ivrognestein

[Résolu]Suspicion Oidium -> [botrytis blanc]

Variété(s): Black DOG/Currylato
Age de la plante: Flo+60
Date d'apparition du problème: Milieu de Flo
Partie(s) atteinte(s): Vieilles feuilles du bas
Évolution du problème et de la plante: D'abord une petite tête du bas puis contamination d'autres buds
Dimension de l'espace: 90x90x180
Type d'espace de culture: En Box
Type de lampe: Mh / Hps
Puissance en Watt: 400
Cycle lumineux: 12/12
Distance entre lampe et plante (en cm): 40cm
Cooltube: Non
Température: 23/24 max 17 min
Hygrométrie: 40% a peu prés
Type d'extraction utilisée: Type ovni (Rvk etc) / Torin
Puissance de l'extraction: 400
Cycle d'extraction: h24
Brassage utilisé: ventilateur
Cycle de brassage: h24
Votre type de terreau: cellmax solmix
Taille des pots en litres: 3
Engrais ou additifs: gamme plagron(Grow/Bloom/GS)
Dosage des engrais et additifs: début à 0,5 pour monter jusqu'à 2/3ml
Fréquence d'arrosage avec engrais: Une fois sur deux
Fréquence d'arrosage: 4/5 jours
Quantité approximative par arrosage pour une plante: 3L

Recommended Posts

ivrognestein

Bien l'bonjour j'ouvre un diag car je ne suis pas sûr de moi la-dessus.
 

Je pense à une attaque d'oidium mais n'ayant jamais été confronté à cela j'ai le doute.

Tout d'abord un petit Bud du bas de la plante a commencé à devenir bien blanche ( à ce moment j'me suis dit comme un gogo "chouette sa trichomise à mort " xDDD). 
Je n'ai rien remarqué d'autres a part en fin de Flo où d'autres Bud semblaient touchés. 

Je vous mets quelques photos
 

IMG_4626.JPG

IMG_4635.JPG

 

Là où j'ai un doute c'est qu'il n'y a eu aucun signes d'apparition d'oidium. Aucunes feuilles n'a été touchées, pas de dépôt blancs par ci par là comme j'ai lu sur les guides. Par contre j'ai eu des nuits a 16/17°, pensez vous que cela puisse laisser l'odium s'installer ? 

S20191130_005.jpg

Là une petite macro (pas très net désolé) où l'on voit bien qu'il a une saloperie sur le bud.

Je suis dans le doute :) merci pour votre aide. Si vous voulez d'autres photos n'hésitez pas à le faire savoir.

Ivro :respect:

Share this post


Link to post
Share on other sites
mouly974

Yo,

 

d'autres photos stp là on voit rien dessus….

 

++

Share this post


Link to post
Share on other sites
Basty

Salut. Je rejoins mouly on voit pas grand grand-chose. 

À savoir que si c est réellement de l oïdium tu devrais en avoir sur les feuilles. 

À plus 

Share this post


Link to post
Share on other sites
ivrognestein

B'jour,

D'abord merci de vos réponses ^^

Beh oui j'ai rien du tout sur les feuilles c'est pour ça que j'me pose la question ^^


Bon j'ai essayé de faire mieux et j'ai prit une photo d'un bud intact pour faire la différence.

Sur les 2 premières on voit cette couche blanche qui peut faire penser à des tritri mais au microscope je vois bien qu'il y a autre chose. 
La troisième, un bud normale. 

Je vous met d'autres photo au microscope j'ai essayé de pas avoir la tremblote ^^, 
Sur la première on voit sur la gauche, sa forme comme un amas tout blanc qui bouffe les tritris. 
L'autre j'ai un peu plus zoomé.

 

Pour finir le plant en entier pour que vous voyez l'aspect général. 

Merci :)



Ivro :respect:

 

 

IMG_4649.JPG

IMG_4654.JPG

IMG_4657.JPG

S20191205_002.jpg

S20191205_005.jpg

IMG_4614.JPG

Edited by ivrognestein

Share this post


Link to post
Share on other sites
Baron Vert

Salut,

 

de ce que je vois, ça ressemble bien à une moisissure, j'ai eu ce genre d'incident sur mes dernières cultures.

Après, si j'en crois le wiki, il s'agit de pourriture grise (Botrytis cinerea), regarde là :

https://wiki.cannaweed.com/index.php?title=Pourriture_grise_(Botrytis_cinerea)

 

Pour moi, il faut couper toutes les parties atteintes.

 

Attends quand même confirmation de gens plus calés que moi pour les diagnostiques, je ne suis pas sûr à 100%.

 

Bon courage pour ta culture,

++

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Etranje

Salut,

 

C'est bien le botrytis, maladie de fin de flo pas l'oidium.

 

a+

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Polkamoi

Salut,

 

À titre personnel, j'émets quelques doutes quant à l'identification du botrytis. 

Ou alors c'est un botrytis albinos ? ;)

 

Ça ressemble pas à de l'odium non plus.

 

Mais malheureusement, ça a néanmoins toutes les ressemblances avec du mycélium, ce qui équivaut à la présence d'une maladie cryptogamique.

 

Pour moi, le plant est touché dans sa totalité et si cela s'avérait exact, ça signifierait la destruction de l'ensemble de la plante.

 

Si ce n'est pas la seule qui vit dans ton espace de culture, il me paraît urgent de l'isoler afin de ne pas avoir la désagréable surprise d'une propagation.

 

J'avoue que j'espère avoir tort car l'avantage de la pourriture grise, c'est qu'il est possible de conserver des parties saines alors que dans mon cas, c'est la totalité du plant qu'il sera préférable de brûler.

C'est d'ailleurs pour ce motif qu'il est préférable de l'isoler dans un premier temps : si jamais mon hypothèse s'avère fausse, une destruction autant inutile que prématurée aura été évitée.

 

Une désinfection scrupuleuse de la box de culture à l'issue de cette culture sera à prévoir avant de remettre un run en route.

Il serait bien triste de prendre le risque que l'histoire se répète...

 

++

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Etranje

Re,

 

Il y a 4 heures, Polkamoi a dit:

Ou alors c'est un botrytis albinos ? ;)

 

 

Oui, l’agglomérat de mycélium et de tritris blancs/translucides peut donner une coloration plus claire sur la weed que sur d'autres végétaux.

 

Sans compter que: " Botrytis cinerea est connu pour avoir une grande diversité morphologique touchant aussi bien la couleur et l'allure du mycélium, ou la production de spores, que l'allure des sclérotes (agrégat de mycélium). " https://fr.wikipedia.org/wiki/Botrytis_cinerea

 

a+

  • Like 3
  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
mouly974

Yo,

 

merci @Etranje pour les précisions.

 

Du coup tu préconises de retirer toutes les parties touchées (en enlevant large); d'isoler et de surveiller jusqu'au CUT en retirant tout ce qui apparait touché, puis lors du CUT d'ouvrir les buds pour regarder au microscope et s'assurer de l'absence de mycélium?

 

Bien sûr après un nettoyage intensif de tout l'espace de culture est effectivement à prévoir comme le rappelle Polkamoi.

 

++

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
ivrognestein

Bonjour,

merci à tous pour vos messages et désolé de ne pas pouvoir être plus réactif.

J'aurai pas cru au brotry vu la couleur du bouzin c'est vrai, mais on en apprend tous les jours!

Mon plan de black DOG le premier touché j'ai cut toutes les parties visibles à l'oeil, idem avec le microscope numérique j'ai checker les têtes et gardé les saines. Bon une bonne partie est dégagé vous vous en doutez ;(.
J'ai un deuxième plan de currylato touché heureusement pour moi il m'en reste 2 intact.  

Bien sur la box va passer au nettoyage intensif avant de relancer, ça va de soi ^^ même deux fois plutôt qu'une :)

Dernière petite question, les parties touchées sont récupérables en faisant un water curring, puis n'importe qu'elle extra? ou même beurre ? ou bien trop de risques?
J'pense bien que ce soit foutue mais ne sait-on jamais. 

Ivro :respect:

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Polkamoi

Yop,

 

Tout pareil : j'ai jamais eu ce type de botrytis albinos. C'est vrai que tant qu'à choper cette cochonneries, autant tomber sur un truc rare ( pour pouvoir étaler sa science telle la confiture ) !

 

J'avais pas capté qu'il y avait des plantes saines.

À mon avis, retirer les plants atteints de l'espace de culture est une action à envisager. Avec la ventilation, les spores vont se faire un malin plaisir à tenter de tout infecter.

 

J'ai déjà eu ce type d'attaque de botrytis et ce que je n'avais pas détruit au ciseaux le fut pendant et après le séchage.

J'ai regretté d'avoir tenté le coup et je me suis inquiété en me demandant si j'avais pas contaminé la totalité de l'espace de séchage.

 

Quand à consommer du matériel contaminé, il est vraiment préférable de ne pas prendre de risques et de se débarrasser de tout ce qui semble atteint. 

 

Il existe des méthodes pour détruire les éléments nocifs ( comme la pasteurisation, par exemple ) mais à notre niveau, il est trop facile de faire une petite erreur ( un refroidissement pas assez brusque pour la pasteurisation, par exemple, sachant qu'il existe plusieurs moyens de faire des boulettes ) et le problème est qu'en cas d'erreur,  le risque vital peut être engagé.

 

Le risque n'en vaut vraiment pas la chandelle et je pense que même si c'est difficile, il est important de jouer la prudence en pratiquant l'incinération des parties touchées.

 

++

 

 

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
ivrognestein

Yop,

ok ok bon je m'en doutais j'aurai espéré un peu ^^. 

Merci de ta réponse en tout cas :)

Je pense que l'on peut clore ce diag, merci tout l'monde.

A la prochaine :respect:

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
mouly974

Yo,

 

Parfait, si tu veux bien me faire plaisir et éditer le titre pour mettre [botrytis blanc] devant, je demanderai la fermeture après.

 

Merci et ++

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.