Heka

CannaWeedeur Confirmé
  • Content Count

    3336
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    7

Posts posted by Heka

  1. plop!

     

    ben l'humain n'a rien de rationnelle, et la plupart (pour ne pas dire tous) de ses actes sont dicté par ces instincts animal et non sont raisonnement intellectuel (marketeux, politiques , lobbyiste et religieux exploite ça très très bien)

     

    Citation

    Y'a t'il une étude sur le sujet ?

    oui plein, ce qu'ils appellent les "biais cognitif "

     

    le symbolisme par exemple, peut par certains aspects s'apparenter a une forme de "vulgarisation/simplification" de concepts complexe (forme très utilise par les anciens Égyptien par exemple)

     

    note que t'on propos ici même relève bien de cette nature, seul les référence ont changer, tu t’accroche a la science comme d'autre s'accroche a Dieu aux esprits a que sais je ...

    tu fais dans l'idéologie ici pas dans la réflexion intellectuel ...

    la "vérité" n'est jamais qu'un concept ...

     

    bonne nuit

    @+

     

     

    • Like 3
  2. plop!

     

    j'y vais de mon point de vu sur ce calendrier lunaire :-P

    je le vois comme un simple "planning", relativement cohérent et fonctionnelle quoi qu'on en pense (perso je ne vois pas trop ce qu'il y a a croire ou a prouver ...)

    la lune a constituer pendant très longtemps pour nos anciens le reperd temporelle le plus tangible a leurs disposition,

    qu'ils ait logiquement établie la planification de leur actions sur ce point de reperd a du sens.

    l'imagerie populaire aura avec le temps habiller ce "planning" d'un tas choses plus ou moins rationnelle,

    qui peuvent pour certaines d'entre elles trouver une justification dans la simple nécessité de transmettre, dans une culture orale par exemple.(l'usage d'une symbolique notamment)

    bref je le vois pour ce qu'il est, croyances, superstition peu importe, mais j’admets volontiers l'idée que la psychologie du jardinier fait peut être également partie de l'équation ...

     

    bonne culture a tous avec ou sans la lune 🙃

    @+

     

    • Like 4
    • Thanks 1
  3. yop!

     

    Il y a 2 heures, karmik a dit:

    plop,

     

    pour un light mix tu peux aussi taper dans du terreau "semis et bouturage" de jardin de bricolage ou jardinerie, c'est 99% la même chose qu'un light mix

     

    ++

    perso je ne trouve pas ça vraiment comparable, techniquement ça ne propose pas la même structure (un complexe air/eau très différent et inadapté, enfin pour ceux que je connais, qui propose une rétention d'eau bien trop importante ...)

    si tu connais un bon produit site nous la marque, parce que ceux de jardinerie que j'ai eu l’occasion de tester était d'une qualité très médiocre globalement, j'ai abandonner ça même pour mes semis potagère ...

    en jardinerie certains terreau de marque propose une qualité a peu près honorable, mais ils posent "toujours" le problème du pré engraissage (souvent plus proche d'un allmix que d'un light)

    engraissage a mise a dispos plus ou moins lente qui n'est pas facile a gérer avec nos plantes a développement rapide ...

    (je dit ça pour les jardinerie près de chez moi, peut être avez vous accès a des boutiques mieux achalandé, ici c'est plutôt la misère faut dire ...)

     

    par contre, si vous avez un pépiniériste pas loin de chez vous, il vous fournira sans doute un produit de bonne qualité (bien mieux qu'en jardinerie, comparable a ceux du gs) mais il sera sans doute plus riche qu'un light mix malgré tout (le mien me propose un truc d'une production locale, engraisser au fumier de cheval, ça me va puisque je l'utilise qu'a petit pourcentage dans mes mix, sinon je sème maintenant direct dans un lombricompost, ce que j'ai trouver de mieux pour le moment pour semer ... )

    tient, je n'ai jamais penser a lui demander un terreau a semi, peut être que lui a un truc intéressant a proposé, a voir donc ...

     

    bon grow a tous

    @+

    • Like 3
  4.  bonjour !

     

    je ne vais pas te donner de conseil sur une culture en pure coco, je ne connais pas.

     

    par contre le raisonnement suivant me chiffonne, et me semble très incomplet ...

     

    Citation

    Donc 1 litre coco = 3 litres terre environ.
    Donc dans mon run 2  j’étais partie sur 5x11 litres coco = 5 x 33 litres terre soit 165 litres terre au total (dans 120/120)..

     

    la culture en pure coco s'apparente a un mode de culture hydro, et "1 litre coco = 3 litres terre " n'est vrai que en mode hydro, c'est dire avec arrosage quotidien voir multi quotidien.

    je pense que ce mode de culture appelle l'arrosage automatique pour avoir un réel intérêt, c'est de l'hydro quoi... (une vraie galère en manuelle, et c'est beaucoup moins efficace)

    d'autre part en terre des pots de 30L ou 24L  en in, son parfaitement inutile (du gâchis de ressource...) a moins de faire une cro de 4 mois, pour sortir un big monstroplante pour remplir ta 120*120 a lui seul ...

     

    j'ai le sentiment que que ta problématique aspire davantage a une culture en terre plutôt qu'en pure coco ...

     

    edite: un autre point a médité,

    a l'origine les techniques de culture en mode horizontale ont été développer pour répondre au manque d’efficacité de nos éclairage essentiellement.

    les temps change et tu dispose de gros matos, tu peux envisager également d'exploité d'avantage l'axe verticale par exemple.

     

    bonne échauffage de neurone

    @+

    • Like 2
  5. yo!

     

    ok, hélas le dimmer que tu nous montre n'est pas compatible avec ce projecteur.

    il te faut un gradateur compatible avec les lampes Halogène ou incandescentes par exemple (un truc de base a l'ancienne quoi, cela peut être un qui se commande avec le pied pour les lampadaires de salon par exemple)

     

    @+

     

     

     

     

  6. plop!

     

    Citation

    As tu déjà testé du 3000k sur des plants en végétation ?

    oui je le fais ici sur le canna sans souci particulier ....


    cet appareille est un générateur 0/10v.

     

    pas mieux que l'ami bonzionay, nous avons vraiment besoin de connaitre ton projecteur pour te répondre.

    si tu peux nous donner la référence précise du produit ou un lien vers vers ce modèle.

    faute de quoi nous ne pourrons pas t'aider. (j'ai envie de te dire que cette appareil n'est probablement pas adapté a ton besoin, mais sans connaitre le produit cela reste une supposition)

     

    @+

  7. plop!

     

    une analyse pertinente de Maitre Yannos.

    quand on vois les résultats qu'il obtenais a cette époque (sous des leds d'un autre temps que l'on qualifierait aisément de "pourri" aujourd’hui)

    cela nous dit clairement que l'efficience de notre lumière, ne remplace en aucun cas nos compétences de grower ...

    et nous donne également matière a médité sur la course a l'armement a la quel on peu assisté aujourd'hui .

     

    bon grow a tous

    @+

    • Like 3
  8. bonjour!

     

    alors oui les besoins des plantules sont tout petit, pour éclairer 5 godet effectivement pas besoin des 100w.

    c'est quoi ton cob ? peut être as tu la possibilité de le dimmé ... (peut être que son driver sait faire ça)

     

    pour la germination je te conseil un blanc froid genre 5000K , une trentaine de watts me semble largement suffisant,

    pas la peine de te ruiner, un produit "domestique" fera la farce sans problème.

     

    ici moi qui suis joueur dans mes expérimentations pour 4 godets j'ai réussi a descendre a 10w (j'ai même tenter 5w, mais la clairement ça ne le fait pas) mais attention 5 godets ça change la donne l'air de rien.

     

    @+

    • Like 1
    • Thanks 1
  9. bonjour!

     

    harf .... les champignons sont des ennemis solide et redoutable hélas.

    perso je ne connais que des "préventif" applicable par voie racinaire, se sont pour la plupart des complexes nutritif qui vont aider la plante a développer ses défenses naturel et patacoufin, dont l’efficacité reste relative donc ...

    en curatif, je ne connais que des produits qui agissent par contacte (en foliaire) dont le principe actif le plus souvent, consiste a crée un environnement hostile aux champignons (sans réellement s'attaquer a celui ci directement)

     

    quoiqu'il en soit débarrasse toi au plus vite des parties toucher (elles sont perdu de toute façons) et courage a toi

     

    @+

     

    • Like 1
  10. plop!

     

    l'effet mis en évidence par monsieur Emerson par exemple, n'existe tout simplement pas dans nos box.

    cette effet est observable en laboratoire uniquement en absence de lumière bleu ...

    par principe, méfier vous des concepts (souvent obsolète) établie par l'approche mono chromatique (voir in-vitro),

    ils sont souvent totalement hors sujet pour nous autres .

     

    edite:

    l'expèrience de monsieur Emerson est importante parce qu'elle a mis en évidence l’interaction des longueurs d'onde, mais elle ne nous concerne pas directement ...

     

    bon grow a tous

    @+

     

     

    • Thanks 2
  11. yo !

     

    Citation

    je vois tellement de panneau avec des ajout de 390-400/660/730nm que je pensais que mon spectre qui est relativement simple était un peu dépassé

    les chinoiserie low cost d'amazone en sont gaver depuis toujours, cela fait donc longtemps que l'on sait que cela ne sers a rien ... :siff:

     

    faut comprendre que les longueur d'ondes sont toute en interaction les une avec les autres, ce qui peux avoir de l’intérêt, c'est l'équilibre dans le quel elles se trouvent .

    (c'est en autre la dessus que bosse les sachant), mais de l’intérêt de tel ou tel couleur en soit n'a pas de sens, et tu as des millions de possibilités pour réglé cette équilibre.

    en trouvez un qui soit réellement "profitable" a tes plantes (encore faut il définir quel est l'aspect des choses que tu vas considérer comme "profitable") relève sans doute de la chance. (quoique, il y a bien des gens qui gagne au loto ...) et puis si tu n'as pas de chance tu peux aussi tomber sur quelque chose de contreproductif ...

     

    perso, je pense que le grower lambda dispose d'un champ d'optimisation plus important en travaillant sur les autres aspects (paramètre) de son grow que sur le contenu spectral de sa lumière ...

     

    @+

    • Thanks 1
  12. yop!

     

    @Selrac

    Citation

    (par contre materiaux inerte oui et non, avec un sol vivant les micro-organismes (et le temps aussi) vont s'attaquer a ces mineraux "inerte" et en extraitre les oligo-elements, silice principalement, sur le long terme evidemment !)

    il est vrai que j'ignore quel sont les projets de notre ami en terme de méthode de culture, et mon propos est orienté "run cour" en in essentiellement (bref un mix pour une culture classique en in)

    dans ces conditions le facteur temps est décisif, et rend nombre de principes organique d'un intérêt très limité voir hors sujet tout cour ...

    ce mode de culture ne respect pas le temps du cycle organique (qui est incompressible) c'est quelque chose dont on doit tenir compte .

     

    la perlite par exemple sur le long terme est une catastrophe pour le sol, en plus de ne servir rapidement a rien parce qu'elle remonte en surface, elle se dégrade et fini en une fine poudre qui vient colmaté les espaces disponible a l'air par exemple ... (elle fini a terme par te bousiller ton complexe air/eau)

    c'est également une matière expansé (dont la production n'est pas neutre sur le plan environnemental) avec une masse volumique si faible que les éventuels apport minéraux si trouve en quantité négligeable, de plus elle peu contenir moult saloperie ... (selon son origine et procès de production)

     

    bref, je vois ces matériaux plus intéressant pour cultivé en mode hydro qu'en organique (en terre ils servent surtout a sauver un substrat inapte qu'autre chose ...)

     

    @+

     

     

     

    • Like 2
  13. plop!

     

    Citation

    on peut quand meme s'appuyer sur cette base

    oui je pense, la plante doit être en capacité de constituer cette réserve.

    ce qui ne veux pas dire qu'il faut pour autant sur azoté la plante pendant sa cro,

    d'expérience au potager, les plantes trop richement azoté pendant leurs croissance deviennent les cibles privilégier des ravageurs et maladie  ...

     

    @+

    • Thanks 1
  14. yop!

     

     

    Citation

    peut-on etre enbeté par l'azote dans le sol au niveau de la plante apres le stretch  ?

    clairement oui, arriver en flo l’excès d'azote est antagoniste avec l’absorption des autres éléments notamment le potassium ...

    faut comprendre que la chimie du sol dans le cycle organique évolue naturellement avec le temps, en "in" on va singer ce phénomène en limitant les apport d'azote poste stretch.

    limité ne veux pas dire supprimer, en organique l'azote reste utile a la vie du sol, notamment c'est elle qui nourri les micro organismes qui rendent phosphore et potassium assimilable a la plante. (la plante dans une moindre mesure continue aussi a en absorbé un peu parce que, pas de production de masse végétale sans azote)

    comme dans tout, nous somme a la recherche du bon équilibre au bon moment ...

     

    @+

    • Thanks 1
  15. yop

     

    ben perlite et vermiculite sont des matériaux dit inerte, qui en dehors de leurs action mécanique ne joue aucun rôle dans la fertilité du substrat (en dehors de leurs fonction de drainage, ils occupent un volume dans le substrat qui est perdu pour les échanges et la vie qui si déroule ...)

    le coco est un substrat dit neutre qui peu fixer a sa surface les éléments nutritif et participé a la CEC (capacité d'échange cationique) de ton substrat. (bref il occupe un volume qui reste actif dans les échanges et la vie du sol)

     

    Citation

    il n'y aurras t il une accumulation d azote nefaste dans mon substrat

    je ne sais pas répondre a cette question, mais je crois qu'il faut la considérer comme n'importe quel autre forme d'azote (organique ou pas tu n'est pas a l’abri d'un excès)

     

    @+

    • Like 1
    • Thanks 1
  16. plop

     

    Citation

    . ça doit piquer 🤮..non!?

    non pas du tout, ça marche nickel, sans la moindre odeur et c'est probablement bien plus sain et propre que n'importe quel produit commercial (sauf si tu est sous traitement médicamenteux)

    c'est bien en apport, mais il est préférable d'avoir déjà une source d'azote de base sous un autre forme que celle ci (normalement tu l'as déjà dans le composte ...)

     

     

    Citation

    Bon le pipi ou la mélasse

    ben rien a voir surtout cela ne représente pas le même type d'apport (l'un est un forme d'azote l'autre est blinder de potassium ...)

     

    @+

    • Thanks 1
  17. yo unautremonde !

     

    perso j'adhère a cette approche.

    mais il est difficile de te donner conseil, tant on ne connais pas les qualités intrinsèque de ta terre ni de ton composte.

     

    Citation

    ma crainte et surtout sur le substrat y aurras t il assez de vermiculite/perlite pour eviter le tassage du sable (j'arrose doucement au vapo)

    vermiculite/perlite, perso je ne suis pas fan du tout ... ( j'y préfère de loin l'usage de la coco par exemple pour faire ce job)

    je pense qu'en premier lieux il te faut évalué la capacité de drainage/rétention d'eau de ton substrat, parce que c'est ça qui devrait t'indiquer si tu dois améliorer et dans quel proportion le drainage et l'aération du substrat ... (bref ces qualités "mécanique" )

     

    pour les engrais pareil, selon la qualité de ta terre et compost, tu n'en auras peut être même pas besoin (mais ça, c'est l'usage qui te le dira, perso je les réserverais dans un premier temps a d’éventuels apports si le besoin se fait sentir ...)

     

    mais bon c'est un cheminement, il te fraudas sans doute plusieurs run pour trouver les bon réglages

     

    bon grow a toi

    @

    • Thanks 2
  18. yo Green !

     

    Citation

    D'après vous il aurait un réel changement bénéfique?

    de mon point de vu personnel (qui vaux ce qu'il vaux, hein ... )

    ça ne sers pas a grand chose, en dehors de la puissance additionnel que cela représente.

    le rouge va aider a produire des buds un peu moins dense (ce qui les rend peut être, un peu moins sensible aux attaques fongique, le seul vrai intérêt que j'y vois ...)

    ne dépasse pas les 5% de la puissance total mis en jeu dans tous les cas ... (au mieux, quand tu regarde la distribution spectral globale, la crête des rouges ne devrais pas dépasser celle des bleus ...)

     

    Citation

    un booster UVA

    booster de tiroirs caisse assurément, pour le reste, heu ....

     

    sinon, "renforcer" un zeus me laisse dubitatif, c'est quoi ton souci ? il est trop petit pour ta surface ? ou tu cherche a traité un nouvelle espace ?

    quoiqu'il en soit il contient déjà du rouge, n'en ajoute pas sur sa zone de travaille.

    si il s'agit d'agrandir la surface a éclairer en complément du zeux je te conseillerais plutôt de trouver un format de pcb ou les puces led sont regrouper en cluster aussi serrer que sur le zeus (histoire de rester dans un facteur géométrique aussi proche que possible)

     

     

    @+

     

     

     

    • Thanks 2
  19. plop!

     

    Citation

    mesure cree pour la perception de nos chere yeux ca marche quand même ?

    bien sur ! tout le monde c'est contenter de ça pendant très longtemps ....

    comme tu le dis, il s'agit d'une échelle (lumen/candela/lux) dont la pondération est physiologique (la perception de notre œil).

    évidement cela ne concerne pas directement nos plantes, qui elles n'ont que faire de la sensibilité de notre œil...

    cet échelle n'est pas directement représentative du rayonnement énergétique émis par la source (mesurable en Watt radian) pas plus que du rayonnement sensé être profitable aux plantes exprimer en ppf/ppfd.

     

    toute fois l’échelle lumen/candela/lux garde un certain intérêt, dans le sens ou cette échelle est officiel et normé au tableau SI des unités international (ce qui n'est pas le cas du PAR ni de sa pondération ppf en l’occurrence ) 

    donc le LUX représente quelque chose de concret et très précis en soit, le "problème" avec cette unité brut, c'est qu'elle représente une information incomplète (et pas forcement représentative de la quantité d'énergie contenue dans le flux)

    a partir de la , il faut comprendre que les lumen/lux n'ont pas la même valeur en ppf/ppfd selon la nature du spectre mesurer, le lux d'une hps na pas la même valeur que le lux d'une cmh ou celui du soleil ou encore celui des leds (avec toute les variantes possible) ext ...

    (c'est pour cela que c'est un information que nous ne pouvons pas nous échanger si on utilise pas le même matos)

     

    par contre, comme il s'agit d'une unité normé il est donc possible de la convertir en ce que l'on veux (mWradian ou ppfd ou ...)

    a partir du moment ou l'on dispose du complément d'information (c'est a dire l’équilibre chromatique précis du spectre mesurer)

    nous avons donc besoin d'un taux de conversion pour interprété des lux en ppfd ou des lumen en ppf.

    cela est possible parce lux et ppfd sont des échelles qui représente le même aspect du rapport géométrique, ces deux échelles évolue dans l'espace avec strictement les mêmes proportions.

    si vous disposer du taux de conversion précis lux/ppfd de votre source lumineuse, votre luxmètre vous donne une lecture toute aussi précise et fiable que celle d'un par-mètre ...

    pour obtenir ce taux précis vous devez rechercher une lecture en sphère ou au spectromètre (probablement disponible sur le net pour les leds ou le matos le plus courant)

    par exemple,  ici une lecture en sphère d'un cob Cree cxb3590  , cette info et un luxmètre vous dispense totalement de l'usage d'un par-mètre  (qui ne vous donnera rien de plus pour lire un de ces cob ...)

     

    comprenez également que les gadget sur smartphone ne sont que de pauvre luxmètre (a la précision douteuse ..) qui applique un taux de conversion arbitraire (c'est a dire préétablie sur des spectres qui ne sont pas nécessairement représentatif de votre source lumineuse ....)

     

    ceci étant dit, que l'ont mesure en lux, en ppfd ou en petit pois carottes ce n'est pas très important,

    l'intérêt de ces mesures, c'est les points de repère qu'elles nous fournissent et non les valeurs qui sont lu en soit ...

     

    bon grow a tous

    @+

     

     

    • Like 2
    • Thanks 2
  20. bonsoir tous

     

    pour ma part  je suis un procrastinateur de nature, la beuh est plutôt un stimulant boosteur d'activité pour moi ...

    (clair que je ne m'en colle pas un pour rester scotché dans un canapé)

    quoiqu'elle n'est pas compatible avec nombre de mes activités qu'elles soit professionnelle ou ludique.

    ce qui explique ma consommation très intermittente, qui passe d'une conso excessive a l'abtinence total ...

     

     

    je ne vois pas comment faire autre chose que du stéréotype stérile, en tentant de définir l'influence de la beuh sur les gens.

    cette influence (pas toujours positive loin de la) et sans doute aussi diverse qu'il y a de consommateurs.

     

    @+

     

     

     

    • Like 1
  21. bonsoir!

     

    Citation

    Du coup les driver que tu recommande sont des drivers de type "meanwell", que tu branche entre la prise et le projo ?

    alors oui et non, ton projecteur Osram dispose déjà de son driver (puisqu'il s'alimente en 220-240V AC)

    si tu lis quelque part dans sa description qu'il est dimmable, c'est que celui ci appartient a la deuxième catégorie cité plus haut.

    tu peux donc le dimmé simplement avec un gradateur de puissance domestique ...

     

    les drivers de type "meanwell" sont des blocs d'alimentation qui servent d'interface entre le 220/240V AC et les puces led directement.

    qui elles (les puces led) fonctionnent en courant continue, mais avec certaines particularité spécifique aux leds (les puces led exige un principe d'alimentation électrique très particulier)

     

    sinon en dehors de mes semis potagère je n'ai pas d'expériences sur d'autres espèces que le canna, il m'est difficile de te donner des conseilles pertinent sur la façon d'aborder les choses dans ce cas ...

     

    les leds sont au bas mots deux fois plus efficientes sur le plan énergétique que les tubes fluoresçant,

    pour te donné une idée sur la conduite a tenir sur la puissance a mettre en jeu .

    par contre, les plantes risque de ne pas réagir de la même façon de ce a quoi tu est habituer ...

     

    @+

     

     

  22. yop!

     

     

    Citation

    Les UV ainsi que le rouge lointain doivent être rajouter dans la prise en compte du PAR car ils participent à la photosynthèse.

    ce qui ne veux pas dire pour autant qu'il convient nécessairement d'en faire briller sur nos plantes ...

    n’oublions pas que le monsieur porte plusieurs casquettes, et que ses propos n'ont pas nécessairement la même connotation lorsqu’il parle pour Apogee ou comme universitaire ou encore de ces travaux pour la nasa, ext ... (j’aime beaucoup le militant écolo aussi)

     

    ce qui met également en évidence le flou artistique qui règne autour de la définition même du PAR et de la pondération de son "ppf" notamment (c'est la fête du sting pour le moment ...) selon le modèle de par-mètre que tu utilise tu n’obtiendra pas les même données (ils ne lisent pas forcement tous les même choses ni les pondère nécessairement de la même façon ...)

    perso je préférerais qu'on parle en mW radian plutôt qu'en ppf, ce n'est pas idéal non plus, mais cela aurais le mérite de la clarté et de la précision de l'information ... (l'idéal pour le moment, c'est une lecture au spectromètre, le seul truc qui te donne une information précise sur le quantitatif ainsi que sa distribution spectral deux aspect qui me paraisse indissociable)

     

     

    sinon n’oublions pas que l'extracteur est notre pourvoyeur de co2 le plus évident ... (et je remarque que les pro ou les vieux briscard du grow qui nous sorte des trucs impressionnant, travail pour la plupart avec des gros extracteur de la mort ...)

    @+

     

     

    • Like 4
  23. plop!

     

    ce qui est clair, c'est que les choses de la lumière ne sont pas transposable et le volume dans le quel tu travail est déterminent.

    il ne se passera jamais les même choses dans une petite box que dans une grande sale de culture ...

     

    @+

    • Like 1
  24. yo

     

    @SweetDreamsXAE5

     

    Citation

    Je suis pas certain d'avoir très bien compris ton point de vue sur la distribution lumineuse alors je te colle deux images voir si je suis sur la bonne piste ?

    non pas vraiment, je ne parle ni de variation dans le temps ni du contenue spectral en soit (ici je fais toute mes expérimentation avec le même cob et même driver a même puissance)

    le graph représente des rapports de distribution primaire du flux sous différentes optiques ... ici nous abordons l'aspect purement géométrique qui en soit est déjà naturellement impactant sur le quantitatif globale distribuer sur la plante (capacité de pénétration ext ...) ce que je veux dire ici par exemple c'est que posé x intensité lumineuse sur une canopée a trente cm de distance est radicalement différent que de posé ce même x intensité lumineuse depuis 1m de distance la plante ne reçois pas du tout la même quantité de lumière globalement (son volume total n'est pas baigner dans la même quantité de lumière ...)

    mais ceci n'est pas mon propos non plus. (mais on peu comprendre l'impacte que cela peu avoir sur le DLI par exemple)

     

    par contre oui, je pense que l'influence d'une lumière diffuse est sans doute lier ou fait partie des phénomène que je remarque ici (ou je parle bien de la "forme" de diffusion de la lumière) , et je te remercie pour ton lien que je vais aller gratter plus sérieusement, heureux que je suis de constaté que mes observations semble concordé avec ces études.

    c'est rigolo mon prochain run est prévu sous lumière diffuse latéral justement, comme quoi ...

     

    ici je parle de la "qualité" intrinsèque du flux en soit (indépendamment de sa distribution géométrique ou de son contenue chomatique ou même quantitatif)

    la lentille de Fresnel fonctionne par "convergence vectoriel" (ne me demande pas d'expliquer ce principe je ne parviens pas a m'en faire une véritable représentation mental ...)

    c'est cette lentille qui a permis de déterminer le caractère ondulatoire de la lumière (en démontant la théorie de Newton a cette époque)

    moi en tant qu'éclairagiste j’affirme que le flux lumineux peu avoir des qualités et comportements différents,  indépendamment de la géométrie ou de l'intensité ou du contenue chromatique, j'exploite ça tout les jours dans mon job ... (visuellement il y a déjà pas mal de choses a constater sur la nature d'un flux)

     

    alors avec la Fresnel on exploite essentiellement son point chaud ( le reste du flux est distribuer d'une façon quasiment isométrique, d’où l'importante perte de flux)

    elle propose une lumière flou (ou diffuse en quelque sorte) et perçu comme "douce" par opposition a une lumière "dur" proposé par une source nu ou derrière une lentille "plan convexe" ou un réflecteur par exemple. ceux ci propose une lumière dite "directionnelle" ou les photons de lumière voyage en "ligne droite" et propose visuellement des ombres porté parfaitement net, alors que la Fresnel propose des photons qui voyage en "zigzag" et propose une ombre porté au contour flou (voir pas d'ombre du tout si l'objet est situer avant le plan focale de la lentille, on constate simplement une baisse de l'intensité globale du flux dans ce cas. et impossible non plus de jouer au ombres chinoise avec ces lentilles par exemple)

    j'ignore si il s'agit d'une réalité "quantique" mais c'est une façon visuellement simple de décrire ce phénomène.

    (c'est le genre de lentille qu'on exploite souvent en prise de vus, elles permettent défacer les rides du visage des gens en éclairant le fond de celle ci, en gros avec un Fresnel je t'enlève dix ans a ton apparence, avec un plan convexe je t'en ajoute dix ...)

     

    pour finir concrètement sur mes observation dans ma box, avec la Fresnel je sature ma plante avec 9000lux alors qu'elle tige gentiment sous les 9000lux du réflecteur utiliser dans les conditions le plus similaire possible (distance/intensité), voila ce qui me laisse très perplexe sur la notion même de quantitatif ...

     

    @FranckyVincent

    (et étonnamment  pas meilleur qu'une HPS au niveau du spectre!). ce qui ne m’étonne pas du Dr Bruce Bugbee, que j'ai a plusieurs reprise entendu affirmer que le contenus spectral était quelque chose de très secondaire globalement. et puis les grosse lampes a décharge ont toujours des arguments géométrique face aux leds  (sous serre la lumière électrique n'est que du complément énergétique les plante bénéficie toujours de la lumière du jour également)

    puis cela souligne sans doute l'incompétence total des gens qui vendent du soit disant matériel horticole question intégration lumineuse ...

     

    oops désoler pour cette indigeste paver :blush:

     

    @+

     

    • Like 5
  25. yop !

     

    Citation

    Est ce que d'après toi ce sont tes autres paramètres qui sont limitant?

    oui sans doute, en tout cas pour la suite du grow et des "limites" quantitative que je rencontre .

    je soupçonne mon extracteur un poil sous dimensionné pour mon espace et puissance mis en jeu, mais également mon soil mix fait sans trop me prendre la tête

    voir hygro que je ne gère pas non plus ... (bref je ne grow pas en mode "optimisé", mes paramètres de grow sont loin d'être au top dans tout les cas)

     

    mais pour le début de cro et ces 190µmol/m²/s je pense que cela est lier aux proportion géométrique que je teste (ma source ce trouve a plus d'un mètre a ce moment) mais surtout a la nature de la lumière (distribuer en mode vectorisé grasse a une lentille de Fresnel), mes différentes expériences me montre clairement que cette lumière est plus impactante pour le végétal qu'une lumière directionnelle (je l'explique pour le moment par la capacité de cette lumière a s'introduire mieux dans les interstices de la surface végétale en couvrant donc plus de surface globalement, je soupçonne également les multiples angles d'incidence proposé par cette lumière de s'introduire plus efficacement dans le végétale (dans la structure même de la feuille)

     

    pour moi ce phénomène reste neutre sur le plan énergétique (ces lentilles me coute de la lumière ce n'est pas gratuit au final), mais je constate ici que l'aspect optique a une influence indéniable sur le végétale, et que cette aspect des choses, n'a a ma connaissance été étudier par personne ...(enfin je n'ai jamais rien trouver autour de ces questions) pour le moment il me semble, que biologistes et agronomes néglige totalement cette aspect des choses...

     

    @+

    • Thanks 2