La Culture en fibre de COCO

By azmaster ,
La Culture en fibre de COCO

La culture sur fibre de coco

 

 

 


LA fibre de COCO

 

- En plein développement, la culture sur COCO pour notre chère plante, offre bien des avantages.

 

- Certains cultivateurs parlent d’un « mix » entre l’hydro et la terre, réunissant les avantages des deux techniques.

 

 

 

A l'inverse de l'hydroponie, la culture sous COCO pardonne plus aisément certaines erreurs de débutant (excès ou carence) ce qui permet même au novice de démarrer en coco!

 

A l'inverse de la terre, toutes corrections de la concentration de la solution (EC) en COCO aura un effet plus rapide qu’en terre, de même l'arrosage sera plus rapide de par la porosité de la fibre de COCO

 

1°/Différentes caractéristiques de la Fibre de COCO

 

Avantages :

 

- Niveau EC inférieur à 0.4 mS/cm = Un support de culture neutre
- Un niveau pH idéal de 5.8/6.0
- Excellent développement racinaire / Parfait pour le bouturage
- La fibre de coco ne se compacte pas : elle reste parfaitement drainante, aérée, poreuse
- Légèreté : 85 kg/m3 (terreau : 125 kg/m3) = - Facilité d’utilisation, transport, nettoyage ( !)
- Capacité de rétention de l’eau rapide et facilitée, jusqu'à 300% (mais sèche + vite que la terre)
- Le substrat Coco peut être réutilisé.
- Le rendement obtenu avec le substrat Coco est souvent supérieur à celui d’autres substrats (Terre).
- Alimentation contrôlée et gestion de la consommation de la plante, par la mesure du drain
- La fibre de coco ne contient pas de graines, de champignons parasites des plantes, d’insectes ….Il s’agit donc d’un produit biologiquement SAIN.

 

Inconvénients :

 

- Utilisation plus importante d'engrais et d'eau = 4-6 litre/m2/jours car nécessité d’un drain.

 

- Besoin de matériel de drainage (table de drainage « duma » .

 

- Accumulation de sels plus importante, nécessité d’utiliser des enzymes tout au long de la culture .

 

- De part sa légèreté la fibre de COCO utilisée seule n'est pas conseillée en extérieur si il y a beaucoup de vent au risque de voir la moitié des ses racines à l'air! blink.gif
De même en INDOOR attention à vos ventilateurs....

 

Cela étant pour le nettoyage avec l'aspirateur c'est le TOP :supair:

 


2°/ Deux manières de cultiver en COCO

 

:culture:2.1 / Arrosage Manuel : :culture:

 

"Cela ressemble à la culture en terre" avec les mêmes fréquences d’arrosage possibles…. juste 20 % de drain en plus….

 

Préférez les pots de 6 litres car ils permettent d'espacer les arrosages plus facilement....

 

Également possible, l'arrosage manuel quotidien ou pluri-quotidien pour les plus motivés et assidus :shock::bigspliff:

 


Avantages :

 

- Fréquences d’arrosages personnalisables
- Faible coût, peu investissement.
- Taille des pots réduite par rapport à la terre
- Rapidité d’arrosage et d’absorption
- Peu de risque d’inondation
- Parfait pour une première et se faire la main en coco.
- Culture dans espace réduit
- Permet de s’absenter quelques jours car la coco a une forte rétention d’eau ( avec pot = ou > 6 litres.)
- Meilleur rendement que la terre....

 


Inconvénients :

 

- Arrosage plus importants en quantité d'eau

 

- Besoin de matériel de drainage (table de drainage type « duma » )

 

- Accumulation des sels plus importante si drain trop faible ou

 

- Nécessité d’utiliser des enzymes tout le long de la culture
- Préparation et arrosage, 6 litre / jours / m2 ==> :idea: les bouteilles fontaines de 8 litres sont très bien! :idea:

 

- ATTENTION plus les pots sont grands plus il faut arroser en quantité et donc faire de solution…unsure.gif

 

 

 


:chim:2.2/ L’arrosage automatique :chim:

 


Cela consiste, à la mise en place d’un système de capillaire ( 4 l /h ) + 1 pompe et d’un programmateur électronique qui va effectuer 2/3/4 arrosages par jours de quelques minutes ….. (cf schema + photos plus bas!)

 

Très pratique en fin de floraison dans les grandes BOX où le fond est parfois pénible à atteindre, mais également lors des départs en vacances....

 

 

 

La solution étant renouvelée plusieurs fois par jour, la plante n'a plus qu'a "piocher" au niveau de ses racines ce dont elle a besoin :siff: elle peut donc se concentrer sur le développement de sa masse foliaire. :plus:

 

 

 

Avantages :

 

- Rendement élevé
- Fréquences et quantités d’arrosage personnalisées si programmation bien faite.
- Gain de temps énorme (on regarde pousser et on contrôle le drain... :cool2:
- Taille des pots réduite par rapport à la terre.
- Parfait pour partir en vacances ou pour les cultivateurs souvent absents.
- Préparation hebdomadaire de la soupe (poubelle 80 l)

 

Inconvénients :

 

- Besoin de matériel (environs 150 euros)
- Risque d’inondation excl.gif
- Plus encombrant nécessite un espace dédié
L'un des avantages indéniable de la culture en auto, est de pouvoir se fier à l'EC et au pH du drain.

 

Néanmoins, ce dernier ne sera réellement fiable que si vous réutilisez votre substrat donc à la 2eme culture.

 

Personnellement je ne contrôle pas le drain systématiquement et me contente d’arroser avec un EC max de 1.4 en croissance et 1.6 en fin de stretch pour redescendre à 1.5 en floraison et redescendre en fin de floraison.

 

 

 


2.3 / Le DRAIN TO WASTE ou " DTW "

 

 

 

Le principe de la culture sur coco est d'obtenir un drain (l' écoulement hors du pot) lors de chaque arrosage de 10 a 30% (idéalement 20%)

 

Soit pour 1 litre = 200ml de drain à avoir....

 

Il est utilisé également pour contrôler ce que la plante consomme. :bierre: en mesurant l'EC du drain par rapport à L'EC de la solution de départ.

 

On parle alors de DRAIN TO WASTE (DRAIN A JETER) en effet à l'inverse de l'hydroponie la solution ne circule qu'une seule fois dans le pot.

 


Ainsi la plante reçoit toujours la même solution avec les mêmes concentrations en NPK et n'a plus qu'a puiser ce dont elle a besoin....

 

Voici une formule qui peut vous être utile pour recalculer les valeurs de votre soupe en fonction de votre drain.

 

Nouvel EC = 2 x (ancien EC soupe - 1/2 EC du drain).
Exemple:

 

Solution arrosage EC = 1.5 drain de sortie = 1.7
La plante rejette plus d'engrais qu'elle n'en consomme donc comment adapter votre EC :

 

nouvel EC = 2 X ( 1.5 - (1.7 / 2) )
= 2 X ( 1.5 - 0.85)
= 2 X ( 0.65)
le nouvel EC de votre soupe à préparer sera donc de 2 x 0.65 = 1.3

 

Pour le calcul, il marche pour tout les systèmes drain to waste (cf 2.3) à substrat inerte.

 

Comment interpréter votre drain :

 

EC DRAIN > EC soupe = EC solution trop élevé

 

EC DRAIN < EC soupe = EC solution trop faible

 

 

 

Fini les variations de PH et de l'EC inhérent à tout système en circulation fermé.

 

La culture en COCO est idéale pour débuter en cannabiculture, si l'on respecte quelques règles simples il n'y plus qu'a regarder pousser! (enfin presque! :group: )

 

 

 

3°/ Le choix des pots :

 


GROS POT 6 litres ou plus…

 

- Moins d’arrosages à faire mais plus de solution à passer par arrosage (utile en manuel si longues absences)
- Rhizogénèse plus longue pour couvrir le pot
- Risque de sur arrosage (comme en terre! CQFD) si croissance directe dans les grand pots.sleep.gif

 

Petit POT 3.6 litres à 6 litres

 

- Colonisation racinaire plus rapide.
- Moins de solution à passer par arrosage mais plus fréquent à faire…. :xD:
- Mise en place du système d'automatisation plus rapide (qu'avec des pots plus gros)

 

Plus vite la plante aura colonisé son pot plus vite elle développera sa masse foliaire d'où l’intérêt des petits pots en croissance... :respect:

 

Inutile de prendre des gros pots à part pour gaspiller de la solution.....3.6 l ou 5.5 litres sont très bien...

 

 

 

===============================================================

 


4°/ Avant de démarrer quelques notions à se rappeler.....

 


# Le sur arrosage est possible en COCO

 

Bien que la coco soit parfaitement drainante et aérée, une jeune pousse ne peut boire plus que sa taille inutile de noyer vos boutures ou jeunes pousses !
# La coco étant neutre chaque arrosage doit apporter les éléments nécessaires à la plante.

 

Vous l’aurez compris tout arrosage à l’eau claire est à proscrire au risque d' endommager et/ou tuer le biotope, le tampon du substrat et les racines ....(pression osmotique trop forte)

 


NB: Évidemment certains cultivateurs se permettront quelques rinçages à l'eau et aux enzymes et sans que cela ne provoque trop de problèmes, la pratique et la théorie sont deux choses complètement distinctes…. mais avant de vouloir courir il faut savoir marcher....blush.gif

 

NB: Le rinçage final peut (doit) s'effectuer en baissant petit à petit l'EC de vos soupes en fin de flo ce qui permettra de faire effectivement un rinçage final à l'eau claire + enzymes dry.gif

 


5°/ Les fréquences d’arrosage en manuel :

 


A FAIRE: Peser vos pots à sec pour vous faire une idée de leur poids cela sera utile les 3 premières semaines pour ne pas trop arroser!

 

Ces données sont indiquées à titre d'exemple et n'engage que moi .....ph34r.gif mais devraient (je l’espère) vous aider à bien démarrer.....blush.gif

 

Semaine 1 ( C+0) : Bouture/ graine

 

- On arrose généreusement 1 Fois (drain 10 %) et on laisse tranquille !
- Les pots de 0.5 à 1.0 Litre sont parfaits (colonisation des racines + rapide)
- Un arrosage puis attendre que la coco sèche (pas trop! dry.gif) ce qui va encourager la rhizogénèse... les racines vont plonger vers le fond du pot à la recherche de l'eau!
A ce stade le premier arrosage permet en moyenne de tenir entre 6 à 10 jours....(pot de 1 litre)
(en fonction de la taille de vos pots)

 

Donnée arrosage :

 

Pots 1 litre : arrosage solution 0.8/1.0 drain 10 % puis on laisse de nouveau sécher un peu la coco
PH 5.5/5.8
EC : 0.8
+ Complexe racinaire au choix
Les enzymes a ce stade sont inutiles.

 

Semaine 2 C+7 a C +14

 

Deuxième arrosage avec un EC de 1.0/1.2 drain 10/15% puis relaisser sécher légèrement !
PH 5.5/5.8
EC 1.0
+ Complexe racinaire
+ Enzymes
+ rempotage en fin de 2ème semaine ou début de la 3ème....

 

semaine 3 C +14 à C +21:

 

EC = 1.2/1.3 ph 5.7/5.8

 

Dès que les racines sont en place dans les pots de 1 Litre, rempoter dans les pots définitifs 4/5/6 litres , l'arrosage suit le même principe... !
Un arrosage après le rempotage avec 20 % de drain et laisser à nouveau les racines chercher un peu l'eau! :xD:

 

 

 

En floraison

 

Une fois les racines bien en place dans vos pots les arrosages vont pouvoir se rapprocher et devenir journalier.

 

Le choix de la fréquence et du mode de culture (manuel ou auto) se décide vers la fin du stretch en général....

 

Mais aussi de votre disponibilité pour arroser et préparer les solutions...tongue.gif

 

Citation

]La fréquence d'arrosage peut monter jusqu’à arroser tous les jours voir + (en manuel) et en auto jusqu'à 3/4 X/ jours !

 

Cela représente des litres et des litres de solution à préparer à méditer avant de se lancer! :lire:

 

Néanmoins le drain reste obligatoire*(*enfin .... fortement conseillé..!!!....)

 

6°/ Matériel nécessaire à l'automatisation:

 

 

 

shemai

 


- Table de drainage
- Pompe vide cave H de refoulement doit être > 5 m (0.5 bars) idéalement > 7m
- Goutteurs 4L/H
- Bac de solution (poubelle 80 litre = 10 euros)
- Bac de récupération = ou > a celui de solution (évite l’inondation)
- Branchements et raccords
- Tuyau 13/16mm
- Tuyau souple 6mm
- Clapet anti-retour (important maintient en pression le circuit)

 

Le clapet anti-retour est indispensable pour que les gouteurs ne se vident pas après chaque arrosage.

 

 

dscn3928

 

Poubelle 80 l + pompe vide cave + clapet anti-retour

 

 

 

dscn3907

 

Cadre d'irrigation

 

 

dscn3929es

 

La table DUMA

 

dscn3931

 

7°/ Calcul des Cycles et des temps d'irrigation en auto :

 

-Pour le premier cycle prenez un chrono et lancer la pompe ....
-Quand l'eau sort des pots noter le temps écoulé. :chim:
-Rajouter 20 % de temps en plus et vous avez votre temps nécessaire pour obtenir le drain de 20 %.....

 

Citation

Rappel : goutteurs 4 L/h = 4000ml / 1h = 4000 ml /60 min = 66.7 ml à chaque MIN de fonctionnement.

 

A titre d'exemple avec des pots de 3.6 litres:

 

Début de flo (stretch) : 2 cycles par jour de 3 min chacun soit (3min x66.7ml)X 2 = 400ml/24h/plante.
Mi flo : -------------------- 2 cycles 5 min soit 660.7 ml/24h
Fin de flo: ---------------- 3 ou 4 cycles de 4 ou 5 min = 800 ml ou1000ml /24 h ou plus si besoin!

 


Ceci est bien sûr fonction de vos paramètres de culture, taille des pots et du stade de la plante toujours avec un drain de 20%

 

Inutile de prendre des gros pots en auto à part pour gaspiller de la solution.....3.6 l ou 5.5 litres sont très bien....

 

Je vous souhaite un très bon grow à tous

 

:cnw: :cnw::cnw:

 

Fouine31

 

 

 

v/c Dad-


  • Like 5
  • Thanks 3
  Report Guide