Leaderboard


Popular Content

Showing content with the highest reputation on 09/05/20 in all areas

  1. 6 points
    bonsoir la communauté !! j'ai donc décidé de ne rien lâcher et de poursuivre l'aventure avec vous ... MAJ des rizières à 112 jours ! hier matin je suis allé passer la matinée au spot et je leurs est fait une grosse coupe de cheveux car elle en avait besoin et au moins j'anticipe la rentrée dans cette période d'humidité je pense que cela peut leurs faire que du bien. demain matin j'y retourne pour leurs faire un gros arrosage et leurs donner à manger en même temps, je n'est jamais eu aucun signe de carence (merci Guano) j'ai donc décidé de finir cette saison avec juste 3 flacons je pense que cela suffira à avoir un résultat sympa... Pour mes 8 pots tout au long de ma culture j'aurais utilisé : 15 kilos de bat Guano plagron (dont 10kilos en amendement et 5k en arrosage avant le stretch) 1 litres de rizotonic canna 1 litres de terra Flores canna 2 litres de terra grow plagron 4 litres de terra bloom plagron 500 ml de green sensation tout cela pour 550 litres de terreau grow plagron. voici quelques photos de l'avancement de la flo et des derniers flacons qui seront utilisés jusqu'à la fin... (photo prise avant la coupe de cheveux) petite dédicace au ninja habillé de bleu? j'ai sécurisé mon jardin bien en amont avec une caméra de chasse et quelques aménagements sur mesure... je vous souhaite à tous force et courage et surtout une bonne flo! demain d'autre photos arriveront après l'arrosage... ++ ptit clin d'oeil à l'ami budy
  2. 2 points
    Yow ! Depucelage de ce topic ! Mise en germi de 13 x G ROD OG Je viendrais editer ce topic le long de la culture ! A++
  3. 2 points
    Yop, Il est clair que seules les QB288 LM301H et les QB320 ont la norme IP65, avec leur cache transparent. Les autres dispositifs ne fournissent pas la même garantie. Bien que les puces soient individuellement recouvertes d'une couche protectrice, ne garantis pas qu'à moyenne ou longue échéance, tu ne connaisses pas une baisse de rendement de tes LED (pour les drivers, pas de problèmes, ils sont aux normes IP65). Maintenant, nous n'avons pas eu de retour de nos utilisateurs, à propos de ce cas... En même temps, il me semble que le "bon sens" voudrait que l'on s'assure que la box ne ressemble pas à un hammam ou que le brumisateur ne soit orienté pas directement vers les LED... Oui, mais tout ça a un prix, or on essaye de faire dans le "pragmatique" chez LEDFURY... Et très sincèrement, on pense que l'on va d'abord "investir" dans les tests PPFD : mise au point d'une procédure (c'est déjà du sport, de trouver un accord entre un illuminé qui mesurerait tout au lumen près, dans toutes les conditions, etc., et son "financier" qui se contenterait d'un bête PPFD), construction d'un banc d'essai/de test (en gros, une box en dur et modulable), et quelques heures par test... car on reste persuadé qu'il sera plus utile à nos utilisateurs de comprendre et de savoir lire un PPFD, que d'extrapoler des valeurs "théoriques" de fabricants ou des tests en labo impayables, pour régler leurs lampes dans leur box. Maintenant, il y aura 2 versions. L'une, "light", sera publique et l'autre, plus fournie, sera réservée aux propriétaires de ce modèle (ben oui ! "Bon", ça s'écrit avec un "B", pas un "C")... D'autre part, demandé si gentiment... c'est tout ce que j'ai pu obtenir pour tes QC Mini ++ Abel
  4. 2 points
    breum Avec du recul finalement le plan est le même que pour la prostitution: On peut pas arrêter les tapineuses de tapiner, pas de problèmes, sanctionnons les clients/usagers... Et c est déclinable à l infini comme principe, attendons la suite ^^ ++ ?
  5. 2 points
    plop! je te donne mon avis qui vaux ce qu'il vaux .... perso je tenterais le coup, le truc ne sera pas ridicule de toute façons, puis c'est l'occasion de vérifier ce qu'il a dans le ventre, avant d'envisager un "update". oui elles vont apprécier le "plus d'espace", ce "plus d'espace" va favorisé la "pénétration" lumineuse également ... @+
  6. 2 points
    Yo les Amis Pour ouvrir le bal Des débutantes? Rien de telle qu'une purple Bud En pleine sublimation!! Elle a une allure d'annanas difforme pas assez ou trop mûre, et ce n'est qu'un début très certainement ?? Cette jeunette est grow par notre ami @DTFnolife Dans ce premier JDC remplis de belle chose en profusion ?? Bonne journée à tous Édit @bob67 le tireur d'élite ?? La satanique tof du poto @boulox666, je l'ai vu hier soir aussi ??...et j'me suis dis pas 2 en même temps ça fait mauvais chasseur qui tire sur tous ce qui bouge ?????? ++
  7. 1 point
    Yop Petit message pour vous dire que je suis arrivé à la fin de mon stock de circuit, je n'en referai plus. Va bientôt sortir le GENESYS 2, son remplaçant. Il y aura quelques améliorations: Convertisseur TTL inclus afin de pouvoir utiliser les sondes AM2320 sur de longues distances Alimentation 5V intégrée 4 canaux LED PWM 10V Reprogrammable sans adaptateur Sonde externe pour gérer au mieux les moteurs Accessibilité aux I/O de libres pour pouvoir faire des personnalisations IHM nextion 7" Le tout, toujours en OPEN SOURCE ++ GEN
  8. 1 point
    Salut En bio, des 15L ou des 8,5L ( si tu fais partir en flo assez rapidement ) mais en mineral des 8,5L sans problème, ça s'apparente à l'hydro. En 80x80 j'ai fait un run biotabs en 4x8,5L. Aucun soucis. Mais je te conseille l'utilisation de l'airdome en 8,5L et de perlite pour le drain. Et bien sûr comme le precise Satax, pas de terreau, préfère la coco. (50%coco/50%perlite) Prends la Ugro vendue dans des sacs utilisables en pot ( ca existe en différents volumes ), elle est super fibreuse donc ultra légère, ideal pour autopot en 8,5L https://www.amazon.fr/Coco-Pot-4-litres-UGro/dp/B01863OL70/ref=mp_s_a_1_2?dchild=1&keywords=ugro+pot&qid=1599343540&sr=8-2 Sache que tu peux mettre les 15L dans les bases des 8,5L et vice versa, au cas où. Ça fait gagner de la place. zooooo
  9. 1 point
    Salut a tous... J'avoue avoir eu un peu peur suite a ces mesures mais il me fallait attendre pour .... J'avais de gros souci de t° sous hps 600w et ai donc pris la décision, après comme chacun d'entre nous plusieur heures de lecture ici, de passer à un eclairage led.... ni une ni deux coup de fils a Gaëtan et me voila avec un jolie panneaux en provenance directe de chez nos amis belges... Quelques heures de montages plus tard voici en photo un petit retour... Bilan -6 a 7 degrés par rapport à l'ancienne solution d'eclairage une hr qui remonte au alentours des 40% grâce à une extraction cyclique bref que du positif.... Je passe donc ici pour remercier l'équipe ledfury pour leur disponibilité n'est ce pas @Abelz et leur professionnalisme tout ca dans la bonne humeur que ce soit par tel, mail, ou même ici sur le fofo... donc a tout les hésitant vous pouvez y aller les yeux fermés !!!
  10. 1 point
    https://www.euractiv.fr/section/sante-modes-de-vie/news/eu-market-for-medical-cannabis-flowers-still-far-from-full-bloom/ Le marché européen du cannabis médical fait buisson creux Par : Gerardo Fortuna | EURACTIV.com 2 sept. 2020 (mis à jour: 2 sept. 2020) Une pénurie de chanvre d’origine néerlandaise destiné à l’exportation vers l’Allemagne met en lumière le manque de diversification dans les sources d’approvisionnement et l’absence d’uniformité dans les normes de qualité sur le marché européen du cannabis à usage médical. Au cours de la première moitié du mois de juin, le bureau du gouvernement néerlandais responsable de l’exportation de marijuana médicale a informé les grossistes allemands que l’expédition des produits pourrait être retardée d’une durée pouvant aller jusqu’à six semaines. En 2019, le bureau néerlandais du cannabis médical (BMC) a porté ses exportations annuelles de fleurs de cannabis à usage médical en Allemagne à 2,5 tonnes, et ce, afin de répondre à la demande berlinoise. Avec cette dernière hausse, les fleurs de cannabis à usage médical importées des Pays-Bas représentent désormais plus d’un tiers du marché allemand, dont la capacité globale a doublé par rapport à l’année précédente pour atteindre 6,7 tonnes par an. Toutefois, l’ensemble des exportations néerlandaises vers l’Allemagne repose sur les épaules d’une seule entreprise, Bedrocan, qui gère la capacité de production au niveau national. Le retard dans la livraison provient de certains tests supplémentaires que le fournisseur néerlandais devait effectuer avant de libérer les lots pour l’exportation. Une telle interruption temporaire de la chaîne d’approvisionnement a mis en évidence de possibles goulets d’étranglement en raison du manque de diversification de la production de cannabis médical pour le marché allemand. D’ailleurs, la situation pourrait se détériorer à l’avenir, car la demande de marijuana médicale a rapidement augmenté dans le pays depuis une décision de 2017 autorisant les médecins allemands à prescrire des fleurs de cannabis de qualité pharmaceutique ou de l’extrait de cannabis à des patients gravement malades. Selon les dernières données publiées en juin 2019, plus de 60 000 personnes sont enregistrées en Allemagne en tant que patients bénéficiant d’assurance maladie à qui l’on a prescrit de la marijuana à des fins médicales. Vers une chaîne d’approvisionnement européenne intégrée L’essor du marché allemand du cannabis à usage médical s’accompagne de défis pour répondre à la demande croissante et développer un réseau de vente solide. C’est pourquoi, en 2017, le gouvernement allemand a créé un nouvel organisme au sein de l’Institut fédéral allemand des médicaments et des dispositifs médicaux (BfArM), chargé de réglementer l’industrie nationale naissante et de livrer des permis d’importation de cannabis à usage médical. Au cours de ses trois premières années, l’Agence allemande du cannabis a été confrontée à des écueils structurels intrinsèques à un marché en développement. Jusqu’à récemment, seuls le Canada, les Pays-Bas et l’Autriche étaient autorisés à exporter des produits à base de cannabis vers l’Allemagne en vertu de la Convention unique sur les stupéfiants convoquée par l’Organisation des Nations Unies en 1961. Par conséquent, une forme de dépendance excessive est apparue à l’égard de ces quelques pays cultivateurs. Afin de faire face à la demande, la BfArM a récemment octroyé des permis supplémentaires à un certain nombre d’autres pays tels que le Portugal, l’Espagne, la Suisse, Israël, la Colombie et l’Uruguay. Ainsi, les fleurs de cannabis du Portugal étaient disponibles en Allemagne pour la première fois à la fin de 2019. La société canadienne Tilray, spécialisée dans le cannabis, vise à faire de sa société portugaise de Cantanhede une base européenne pour la mise en place de son projet de chaîne d’approvisionnement totalement intégrée dans l’UE. L’exportation de fleurs produites en Europe représente un changement de cap potentiel pour l’essor du marché régional. Une question de qualité Bien qu’elles augmentent les sources d’approvisionnement en produits médicaux à base de cannabis, les nouvelles autorisations allemandes d’importation révèlent également les problèmes sous-jacents des normes de qualité au niveau européen. En l’état actuel des choses, les produits médicaux autorisés reçoivent la certification de l’UE relative aux bonnes pratiques de fabrication (BPF), un ensemble de normes que tous les fabricants de médicaments doivent respecter. Les cultivateurs de l’UE ont l’avantage que cette certification est automatiquement reconnue dans les autres États membres de l’UE, bien qu’il existe des accords de reconnaissance mutuelle (ARM) pour les pays tiers également. Avant d’être mis sur le marché, tout le cannabis médical vendu en Europe doit être produit et testé selon les BPF européennes ainsi que selon la certification des bonnes pratiques de distribution (BPD) pour le stockage et la distribution. Et si les contrôles européens sur la fabrication des drogues à base de cannabis sont stricts, il n’existe aucune norme de qualité harmonisée. De ce fait, des divergences apparaissent entre la manière dont les organismes nationaux évaluent la qualité d’une drogue à base de cannabis destinée à l’exportation et les normes en vigueur dans le pays qui importe ce produit. Par exemple, l’autorité néerlandaise applique les niveaux de plomb nationaux pour mesurer l’absence de métaux lourds dans la drogue, au lieu des niveaux européens. Par conséquent, les normes de qualité peuvent varier dans chaque pays en l’absence d’un critère de qualité global au niveau de l’UE. L’élaboration d’un ensemble homogène de normes de qualité pour le cannabis à usage médical est essentielle pour les représentants de l’industrie qui font pression en faveur d’un cadre réglementaire européen. Cependant, le processus menant à l’harmonisation des règles européennes pour le cannabis à usage médical est au point mort, bien qu’il soit largement salué par de nombreux acteurs et législateurs.
  11. 1 point
    Yop yop les gens On est d’accord là dessus ... C’est pourquoi je les aimes fraîches en général , ou du moins que je n’attends pas le 30-40% ambré et des Flo à +75 jours pour cut la plupart de mes variétés.... Les goûts ne sont clairement pas les mêmes également ... J’ai vu pas mal de grower sur le fofo se plaindre par exemple de ne pas trouvé ce goût fruit rouge / kushy sur la la Black Dog de chez H.S.O par exemple ... c’est à mon avis , tout simplement , parce que c’est une variété qui se doit d’être cut et consommer « fraîche . » , comme pas mal de strain dans le genre ... et non pas pousser en floraison à plus de 10semaines ... J’ai rarement dépassé 65 jours de Flo sur cette variété et je n’ai eu aucun mal à retrouvé les goûts et odeur de la description breeder selon le phéno ... yop aucun problème Scrog Tes infos me sont précieuses ? T’aime quand ça tabasse fort toi alors ... ? Du coup je pense rester sur un cut prévu au alentour de F+65 ... Pour une variet’ indica ça devrait aller au niveau du stone .. reste à voir les saveurs , qui ne devraient pas être degeulasse non plus .. Avec sûrement 1 des 3 Afghane pousser plus loin dans la Flo , avec de l’ambré pour voir ... Bref j’ai le temps d’y pensé , et je suis pas à l’abris de surprise ou de phéno chelou mais ... merci ? ++
  12. 1 point
    Salut @6klop Oui en effet 1kilos200 environ de Guano dans mes gros pots .... plus un gros arrosage avant stretch en décoction. C'est vrai que cela est un peut atypique mais j'ai tenté l'expérience et ça a l'air de bien se passer... Nous verrons les résultats à la fin, enfin j'espère ? Apres il faut se dire que j'engraisse 1 fois sur 3 arrosage Tres bonne continuation à toi l'ami ?
  13. 1 point
    Salut Le @camarguais Content de te voir continuer l'aventure avec nous, c'est sympa de partager Je suis étonné de ton amendement: 15kg de guano pour 8 plants ? Et tu mixes engrais organiques et chimiques... Bon après je sais que tes plants sont beau et grands, que le pots aussi... mais mes quantités sont tellement ridicules à côté. Tu vas pouvoir réutiliser ta terre sur plusieurs sessions. En attendant de voir les gourmandes, Bien à toi
  14. 1 point
    Épaule d'agneau au miel et au skuff ??
  15. 1 point
    Salut @Kiss_my_weed Du coup j'ai regardé la plante et comme je le pensais , cela n'est pas prêt . Les trichomes sont laiteux et encore quelque translucide , pas un seul ambrée . Il me reste donc quelque jours sous la lampe . Bonne continuation et bon grow à tous -scrog-
  16. 1 point
    Plop ! Ouais, quand j'ai vu l'âge de la plante et le fait que t'arroses 5 L tous les 3 jours, je me doutais bien qu'elle était dans son pot depuis trop longtemps. Donc, oui, l'engrais contenu dans le royalmix doit être épuisé depuis un moment. Le problème, c'est que le pot doit être blindé de racines, du coup, la plante boit vite et les engraissages deviennent trop régulier. Dans ce cas, je te conseillerais d'augmenter un peu la quantité de flotte (genre 6 L) et d'engraisser plutôt une fois sur trois. Ça devrait être plus digeste pour la plante. Là encore, ça n'est que mon avis ..... ++
  17. 1 point
    Re. Parfait comme ça. Tu peux reprendre 1/2 pas de soucis. C'est juste qu à la couleur de tes feuilles et nervures on voit qu elle manque pas d'azote maintenant. J sais pas c que tu bois mais ton urine a été vachement efficace ?. À plus
  18. 1 point
  19. 1 point
    Baptisé « Cap 2025 », le plan de relance du gouvernement concerne tous les secteurs, y compris le domaine controversé de la culture encadrée du cannabis. Parmi les 216 mesures du plan de relance présentées en début de semaine par le gouvernement de la Polynésie pour faire face à la crise économique et sociale qui se profile, figure l’éventualité de développer une filière de culture du cannabis à des fins thérapeutiques. Dans un premier temps, le cadre législatif et règlementaire doit être posé avant d’autoriser la culture proprement dite des plantes. Celle-ci ne pourra dès lors intervenir que dans un cadre strict et contrôlé. L’usage du cannabis à des fins récréatives demeurera illicite. Source:la1ere.francetvinfo.fr
  20. 1 point
    Salut ! En fait, j'ai vu ça à la couleur du feuillage, dans ta précédente demande de diagnostique. (j'avais la flemme de répondre, désolé .......... ) Les feuilles sont plutôt sombres, brillantes et boursouflées, et elles se décolorent de façon étrange donc, pour moi, c'est un sur-engraissage. Après, au vu des conditions de culture (terreau riche et engrais puissant), bah ça confirme mon intuition. Là, comme ça n'a pas l'air de s'arranger, je te conseille de rester à l'eau claire quelques temps. Enfin bon, ce n'est que mon avis, et je ne connais pas l'historique de ta plante, donc à toi de voir .... Si t'as des infos la dessus (dernier rempotage, derniers engraissages) ainsi qu'une photo de la plante entière, à la lumière naturelle, ça serait peut-être plus parlant. À plus !
  21. 1 point
  22. 1 point
    Bonsoir Déraillement............. T'as pas 200 cents Francs.......... ..... +
  23. 1 point
    Salut @LEDFURY ! Salut à toutes et à tous ! Une petite question : J'utilise un humidificateur Mist Maker, placé devant un ventilo pour diffuser l'humidité sur toute la surface de ma box. Il est réglé pour se déclencher 5 minutes 4 fois par heure, et maintenir une moyenne aux alentours de 75/80% d'HR pour ce début de croissance. Le truc, c'est que je vois que des goutelettes en suspension, brassées par le ventilo, montent jusqu'au dessus du radeau [QCMini X4 Lm301H 200W]. Est-ce qu'il y a un risque d'endommager les spots et/ou le driver comme ça ? J'imagine que oui, l'électronique et l'eau n'étant pas vraiment complémentaires, mais est-ce de l'usure "normale" ou il faut absolument ne pas faire ça, genre du tout du tout du tout ? Sinon, j'imagine sans effort que vous le savez déjà, mais ce serait vraiment bien d'avoir plus d'infos sur les différents types de LED que vous proposez, sur le site, comme une fiche technique avec une image de la courbe du spectre, l'efficience des différents spots, etc... Tout en sachant que vous avez assez de pain sur la planche comme ça, hein... Je dis ça comme on dirait "un jour..." Abel : Gaétan : Bon ouiquènde à tout le monde ! ?x?
  24. 1 point
    Yop , Perso , a++ los zikos de toutbord , et peace and love à vous tous(tes)
  25. 1 point
    Saut, Je confirme, désolé, là où tu as tes feuilles mortes, en dessous c'est moisi, coupes tout ce qui est touché et prend de la marge, écarte les bien les bus pour voir l intérieur. Désolé pour toi j' ai connu ça aussi A plus
  26. 1 point
    Hello tout le monde!!! pas de grosse nouveauté depuis ça continue de pousser 8 jours après mon engraissage j’ai arroser (aujourd'hui) uniquement avec de l’eau Cette fois ci... Avec le sale temps que j’ai en ce moment la terre mets plus de temps à sécher forcement... du coup j’ai remarquer quelque petite mouche qui ont l’air d’apprécier mon terreau... j’espère c’est pas trop grave... j’ai quelques feuilles victime de quelque chose qui les défigure mais je vois pas ce que ça pourrais être.... (je vais poster une demande de diag si jamais) sinon dans l’ensemble tout vas bien, elle commence à ce stabiliser niveau hauteur donc ça va (j’ai pas spécialement envie qu’elle atteigne chez le voisin) l’année prochaine je suivrais vos conseille et je palisserais les tête deviennent de plus en plus touffue.. tout vas pratiquement pour le mieu j’ai envie de dire lol
  27. 1 point
    Re Prends de meilleur photo si possible, mais oui, on dirait bien du botry' . A jeter, dsl ^^ ++
  28. 1 point
    Hello ! Ta plante a l'air attaquée par différents insectes (peut-être altises, sauterelles et autres ....), mais bon, en guérilla, c'est plutôt normal ! Sans une photo d'ensemble, on ne peut pas se rendre compte de l'ampleur des dégâts, mais si ta plante a 4 mois, elle doit être assez grosse et elle doit pouvoir encaisser, non ? Regarde quand même si t'as pas des chenilles, car ça peut faire de gros dégâts en peu de temps ! Après, s'il te reste de l'huile de neem, n'hésite pas à faire une pulvérisation. En plus, ça apportera de l'azote à ta plante qui me parait un peu pâle pour un début de floraison. (floraison qui a l'air d'avoir commencé d'ailleurs) Sinon, tu dis arroser avec 10 à 20 litres de flotte tous les 15 jours, ce qui me parait peu. Enfin bon, si le temps est humide par chez toi et que ta terre retient bien l'eau, ça peut peut-être suffire, mais j'en doute .... (perso, j'en suis à 30 - 40 L tous les 8 à 10 jours pour des plantes de moins de 3 mois) Un peu de nourriture pour la floraison ne serait pas du luxe non plus ! Bye !
  29. 1 point
    Salut @camarguais! J'ai eu le meme message!!!! Bizarre ,car je n'ai pas de JDC ?. Je préfère ne pas faire attention et passé outre ! En attendant ta prochaine mise a jour ?. A plus.
  30. 1 point
    Salutations Je me permets de centraliser un maximum d'informations ici même. Si vous avez des questions particulières, n'hésitez pas, je ferais office de traducteur et de pêche à l'information pour les questions un peu plus techniques si vous en avez. Welcome to SANlight Nous sommes une entreprise innovante, située dans l'ouest de l'Autriche. Dans nos locaux du Vorarlberg, nous développons et fabriquons un éclairage LED sophistiqué et efficace pour une utilisation dans le jardinage commercial ainsi qu'à la maison et à des fins de loisir. De nombreuses années d'expérience en horticulture et une connaissance approfondie de la photonique et de la technologie des semi-conducteurs contribuent toutes au développement de nos produits. Research Dans notre laboratoire de culture interne, nous cultivons une variété de plantes avec nos luminaires. Les résultats que nous obtenons sont ensuite intégrés dans nos produits le plus rapidement possible. De plus, avec le laboratoire de culture, nous sommes en mesure d'imiter votre projet personnel à l'avance et de le tester. Pour renforcer nos capacités, nous menons également des recherches en collaboration avec des universités et d'autres institutions de recherche. Measuring technology SANlight est synonyme de qualité, de fiabilité et d'efficacité maximale. Pour rendre tout cela possible, nous avons un laboratoire d'éclairage et d'électronique entièrement équipé. Ainsi, avec notre sphère d'intégration, nous pouvons calibrer les valeurs PPF précises de nos produits et prototypes. Il va sans dire que tous les outils nécessaires sont également disponibles pour le développement et la recherche dans les domaines de l'éclairage et de l'électrotechnique. Production Afin de vous offrir la meilleure qualité possible, tous nos produits sont fabriqués dans notre entreprise. Des processus d'assemblage courts ainsi que la conception optimisée de la production de nos luminaires permettent de réaliser la production en Autriche sans frais supplémentaires. En tant que client, vous pouvez bénéficier de la motivation typiquement autrichienne de nos employés qualifiés. Lors de la sélection de nos fournisseurs, nous tenons compte à la fois de la régionalité et de la qualité. Cela augmente non seulement la longévité de nos produits, mais réduit également les trajets de transport inutilement longs et est donc respectueux de l'environnement. Consulting Afin d'exploiter le plein potentiel de nos produits pour des projets plus importants, nous vous offrons la possibilité d'avoir une consultation sur place dans votre entreprise. De cette façon, nous pouvons être flexibles en fonction de vos besoins et personnaliser notre conception de luminaire en fonction de vos besoins. Présentation des produits: - Flex 10 Description : Les lampes LED FLEX 10 de 43 cm de long de SANlight sont l'éclairage supplémentaire optimal pour ta culture de plantes. Que ce soit comme Interlights entre tes plantes, que ce soit fixé au mur ou bien comme éclairage pour boutures - les lampes LED FLEX 10 se laissent monter très facilement presque partout, aussi bien à l'horizontal qu'à la verticale. Avec leur spectre complet, les lampes LED FLEX 10 de 9,6 watts couvrent les spectres de toutes les plantes. De cette manière tu peux aussi les utiliser aussi bien pour une culture pure que comme éclairage supplémentaire lors de la phase de floraison. Les lentilles des LED de grande capacité sont de 90° et orientent la lumière là ou on en a besoin: vers tes plantes. Avantages: Eclairage pour la culture et éclairage supplémentaire LED très fortes de 9,6 Watt avec des lentilles de 90° Longue durée de vie grâce à un refroidissement passif Montage horizontal et vertical possible Propriétés: Phases: phase de croissance et phase de floraison Longueur de vagues d'émission 400-780 nm PPF²: 20,4 µmol/s Rendement de module³: 2,12 µmol/J Angle de rayonnement (surface éclairée rectangulaire avec une homogénéité maximale): 90° symétrique Coordonnées d'espace colorimétrique x: 0,42 impression de couleur blanc chaud Coordonnées d'espace colorimétrique y: 0,35 impression de couleur blanc chaud Longueur de câble DC aux extrémités du luminaire: 100 mm Classe de protection: IP68 Température environnante acceptée lors du fonctionnement: 5-40 °C Humidité de l'air max. relative pendant le fonctionnement: 100 % Poids: 250 g² Module LED flux de photos photosynthétique ³PPF par watt consommation électrique Module LED, tubes fluorescents = 1,3 µmol/J - Flex 20 Description : Les lampes LED FLEX 20 de 90 cm de long de SANlight sont l'éclairage supplémentaire optimal pour ta culture de plantes. Que ce soit comme Interlights entre tes plantes, que ce soit fixé au mur ou bien comme éclairage pour boutures les lampes LED FLEX 20 se laissent monter très facilement presque partout, aussi bien à l'horizontal qu'à la verticale. Avec leur spectre complet, les lampes LED FLEX 20 de 19,2 watts couvrent les spectres de toutes les plantes. De cette manière tu peux aussi les utiliser aussi bien pour une culture pure que comme éclairage supplémentaire lors de la phase de floraison. Les lentilles des LED de grande capacité sont de 90° et orientent la lumière là où on en a besoin: vers tes plantes. Avantages: Eclairage pour la culture et éclairage supplémentaire LED très fortes de 19,2 Watt avec des lentilles de 90° Longue durée de vie grâce à un refroidissement passif Montage horizontal et vertical possible Propriétés: Phases: phase de croissance et phase de floraison Longueur de vagues d'émission 400-780 nm PPF²: 40,7 µmol/s Rendement de module³: 2,12 µmol/J Angle de rayonnement (surface éclairée rectangulaire avec une homogénéité maximale): 90° symétrique Coordonnées d'espace colorimétrique x: 0,42 impression de couleur blanc chaud Coordonnées d'espace colorimétrique y: 0,35 impression de couleur blanc chaud Longueur de câble DC aux extrémités du luminaire: 100 mm Classe de protection: IP68 Température environnante acceptée lors du fonctionnement: 5-40 °C Humidité de l'air max. relative pendant le fonctionnement: 100 % Poids: 250 g ² Module LED flux de photos photosynthétique ³PPF par watt consommation électrique Module LED, tubes fluorescents = 1,3 µmol/J - M30 (Qui n'est plus en production) la Q1W va prendre sa place ! (Septembre) Description : Le module LED SanLight M30 est un système d’éclairage professionnel et flexible qui établit de nouveaux standards. La combinaison d’une production de lumière très efficace, d’une efficacité photosynthétique et d’un apport optimal de la lumière produite pour les plantes garantit les meilleurs résultats. L’utilisation des dernières LED à haut rendement avec le meilleur degré de sélection, une excellente gestion thermique ainsi qu’une alimentation électrique efficace permettent de générer un flux de photons à très haut rendement de 2,3µmol/J. Lors de la conception du spectre lumineux, une attention particulière a été accordée à la meilleure utilisation photosynthétique de la lumière. La lampe à LED SanLight M30, par exemple, offre un spectre lumineux continu à large bande – similaire à celui du soleil – de 400nm à 730nm grâce à une génération spéciale de lumière blanche convertie au phosphore. Grâce à la conception modulaire du SanLight M30 LED Grow Light, il est possible de fournir efficacement la lumière produite à vos plantes. Le système d’exposition M30 peut être utilisé de manière flexible et peut être adapté à différentes zones de culture à l’aide du système de cadre disponible comme accessoire. Le module M30 est refroidi passivement et est donc absolument fiable, silencieux et sans entretien. Le meilleure de la technologie LED OSRAM Fabriqué en Autriche Meilleure efficacité Puissance 30W PPF 62µmol/s Refroidissement passif Spectre lumineux universel pour la phase végétative et générative Agréable couleur de lumière blanc chaud agréable Spectre lumineux optimisé pour les plantes fruitières / à fleurs Meilleure qualité 3 ans de garantie 80.000h de durée de vie Diagramme de rayonnement à 90 dimensions 147x50x56mm Poids module LED env. 470g Longueur du câble entre le driver de la Led et la lampe 3m La deuxième génération de la série SANlight série Q. Un éclairage des plantes pour les prochaines années. Eclaire ta culture d'intérieur de manière encore plus flexible et plus efficace. Grâce aux nouveaux modèles de la série Q du leader de marché SANlight tu peux éclairer ta surface de culture grâce à un système efficace et une utilisation facile. Chaque luminaire est compose de plusieurs modules lumineux qui disposent de la dernière technologie LED-Chip 2mm² et qui génèrent un spectre de lumière à large bande grâce à une énergie efficiente. Laisser entrer le soleil même à l'intérieur. 95% des photons sont dirigés vers la surface de culture par l'optique secondaire qui offre une protection supplémentaire aux ampoules. Elle peut être facilement nettoyée et la puissance des LED reste constante. Le refoidissement adapté assure que la LED-Chip ne soit pas en surchauffe (c'est-à-dire inférieur à 70°C) et que la connexion mécanique soit assurée jusqu'aux rails d'alimentation. Utilisable de manière universelle - La série SANlight Q au spectre de lumière large Tous les modèles de la série Q disposent d'un spectre de lumière large et continu ce qui est idéal pour les plantes à fruits. Leur forme permet de donner un éclairage homogène sur les surfaces de culture carrées. Leur lumière est idéale pour les plantes qui ont besoin de beaucoup de lumière pendant la période végétative et la phase générative. Les lampes individuelles peuvent être reliées entre elles et peuvent être approvisionnées en courant à partir de la même source. Nouvelle fonctionnalité: mise à jour des lampes Grâce à la solution ECO et au setup EXPERT tu as la possibilité de varier entre une économie d'énergie maximale, une efficacité des coûts et une croissance maximale. D'autres options comme le Power Boost, la fonction dimmable, te permettent d'adapter ton système d'éclairage aux nouvelles exigences des différentes phases de croissance. Tous les modèles Q de la série Gen2 sont READY-TO-DIMM et READY-TO-BOOST. Cela signifie que le dimmer ou le booster peut être installé à l'endroit prévu pour cela. Il existe différents modèles de Dimmer. Il existe par exemple le Dimm M qui peut être branché aux ampoules et manipulé par commutateur magnétique. Le deuxième modèle est le dimmer Bluetooth qui peut relié toutes les lampes en même temps ou bien séparément. Grâce à la fonction Boost la puissance de la lampe peut être augmentée de 10 % par exemple pour une culture plus grande. De cette manière chaque lampe de la série Q peut être réactualisée tout en économisant de l'argent et en préservant les ressources. Utilisation typique: Eclairage intérieur de plantes qui ont besoin de beaucoup de lumière pendant la phase de croissance et de floraison Culture de plantes ornementales et de plantes utiles(toutes les surfaces de culture) Remplacement de lampes à vapeur de sodium écologiques complètes(ECO-Setup) Maximisation du rendement comparé à d'autres lampes à vapeur de sodium (EXPERT-Setup) -Q1W Éclairage ponctuel pour les plantes individuelles et éclairage supplémentaire pour les jardiniers «avides de lumière» La 2ème génération de la série Q a été développée. Pour une flexibilité maximale avec la meilleure efficacité et facilité d'utilisation du système. Chaque lampe de la série Q se compose d'un ou plusieurs modules d'éclairage. Ces modules d'éclairage disposent de la dernière technologie de puce LED de 2 mm², ce qui permet de générer un spectre lumineux optimal à large bande avec une efficacité de 2,7 µmol / J. Les optiques secondaires, qui dirigent plus de 95% des photons sur la surface de culture, protègent également les LED. Les salissures peuvent simplement être essuyées et le rendement lumineux est maintenu pendant toute la durée de vie. Le dissipateur thermique optimisé garantit des températures minimales sur la puce LED (<70 ° C) et crée une connexion mécanique sûre avec le rail d'alimentation. Le Q1W est entièrement câblé avec un cordon d'alimentation et une prise. Le Q1W n'est pas dimmable Le Q1W n'est pas "daisy-chainable" Efficacité du module:> 2,7 µmol / (W * s) 120 µmol / s Puissance absorbée: 51 watts Facteur de puissance:> 0,95 Poids LED avec câble: 633 g Poids du bloc d'alimentation avec câble: 475 g Plage d'ondes d'émission: 410 - 760 nm Taille du module LED: 174 x 80 x 55 mm Taille de l'alimentation: 114 x 66 x 33 mm Indice de protection: IP40 - Q3W-Series Gen2 Données techniques Q3W: Spectre de lumière large, continu, spécial pour les plantes qui ont des fruits Puissance absorbée: 120 watts Facteur de puissance: >0,95 Angle de rayonnement: 90° Eclairage carré et homogène de la surface de culture Plage de tension d'entrée: 90 - 305 Gamme d'ondes: 400 - 780 Courant d'entrée max.: 0,6A Courant de démarrage: 65 A Courant de fonctionnement 700 mA Température environnementale autorisée: 5-40° Humidité de l'air relative maximale: 90% Densité du flux des photons: 312 µmol/s dans le domaine de longueurs d'onde Efficience du module: 2,7 µmol/s Classe de protection: IP40 Refroidissement passif Modules Light échangeables Rendement lumineux de 90% après 100.000 heures daisychainable (peut être couplé) ready-to-dimm ready-to-boost Dimensions (Lxlxh): 395 x 174 x 119 mm Poids: 3,25 kg - Q4W-Series Gen2 Données techniques Q4W Gen2: Spectre de lumière large, continu, spécial pour les plantes qui ont des fruits Puissance absorbée: 165 watts Facteur de puissance: >0,95 Angle de rayonnement: 90° Eclairage carré et homogène de la surface de culture Plage de tension d'entrée: 90 - 305 Gamme d'ondes: 400 - 780 Courant d'entrée max.: 0,78A Courant de démarrage: 65 A Courant de fonctionnement 700 mA Température environnementale autorisée: 5-40° Humidité de l'air relative maximale: 90% Densité du flux des photons: 416 µmol/s dans le domaine de longueurs d'onde Efficience du module: 2,7 µmol/s Classe de protection: IP40 Refroidissement passif Modules Light échangeables Rendement lumineux de 90% après 100.000 heures daisychainable (peut être couplé) ready-to-dimm ready-to-boost Dimensions (Lxlxh): 555 x 174 x 119 mm Poids: 4,24 kg - Q5W-Series Gen2 Données techniques Q5W Gen2: Spectre de lumière large, continu, spécial pour les plantes qui ont des fruits Puissance absorbée: 205 watts Facteur de puissance: >0,95 Angle de rayonnement: 90° Eclairage carré et homogène de la surface de culture Plage de tension d'entrée: 90 - 305 Gamme d'ondes: 400 - 780 Courant d'entrée max.: 0,97A Courant de démarrage: 65 A Courant de fonctionnement 700 mA Température environnementale autorisée: 5-40° Humidité de l'air relative maximale: 90% Densité du flux des photons: 520 µmol/s dans le domaine de longueurs d'onde Efficience du module: 2,7 µmol/s Classe de protection: IP40 Refroidissement passif Modules Light échangeables Rendement lumineux de 90% après 100.000 heures daisychainable (peut être couplé) ready-to-dimm ready-to-boost Dimensions (Lxlxh): 690 x 174 x 119 mm Poids: 5,5 kg - Q6W-Series Gen2 Données techniques Q6W Gen2: Spectre de lumière large, continu, spécial pour les plantes qui ont des fruits Puissance absorbée: 245 watts Facteur de puissance: >0,95 Angle de rayonnement: 90° Eclairage carré et homogène de la surface de culture Plage de tension d'entrée: 90 - 305 Gamme d'ondes: 400 - 780 Courant d'entrée max.: 1,15A Courant de démarrage: 65 A Courant de fonctionnement 700 mA Température environnementale autorisée: 5-40° Humidité de l'air relative maximale: 90% Densité du flux des photons: 624 µmol/s dans le domaine de longueurs d'onde Efficience du module: 2,7 µmol/s Classe de protection: IP40 Refroidissement passif Modules Light échangeables Rendement lumineux de 90% après 100.000 heures daisychainable (peut être couplé) ready-to-dimm ready-to-boost Dimensions (Lxlxh): 825 x 174 x 119 mm Poids: 6,15 kg Je vous invite à regarder cette petite vidéo pour voir les coulisses (Sous titre FR dispo) La Bise Only
  31. 1 point
    Merci à toi de passer par la. Je me suis mal exprimer dans ma description. En général je leur met 2L (d'ou mon 1 à 2 L) et non 1/2 Litre. Je pense pas avoir un terreau hydrophobe, il retient plutôt bien l'eau. Et en faite ça n'est pas ma 2eme session mais peut etre ma 20eme. Avant j’étais "connu" ici sous le pseudo "atomheartmother". Mais merci pour ton aide, tout est bon à prendre.
  32. 1 point
    Salut, j'adore vraiment le packaging, comme quoi pas obligé de claquer 200e pour avoir quelque chose de jolie et de qualité. Moi aussi les persian me font bien envie....Surement pour noel !!! Dans 2h mes 3 Beldia et mes 2 AF Helmand vont passé leurs première journée dehors (à l'ombre)....flo +1 donc.... Je leurs aient pas fait de cadeaux (peu de soin du à pas mal de merde) mais elles sembles bien résistantes. Photo dans la semaine je pense. A+++++
  33. 1 point
    Salut, oui tata va pas être contente ! au pire , mets tata prêt de la fenêtre , parce qu’au delà de la température , c'est le renouvellement de l'air qui va pas être terrible.... A plus
  34. 1 point
    Yop Je met les photos de ma commande . J'ai du récup les photos ailleurs et les rogner . Les petites sont en cro depuis peu . Par contre la Persian Prince me tenterai bien aussi mai sil y a encore un peu de temps . ++
  35. 1 point
    Yop Récapitulons, au final le circuit pourra gérer le CO2 via une sonde MH-Z19 la température et l'humidité via une sonde AM2320 il possède 2 sorties IHM (nextion de 3.5" à 10.1" ou LCD 4X20) ou les deux 4 sorties 10V PWM pour piloter les ballasts de leds 1 sortie intracteur pour autotransfo 5 vitesses 1 sortie intracteur PWM 10V pour régulateur de vitesse à fréquence 1 sortie extracteur pour autotransfo 5 vitesses 1 sortie extracteur PWM 10V pour régulateur de vitesse à fréquence 1 sortie 8 voies pour platine relais et 8 sorties 5V pour y mettre des relais SSR 1 entrée pour sonde externe DS18B20 (afin de ne pas amener de l'air extérieur plus chaud que celui de la salle, dans ce cas le renouvellement d'air se fera de manière cyclique et non continue) Processeur ESP32 WiFi Alimentations 5V et 12V intégrées batterie de secours pour l'horloge interne protection des circuits FDTI USB/12V/5V par fusibles Le circuit est reprogrammable directement sans adaptateur, juste un câble USB j'ai mis à disposition plusieurs I/O pour que les gens puissent personnaliser leur circuit VP, VN, I34, I35, IO32, IO33, IO25, IO26, IO14, GND, 3V3, 5V, SDA, SCL Je les ai volontairement mis à l'extérieur du circuit pour en faciliter l'accès Sur les 8 sorties relais, 6 sont assignées LAMPE, ARROSAGE, BRUMISATEUR, DESSICCATEUR, CHAUFFAGE, CO2 il en reste 2 de libres à programmer pour ce que vous voulez ajouter Voila, je crois qu'avec cela je ferai des heureux. Dans un premier temps, pour ceux qui voudraient le programmer eux-même, je fournirai un petit exemple de code qui reprend toutes les commandes internes ainsi que l'interrogation des capteurs. Ensuite j'écrirai le code pour le circuit et le nextion en version 7" Comme pour le GENESYS 1, je n'en ferai que 30 exemplaires pour les membres de CannaWeed. ++ GEN
  36. 1 point

    From the album: Les KataKombes sous zeus 308 xt [Ledtech]

    Press a Bourrin (rosin) 12 Tonnes
  37. 1 point
    Yooo Allez j'vous bombarde pour le week end +++
  38. 1 point
  39. 1 point
    Yo la compagnie ! Étant donnez que vous êtes jeune et dynamique, que pensais vous de cette choses ? (Je pense qu'a un prix plus raisonnable cela partiré comme des petits pains en complément de vos Box) Cordialement, le consultant La Bise
  40. 1 point
    L'héritage d'une Légende Le 1er Avril, je me suis réveillé avec le son de mon téléphone qui m’annonçai un message de Ben Dronkers, quand j'ai vu le message m'apprenant la mort de notre vieil ami Nevil, je me suis levé, attrapé mon joint de la veille, et versé une larme quand j'ai commencé à penser à comment j'ai entendu parler de lui la 1ère fois dans les pages du magazine High Times. Pour ceux qui ont grandis dans les années 80, la publicité de High Times pour des graines de grande qualité de "The Seed Bank" semblait trop belle pour être vrai. L'homme derrière The Seed Bank est devenu un mystère pour nous jusqu'à ce qu'il laisse l'éditeur de High Times écrire une article sur lui le 6 novembre 1986, et changera sa vie pour toujours. Nevil Martin Schoenmakers est né le 2 février 1957 de parents néerlandais à Perth, en Australie occidentale. Quand il était adolescent, Nevil acheta avec ses potes d'importante quantité d'herbe indonésienne importé comme il l'appelait, et il l'aimait, Il a été cité dans le High Times : "… Nous avons été vraiment déchirés, j'ai vraiment aimé le sens de la distorsion du temps, et tout se passe si lentement." Avec ses parents qui le pousse à devenir un jeune travailleur, on lui proposa un travail en tant qu'assistant de laboratoire à l'université local. Il accepta le poste, ce qui constituera plus un fardeau qu'une bénédiction. Nevil était si bon dans son travail qu'on lui a confié le poste de chef par intérim du laboratoire d'anatomie, chargé de la salle d'opération, de l'animalerie et du bureau. Ses tâches consistent notamment à administrer des médicaments aux animaux. Il a reçu un jeu de clés du placard à médicaments et a été mis dans la position de commander des médicaments lorsque les stocks étaient bas, ce qui finira par être sa perte. Étant curieux de nature, et sentant qu'on lui mentait à propos du Cannabis, il décida d'essayer toute sorte de drogue à sa disposition et développa un gout prononcé pour la morphine. Comme beaucoup d'histoire de toxicomanie, Nevil perdit son travail après s'être fait arrêté pour possession (de drogue), et la police n'a pas mis longtemps à comprendre ou il se fournissait. Il a été forcé d'aller en cure de désintoxication et environ au même moment, une des filles à qui il avait vendu de la drogue s'est faite arrêtée, l'a identifié comme son vendeur et il a été arrêté de nouveau et inculpé de revendeur. À ce moment-là, il était complètement dépendant de l'héroïne et s'était inscrit à un programme de traitement à la méthadone qu'il avait trouvé très déshumanisant, affirmant qu'ils l'avaient fait «quémander de la drogue». Faisant face à une peine de prison éminente en Australie, il a fui le pays pour la Thaïlande, ou il restait dans les hôtels à se shooter jusqu’à ce qu'il ait épuisé tout son argent. Il a ensuite déménagé dans un autre hôtel, a vendu ses affaires et a commencé à vivre comme un junkie jusqu'à ce qu'il se rende compte que son séjour en Thaïlande était terminé et que toutes ses ressources étaient épuisées. Il téléphona à ses parents en Australie, seulement pour se faire avertir que les autorités ont déjà perquisitionné la maison avec un mandat d'arrêt. Au lieu de retourner en Australie, il décida d'aller chez son oncle, en Hollande. À son arrivée aux Pays-Bas, il s’est inscrit à un programme de traitement à la méthadone et s’est efforcé de renoncer à son habitude, mais cela n’a malheureusement pas fonctionné. Nevil quitta la maison de son oncle pour s'installer dans une ville des Pays-Bas appelée Tilbourg, qui était à l'époque un paradis pour les drogués. L'épidémie d'héroïne s'est généralisé et Nevil est retombé dedans, comme il le dit dans l'interview de Steve Hager en 1986 "La came était vendu partout sous le comptoir, c'était une maison de fou. Apparemment la police ne voulait ou ne pouvait rien faire à ce sujet. C'était comme ça pendant un petit moment. Quand la police fermait un endroit, tout le monde bougeait dans un autre bar. C'était une ville assez agitée et j'ai traversé une période difficile. Je n'avais pas d'argent à part l'aide sociale, j'avais une addiction violente, je vivais dans une ville connue pour sa dureté et sa criminalité, et je coutais à l'état un paquet d'argent vu que j'allais de cure de désintox' en cure de désintox'. Après avoir échoué à de nombreuses reprises, j'ai décidé que personne ne pourrait m'aider. Ce qui est vrai. Personne ne peut aider un junkie. Il ne peut que s'aider lui-même. J'ai donc décidé de décrocher de l'héro par moi-même. J'ai convaincu un docteur de me donner des cachetons pour dormir et de des opiacés synthétiques, ce qui n'a probablement rien fait. Je suis resté à la maison et j'ai souffert pendant 6 semaines jusqu'au point où je puisse gérer l'alcool ( NEED CONFIRM/tournure). Puis j'ai commencé à boire tout les jours, une demi bouteille de Scotch le matin, et une entière le soir. J'utilisais les somnifères pour dormir, donc j'avais la tête dans le cul toute la journée ( CONFIRM/tournure). Finalement, j'en ai eu marre de la gueule de bois et je me suis tourné vers l'herbe. J'ai décidé que c'était probablement le seul médicament acceptable. " Pendant qu'il essayait de se débarrasser de son addiction dans les années 80, Nevil mit la main sur une copie du livre de Mel Frank et Ed Rosenthal "Marijuana Growers Guide", qui relança son intérêt pour la culture de cannabis. En Australie, il cultivait un peu de cannabis en extérieur et il aimait vraiment ça. Et aussi fou que ça puisse paraitre, le programme de drogue dans lequel il était inscrit accordait des subventions aux toxicomanes pour les aider à commencer à faire quelque chose d'utile de leur vie, alors Nevil demanda un prêt pour construire une culture en intérieur afin de produire des graines, qu'on lui a accordé. Comme Nevil l'a dit dans High Times : " Je leur ai dit que je voulais faire pousser de la weed en intérieur. Ils n'étaient pas ravis de l'idée, mais ils m'ont donné l'argent. Il y avait un terrain libre derrière chez moi que j'ai remplis d'herbe. J'avais de la nigérianne, colombienne et mexicaine. La mexi' était la meilleure, j'ai toujours cette variété, mes naines viennent de la ( CONFIRM). Avec le prêt du gouvernement hollandais, Nevil est devenu un vendeur de graine et le monde du cannabis ne sera plus jamais le même. Mais comme il n’y avait pas beaucoup de marché pour la 'Naderweed' , comme on l’appelle en Hollande, Nevil se mis à faire de l'huile de cannabis, utilisant de l'éther de pétrole qui est extrêmement inflammable qui l'a brulé. Nevil à souffert des brulures sur tout le corps et eu les cheveux brulés, il finit à l'hôpital où il reçut de la morphine, mais au lieu de continuer le traitement, il le refusa car il savait qu'il redeviendrait un junkie. Après cette expérience douloureuse avec l'incendie, il a cessé de fabriquer de l'huile de cannabis avec un alcool inflammable et s'est concentré sur la vente de graines. Le 1er catalogue de The Holland Seed Bank fut imprimé en Juillet 1984, bien que ce n'était pas vraiment un catalogue, plus des feuilles de papier avec une liste des génétiques disponible, vendu à 0.25$ la graine. Nevil avait récupéré des variétés dans les coffee shops qui importer du cannabis de différent pays. Dans son 1er catalogue il indique qu'il ne peut garantir la pureté (CONFIRM?), vu que ce n'était pas lui qui les avait breeder/croiser. Ce catalogue incluait des variétés venant de Jamaïque, Colombie, Indonésie, Inde, Malawi, Mexique et d'autre encore. Mais il découvrit rapidement qu'un grand nombre de ces variétés équatoriales ne rendait pas bien en intérieur ou dans le climat 'nordique' de la Hollande. Heureusement pour The Seed Bank, et honnêtement, pour la scène hollandaise, un américain nommé David Watson est arrivé en Hollande en amenant avec lui des variétés de cannabis précieuses: Afghan#1 et Durban Poison qu'il a eu de Mel Frank, l'Original Haze obtenu via ses vieux amis 'Haze Brothers' de Santa Cruz, l'Indu Kush, et la variété qu'il a créer lui-même, la désormais célèbre Skunk#1. Dans le milieu des années 70', David fonda la 1ère banque de graine de cannabis, nommée "Sacred Seed Company". La collection des variétés de cannabis de Nevil changea complètement quand il rencontra Watson, car il l'a initié ( TOURNURE?) aux variétés stables qui deviendront ses meilleures ventes. Au début Nevil achetait juste des graines à Watson et les revendait, jusqu'à ce que Nevil croisent ses lignées, et commencent à revendre la Skunk, Afghan, Hindu Kush sous son nom, une pratique qui deviendra très courante dans la communauté des vendeurs de graines. C'était aussi autour de cette période que Watson donna à Nevil 3 plants mâles de Haze qui deviendront légendaires, car Nevil les utilisera pour créer certaines combinaisons de cannabis les plus populaires que la scène cannabique a jamais vu. En effet, la plupart des variétés que Nevil utilisera pour son travail de croisement ont été donnés par des Américains. Dans le catalogue de The Seed Bank 1987, la toute 1ère page montre une Skunk#1 qui a été breedé dans les montagnes de Santa Cruz du début au milieu des années 70'. La Skunk#1 a été le choix de le plupart des cultivateurs en intérieur grâce à sa stabilité, son uniformité, son odeur exceptionnelle et son 'high'. Cette plante à été si populaire chez les breedeurs qu'on la retrouve en partie dans la plupart des variétés modernes fumés aujourd'hui. En 1985 un breedeur américain nommé Greg est arrivé avec une variété nommé 'Northern Lights'. Greg l'a vendu, donné ou échangé avec Nevil, et Nevi l'a rendu célèbre, comme il l'a fait pour de nombreuses variétés qu'il reçu des USA, comme la Big Bug, California Orange, Early Pearl et Haze. Je vois Nevil comme un grand artiste, un peu comme Pablo Picasso qui n'a pas inventé le rouge, le bleu et le vert, mais c'est sa combinaison de ces couleurs que nous apprécions tous, ceci est très similaire à l'art de croiser des plantes (TOURNURE?). Nevil pris ses plantes 'primaires', Northern Lights et Haze, mais ne les a pas seulement croisés et donné un nom, Nevil numérota chaque mâle et femelle et testa les croisements pour voir quelle plante donnait le meilleur croisement. Personne n'avait entendu parler de Northern Lights 1, 2, 3, 4, X, Haze A, B, c, mais il les croisa et trouva que le meilleur était Northern Lights 5 x Haze A. Cela peut paraitre simple, car c'est juste du croisement sélectif, mais malheureusement, la plupart des gens venus après lui ne sont pas comme Nevil. Ils ne prennent pas le temps de vraiment croiser et faire des variétés fantastiques, ce sont juste des secoueurs de pollen qui leur donne un nom (TOURNURE?). C'est pourquoi je pense que Nevil était vraiment un artiste, et il prenait vraiment le temps de breeder, et pas seulement faire des graines. Une des varietés que Nevil proposait dans son catalogue était la ruderalis, une variété qu'il aurait récupéré sur des plants sauvages le long de la frontière Russo-hongroise. Sa caractéristique était une floraison précoce qu'il a utilisé pour breeder avec d'autres plantes, car de nombreux endroits sont confrontés à un environnement nordique, les plantes qui fleurissent rapidement proposent plus d'endroit ou le cannabis peut pousser avec succès. La Ruderalis de Nevil est devenu une des génétiques précoces qui deviendra les populaires autofloraisons d'aujourd'hui. Nevil se rendait également dans des pays tels que l’Afghanistan afin de trouver des graines, et c'était sa fameuse photo imprimée sur le catalogue de 1987, prise près de la 'Khyber Pass' , tenant simplement du haschisch et souriant, qui était utilisée à la fois par la DEA américaine et par Interpol pour son avis de recherche. OPÉRATION GREEN MARCHANT Au cours des années 80' , the Seed Bank a rapporté des millions de dollars et fourni des dizaines de milliers de personnes en graines de qualité à travers le monde. Alors qu'il y avait d'autres compagnies vendant les mêmes génétiques. Peut-être c'était son courage, sa naïveté ou simplement qu'il s'en foutait, mais c'est sa vente de graine via une pub dans High Times aux USA, qui lui causa en même temps son incroyable succès et malheureusement une grosse chute. The Seed Bank était une opération plutôt sophistiquée, quand quelqu'un des USA commandait des graines en Hollande, il devait envoyer du cash, et The Seed Bank suggérait de mettre le cash entre une feuille de carbone pour éviter d'éventuelle détection. Les graines étaient ensuite envoyées à l'acheteur aux USA, Nevil ayant passé des accords avec plusieurs américains à qui il envoyait des graines en vrac et les redistribuait sur la base des lettres puis plus tard des faxes, ils recevaient des instructions contenant des codes pour les différentes variétés et le nombre de paquets, avec une adresse à qui l'envoyer. Selon la déclaration sous serment de Raymon Anthony Cogo, daté du 26 Janvier 1994, au début de l'année 1986, Nevil recevait des coups de téléphone et répondait aux questions de ses clients à propos des graines quand il receva un appel de Raymond Anthony Cogo. Les deux hommes avaient développés une amitié pendant l'été 1986, Nevil invita Cogo à venir le voir en Hollande. En janvier 1988, les deux hommes ont noué une relation de confiance et Nevil à demandé à Cogo si il voulait distribuait les graines de The Seed Bank à travers les USA, Cogo accepta. Ainsi, de Février 1988 jusqu'a Juin 1989, Cogo était le distributeur de Nevil au USA. Cogo a non seulement distribué des graines pour The Seed Bank, mais en 1988, Nevil et Cogo ont mis en place un deal ou Cogo vendrait des engrais. Comme Cogo le déclara dans sa déclaration sous serment à la DEA : "Schoenmakers m'a dit qu'il me paierait 10$ pour chaque commande de graine que j'enverrais. Plus tard, ma compensation pour ce service à été changé en accord avec Schoenmakers, aux termes duquel il a demandé à Charles Benjamin Frink de me donner la formule de The Seed Bank pour les engrais liquides, et il a accepta de la valider lorsque j'ai commencé à le commercialiser aux États-Unis" Incroyablement, Ray Cogo vend toujours les engrais qu'il a obtenu de The Seed Bank, sur son site internet "Cogo's Original Cannabis Formula" (ndt: https://www.cogosoriginalcannabisformula.com/ ) , il déclare sur la page 'à propos de nous' : "Ray Cogo voyagea en Hollande de 1986 à 1989, où il a collecté des 'formules' (trad?) d'herbes et de fleurs de cultivateurs professionnels, puis il est rentré aux USA. Étant donné que Nevil faisait de la publicité dans un magazine distribué à l'échelle nationale, la DEA participait clairement à ces ventes de graines, cependant, ils ne savaient pas d'ou venaient les graines arrivant aux USA. Selon la déclaration sous serment de l'agent de la DEA Carl Pike, une affaire contre The Seed Bank démarra le 7 Juin 1987, quand l'agent de la DEA Patrick Warner commanda des graines à TSB. Le 14 Juillet 1987, il reçut 71 graines par courrier. C'est comme ça que commença l'achat de graine par la DEA pour pouvoir établir une affaire contre TSB. Comme ces officiers étaient basés en Louisiane, l'acte d'accusation de Nevil a été déposé là-bas. Cogo distribua des graines pour The Seed Bank de Février 1988 jusqu'à Juin 1989, quand il fut arrêté dans le Michigan pour culture de Cannabis, et condamné à une peine de 6 mois de prison. A la demande de la femme de Cogo, Nevil lui envoya 30 000$ pour couvrir les frais de justice. Jusqu'à présent, la DEA n'avait pas fait le lien entre Cogo et The Seed Bank, mais cela était sur le point de changer. Selon sa déclaration sous serment, pendant que Cogo bossait sur son programme (trad?), il appris que la société qui s'occupait de la distribution de son engrais liquide, Superior Growers Inc, avait volé la formule et l'avait enlevé de la photo. Il dit que ceci et d'autre chose l'ont amené à s'adresser aux autorités et a accepté de collaborer avec eux et de leur fournir des renseignements à propos de son deal avec Nevil et TSB. Cogo déclara que les autorités n'étaient pas au courant de son implication en tant que revendeur pour TSB. Cogo est devenu la source de renseignement pour la DEA, pas seulement sur la façon dont TSB mener ses affaires, mais il a aussi donné à la DEA la liste des personnes à qui il envoyait des graines aux USA. Dans sa déclaration sous serment, il déclare " Bien que Schoenmakers m'avait dit de détruire ces listes, je les gardais pour garder une trace de mes activités à l’appui de ses opérations (trad?). Le 8 Février 1990, avec les informations fournies directement par Cogo, Nevil et Charles Benjamin Frink, ont été inculpés par le grand jury de Louisiane. C'est presque impossible de déterminer combien de personnes se sont fait perquisitionnés directement par la DEA à partir des 11000 adresses que Cogo fournit à la DEA. Les listes des clients sont sans aucun doute les premières victimes de l'opération Green Merchant, pendant que la DEA et la police locale traqués les growshops locaux pour d'éventuelles cultivateurs de cannabis. Le plus alarmant est que les agents de la DEA avait déjà les adresses de personnes ayant reçu des graines pendant que Cogo était responsable de leur envoi. En sachant qui était les cultivateurs, il suffisait simplement de les suivre jusqu'à leur growshop et d'accuser le propriétaire d'être complice de production de substance contrôlée. Ce type de comportement odieux était très courant pendant la 'guerre de la drogue', et grandement récompensé. Dans sa déclaration sous serment, Cogo déclare également : " J'ai coopéré avec la DEA Américaine et son enquête sur les activités de Neville Martin Schoenmakers et d'autres. Il n'y eu aucune charge contre moi en raison des faits relatés ici, bien que j'apprécie le fait que mes déclarations ont pour effet de m'incriminer (trad?)". Ca me désole de voir combien de vie Cogo à détruit simplement car la société d'embouteillage qu'il utilisait pour sa marque d'engrais l'avait arnaqué/baisé et qu'il voulait une sorte de vengeance tordue. Pendant que je cherchais la véritable histoire et la chronologie du cas de Nevil, je ne pouvais pas m'empêcher de remarquer l'article de Steve Hager de 1987 dans High Times joint à la déclaration sous serment de Ray Cogo en tant que «pièce jointe n ° 1». "L'opération Green Merchant" de la DEA commença le 26 Octobre 1989, et à la fin de l'année 1991, elle avait arrêté 1262 personnes, chopé 977 cultivateurs d'intérieur et confisqué un capital de 17.5 millions de $. Le 24 Juillet 1990, Nevil fut arrêté en Australie pendant qu'il rendait visite à sa famille. Même si Cogo à fournit à la DEA plus de 11000 adresses, Nevil fut seulement accusé d'avoir envoyé un total de 1921 graines aux agents de la DEA et à des cultivateurs de la région de la Nouvelle-Orléans de 1985 à 1990, mais aussi de la culture de plus de 1000 plantes, en le reliant aux accusations de complots de personnes qui ont acheté ses graines et cultivé du cannabis aux USA (trad?). Nevil passa 11 mis en prison en Australie en attendant son extradition vers les USA. Pendant qu'il était en prison, son ami Ben Dronkers, propriétaire du Sensi Coffee Shop , a conclus un accord avec Nevil et lui racheta ses parts de The Seed Bank, son fils Alan Dronkers déménagea dans le 'cannabis castle' et continua le travail de Nevil. En Juin 1991, le gouvernement Australien donna à Nevil une caution de 100000$ qu'il paya, et en moins de 6 semaines, Nevil quitta le pays et retourna en Hollande, ou le gouvernement ne l'extraderait pas vers les USA pour un fait qui n'était pas un crime en Hollande. The Seed Bank est devenu Sensi Seed Bank, et son 1er catalogue de graine paru en 1991. L'autre gros changement était que les graines n'était plus envoyé aux USA. Ben Dronkers décida de regarder vers l'Est et dirigea la marché des graines vers la culture du cannabis émergeant du bloc de l'Est (trad?), l'idée était excellente et à pratiquement sauvé Sensi Seed Bank de plus d'inculpations, car la DEA avait gardé secret son agent Ray Cogo jusqu'à ce qu'il rende sa déclaration sous serment le 26 Janvier 1994, et son implication dans cette affaire est devenue un dossier public. MÉMOIRES PERSONNELLES Lorsque je suis allé à Amsterdam pour la Cannabis Cup en Novembre 1994 en compagnie de Jack Herer et l'équipe de High Times, j'ai eu la chance d'assister à la toute première visite du château ouverte au public, qui était en fait juste ouverte aux amis et proches de High Times, et c'était quand Ben Dronkers honora Jack Herer avec une variété en son nom. Nevil était la, nerveux, et resta sur le toit pendant la plupart des festivités, habillé comme un fantôme. Quand je vivais la bas en 1996, le partenariat entre Nevil et Sensi Seed Bank s'arrêta, pendant un moment Nevil partit bosser avec Arjan et Scotty alias Shantibaba du Greenhouse Cafe, qui avait démarré sa propre compagnie de graine juste un an avant. Malheureusement, l'égo pris le dessus et le partenariat ne dura pas longtemps, mais pendant ce temps, Nevil croisa sa "Northern Lights #5 x Haze" avec la Haze(C) , et l'appela "Nevil's Haze" , ce croisement était incroyable. Puis il pris cette plante et la croisa avec la Skunk#1, qui donna la Super Silver Haze, plusieurs fois récompensé. Dans les années qui ont suivi, Nevil est retourné en Australie, et pendant un court moment à fait un retour dans l'industrie qu'il a aidé à créer, cependant, en tant que toxicomane de longue date, il se battait à la fois contre l'hépatite C mais aussi un cancer, il décéda malheureusement en Mars 2019. L'impact que laissa Nevil sur la culture du cannabis est énorme, son influence est indéniable, et de nombreuses variétés qui sont passés entre ses mains sont devenus légendaire. Je pense que toute la scène cannabis doit beaucoup de respect à Nevil pour la diffusion des ses génétiques pendant tant d'années. Quand j'ai vécu à Amsterdam en 1996, j'a eu l'immense plaisir de trainer avec lui à de nombreuses reprises, jouant aux échecs et apprenant de lui. A de multiples occasions ma copine et moi étions invités au château pour fumer du hash, dormir et être inspiré (trad?). Nevil était très ouvert à la discussion à propos du breeding de cannabis et prenait toujours le temps d'expliquer à ceux qui en savaient moins que lui. Nevil était un professeur gentil avec moi et j'oublierais jamais le temps passé avec lui. Longue vie à la légende du Cannabis Castle. Nevil Martin Schoenmakers 2 Février 1957 – 30 Mars 2019 Todd McCormick source: https://growmag.com/growmag_feature/legacy-of-a-legend/ BonuXXX La vidéo du cannabis castle ( je pense que c'est bien celle dont parle l'article, Nevil en 'ghost' à 8m45 , présence de Jack Herer et présentation de la JH) Le mâle Haze C Les Hazes 5C ( Northern Lights#5 x Haze C) et 5A ( Northern Lights#5 x Haze A) , par contre je sais plus qui est qui: (source: forum Mrnice pour les 3 photos ci dessus) Des éléments de l'affaire : 1990 Affidavit of Prosecutor.pdf 1994 Affidavit of Anthony Ray Cogo Nevil Snitch.pdf 1994 Affidavit of Prosecutor.pdf pixenvrak: Ray 'the snitch' Cogo Sous sol du Cannabis Castle (source des 3pdf et photo ci dessus : McCormick@THCfarmer) Un extrait (google book, donc pas toute les pages dispo) de "l'international law reports" : https://books.google.fr/books?id=uXSgohJ1LLwC&amp;pg=PA184&amp;lpg=PA184&amp;dq="Charles+Benjamin+Frink"+cannabis&amp;source=bl&amp;ots=FGy-vfiaL1&amp;sig=ACfU3U3q5ta4KwN4LSLgfuDA0HsxM4k4og&amp;hl=fr&amp;sa=X&amp;ved=2ahUKEwj3s_PMtIDiAhUjsaQKHbmeDqQQ6AEwAHoECAAQAQ#v=onepage&amp;q="Charles Benjamin Frink" cannabis&amp;f=false (instant autopromo) : les vieux catalogues de TSB/Sensi Seed: Spécial4indi Fiou, finit , malgré plusieurs relectures (écriture à l'arrache dans blocnote et relecture sous word^^) , il reste surement des fautes, mais il y a surtout certains passages que j'ai eu du mal à traduire/adapter, hésiter pas à proposer une meilleur traduction Thx Indi pour le feu vert Bonne lecture. A+
  41. 1 point

    From the album: Session 2020 multivar

    Gorilla glue 4 de growers choice
  42. 1 point
    Salut.. Je fais cette petite mise au point car je commence un peu à en avoir ras le bol de me répéter. 1- Je suis un passionné et pas un magasin ni un dépôt de matériel électronique, de fait ce que j'ai en stock sort de MA POCHE. Donc si tu veux une deuxième sonde ou d'autre accessoires, tu te sors les doigts du cul, tu vas sur Ebay ou aliexpress et tu commandes le matos 2- Tout ce que je fais est open source, c'est à dire que je ne demande rien en échange et que vous êtes libres de faire ce que vous voulez des informations, schémas, codes sources etc..à l'exception de leurs commercialisations. 3- les programmes fournis le sont à titre d'exemple, libre à vous d'en écrire un autre, de le modifier, ou d'ajouter des fonctionnalités. 4- Je ne fais pas de programmation personnalisée sur les montages open source 5- Quand vous me demandez quelque chose, cela se fait toujours dans le cadre de la vente entre particuliers 6- Les règlements se font uniquement par paypal 7- Ma responsabilité s'arrête au moment de l'expédition, je n'assure plus les colis car je ne suis jamais remboursé en cas de perte, donc c'est à vos risques et périls, 8- Les expéditions se font toujours et uniquement par voie postale avec suivi 9- je ne passerai plus à perdre mon temps des heures durant par mail pour expliquer les choses alors que TOUT se trouve sur ce forum 10- Ne venez me contactez que lorsque vous êtes décidé sur le montage qui vous intéresse 11- il y a beaucoup de gens qui désirent des montages clés en main, je veux bien y consacrer du temps, mais pas toutes mes journées, j'ai également une vie. Donc si t'es pressé, ne vient pas chez moi 12- Les gens qui me disent oui j'ai besoin de cela avant le ..car je lance une cession.... JE M'EN TAPE, c'est à vous de planifier. 13- Personne, je dis bien personne n'a été roulé par moi, j'ai toujours fait face à mes obligations, donc pas la peine de venir me faire chier. vous avez commandé, vous avez payé, vous recevrez. Désolé pour le ton, mais il reflète mon ras le bol. ++ GEN
  43. 1 point
    Salut, description chez nos amis pevgrow, pour info la plante est bien une féminisée et non une auto. Vu le rendement indiqué pour le temps de floraison je ne sais pas si ça vaut le coup ? ? ++
  44. 1 point
    Plop ! Breaking News !!! Une vidéo rare montrant @croquemou réalisant la modération en section Diag’. Des images terrible qui mettent à jour les terribles souffrances psychologiques de la modération sur les forums communautaires ? A+ !
  45. 1 point
    Bonjour Alors ca ne vient pas du site, mais j'ai recu ca sur FB. C'est assez courant mais bien marrant... Il est mal barrée le futur caïd..
  46. 1 point
    Yop Promis rien à voir je suis pas responsable! Bien que j'avais fais il y a quelques temps un jdc poisson d'avril avec culture sous tv Led (derrick en cro et feux de l'amour en flo) je jure que je n'ai rien à voir là dedans!! Là on est sur le de la torture végétale..... Ps: Techniquement l'urine peut etre utilisé pour un apport d'azote. Mais pas tels quels.
  47. 1 point
    Plops !! On est pas loin du HS, mais bon faut dire que les pros aussi nous réservent de belles bêtises, vla une tite sélection de fail de communication que j'ai croisé ici et là . _" les nana sexy c'est vendeur " _ " okey ! " c'est quoi là , le projet ? bronzage d'aisselles sous LEDs ? Les marchants qui sont des bons commerçants savent toujours te proposer de bons articles , tu cherches une presse à pollen ? peut être qu'une serre te sera utile. Le marchant qui prend soins de ses clients, et qui est aussi un fan de Claude François. Le marchant qui veut pas avoir d’emmerdes Et pour finir cet objet fantastique, si tu l’égares, on pourra te retrouver pour te le rendre En vrai, plus je le vois et plus je me dis que c'est une belle idée cadeau :D à plooch !!
  48. 1 point
    Bonjour, petite mise à jour des photos, c'était vraiment pas beau tout ce jaune. Bienvenu à vous : Braguette Crapston, Chauvelu, Raphiki, Tipikao, Sensky, Maxou et Powerbull. Merci du passage. Posez vous ou y'a de la place. Je balance un bidon de 10L tous les soirs en rentrant du taff, ça me prend 2 minutes. Avec mes 90L j'ai un peu de marge quand même. Non les box sont pas comme ça d'origine, c'est moi qui qui l'ai installée. Je fixe mon tuyau Blumat dessus. Regarde les nouvelles photos on y voit plus clair. Par "Grow-Room" j'entends la pièce dans laquelle j'ai mes box. J'ai 2 box FLO. Une allumée de 8:00-20:00 et l'autre de 20:00-8:00. Donc au lieu de grillé de l’électricité avec un chauffage, mes lampes produisent de la weed, et au passage font office de chauffage 24/24. Prix nobel je sais je sais, je vais déposer le brevet. A plouche. Lew
  49. 1 point
    Bonjour , Salut , Plop ... C'est tellement bon que qd tu repasses 3 mois plus tard tu retapes des barres sur les memes trucs. Sérieux celui qui suit je m'en remet tjs pas )) meme la réponse est top ! je me demande si c'est pas une perte de temps d'attendre sachant qu'il n'y a plus de feuilles dessus PTDR xDDD Au revoir , Bye , A+! ...
  50. 1 point
    yop pffffiuuut au revoir la poussiere qui s'accumule ! je repasse ici avec une petite fiche du strainguide que j'ai crée hier , traduite depuis celle du breeder c'est surtout ce passage à l'image "frappante" qui m'a interpelé au moment de le traduire ce qui se traduit grosso modo par ceci (en termes assez chaste ^^) .... bref le commercial a du reflechir biiiiiieeeeeennnnnnn longtemps pour donner une description AMHA a+