Des idées pour transformer une grosse quantité de fleurs cbd en iceolator?


Recommended Posts

Bonjour,

 

Cet hiver, nous souhaitons transformer plusieurs kg en iceolator. 
 

Nous envisageons différentes méthodes de brassage pour une telle quantité:

 

- montage d’un axe d’un mélangeur/brasseur pour bière sur une cuve à eau de 500l. Le mélangeur peut tourner à une vitesse de 3tr/min au minimum. 
 

-utilisation d’une bétonnière de grande capacité 

 

Si vous avez d’autres idées ou connaissez d’autres méthodes adaptées pour le traitement de grosses quantités, nous sommes preneurs. 
 

Ci joint une photo de ce que l’on a repéré pour travailler. 
 

Merci d’avance pour vos idées, 

Bon week-end,

 

Aléfa 

EAF7B5A4-713A-4B90-9C08-3B3753B057FA.jpeg

3B5CC961-F9D5-4219-A7B5-A37DCC844491.jpeg

CF1FF02E-B158-4687-BADE-0126D3A9BAB9.jpeg

  • Like 1
Link to post
Share on other sites

Bonjour ✌️

 

De mon point de vue votre "bricolage" avec le brasseur/mélangeur + cuve de 500L me parait plus efficace.

Avec la bétonnière vous traiterez une quantité bien moins importante.

Avec le brasseur vous pourrez aussi mieux gérer la vitesse de rotation et du coups faire des test pour voir à quelle vitesse ce sera plus efficace.

 

Pour moins galérer à vider la cuve je vous conseille de rajouter une grille surélevée du fond du bac 500L sinon le tuyau pour la vidange va se boucher avec les trim ou les budz.

Vous pouvez également rajouter une couche isolante autour du bac 500L pour mieux garder le froid, si vous pouvez ajoutez également un thermomètre histoire de pouvoir bien checker la température de l'eau avant d’entamer le brassage.

 

++

  • Like 3
Link to post
Share on other sites

Saaaaaaaaalut 

 

Il y a 12 heures, Aléfa a dit:

Bonjour,

 

Cet hiver, nous souhaitons transformer plusieurs kg en iceolator. 
 

Nous envisageons différentes méthodes de brassage pour une telle quantité:

 

- montage d’un axe d’un mélangeur/brasseur pour bière sur une cuve à eau de 500l. Le mélangeur peut tourner à une vitesse de 3tr/min au minimum. 
 

-utilisation d’une bétonnière de grande capacité 

 

Si vous avez d’autres idées ou connaissez d’autres méthodes adaptées pour le traitement de grosses quantités, nous sommes preneurs. 
 

Ci joint une photo de ce que l’on a repéré pour travailler. 
 

Merci d’avance pour vos idées, 

Bon week-end,

 

Aléfa 

EAF7B5A4-713A-4B90-9C08-3B3753B057FA.jpeg

3B5CC961-F9D5-4219-A7B5-A37DCC844491.jpeg

CF1FF02E-B158-4687-BADE-0126D3A9BAB9.jpeg

Seeeeeeigneur 🙏

Comment je veux bien voir c'te bout d'teuteu que vous allez sortir ! 🤤

 

+1 pour la réserve et le brasseur ! 

Et gros +1 pour le "double fond"! 

 

Je vous souhaite bon courage ! Vous en aurez besoin ! 

 

Tchu 

  • Like 2
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites

Bonsoir @Felix_Da_Craft @Beuze Z Hache,

 

Lorsque l’on va attaquer le bricolage et l’extraction, nous ferons quelques photos des étapes du montage ainsi que du résultat de l’extraction. 
Quant au système de compétition que vous nous avez montré Félix, cela est hors budget malheureusement !


bonne soirée à vous,

 

aléfa 

  • Like 1
  • Thanks 1
Link to post
Share on other sites

plop,

 

je me pause un cul ici aussi!

 

très bonne idée le sceau de brassage, +1 pour la grille du fond, ou alors faire une sortie à 25 cm du haut en diam 32 pour évacuer le plus gros de l'eau et des déchets,

et garder le robinet du bas pour le reste.

ou alors faire les 2 en sortie 25 ou 32

 

par contre petite question, mais en concentrant la matière vous aller aussi contrer le taux de THC, vous avez une idée pour le rabaisser/diluer?

 

bon bricolage :D

 

++

Edited by karmik
  • Like 2
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites

Bonsoir @karmik,


Merci pour votre idée, elle est ingénieuse et simple à mettre en place. 
 

Concernant le taux de thc sur le résultat final, nous serons au-delà de ce que les autorités permettent en France.

L’objectif étant surtout de gagner de la place, obtenir une matière première que l’on pourra valoriser sur de la transformation par la suite. 

Nous avons opté pour transformer notre production de têtes en huile sublingual. Grâce à une dilution, nous pouvons repasser sur des taux autorisés. 

 

Comme ça fonctionne avec les têtes, on en a déduit que avec l’iceolator ça devait également le faire. 

 

Rien de bien scientifique, c’est du pifomètre et de la déduction de comptoir!


Dans tout les cas,  y’a que les analyses labo qui pourront confirmer ou infirmer notre expérience. 

Bonne soirée, 

 

aléfa 

  • Like 1
Link to post
Share on other sites

re,

 

ok uui je vois bien le principe, mais couper du hash 😮 c'est dommage! et surtout avec quoi?!

 

ou alors le passer en rosin pour ensuite diluer ce rosin en huile?

 

bonne cuisine, hate de voir la suite! 😛

 

++

Link to post
Share on other sites

Bonjour @karmik,

 

On ne souhaite pas couper notre hash, mais l’intégrer dans de l’huile de chanvre pour en faire une préparation sublinguale. 
Nous ne savons pas ce que cela va donner, y’a qu’en testant et en analysant  que l’on pourra savoir si le résultat est bon ou pas. 


Pour ce qui est de transformer le hash en rosin, pourquoi pas, nous avons accès à une presse green wolf, mais cela n’est pas la priorité. Ça nécessite du temps, temps qui nous manque en ce moment. 

 

Bonne journée,

 

aléfa 

 

  • Like 2
Link to post
Share on other sites

yoo,

 

ok je vois le délire :)

 

le seul pbm d'incorporer ton hash dans l'huile sub c'est que tu vas avoir des résidus (les trichomes) a moins de re-filtrer ton huile derrière

 

l'intéret d'incorporer du rosin dans une huile, c'est que tu n'as pas ce pbm de résidus ;)

 

++

  • Like 1
Link to post
Share on other sites

Saaaaaaaaalut 

 

il y a une heure, karmik a dit:

le seul pbm d'incorporer ton hash dans l'huil

Mais pourquoi faire de l'iceO, pour faire de l'huile....? 🤔

C'est pas plus simple de faire ça direct avec les têtes ? 

 

Tchu 

  • Like 1
Link to post
Share on other sites

Bonjour @karmik et @Beuze Z Hache

 

La filtration ne sera pas un problème, nous avons ce qu’il faut pour travailler.

 

Quant à l’utilité d’une telle démarche, elle est purement expérimentale! Il est vrai que c’est un non-sens de faire de l’iceolator pour l’incorporer dans de l’huile par la suite. 
Cependant dans ma logique c’est pas totalement inutile. Lorsque l’on prépare l’huile, on doit decarbo, faire une cuisson, presser les résidus, filtrer. Si avec de l’iceolator, on peut se passer de l’étape de presse qui est pénible, je dis bingo. 

Comme je disais plus haut, cela est vraiment expérimental. 

Qui n’a jamais rêvé de brasser 20kg de matière pour faire de l’iceolator et jouer avec par la suite?

 

Bonne journée,

 

aléfa 

 
 

 

  • Like 1
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites

Hello ✌️

 

Mais le fait de vouloir faire infuser de l'ice o dans de l'huile ne vous dispensera pas de l'étape de filtration, à moins que vous arriviez à une qualité dite full melt et c'est plutot rare avec ce type d'extraction.

Par contre comme l'a mentionné karmik si vous passez par l'étape rosin la pas de soucis de filtration.

 

++

  • Like 2
Link to post
Share on other sites

Yop,

 

et vous avez pensé à l'extraction au CO2 supercritique ?

 

https://www.m2p2.fr/recherche-m2p2-19/technopole-arbois-156/procedes-et-fluides-supercritiques-30/extraction-supercritique-386.htm

 

 

Et vous comptez transformer votre production en huile mais n'est-ce pas interdit en France ? on doit passer par la Suisse par exemple non ?

 

 

 

En tout cas hâte de voir le résultat final de cette aventure ! j'espère que cela ne sera pas hors de prix..

 

 

bye.gif.525eeeb4fa04e741c6e64359dabcd705.gif

Link to post
Share on other sites
Le 17/11/2022 à 09:43, Aléfa a dit:



Qui n’a jamais rêvé de brasser 20kg de matière pour faire de l’iceolator et jouer avec par la suite?

 

Bonne journée,

 

aléfa 

 
 

 

 

Salut 

 

Ben moi qui le brasse encore a la main le ice o , ben 20 kilos j'en ai mal au bras rien que d'y penser tu vois 😂 

 

Sinon ben l’intérêt de transformer en ice o c'est de gagner en volume derrière .J'imagine qu'avec les buds , au moment ou tu infuses l'huile, si t'as du ice o ca te fait beaucoup moins de volume .

Et pour le presser en rosin derrière c'est un gros gain de temps , ca permet d'éliminer une grosse partie de matière végétale .

En rosin ca permettra d’être plus précis sur le dosage , plus c'est pur moins t'as de chance de tromper .

 

++

 

 

  • Thanks 1
Link to post
Share on other sites

Bonjour @Demourok,

 

C’est exactement le but de la démarche. 
Pour la rosin, grâce aux suggestions des membres du forum, c’est une étape que nous allons appliquer après. Heureusement que nous avons un expert rosin dans notre entourage, c’est une technique que je n’ai pas trop exploré. 
 

Bonne journée à vous. 
 

aléfa 

  • Like 2
Link to post
Share on other sites
  • 1 month later...