Après bon c'est assez nuancé il me semble, ils disent pas que c'est la solution miracle, mais que c'est une piste à creuser.

 

De mon point de vue faut bien faire la part des choses entre le lobby prohibo et le lobby pro canna, les deux disent des choses justes et les deux disent de la D faut trier ce qui va dans les intérêts de l'un ou de l'autre pour y voir un message juste et véridique, perso quand je vois sur twitter l'armée des stoners j'ai envie parfois de distribuer des paires de claques :D entre les ultra qui disent que c'est pas dangereux et le sempiternel "oui mais l'alcool" ils font clairement le jeu des prohibo.

 

Bref restons nuancé :)

 

++

  • Like 3
  • Thanks 1
Link to post
Share on other sites

Bonjour

 

Il manque certaines infos à l'article.

 

Le cannabis permet un soulagement des effets secondaires liés a la chimiothérapie. Ça c'est indéniable.

Que ce soit appétit, sommeil, humeur etc .. Cela permet au patient de garder un semblant de vie normal et surtout de lui conserver le moral, la bonne humeur ce qui aide grandement dans ce type de pathologie.

 

Pour revenir au cas présent ce qui est intéressant c'est que le cancer du sein est un cancer ou il est très difficile de faire intervenir le cannabis car le THC se trouve bloqués dans les tissus graisseux mammaire et n'atteint pas ou peu la tumeur. Là cela a l'air d'avoir fonctionné, je pense qu'ils vont chercher comment cela c'est produit etc etc.

 

@boogerman Tu pense surement au Dr Cristina Sanchez et son travail sur l'apoptose du cancer par le cannabis que l'on avait rencontré durant le colloque UFCM.

 

Pour le reste j'invoque @UFCM-I Care qui saura surement en dire plus que moi sur le sujet.

 

  • Like 2
  • Thanks 1
Link to post
Share on other sites

Salut 

 

Le truc c'est que le thc et le gras c'est une histoire d'amour , alors si la tumeur a attaqué des tissus graisseux contenant des molécules issue du cannabis , il y a surement eu interaction .

 

Il me semble avoir lu des trucs sur les cellules cancéreuse et les cannibinoides , sur le fait que quelque-chose dans le cannabis aurait tendance a entraver les cellules cancéreuse dans leur développement .

 

Le problème c'est qu'ils savent pas trop quoi , quand , qui , ou et pourquoi .

 

 

++

Link to post
Share on other sites

Hey

 

Wouahou être invoqué par Indi-Punky, la consécration .... :mdr:

 

Plusieurs choses avant les liens vidéo :

 

Déjà sur l'apoptose des cellules cancéreuses "in vitro", pendant que je travaillais sur le programme de recherche du CNRS Strasbourg quand à l'impact du CBD sur le cancers du pancréas, on a constaté que le CBD provoque l'apoptose des cellules cancéreuses.

Sur d'autre types de cancers le THC peut provoquer le même phénomène, mais, encore une fois, c'est "in vitro".....

In Vivo en France il n'y a jamais eu de recherche.

 

(Apoptose ou mort cellulaire programmée. C’est un mécanisme cellulaire, normal, intrinsèquement programmé, par lequel des cellules s’autodétruisent en réponse à un signal interne.)

 

Il faudrait plus de recherche mais le problème c'est les financement, quand l'UFCM-I Care a initié ce protocole de recherche avec le CNRS et Christian d'Auxine nous avons du trouver aussi le financement, dans un premier temps Auxine puis "La Fleurs" quand Christian c'est fait fermé son magasin.

 

Il y a 7 heures, Indi-Punky a dit:

Le cannabis permet un soulagement des effets secondaires liés a la chimiothérapie. Ça c'est indéniable.

Que ce soit appétit, sommeil, humeur etc .. Cela permet au patient de garder un semblant de vie normal et surtout de lui conserver le moral, la bonne humeur ce qui aide grandement dans ce type de pathologie.

 

Yeap, Indi c'est vrai mais l'indication principale toutes pathologies confondues c'est la douleur

 

@+

 

:bye:

 

 

 

La chaine de l'UFCM-I Care

 

https://www.youtube.com/channel/UCpOjI4VRMjFqdkJkOuVLezQ

Edited by UFCM-I Care
  • Like 1
  • Thanks 5
Link to post
Share on other sites
  • 3 weeks later...

Bonjour à tous

 

Je tiens à apporter mon témoignage positif concernant ma femme qui fait face au cancer et qui consomme du cannabis dans un but thérapeutique.

 

- Atteinte du plus agressif des cancers du sein en 2016  (triple négatif en stade 3, un cancer dit infiltrant, donc métastatique), elle a été soignée par une lourde chimio et chirurgie (sans ablation)

 - Peu de temps après, elle a commencé un traitement de chimio en cachets que j'appelle "light" car les effets secondaires sont légers (fatigue, peau sèche notamment)

- récidive en 2018 avec des métastases au cerveau, soignées par radio-chirurgie (des rayons ultra-précis qui brulent les tumeurs) malgré une prise de CBD à un dosage plutôt léger (environ 50mg / jour)

- récidive d'une des 2 tumeurs cérébrales en 2020 (opérée et extraite  par trépanation)

 

Suite à sa deuxième récidive : une tâche est apparue à l'IiRM peu de temps après l'opération.

--> Augmentation radicale du dosage de CBD et intégration de RSO de THC avant de dormir. Après second IRM, la tâche a disparue... (erreur d'imagerie ou effet du cannabis ?...)

      Je passe sur 2 autres fausses alertes d'imagerie, des tâches au foie et au poumon disparues 5-6 semaines après leur découverte et après avoir augmenté mon dosage...

 

Depuis, je donne à ma femme du CBD/CBG en journée (100 à 150 mg par jour avec CBD dominant) plus du RSO de THC avant le coucher (50 à 70 mg) et enfin un petit vapo de THC pour un endomissement rapide (le temps que le THC ingéré fasse son action). (Toutes les variétés que je cultive sont à dominance "Indica").

 

A noter que la moitié du cbd est fabriqué par mes soins et la totalité du THC aussi (je vis aux Canaries en Espagne où la culture individuelle est tolérée.

Je fais des extractions à l'alcool.

 

Voilà donc ce qu'elle prend en plus de sa chimio qui n'a pas empéchée de récidives.

 

 

 

Alors personnelement, je suis absolument convaincu que le cannabis fonctionne a titre curatif sur de nombreux cancers, bien que cela puisse varier d'une personne à l'autre...

Pour ma femme, je suis certain que cela a ses effets quand je regarde l'espérance de survie concernant ses pathologies, et l'état très satisfaisant dans lequel elle vit aujourd'hui compte tenu de tout ce qu'elle a vécu et le traitement de chimio qu'elle suit depuis 5 ans.

 

A savoir aussi, et ce n'est pas un simple détail, qu'a part les effets positifs supposés contre  les tumeurs et métastases non prouvés par manque d'effets cliniques mais mis en avant dans de nombreuses études (voir les liens postés ci-dessus concernant Cristina Sanchez ou encore la vidéo du Pr Pierre-Yves Deprez, chercheur français en Californie)), les effets anxyolitiques sont absolument incroyables et bénéfiques pour le moral, ce qui aide énormément les patients ! (avoir le moral n'aide pas à la guérison, mais ne pas l'avoir est désastreux !)

 

A part les témoignages de patients qu'on peut trouver sur internet, j'ai aussi eu le témoignage direct  d'un salarié d'une société spécialisée dans le cannabis médical qui travaile avec des médecins, et qui m'avait raconté le cas de 2 patients atteints d'un cancer du pancréas (un des plus agressif) en rémission depuis 2 ans. Les médecins lui avaient dit je cite "c'est incroyable, on en perd notre latin" ! 

 

Alors voilà, perso je pense qu'il n'y a même pas de débat à avoir, ça ne mange pas de pain, il y a peu d'effets secondaires ou d'interactions médicamenteuses, cela augmente dans certains cas l'efficacité des traitements classiques tout en atténuant les effets secondaires, donc je le recommande à tous les gens atteints de cancer (tout en insistant sur le fait qu'il faut suivre les traitements donnés par les oncologues dont c'est le métier bien sûr..)

De plus, c'est un message d'espoir pour tout patient, car comme je dis souvent aux gens, si quand bien même le cannabis ne fonctionnait pas, il nous donne l'espoir, et quand on est athée, et bien ça aide au moral, et ce n'est pas un détail quand on est touché par une maladie grave...

 

A bon entendeur

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Edited by Phivap
  • Like 3
Link to post
Share on other sites