Politique de la drogue : lettre d'intention à Pascal Couchepin

By Guest ,

 

BERNE - Des partis et des associations maintiennent la pression pour relancer le débat sur la drogue après l'échec de la révision de la loi. Ils demandent d'ancrer la politique des quatre piliers dans la loi et de trouver un compromis sur le cannabis.

 

Source : CIRC Paris

Une lettre d'intention a été remise lundi au conseiller fédéral Pascal Couchepin par des parlementaires du PDC, du PRD, du PS et des Verts. Elle définit une stratégie d'ensemble pour développer une "politique cohérente" en matière de drogues et de dépendances, ont indiqué le Groupement romand d'études sur l'alcoolisme et les toxicomanies (GREAT) et l'organisation alémanique Fachverband Sucht.

 

Les signataires sont d'avis que la loi actuelle sur les stupéfiants est "contradictoire, obsolète et inapplicable" et ne reflète pas les progrès enregistrés ces dernières années dans la politique de la drogue. Des solutions concrètes et appropriées doivent être recherchées pour répondre

aux problèmes de dépendance, qu'ils soient liés à des substances légales ou illégales.

 

Les articles non contestés du projet rejeté par le National en juin 2004 doivent être ancrés sans délai dans la loi. De plus, un compromis susceptible de réunir une majorité concernant le cannabis doit être trouvé afin d'obtenir une clarification législative nationale et un renforcement de la protection de la jeunesse. Enfin, une vision politique cohérente du problème des dépendances doit être adoptée au niveau suisse.

 

Le Parlement a déjà remis l'ouvrage sur le métier, une commission du Conseil national ayant été autorisée en mai à préparer un projet de loi incluant les éléments susceptibles de rallier une majorité.


  Report Article


User Feedback


There are no comments to display.