Le Purin d'orties

Sign in to follow this  
By Jim ,
Le Purin d'orties

Hey ! 

 

 

Un petit tuto comme il en existe plein sur la fabrication d'un purin d'orties, j'utilise cette méthode depuis des années et je ne suis jamais déçu. Viendra par la suite un tuto sur la réalisation d'un engrais de floraison home made, recette disponible dans la section Culture Organique.

 

Le purin d'orties qu'est-ce que c'est, à quoi ça sert?

 

Il s'agit d'un extrait fermenté provenant de feuilles et de tiges d'orties riche en azote (N), phosphore (P), protéines, acides aminées et oligo-éléments. On l'utilise comme purin en tant que fertilisant organique, en répulsif contre certains insectes et acariens, il aide aussi les plantes à mieux se protéger en activant le système immunitaire et aide ainsi à la lutte contre certains pathogènes.

Mais son utilisation ne se limite pas à ça, on récupérera les résidus de filtrage comme activateur de compost ( on jette les résidus sur le tas de compost ou dans votre composteur ), on peut aussi utiliser l'ortie broyée directement comme amendement.

 

Ce dont vous aurez besoin:

 

Des orties évidemment :D

Un bac en plastique alimentaire

De l'eau de pluie

Un filtre

 

Et c'est tout!;)

 

Pour plus de confort, disposer d'une tondeuse sera d'une grande utilité.

 

 

 

 

Réalisation:

 

 

 

1ère étape: Cueillir vos orties.

 

Pour cela armez vous d'un ciseau, d'une faux, d'un sécateur, ou tout autre objet coupant que l'on aura nettoyé au préalable. Prenez des gants hein!

Un des gros points de la réussite de ce purin et de tous les autres purins par conséquent, tiendra dans la qualité de la matière première, ainsi des orties ayant poussé de manière fort naturelle dans un sol riche seront bien meilleures que des orties ramassées aux abords d'un champs qui reçoit chaque année sa dose de produits phytosanitaire.

Pour ma part j'ai utilisé de l'ortie qui pousse autours d'une marre naturelle, très verte et donc très chargée en nitrate.

 

Ne pas utiliser d'ortie déjà en fleurs/graines! Ca c'est très important!

 

 

Images:

 

Celles que j'ai utilisé

 

01.jpg

Ce qu'il vous faut

02.jpg

Pas ça

03.jpg

>Ni ça

04.jpg

 

On coupera l'ortie idéalement 5cm au dessus du sol, on ne prend jamais les racines.

Lors de la réalisation il faudra compter 1kg d'ortie pour 10L d'eau, à vous de voir combien de litrons vous souhaitez réaliser pour connaître le poids d'orties à ramasser, exemple: pour 25L d'eau il vous faudra 2.5kg d'orties fraîches.

 

Attention aussi à ne pas adjoindre d'adventices ou autres végétaux au purin.

 

Pour permettre une fermentation rapide et homogène va broyer les orties, pour les mieux équipés vous utiliserez une tondeuse à gazon dont vous aurez nettoyé le carter et le bac de ramassage. Disposez vos orties sur un sol plat, non caillouteux et exempt d'autres matières végétales et passez doucement votre tondeuse dessus.

Pour les autres, dans un seau/bac coupez en fins morceaux votre récolte.

 

 

 

2ème étape: Mise en place de la fermentation.

 

Maintenant pesez vos orties, à l'aide d'un pèse bagage par exemple, ça coûte 5 balles et vous ne regretterez pas son achat lors de votre prochain voyage en avion. ;)

On applique le ratio de 10L d'eau pour 1kg d'orties fraîches.

 

L'eau utilisée proviendra idéalement des pluies et sera aussi idéalement dynamisée (voir ici), à défaut de cela laissez reposer votre eau au moins 24H avant de l'utiliser afin d'éliminer le chlore présent qui serait néfaste aux micro organismes qui vont fermenter la matière.

Mélangez dans un bac de bonne contenance les orties avec l'eau, remuez bien le tout et couvrir d'un linge pour éviter aux volants de pondre dans votre purin.

 

Vous remuerez le mélange chaque jour, vous pourrez observer des bulles qui remonteront à la surface c'est tout à fait logique et signe que votre purin fermente bien.

La durée de fermentation varie en fonction de la qualité de l'eau, de la taille du broyat d'orties, de la qualité de la matière végétale et des conditions climatiques. Idéalement vous réaliserez le purin à une température d'au moins 20°C, dans ces conditions il faudra entre 2 et 3 semaines pour achever la fermentation.

 

Le purin est prêt lorsqu'il n'y a plus de bulles qui remontent en surface.

Ajout @eldrad01 : Ne pas laisser entrer en putréfaction, vous avez une fenêtre de 48H max quand vous ne voyez plus de bulles remonter à la surface pour filtrer l'extrait fermenté.

 

 

 

 

Images:

 

Une fois votre fermentation terminée vous obtiendrez ceci après avoir remué :

 

05.jpg

 

 

 

3ème étape: Filtration

 

La fermentation est terminée, changez vous et mettez des gants (car le purin d'ortie ça pue à outrance, enfin moins que celui de fougères :D.

A l'aide d'une passoir ou d'un gros tamis on va filtrer les gros morceaux, ne les jetez pas! Ils constituent un excellent activateur de compost!

Ensuite on utilisera un linge propre au travers duquel on filtrera de manière plus fine la matière. Attention ça peut être long, très long selon le maillage du linge.

 

Certains iront jusqu'à filtrer à l'aide d'un filtre à café, personnellement j'en fais par 30L et j'ai pas 3 semaines devant pour filtrer donc je m'arrête à la filtration au linge qui est déjà bien suffisante selon moi.

Vous récupérerez un liquide vert foncé, très odorant c'est le moins que l'on puisse dire et acide.

 

Ce n'est pas terminé! Rincez votre bac dans lequel le purin à fermenté et reversez la solution dedans, remettre le linge dessus et laissez reposer encore quelques jours à température ambiante afin de parfaire le processus de fermentation.

 

 

Images:

 

Filtrez à l'aide d'un tissu

 

06.jpg

 

 

 

4ème étape: Conditionnement et conservation.

 

Pour conditionnez votre préparation le mieux sera des bouteilles en verre opaque qui pourront être fermées hermétiquement. A défaut des bidons en plastique alimentaire conviendront (ceux qui servent à stocker l'eau en camping).

Vous conserverez tout cela entre 15 et 25°C à l'abri de la lumière impérativement!

 

 

Images:

 

Un bidon de ce type conviendra, mais un récipient en verre sera préférable

 

07.jpg

 

 

 

5ème étape:  On y vient!  L'utilisation.

 

Alors il s'agit de là de mes dosages perso, je dose toujours en dessous de ce qui, est préconisé, vaut mieux moins et plus souvent, que trop.

 

En pulvérisation foliaire, 2 dosages selon le but recherché:

 

5-8% donc 1L de purin pour 19L d'eau: répulsif contre acariens, insectes, et certains ravageurs (pucerons, cochenilles, etc...)

2-4%: comme fertilisant, selon moi meilleur que l'utilisation en arrosage, il stimule directement l'activité chlorophylienne des feuilles.

 

En arrosage:

 

5-10%: dans votre arrosoir préféré, à ne pas surdoser cad de ne pas en utiliser à tous les arrosages.

15%: avant les plantations comme fumure de fond pour un sol pauvre.

 

 

 

Mes recommandations:

 

Attention à ne pas en abuser, c'est très riche! Il s'agit d'un engrais organique donc les effets ne sont pas instantanés, il faudra plusieurs jours pour que l'action soit visible. Espacez d'au moins 2 arrosages à l'eau claire.

En pulvérisation foliaire 1 fois par semaine à 2-4% est pour moi un bon compromis.

 

:yepah:

 


  • Thanks 2
  Report Guide
Sign in to follow this