All Activity

This stream auto-updates     

  1. Past hour
  2. Camouflage de fenêtre

    bonjour, sinon, tu pourrais acheter un peu de "blanc d'Espagne" et en badigeonner ta fenêtre. C'est prévu pour les serres, pour modérer les Uv, et ça occulte, et c'est facile a nettoyer. Cordialement
  3. Today
  4. Triple Concours 4.20

    hoyyy 420 Tous a nos rouleaux! On est presque en retard bon post La biz
  5. Salut à tous , Voilà ma question est simple , es que une plante produit autant d'oxygène qu'elle consomme de co2 ? J'aimerais savoir si dans une pièce close (climatisé) avec 2 espaces de cultures équivalent fonctionnant en alterné (1jour et l'autre nuit) les plantes en jour ont suffisamment de co2 pour ne pas arriver à l'épuiser et donc ne pas à avoir à faire d'ajout de co2 ? Merci d'avance . Au revoir , salut , bye , +++ ( petite forme de politesse obligatoire ) .
  6. [Topic Unique] Medical seeds co

    Re! Jolie plante @le planteur anonyme Toujours la même 2/3 tof vite fait. J'repasse. +++
  7. [Topic Unique] Paisa Grow Seeds

    Yop! 2/3 tofs vite fait ChocoCookie une quarantaine de jours de 12/12. J'repasse +++
  8. Yesterday
  9. Comment vont les plantes du coup ?....ou la maison
  10. [Topic Unique] The Real Seeds Company

    Re salut, Voici pour moi la variété qui manque à "The Real Seed Company": Une "kalité" de Zamal! Je ne sais pas laquelle c'est, je le saurais à la dégustation. Par contre, 250 jours de flo dont 150 en cycle 11h de jours pour 13h de nuit pour le forcer un peu plus! Il faut être patient! Même la manipuri semble être plus précosse! Allez, sur ce, je vous laisse tranquille!
  11. [Topic Unique] The Real Seeds Company

    Salut à tous ! Petit message pour vous montrer où en son mes 2 plan de Manipuri (elles sont dans le même pot car je pensais qu'il y aurai au moins un mâle) Comme d'habitude, la qualité est pourri, pourtant je pensais qu'elles étaient bonnes! Bonnes vibes!
  12. Yep tio Jooo alors avec ça, je fumerais non stop Mais sinon vraiment sympa. Peace
  13. Les femmes ne devraient pas consommer du cannabis pendant la grossesse et l’allaitement, recommande la Société des obstétriciens et gynécologues du Canada (SOGC). @Fotolia La SOGC a lancé une campagne de sensibilisation sur les effets néfastes potentiels de la consommation de cannabis pour les personnes enceintes ou qui allaitent. «Si le cannabis devient un produit qui peut être acheté cet été, il est important que la population, en particulier les personnes vulnérables comme les femmes enceintes, connaisse les risques pour la santé», a indiqué Dre Jennifer Blake, directrice générale de la SOGC. Des études soutiennent que «la consommation de cannabis pendant la grossesse et l’allaitement peut causer des problèmes de croissance et de développement à court et à long terme», a précisé la SOGC pour qui les effets peuvent se manifester par une naissance avant terme, un faible poids à la naissance, un QI inférieur et une impulsivité et une hyperactivité durant l’enfance. La façon de consommer le cannabis n’y change rien, selon la SOGC. «Le principal ingrédient psychoactif du cannabis, le THC, traverse le placenta et peut s’accumuler dans les tissus fœtaux et dans le lait maternel», précise-t-on. La campagne de la SOGC a été réalisée avec le soutien financier de Santé Canada. Agence QMI Source: tvanouvelles.ca
  14. Les autorités américaines (la FDA) approuvent l'usage d'Epidiolex, un médicament à base d'un dérivé du cannabis, pour traiter certaines formes rares d'épilepsie. Epidiolex est le premier traitement pharmaceutique à base de cannabidiol (un dérivé du cannabis) permettant de traiter les crises d'épilepsie chez les patients atteints de deux formes graves et rares de cette maladie. Ce médicament est développé par GW pharmaceuticals, une société biopharmaceutique britannique qui développe de nouveaux produits thérapeutiques dérivés du cannabis. Dans un communiqué, le laboratoire a annoncé que le comité consultatif de la Food and Drug Administration, venait d'approuver son usage aux Etats-Unis. Le médicament pourra donc être délivré sur ordonnance à certains patients épileptiques. L'approbation des autorités sanitaires est limitée au traitement des crises provoquées par le syndrome de Lennox-Gastaut (LGS) et le syndrome de Dravet chez les patients âgés de 2 ans et plus. Ces deux maladies, qui se développent dans l'enfance, sont des formes dévastatrices d'épilepsie avec des taux élevés de morbidité et de mortalité. Plus de 90 % des patients atteints de LGS ou de syndrome de Dravet ont des convulsions multiples par jour, ce qui les expose à des risques constants de chutes et de blessures. GW pharmaceuticals a également soumis une demande d'autorisation de mise sur le marché (AMM) à l'Agence européenne des médicaments. La décision des autorités sanitaires européennes devrait être rendue début 2019. Par Catherine Cordonnier Source: topsante.com
  15. OTTO est le 1er grinder (broyeur) connecté. Il permet de broyer automatiquement les herbes, épices, résines et autres fleurs séchées (cannabis…) pour ensuite les déverser dans un sachet en forme de cône. Actuellement en cours de financement participatif sur Indiegogo, cet appareil ne devrait pas séduire que les amateurs de cuisine… Développé par la startup Banana Bros, basée à Los Angeles, OTTO est un broyeur connecté permettant d’effriter automatiquement des herbes, fleurs séchées, épices, et autres résines d’encens. Grâce à sa technologie Smart Milling, l’appareil est en mesure de reconnaître les différentes matières. En fonction de la substance à effriter, la direction, la vitesse et la pression exercée s’adaptent de manière autonome. Ainsi, la machine garantit un broyage optimal en toutes circonstances. Mieux encore : une fois finement moulues, les herbes sont directement versées dans un sachet en forme de cône. En lisant ces lignes, vous l’aurez sans doute compris : même si OTTO permet aussi de concasser de l’encens et des épices, le principal objectif de cet appareil est d’émietter le cannabis et de rouler des joints automatiquement. Cannabis : OTTO a déjà levé 15000 dollars sur Indiegogo C’est d’ailleurs sans doute la principale raison du succès de ce projet sur Indiegogo, même si ses créateurs ont pris soin (avec humour) de ne pas évoquer explicitement cet usage illicite. Rappelons que le cannabis est prohibé dans de nombreux pays, dont la France. Ceci étant dit, selon Banana Bros, « la vie est déjà compliquée, et l’on ne devrait pas avoir à travailler pour se relaxer ». Cette vision est manifestement partagée par les 175 personnes qui ont déjà contribué au financement du projet, pour un montant total de 15 000 dollars sur un objectif de 25 000 dollars à atteindre d’ici la fin mai 2018. Si cet objectif est atteint, le grinder de cannabis connecté OTTO sera disponible à la vente en juin 2018 pour un prix de 139 dollars (environ 113 euros). Source: objetconnecte.net
  16. Alors que l’activité était totalement illégale, Mel Frank a planté et photographié du cannabis pendant de nombreuses années. the-day-of-the-triffids-sonoma-county-ca-1979© Mel Frank Le 1er janvier 2018, l’usage récréatif du cannabis est devenu légal en Californie. Si depuis 1996 l’État autorisait déjà la marijuana dans le cadre d’une utilisation thérapeutique, cette légalisation de la consommation a considérablement transformé le marché américain, ayant même des impacts à l’échelle mondiale. Toutefois, si quelqu’un n’a pas attendu la légalisation pour se lancer sur le marché, c’est bien le cultivateur et photographe Mel Frank. En effet, durant les trente dernières années, il s’est intéressé de près à la culture du cannabis, développant une véritable expertise et hissant même sa pratique au rang d’art. Passionné par le domaine, il a écrit en 1978 l’ouvrage Marijuana Grower’s Guide Deluxe (Abe Books), le premier manuel qui expliquait très sérieusement comment cultiver de la marie-jeanne. Un livre majeur dans la discipline, qui brisait le silence sur le monde secret de la culture de cette plante et qui a visiblement marqué de nombreux passionnés d’horticulture et botanique. Au-delà de ses connaissances, Mel Frank laissait aussi parler sa passion pour les plantes en les photographiant. Une manière pour lui de documenter le processus de culture de diverses variétés de cannabis, mais aussi d’être le témoin de plusieurs décennies dans l’illégalité. Elles racontent à quoi ressemblait cette activité avant l’acceptation culturelle, les immenses cultures sous serre et la légalisation. Les images montrent les coulisses d’un business autrefois illicite, mais aussi l’innocence et l’optimisme que pouvaient ressentir Mel Frank et son entourage. Ses photographies ont été utilisées comme moyen de faire la promotion de certaines variétés de cannabis, et pour illustrer de nombreux livres et articles au cours de sa longue carrière. Elles seront réunies dans une exposition individuelle intitulée "When We Were Criminals", qui sera inaugurée le 28 avril prochain à Los Angeles. Petit aperçu en images. afghani1african-3-x-chiba-colombian-greenhouse-oakland-ca-1980 © Mel Frank afghani1congolese-backcrossed-afghani1-ny-1982© Mel Frank capitate-stalked-resin-gland-thai-stick-photomicrograph-x100-1979© Mel Frank cazadero-sonoma-county-ca-1977© Mel Frank colombian-el-dorado-county-ca-1978© Mel Frank finger-rubbed-hashish-calaveras-county-ca-1978© Mel Frank freedom is the issue t-shirt sierra nevada foothills ca-1979© Mel Frank manicuring dutchess county ny 1982© Mel Frank mokelumne hill calaveras county ca 1978© Mel Frank purple mexican greenhouse oakland ca 1980© Mel Frank purple mexican oakland ca 1979© Mel Frank seeded colombian landrace backyard oakland ca-1979© Mel Frank sharing-a-joint-san-francisco-ca-1983© Mel Frank trichome technologies hps garden oakland ca-1998© Mel Frank "When We Were Criminals" de Mel Frank, du 28 avril au 9 juin 2018 à la galerie M+B Photo à Los Angeles. par Lisa Miquet Source: konbini.com
  17. Triple Concours 4.20

    Ta vu je le faite comme il se doit... ++
  18. Triple Concours 4.20

    Re, @Papass Je sais Papass ^^ A+
  19. Triple Concours 4.20

    RRRrrrrrrrrrrrrrrr, Mais il y a aussi le tirage au sort @sensi93....Juste un questionnaire assez faisable et une chance de gagner !... https://www.cannaweed.com/forums/topic/215476-concours-420-questions-pour-un-cannaweeder/ Pas de mal de crane... ++
  20. Triple Concours 4.20

    Re, @manuel valls A la derniere chasse aux trésors, j'ai eu mal de crâne de ouf... j'ai vite fait lacher l'affaire C'est pas pour moi ça ! Pourquoi pas le côté artistique.. Il faut se motiver... Si j'avais été encore dans le graff, je l'aurai fait sans hésiter sur un mur (ou un train/métro ).... Mais j'encourage tout le monde à lire tes petits conseils A+
  21. [Topic Unique] Dutch Passion

    Hello ! Un retour sur la Lemon Zkittle ? variété stable, bon phéno citron ou autres, temps de flo ? Je suis tenté pour ma prochaine culture. Merci d'avance
  22. Triple Concours 4.20

    Yop, Faite péter les pépins...................C'est le 420............................. Tchussssssssssss Bonne chance à tous.........
  23. Puissant anti-âge ou anti-crampes, l’huile de cannabis (CBD) est utilisée depuis de nombreuses années dans les cosmétiques. A l’occasion de la journée mondiale du cannabis, plus connue sous le nom de "420", zoom sur 6 produits de beauté stupéfiants. 1 Le gel douche de Horace Idéal pour se relaxer après une longue journée, ce gel douche suave et boisé est composé de bois de gaïc et de cannabis, riche en actifs antioxydants et anti-inflammatoire. Soit un allié de choix pour les peaux sensibles et irritées. La marque Horace, 100% bio, propose également des feuilles en chanvre bio pour matifier la peau. Futé ! Gel douche Cannabis et Bois de Gaïac + feuilles de chanvre bio, Horace, 9 euros, disponible en édition limitée. 2 La lotion hydratante de Vertly Ultra-nourrissante, cette lotion calme et apaise les sécheresses de la peau. Excellente source d’oméga 3 et 6, l’huile de cannabis bio réduit l’inflammation tout en soulageant les tensions musculaires, tandis que l’huile de tournesol, riche en vitamine E, aide à régénérer la peau. Bien vu ! Hemp Infused Body Lotion, Vertly, 50 dollars. 3 Le baume à lèvres de Marley Natural Mélange d’huile de cannabis, de noix de coco, de graines de tournesol et de beurre de cacao, ce baume SOS hydrate les lèvres en profondeur grâce aux bienfaits de la vitamine E. Hemp Seed Lip Balm, Marley Natural, 2,50 euros. 4 La crème anti-crampe de Whoopi & Maya Formulée spécialement pour soulager les crampes et les douleurs articulaires, ce soin détend les muscles grâce à sa concentration d’herbes médicinales, de gingembre et de saule blanc, un ingrédient actif de l’aspirine. Garanti 100% naturel et sans effet secondaire. Rub, Whoopi & Maya, 25 dollars. 5 L’huile anti-âge de Ko Haran Made in France, cette formule 100% naturelle et vegan, hydrate, répare et protège la peau grâce à sa forte teneur en huile de cannabis (25%). Riche en oméga 3, oméga 6, vitamines, carotènes, minéraux et antioxydants, l’huile de cannabis ralentit le processus de vieillissement des cellules. A appliquer donc sur les cheveux, le visage et le corps. L’huile Stupéfiante, Ko Haran, 50 ml, 24 euros. 6 Le sérum de Crave Skincare Best-seller de la ligne Crave Skincare : le Virgin Skin Serum, un soin bio, bourré d'actifs anti-âge et naturellement antibactérien grâce à la présence du CBD. Virgin Skin Serum, Crave Skincare, 49 dollars. Crédit photo à la Une : Mark Segal Par Morgane Espagnet Source: vogue.fr
  24. Guide DoItYourself - Panneaux LED haute puissance (COB)

    Yop, Pour info chez notre ami chinois il sont dispo apparemment https://kingbriteled.en.alibaba.com/product/60744996786-801574224/Newest_CREE_CMA3090_3500K_COB_CMA3090_0000_000Q0H0A35G.html ++
  25. Les baby-boomers ont, eux-aussi, le droit de planer. Strange Buds | Cut via Youtube License by La légalisation du cannabis récréatif et/ou médical dans vingt-neufs États des États-Unis a influencé l'opinion des Américains sur cette drogue: en 2017, 64% des citoyens américains étaient en faveur d'une légalisation à l’échelle du pays. Cette démocratisation a permis d’attirer un nouveau public: les seniors. D’après le Huffington Post, aux États-Unis, le nombre de seniors qui consomment de la marijuana est en pleine explosion. Le développement de ce marché ouvre de nouveaux enjeux commerciaux: des dispensaires de cannabis proposent par exemple différentes activités à destination des personnes âgées, comme des cours de cuisine à la weed, la fabrication de cookies au cannabis ou l'initiation à la vapoteuse. «J’ai la maladie de Parkinson et j’ai commencé à avoir du mal à coudre et à faire de la poterie. Je cherchais quelque chose qui pourrait me soulager. La marijuana m’aide beaucoup», raconte Joy, une nouvelle consommatrice cinquantenaire, dans une interview pour le Huffington Post. Les consommateurs seniors sont plus que jamais enclins à essayer un jour le cannabis –notamment parce que la légalisation a permis un meilleur contrôle de la qualité des produits. Comme l’explique John Sudderth, en charge des stocks au dispensaire de Lightshade à Denver (Colorado), les habitudes de consommation de certains de ces anciens hippies ont bien changé –exit les années Woodstock qui rimaient souvent avec excès. «Ce groupe démographique consomme moins de cannabis que la moyenne et surtout à plus petite dose», explique-t-il. Les seniors: le futur du cannabis médical John Sudderth organise des réunions d’informations dans les maisons de retraite à propos des bienfaits du cannabis –notamment pour soulager les douleurs chroniques. L’intérêt des seniors pour la médecine alternative devrait avoir un impact important sur l'avenir du cannabis médical. «Je souffre de douleurs au dos qui descendent jusque dans mes jambes. Avant, je prenais des opiacés. Maintenant, j'utilise une vapoteuse et je me sens bien», explique Layla, 80 ans. Les seniors sont attirés par les nouvelles méthodes d’ingestion du cannabis et ont tendance à délaisser les joints et bangs. De fait, Linda Gilbert, en charge des analyses consommateurs à BDS Analytics, prédit une augmentation des ventes des produits comestibles avec des micro doses de THC et d'autres produits comme les patchs transdermiques et les vapoteuses. «Les vapoteuses représentent 25% des ventes dans les dispensaires. Les gens ne veulent plus à avoir à rouler des joints, ils veulent quelque chose de facile à consommer. En plus, avec les vapoteuses la fumée est moins persistante: ça attire aussi les soccer moms», explique Shareef El-Sissi, directeur financier de Eden Extracts, une entreprise californienne spécialisée dans la créations de produits au cannabis. Pour Lori, 75 ans, le cannabis c'est un mode de vie: «Je fume depuis 1962. Ça m'aide à dormir, je me sens mieux. J'adore vraiment planer». Source: slate.fr
  26. Fraîcheur de vivre by weed smoothie Quand le soleil et la chaleur débarquent dans ta ville, tu recherches le frais et tu as moins envie de fumer (c’est vrai ma bonne dame). Même si la plupart du temps, la tendance détox tu t’en fiches un peu, tu pourrais bien te laisser tenter cette fois-ci par cette nouveauté saine et délirante. Pour un smoothie planant on te donne les astuces. Pour cette boisson psyché, attention, on ne fait pas n’importe quoi. A savoir que l’usage que l’on fait du cannabis ne donne pas les mêmes vertus: consommé cru on lui détecte des propriétés anti-inflammatoires puissantes tandis que chauffé il fait décoller les rétines. Pour préparer le smoothie la base reste la même : du lait (de vache, de soja, ou de chanvre pour les plus téméraires), de la crème liquide, de la vanille, du miel, ton fruit préféré (va pour le kiwi car smoothie-kiwi-weed ça sonne bien), et 1 à 4g de tête de beuh (infusés ou non avec le lait et la crème au préalable). On mélange le tout et on ajoute de l’eau et des glaçons. Créatif et récréatif, le smoothie se boira très frais. Pour garantir la détox, il vaut mieux s’assurer que tous les produits soient de bonne qualité. Attention, on ne tient pas cette recette d’un vieux dreadeux en fin de carrière mais bien de Cedella Marley, la fille de Bob Marley, qui propose pleins de recettes dans son livre Cooking With herb mettant en avant l’usage healthy de la plante verte. Avis aux drogués de smoothies. Source: opnminded.com
  27. Triple Concours 4.20

    Ploops !! Hésite pas à flaner sur Cannaweed !! avec la chasse au trésors tu multiplies tes chances par Deux , et avec un coup de motivation après un séance d'herbothérapie une petite pause créativité et tu multiplies tes chances par 3 pour le concours cannartistique hésitez pas à vous lâcher tan qu'on reste dans un bon esprit et dans la charte, on cherche pas le nouveau Picasso, à Plooch !!!
  28. yop. Comme j'avais un peu de temps à tuer aujourd'hui, j'ai commencé l'ébauche du circuit, il manque encore 2 led et 2 transistors pour le trafic SCL SDA ++ GEN
  1. Load more activity