Le stretch

By azmaster ,
Le stretch

Le Stretch

 

 

 

I. Qu'est ce que le stretch ?

 

 

 

Le mot "stretch" en anglais se traduit en français par "s'étirer", "s'étendre".

 

C'est la période durant laquelle la plante va se préparer à fleurir. Elle va donc étirer ses nœuds. Elle peut doubler ou tripler sa taille afin de préparer l'arrivée des fleurs. C'est en fait pour mieux accueillir la lumière que le cannabis réagit comme tel.

 

C'est donc une accélération de la croissance de la plante. On pourrait dire que c'est une dernière poussée, même si ce n'est pas totalement vrai, puisque des variétés à tendance sativa continueront légèrement à pousser après le stretch et donc pendant la floraison.

 

Cette période est cruciale pour le cannabiculteur, si il ne permet pas à la plante de s'épanouir à ce moment là, il obtiendra sûrement une maigre récolte. Cette période est donc d'une importance capitale car elle déterminera la taille et la structure finale de votre plante.

 

 

 

C'est au moment où l'on soumet la plante à une photo-période plus courte (passage en 12/12) que la plante pousse d'une manière effrénée pendant une durée moyenne de 1 à 2 semaine. La puissance et la durée de cette poussée sera entièrement déterminée par la génétique de la plante. Certaines variétés ne stretcheront presque pas, alors que d'autres n'en finiront jamais.

 

Notez que les variétés dites "auto-florissantes" ne sont pas soumises à ce changement de photo-période pour déterminer le début de leur floraison et que leur stretch se fait donc de manière constante sur toute la durée de leur cycle de vie. à confirmer

 

En effet, c'est quand la plante détecte que la photo-période passe d'un cycle lumineux de croissance (18/6) à un cycle lumineux de floraison (12/12) qu'elle entame ce fameux stretch. Si la taille de la plante à la fin du stretch a doublée, on dit que le stretch est x2. Si la taille triple, on parle d'un stretch x3, ainsi de suite...

 

Pour compléter cette partie, il est bon de savoir qu'en intérieur, le nombre de jour de floraison d'une plante se compte dès le départ d'une photo-période de floraison et non pas à la fin du stretch.

 

Ce phénomène est très facile à observer quand on cultive le cannabis en intérieur. La chose est un peu différente en extérieur.

En outdoor, [...]à compléter

 

 

 

 

 

 

II. Comment limiter le stretch ?

01a.jpg

 

C'est surtout en intérieur qu'il faut faire attention à ce facteur. Même si dans certains jardins, les cannabiculteurs ont une hauteur à ne pas dépasser pour ne pas attirer les regards indiscrets.

On ne peut pas vraiment le limiter à proprement parler, puisque c'est dans la graine et donc dans les gênes qu'est déterminée la "puissance" du stretch.

Ce sont les variétés à caractère sativa qui ont le plus gros stretch. Celles-ci continuent même à pousser un peu tout au long de la floraison alors que des variétés indica stopperont complètement leur poussée pour se focaliser uniquement sur la production de fleurs.

 

 

Pour ne pas que l'apex de votre plante s'approche trop de votre lampe et soit ainsi "cramé", ou encore pour ne pas dépasser votre clôture de jardin, ces quelques solutions s'offrent à vous:

 

 

bull.gif

En palissant votre plante.

 

bull.gif

En pinçant votre plante.

 

bull.gif

En taillant votre plante.

 

bull.gif

En vous renseignant sur la puissance du stretch de la variété ou du phénotype que vous vous apprêtez à cultiver. En fonction de ça, vous pourrez ajuster la taille de vos pots et/ou passer vos plantes plus vite que d'habitude sous un cycle 12/12h pour limiter leur croissance. Tout cela bien-sûr, en fonction de la hauteur de votre placard.

 

bull.gif

En intérieur, l'utilisation d'une lampe MH pendant le stretch rendra la plante plus trapue. En effet, à cause du spectre bleu d'une lampe MH, la distance inter-nodale a tendance à être plus courte. A l'inverse, une HPS qui a un spectre rouge, fait que la plante a plus tendance à étendre la distance qu'il y a entre chaque étages de feuilles. (distance inter-nodale)

 

bull.gif Appliquer les 36 heures d'obscurité lors du passage en floraison affaiblira le stretch.

 

 

 

III. Photographies & Graphiques.

 

 

 

 

Voici l'évolution du stretch d'une Arjan's Ultra Haze #2, qui est une variété Multihybride Sativa (Neville's Haze x Mango Haze x Laos).

 

Vous constaterez donc par rapport au graphique ci-dessous que cette variété à dominance sativa continue de pousser légèrement jusqu'à la récolte mais que la durée du stretch se situe bien entre 50 et 60 jours (pour un stretch x6.5 au final) et que les 30 premiers jours sont les plus "violents" (Stretch x4.5). La suite étant consacrée principalement à la production florale.

 

 

 

 

Passage en floraison : 12 cm

 

01b.jpg

 

 

Floraison + 10 jours : 26 cm

 

01.jpg

 

 

Floraison + 20 jours : 43 cm

 

02.jpg

 

 

Floraison + 30 jours : 56 cm

 

03.jpg

 

 

Floraison + 40 jours : 68 cm

 

04.jpg

 

 

Floraison + 50 jours : 73 cm

 

05.jpg

 

 

Floraison + 60 jours : 75 cm

 

06.jpg

 

07.jpg

Auteur: fealin.


  • Like 14
  • Thanks 5
  Report Guide