Les BIM ou IMO (Micro-organismes indigènes bénéfiques)

By glass-blower ,
Les BIM ou IMO (Micro-organismes indigènes bénéfiques)

Les BIM ou IMO

Le terme microorganismes efficaces (EM) a été inventé par le professeur Teruo Higa.Vous aussi vous pouvez mettre en culture vos propres micro-organismes.

 

Les micro-organismes bénéfiques indigènes (BIM) ou les Micro-Organismes indigènes (IMO) Indigenous Microorganisms reproduisent le même processus que la solution EM. Les préparations microbienne fermenté sont utilisé dans de nombreuses applications dans la culture.

Le but est de recueillir les microbes bénéfiques naturel présent dans nos écosystèmes et dans les sols, suivant la zone il existe différents types de microbes. Une forêt ancienne aura des microbes que les prairies n'auront pas et vice versa.

 

Pour obtenir une plus grande diversité de microbes possible, vous devez les récupérer dans plusieurs habitats différents. Vous devez au moins avoir accès a des produits de la forêt, des prairies et de la zone frontalière se situant entres elles.

 


Les microbes spécifiques aux plantes

Si vous cultivez des légumes, trouvez une zone naturel où ils sont en plein essor.

Si les plantes sont de type ornementales dans la plantation,

recherchez une zone où celles ci sont de type sauvage.

Les plantes ciblées sont les fixatrices d'azote, car elles ont des souches bactériennes comme le rhizobium,

les légumineuses ainsi que d'autres genres de plantes comme l'aulne ou les Baies entrent aussi dans cette catégorie.

 

Voici comment procéder pour recueillir des microbes pour faire des BIM/IMO:

 

  • Cuire une source de glucides à utiliser comme base, le riz, l'orge, le blé, l'avoine,… En Asie le plus souvent du riz est utilisé.
  • Dans une boîte en bois ou une boîte plastique perforé
  • Remplissez le fond avec le riz, n'en n’ajoutez pas trop 2,5 cm max, sinon il n’aura pas le temps de coloniser tout le contenant. Vous ne devez pas l’écraser l’air doit circuler. L'objectif est de permettre aux microbes de coloniser la surface du riz.
  • Inscrivez sur le côté de la boîte la date et l'emplacement de la future utilisation.
  • Couvrez la boîte d’un tissu, il faut que la préparation respire. Pour le refermer utilisez un nylons tendues et sécurisez a l'aide d'une ficelle.
  • Creusez un léger creux à l'endroit désiré, dans un sol sain avec une population saine de microbes indigènes susceptibles de prospérer.

 

post-798280-0-96822400-1437767565.jpg

 

En forêt recherchez des zones où les feuilles ont construit de l’humus du terreau riche.
Dans les prairies, recherchez des zones où l'herbe est la plus florissante.

Placez la boîte dans le creux et recouvrez avec les débris et les feuilles se trouvant autours de vous.


Après 5/10 jours (selon température), vous remarquerez sur votre terreau du blanc c’est la première colonie de microbes. Si vous les laissez plus longtemps les microbes passerons par différentes couleurs comme le jaune, le vert, le noir. La récolte se fait en principe au stade ou il sont blancs.

 

Si les moisissures sont noir se n’est pas grave uniquement si les micro organismes bénéfique ont la possibilité de prendre le dessus. Dans la nature, quand il y a beaucoup de nutriments les microbes bénéfiques dominent. Quand il y a moins de nourriture, les microbes non-bénéfiques opportunistes ont tendance à dominer.

 

 

  • Enlevez le contenant et transférez le riz dans un pot en plastique et mélanger avec de la mélasse.
  • Mélange  a 1:1. 1 kg de riz cuit pour 1kg de mélasse.
  • Ecrasez le mélange avec des gants, pas trop pour éviter de détruire le mycélium
  • Couvrez le mélange pendant 3-7 jours.
  • Une fois liquide, ajoutez de l’eau 3:1.
  • Couvrez le dessus hermétiquement.
  • Laissez le mélange se diluer pendant 7 jours.

 

post-798280-0-97890900-1437767687.jpg

 

Vous devriez vous retrouver avec un jus de boue.


Filtrez le liquide dans un bocal en verre et laissez le respirer jusqu'à ce que la préparation arrête de faire des bulles.
Après arrêt de la formation des bulles vous pouvez sceller le bocal.


Votre inoculant microbien est prêt.   


Répétez les étapes ci-dessus pour chaque zone ou vous collecterez les microbes.


Pour rendre les BIM/IMO plus efficace vous pouvez les combiner avec tous vos extraits microbiens.
ou combinez cette préparation a 1: 1 avec du Lacto sérum.

 

post-798280-0-11018800-1437767719.jpg

 

Comment utiliser les BIM/IMO:


Cette préparation est un outils très puissant aux multiples applications, comme c’est un inoculant microbien il peut être utilisé dans toutes les cultures pour augmenter et établir une population de microbes sains.

  • Ajouter 1/2 cuillère a soupe de BIM/IMO pour 4Litres d’eau.
  • Appliquez en pulvérisation foliaire ou arrosage il améliore grandement la croissance et la santé des plantes en établissant une population saine de microbes dans le sol et a la surface des feuilles.
  • Mélangez a un ratio de 1:1 avec de la terre et ajoutez une couche de votre préparation a la surface de votre substrat ou dans votre tas de compost.

 

Avantages:

 

C’est un travail précieux et le plus grand avantage de ce sérum et de construire un écosystème sain à partir du sol.

 

  • Augmente l'activité microbienne
  • Améliore le transport alimentaire racinaire
  • Résistance aux maladies viral: combats pathogènes, occupe les espaces qui pourraient autrement passer à nocifs bactéries / moisissures.
  • Aide au compostage: améliore massivement le compost.
  • Améliore l'assimilation des engrais organiques: une autre caractéristique clé,  ajoutez à votre solution nutritive les microbes décomposent les nutriments organiques dans des formes bio-disponibles assimilable directement.
  • Améliore la production.

 

++

 

Sujet original de @kyu ici


  Report Guide