Le Thé de Compost Aéré Activé ou TCAA

Sign in to follow this  
By Guest ,
Le Thé de Compost Aéré Activé  ou TCAA

Introduction
Le Thé de Compost Aéré Activé ou TCAA est une recette permettant de recomposer ou dynamiser la vie microbienne du substrat. C'est un concentré de vie microbienne bénéfique pouvant etre utilisé comme engrais en y ajoutant des matières organique.
Le but 1er d'un thé de Compost est de multiplier par millions les Micro-organismes contenus dans une poignée de compost.
Ce procédé a pour intention de constituer un environnement qui va protéger et nourrir votre plante.

 

A qui s’adresse ce procédé ?
A tout cultivateur qui a choisi de suivre la voie organique et naturelle de culture mais n’a pas eu le temps d’activer suffisamment son substrat. En organique l’ajout simple d’amendement ne suffit pas contrairement au minéral. Le processus d’assimilation des aliments par la plante passe au préalable par une phase de décomposition de la matière organique par les bactéries, champignons, protozoaires présents dans le sol.

 

Compost
Le compost est la matière première qu’on va « travailler » pour en extraire et multiplier la vie microbienne bénéfique à la plante. Pour réussir notre thé on a besoin d'un compost de bonne qualité, idéalement un compost ou lombricompost maison. Dans toutes les recettes qui vont suivre, seul sera mentionné le terme compost. Néanmoins celui-ci peut avoir différentes origines :
- Compost
- Lombricompost
- Humus
- Extrait d’un sol activé
Le seul type de compost qui ne convient pas à ce procédé est le Compost Bokashi du fait de sa réalisation en condition anaérobie (sans air). On peut mélanger ces différentes sources pour obtenir une plus grande diversité microbienne. L'ajout d'humus issu de forêt peut être intéressant si l’on veut développer un thé de compost riche en champignons.
NB. Privilégier le lombricompost au compost classique car il possède une richesse microbienne plus importante.

 

La quantité idéale de compost à utiliser dans un thé est de 2.4% du volume d'eau.
post-809704-0-44086900-1407170289_thumb.jpg

 

Mélasse
La mélasse est un résidu du raffinage de la betterave ou de la canne a sucre, que l'on trouve en sirop épais et visqueux.
On se sert de la mélasse dans les thés de compost comme nourriture pour les bactéries et champignons. Elle contient des sucres et des oligo-éléments utiles aux plantes (calcium, fer, magnésium, protéines, potassium, vitamines….).

 

NB. Prendre de la mélasse bio sans souffre.

 

Recette n°1 - thé de compost oxygéné simple
Nous allons détailler ici le brassage d’un thé de compost simple, sans amendement, ayant pour seul bénéfice de développer la vie microbienne.
NB. L’ajout de certains amendements peut perturber le développement bactérien et fongique. Si vous souhaitez activer un sol inerte, ou procéder à une pulvérisation foliaire pour renforcer les systèmes de défense, cette recette est la plus adaptée.

 

Les outils & ingrédients :
Pour 10 litres d’eau sans chlore (eau du robinet reposée 24H, eau de pluie ou eau de source)
- Compost – 25 cl
- Mélasse – 2 cuillères à soupe
- En option une cuillère à soupe d'algues séchées (Spiruline ou autre) - pour les oligo éléments, acides aminées, vitamines, etc...
A part ça vous aurez besoin d’un seau, d’une toile de tamis 400 microns et d’une pompe à air d’un débit supérieur ou égal à 100L/H équipée de son embout diffuseur.

 

post-809704-0-34951500-1407170266_thumb.jpg

 

Le brassage
On se lance !
Disposer le compost dans le filet 400µ
NB. J’ai lu pas mal de reports de thé de compost où les utilisateurs utilisent des bas en nylon : je le déconseille, ce dispositif ne laissera pas passer les plus gros organismes présents dans le compost. Privilégiez donc un vrai tamis aux bonnes dimensions.

 


Fermer le filet et le disposer dans l’eau juste au-dessus d e la zone d'aération :
post-809704-0-09856200-1407170338_thumb.jpg

 

Mise en route de la pompe a air :
post-809704-0-05403800-1407170347_thumb.jpg

 

Mélange de la mélasse :
post-809704-0-90914200-1407170355_thumb.jpg

 

Quelques heures plus tard :
post-809704-0-82013600-1407170367_thumb.jpg

 

Apparition du dépôt bactérien :
post-809704-0-09405300-1407170378_thumb.jpg

 

L’ajout de certains amendements aura pour résultat une mousse plus abondante. Par exemple avec de la Spiruline :
post-809704-0-80798500-1407170417_thumb.jpg

 

Quand récolter ?
Selon les temps de brassage nous récolterons un Thé de Compost aux propriétés différentes :
Entre 10 & 15 heures pour un thé fongique
Autour de 24 heures pour un thé bactérien
Entre 36 & 48 heures pour bénéficier du développement des protozoaires
Ces temps sont approximatifs et dépendent de la température de l’eau, située idéalement entre 18 et 22°C.
Il est donc conseillé d'utiliser un chauffage d'aquarium.
Par défaut il est conseillé de privilégier les Thés bactériens, le cannabis étant une herbe annuelle, il réagira probablement mieux à un substrat riche en bactéries.

 

Dès récolte du Thé, procédez au nettoyage des instruments : seau, filet, répartiteur d'air.
Avec de l’eau oxygénée (préférable) ou de la Javel puis rincer à l’eau claire.

 

Le liquide obtenu après brassage du Thé de Compost est à utiliser pur, en arrosage ou en foliaire.
Il faut utiliser votre thé dans les 4 heures suivant la récolte. Après il se dégrade.
Vous pouvez laisser la pompe a air dans votre thé pour l'aéré si vous souhaitez l'utiliser un peu plus tard.

 

NB. Un Thé de Compost ne sent pas mauvais, bien au contraire, si des odeurs désagréables s'en dégagent, c’est que vous avez loupé votre thé => à la poubelle.

 

Fréquence d'arrosage
La question qui suit est de savoir à quelle fréquence peut-on / doit-on utiliser nos TCAA ?
Ca va dépendre du but recherché!

 

Pour activer un sol (recette n°1), je dirais une fois toutes les 2/3 semaines maximum.
Il faut laisser le temps au substrat de se ré-équilibrer.
C'est la plante qui va commander quelles bactéries / champignons elle souhaite voir proliférer.
Pour l'engraissage (Voir les recettes de thé engraissé) : autant que nécessaire, à raison d'un arrosage sur 2 maximum.

 

Alternative - Le Vortex
Il existe une alternative au seau + filet 400µ + pompe à air d'aquarium : c'est le Vortex. Le principe est toujours d'aérer la solution mais en la brassant continuellement. Du coup plus besoin de filet puisque la matière ne reste pas bloquée au fond.

 

post-809704-0-67144600-1408525614_thumb.jpg

 

Les thés engraissés
De nombreux utilisateurs de TCAA profitent de l'activité microbienne pour décomposer de la matière organique lors du brassage. Cette technique peut être comparée aux purins.
Dans un TCAA l'extraction des fertilisants est plus rapide et contrairement aux purins il n'y a pas de prolifération de bactéries anaérobie potentiellement nuisibles. En un mot c'est mieux!

 

Un TCAA engraissé comporte de la vie microbienne bénéfique et de la matière directement assimilable par la plante.
Cette méthode s'approche de l'engraissage minéral dans sa rapidité d'assimilation.

 

La base reste toujours la même : du compost et de la mélasse comme ingrédients de base auxquels on peut ajouter différents amendements.

 

NB. Pour extraire au mieux la matière fertilisante, une phase préalable de brassage peut être envisagée :
J'ai lu beaucoup de compte-rendus où les utilisateurs mettent à brasser l'amendement à extraire (luzerne, guano, etc...) avec juste un peu de mélasse 24H à l'avance. Au bout de ces 24H on ajoute le compost dans le filet, on rajoute de la mélasse et on relance le thé pour un brassage de 24 heures supplémentaire.

 

Amendements
Petite remarque préalable, la liste qui va suivre n'est pas exhaustive et pourra être enrichie de vos futures expérimentations. Je conseille de toujours privilégier les sources végétales aux amendements d'origine animale. Question d'éthique, de condition naturelle de culture, de salubrité (éléments pathogènes dans la matière animale).

 

1/ Compléments
Ces amendements sont intéressants pour leurs apports en oligo-éléments, acides aminées, protéines et autres.

 

- Spiruline : Algue d'eau douce. Elle contient des protéines végétales, des vitamines, des minéraux et oligo-éléments Elle est très riche en chlorophylle et en phycocianine.
Dosage : une demi-cuillère à soupe pour 4 litres de thé à brasser comme complément.
Doubler la dose si utilisé comme amendement pour la croissance.

 

- Klamath : Algue. Elle contient des minéraux, oligo-éléments rares comme le germanium, le Gallium, le Vanadium mais aussi ceux plus courant comme le zinc, le chrome, le cobalt, le cuivre, le fluor, l’étain, le fer, le manganèse, le nickel, le titane, le molybdène, des vitamines, des sels minéraux issus de cendres volcaniques dissoutes, du calcium, du magnésium, du phosphore, du potassium, du sodium, de nombreux acides aminées...

 

- Chlorelle : Algue microscopique d'eau douce. Contient des protéines, des vitamines, acides gras,
Fer, Calcium, Magnésium, Zinc, Potassium, Soufre, Manganèse, Chlorophylle, acides nucléiques, minéraux...

 

- Lithotamne : Algue. Apport en calcium et magnesium. Il peut être utilisé dans la fabrication des purins d'ortie pour lui apporter des éléments nutritifs et atténuer les mauvaises odeurs.

 

- Prêle : Plante sauvage, elle a une action revigorante et fongique naturelle contre presque toute les maladies cryptogamiques (mildiou, oidium, fonte des semis,…), elle est aussi utilisable en préventif pour renforcer le système immunitaire des plantes.
Elle est également une excellente source de silice nécessaire a l’assimilation de certains nutriment (oligo-éléments, vitamines ), elle contient aussi de la saponine qui aide la plante à se protéger des insectes.

 

- Eau de coco : Enzymes, auxines, vitamines, minéraux, nutriments. Très nombreux bénéfices. Peut-être utilisé en phase de germination.

 

2/ Amendements pour la croissance

 

- Luzerne en poudre (alfalfa) : l'un des engrais vert les plus efficaces en croissance. Riche en azote et en protéines, elle contient également du magnésium, du phosphore, du potassium, des minéraux, oligo-éléments, vitamines, enzymes, etc... Attention aux OGM -> privilégier la luzerne labellisée.
Dosage : 1 tasse pour 30L de substrat ou une cuillère à soupe pour 4 litres de thé de compost à brasser.

 

- Kelp : Algue marine. Elle contient de nombreuses vitamines, minéraux et oligo-éléments. Attention elle possède également des propriétés anti-microbiennes qui peuvent pénaliser le bon développement de votre thé. A utiliser à petites doses.

 

-Spiruline : voir plus haut

 

-Chlorelle : voir plus haut

 

-Ortie : Riche en azote et oligo-éléments.

 

-Guano d'oiseaux marins : Riche en matière azotées, source de phosphate et de calcium,

 

3/ Amendements pour la floraison

 

- Consoude : herbacée. Très riche en potassium (consoude de Russie). Elle contient des alcaloïdes, des vitamines, des minéraux, du phosphore, de l’azote organique…. Elle a aussi une action antiseptique qui permet de lutter contre les maladies du sol et favorise la floraison des plantes

 

- Banane (peau) : source de phosphore.

 

- Bat guano : C’est une source élevée de phosphore, il contient aussi du potassium et de l’azote

 

- Valériane : Source de minéraux et de phosphore.

 

- Calphos : Le calphos est un phosphate naturel tendre qui contient des minéraux, c’est une excellente source de phosphore. A privilégier dans le substrat plutôt que dans votre thé.

 

4/ Amendements pour brasser un TCAA fongique
Ces ingrédients vont favoriser le développement fongique de votre thé

 

- Tourbe de Sphaigne : Une poignée de sphaigne dans le thé de compost produit des microbes similaires à l’humus d’Alaska.

 

- Aloe vera : Elles sert a hydrater, nourrir et protéger les feuilles en pulvérisation foliaire. Elle contient des vitamines, des acides Aminés, des minéraux (Calcium, Chlore, Cuivre, Chrome, Fer, Zinc, Lithium, Magnésium, manganèse, Phosphore,…) et des enzymes. Favorise le développement fongique. Remplace parfaitement le gel de bouturage.

 

- Extrait de Yucca : Il contient de nombreux nutriments utiles, tels que le fer, le sélénium et des vitamines, il contient aussi de la saponine.

 

- Hydrolysât de poisson : contient de l'azote, du phosphore, du calcium.

 

5/ Inclassables, à tester

 

- Achillée millefeuille : Elle possède une bonne source de NPK, elle contient du calcium
et d’autres minéraux ainsi que de la la vitamine C

 

- Pissenlit (feuilles et fleurs) : apport en NPK, minéraux. Il redonne vie aux sols, renforce les capacités immunitaires et facilite l'assimilation des éléments bénéfiques.

 

- Camomille : Elle contient une multitude de minéraux.
Le thé de camomille peut booster une plante malade et aide à équilibrer et réguler la croissance

 

- Fougère : En pulvérisation elle a une action anti parasitaire, elle écarte les limaces et les escargots
et lutte contre les acariens (araignées rouges,…) Elle enrichie le sol en calcium et en potassium.

 

- Sureau : c’est un excellent répulsif contre toutes sortes d’insectes notamment contre les thrips…

 

Recette n°2 - TCAA engraissé spécial croissance
Cette recette est un exemple, à vous d'adapter en fonction des amendements que vous avez à disposition ou voulez essayer.

 

NB. Essayez de doser vos amendements pour ne pas diluer votre thé ou au maximum 1 pour 1 volume d'eau. Trop dilué un thé de compost est moins efficace.

 

Amendements utilisés : luzerne bio en poudre et Spiruline en complément
Recette pour 10L d’eau non chlorée :
- Prélevez 2.5 cuillères à soupe de luzerne et 2 cuillères à soupe de Spiruline
- Disposez les dans votre filet 400µ
- Diluez une demi cuillère à soupe de mélasse dans l'eau
- brassez le mélange pendant 12 à 24 heures avec une pompe a air
Puis :
- Ajoutez 25 cl de compost dans le filet
- Diluez de nouveau 1 à 2 cuillères à soupe de mélasse
- brassez votre thé pendant 24 heures, c’est prêt

 

Il peut être utilisé pur ou dilué à 50% par arrosage ou pulvérisation.

 


Recette n°3 - TCAA engraissé spécial floraison
Cette recette est un exemple, à vous d'adapter en fonction des amendements que vous avez à disposition ou voulez essayer.

 

NB. Essayez de doser vos amendements pour ne pas diluer votre thé ou au maximum 1 pour 1 volume d'eau. Trop dilué un thé de compost est moins efficace.

 

Amendements utilisés : bat guano (phosphore) et consoude (potassium)
Pour 10 Litres d’eau
- Prélevez 20 cl de Consoude & 2 cuillères à soupe de guano
- Disposez les dans votre filet 400µ
- Diluez une demi cuillère à soupe de mélasse dans l'eau
- brassez le mélange pendant 12 à 24 heures avec une pompe a air
Puis :
- Ajoutez 25 cl de compost dans le filet
- Diluez de nouveau 1 à 2 cuillères à soupe de mélasse
- brassez votre thé pendant 24 heures, c’est prêt

 

A diluer (1:1) un volume de thé pour un volume d'eau non chlorée.

 

NB. A essayer aussi avec un temps d'extraction plus long pour la consoude

 

Recette n°4 - Le thé de graines germées
Cette recette est à part car elle ne contient pas de compost mais elle constitue le parfait complément aux recettes qui précèdent. Le thé ici obtenu pourra remplacer avantageusement vos produits racinaires. C'est un concentré d'enzymes et d'hormones.

 

Vous pourrez même vous en servir lors du passage en 12/12 avec en ajout de l'eau de coco pour réguler la distance inter nodale lors du stretch.

 

La recette qui suit est réalisée avec des graines d'Orge, on peut néanmoins utiliser à peu près n'importe quel type de graines.

 

- Pesez et prélevez 56g de graines d'Orge.
- Éliminez au maximum tout corps étranger présent parmi les graines.
- Mettez les graines dans un grand bocal et remplissez le d'eau jusqu'à la moitié.
- Laissez reposer les graines pendant 8-10 heures puis égouttez
- Une fois débarrassé de l'eau pesez de nouveau vos graines : notre objectif est d'atteindre les 84 grammes
- Laissez les graines reposer entre 8 et 10 heures dans un bout de tissu brut (lin, chanvre, coton organique, etc..) humidifié
- Replongez les dans une nouvelle eau déchlorée pendant 8 à 10 heures
- Égouttez et pesez les graines. Si vous n'avez pas atteint les 84 grammes de nouveau repos dans le tissu pour 8 heures puis de nouveau trempage pour 8-10 heures. Mais normalement vous n'en aurez pas besoin.
- remettez les graines dans votre tissu humide et attendez jusqu'à ce que les germes atteignent la taille de la graine.
- Vous pouvez alors broyer les graines (mixer, pilon, hachoir...)
- Ajoutez de l'eau déchlorée jusqu'à obtenir une texture de purée.
- Cette purée peut alors être diluée à 20 litres d'eau sans chlore : votre thé est prêt!

 

Option : vous pouvez ajouter à cette mixture un peu d'eau de coco et d'Aloe Vera
Ce thé doit être utilisé de suite. Ne pas stocker.


  Report Guide
Sign in to follow this