Greenwhood

Crise Angoisse/Panique

Recommended Posts

Greenwhood

Bonsoir à TOUS !

 

J'ai 28 ans et je consomme de la weed de façon régulièrement ( chaque jour ) depuis environ 2 ans ( je consommait de la weed avant et ce depuis l'âge de 16 ans mais c étais de façon plus occasionelle . Disons qu'avec les années ma consommation augmentait peu à peu ...

 

Depuis quelques mois je consomme beaucoup plus , j'ai vécu du stress et le weed me fait décompresser . Depuis quelques mois je vaporise mon herbe même si je garde le plaisir d'un bon joint et d'un bowl ... Et dernièrement je me suis aussi équipe d'un vapo à concentré.

 

Dimanche passé j'ai fumé un joint avec un ami dans l'apres-midi tout étais OK le bon buzz comme à chaque fois , on n'a refumé un bowl 1 heures et demi après encore la toujours le bon buzz . Le soir juste avant d'écouter la TV avec ma conjointe je vaporise le weed comme d'habitude ... Le buzz monte bien mais tout d'un coup je me met à mal feelé un peu comme si l'environnement ou j'étais me fesait pas sentir bien , le coeur se met à s'emballer et la l'effet boule de neige embarque parce que je me dit en moi même non sa ne va pas du tout ... Mais au fond de moi je sait très bien que c'est une crise d'angoisse/panique mais même en essayant de me resonner sa ne voulait pas partir . Ma conjointe me parlait elle étais la donc j'avais quelqu'un qui pouvait me reconforter mais j'ai été pendant 2 heures à me sentir désorientée, fatiguer , le coeur qui voulait exploser, comme si un voile étais devant ma vue une vrai horreur ... Depuis dimanche vous en conviendrez que je n'ai pas retoucher à la weed donc je suis dans un sevrage mais aussi en période d'anxiété et de stress ... Fumé m'amenait dans un confort et de calme mais maintenant je me sens épuisé , j'ai même des douleurs musculaires ... On dirait que mon coeur de fonctionne pas bien ... Je vie une période assez difficile.

 

J'aimerais avoir vos expériences si vous avez déjà traverser une période ainsi . J'aimerais m'en griller un et relaxer mais je suis angoisser à revivre ce cauchemard . Je vais prendre une pause , la santé avant tout ! J'envisage aussi d'aller passer des prises de sang pour voir si tout est OK .

 

Je suis en train de vous écrire un roman ... Mais j'ai oublié de mentionner que il y a environ de sa 2 mois j'ai consommer pour le trip avec mon ami du speed durant 1 nuit on n'a pas dormi et on n'a beaucoup fumé durant cette nuit ... Ce matin la à la dernière dose de weed j'ai commencer à me sentir exactement comme dimanche passé ... J'ai angoissé et ainsi de suite je me suis donc rendu à la maison parce que dans un moment comme celui la je me disais qu'une fois à la maison en retrouvant ma conjointe je me sentirais mieux . Rendu à la maison le coeur voulait exploser et ainsi de suite cela a durer 2 heures et ensuite j'ai été jusqu'au lendemain soir à me sentir épuiser. ( à ce moment là je m'étais la faute sur le speed évidement ) donc par la suite le lendemain j'ai reprit du weed et tout allait comme d'habitude sauf que sa m'avait marquer un peu car parfois je buzzait un peu moin bien il fallait que je me resonne en me disant que ce n'étais que du weed .

 

Cet semaine par contre c'est difficile, j'ai l'impression qu'il me faudrait probablement de la médication contre l'anxiété d'autant plus que je traverse depuis plusieurs mois des périodes stressante dans ma vie mais je ne les affrontait pas au quotidien dans ma tête parce que je fumait et me reposait l'esprit. Par contre j'aimerais mieux ne pas en arriver au médicament .

 

Est-ce que l'huile de CBD que je n'ai jamais utilisé pourrait être un bon moyen contre mon anxiété et mon manque ? Peu importe je me pose beaucoup de questions en espérant que ce poste pourra m'éclairer sur cet expérience difficile à vivre .

 

Merci à tous qui vont me répondre et qui auront prit le temp de lire ce post même si il est j'en suis conscient assez long a lire !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Beatlesweed

Salut Greenwhood,

 

 J'ai déja vécu ça plusieurs fois et j ai toujours fini par refumer par la suite.

 Ce genre de malaise, que l'on peut appeler un bad trip, avec une grosse accélération cardiaque bien flippante, l'impression que l'on va tomber dans les pommes.

 Je ne sais pas à quoi c'est dû, peut-être de fumer un jour ou on est fatigué, ou alors une weed trop forte.

 Je pense que l'anxiété que tu ressens en ce moment est dû au sevrage, c'est toujours stressant de ne plus fumer quand on a l'habitude de consommer régulièrement.

 Si tu décides d'arrêter le cannabis définitivement, au début ce sera dur, mais au fil des semaines, le manque disparaitra.

 Si tu veux refumer, alors essaies avec un petit joint, peu dosé avec une herbe pas trop forte, prends quelques tafs, et vois si ça se passe bien ou pas.

 En résumé, essaies de moins fumer, choisis des herbes pas trop fortes, ne prends pas de speed, c'est une drogue dure qui stresse énormément.

 Et si tu refais une crise de panique, mange quelquechose de sucré, ou carrément un sucre, ça aide dans ce genre de bad trip.

 

Tiens nous au courant et bon courage. 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Milhouse

Salut,

 

les amphétamines (speed) mènent rapidement à un état d'angoisse. A haute dose ou conso durant plusieurs jours de fortes hallucinations peuvent arriver (cf le site psychoactif). C'est un produit très dangereux à consommer le moins possible d'après moi...

 

Je pense que ton état actuel est en lien avec cette conso de speed + cannabis...

Je ne suis pas médecin addictologue mais si j'étais toi, je ferais une pause de tout produit pouvant entrainer à nouveau cet état: cannabis (et tout hallucinogène), speed (et tout stimulant), café (redbull et cie...).

 

Fait une pause pour retrouver un peu de zenitude et sérénité.

 

Prends soin de toi.

 

++

Share this post


Link to post
Share on other sites
pieddeshit

salut,

 

moi aussi j'ai déjà été dans des états chelou(blanc comme un mort, grosse sueur, le coeur qui veut sortir...), perso je pense pas que se soit le "speed".Cela mes arrivé une bonne vingtaine de fois et j'ai jamais sus pourquoi, j'étais en pleine forme, début ou fin de soirée, avec ou sans alcool, un pète ou 10, cela mes arrivé dans plein situation sans jamais rien comprendre!  

 

 

 

Si tu décides d'arrêter le cannabis définitivement, au début ce sera dur, mais au fil des semaines, le manque disparaitra.

désolé mais la je suis pas d'accord, je consomme depuis 24 ans et je peut rester une semaine ou plus sans rien et sans

effet de manque.

 

A++

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Greenwhood

Merci pour vos commentaires très apprécier .

 

Pour ce qui est du speed ce n'est pas quelque chose que je vais reconsommer ... C'étais quelque petite expérience que je voulait faire le temps de 2-3 soirée avec un de mes amis qui lui consommait à l'occasion . Je ne sait pas si c'est du à cela mais l'effet déclencheur semble être du a cet fin de nuit ... (le premier bad)

 

J'arrête pour quelque temps pour reprendre contrôle de mes moyens . Et je ne me met pas de pression .

 

Probablement que je devrait repartir un autre post pour cela mais je revient à la charge si defois quelques lecteurs si intéresserait aussi mais j'ai lu sur l'huile de chanvre qui ne procure aucun buzz (CBD OIL) mais qui aurait des vertu relaxante et anxiolytique.il en existe même en shatter/wax donc je pourrait ou même au vapo à huile ... Je pourrait donc traiter mon anxiété sans médicaments et par le fait même continuer le plaisir de vaporisé.

 

Merci encore à vous d'avoir prit le temps de me répondre ! C'est apprécier !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Greenwhood

Un peu plus d'une semaine que c'est arriver.

 

Mentalement sa va beaucoup mieux , je me sent plus en forme .

 

J'ai des maux de têtes par contre mais je me dit que c'est sûrement dû au manque ... Je pogne les nerfs plus souvent aussi disons que ma patience est pas très très présente.

 

C'est pas l'envie qui manque de me faire un vapo !

 

J'ai lu sur un site que c'étais bien de faire une pause de 2 à 4 semaines pour les récepteurs donc j'imagine que c'est une pierre 2 coup je relaxe mon esprit un peu et nettoie en même temps .

 

J'ai encore une certaine petite crainte et c'est spécial je pouvais encaisser le weed en grosse quantité certaine bonne soirée et juste à cause d'une ou deux crise d'angoisse la peur s'est installer ... On dirait que je ne me souvient plus du bon buzz que sa me procurait !

 

Dernière chose j'ai lu qu'en cas de crise d'angoisse sur la weed on pouvait croquer des grains de poivre noir et que l'effet de crise s'estompe un peu et l'esprit revient ... Quelqu'un ici as déjà été confronter et à tester ce truc ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
watiweedpouce

plop 

salut pour répondre a tes angoisse ! je pense que la plupart des fumeur de weed ou marron on deja fait une crisse blanche!!

Moi perso. ça m'arrive encore et cela fait 15ans que je fume (tt les soir)

je le sent pourquoi chez pas ! mais pour ma part (c'est dans la tête) plus tu te répète que ça va pas moins sa va! 

Moi je me dit "merde je bead" et je me dit (le cannabis n'a jamais tuer personne) et généralement cella passe..

Après le manque de thc il est mini et encore une fois c'est dans la tête et différent sur chaque personne !!

moi perso je degome un pacqué de clop !!!

@++ 

Share this post


Link to post
Share on other sites
niceday26

Salut à tous , je deterre ce sujet ne sachant pas ou poster le miens.

 

Je suis un fumeur de cannabis depuis une dizaines d'années , 1-2 joints par jour.

 

Je suis passé au Vapo Mighty depuis plusieurs mois et fume des joints de temps en temps.

 

Mais depuis plusieurs mois , je ne ressent presque plus aucun plaisir fumant , j'ai l'impression d'avoir le coeur qui palpite et une impression bizarre de mal-être , j'ai donc commencé à reduire la quantité de cannabis.

 

Jusqu'a au jour ou lors d'un OL-PSG au stade , petit joint en tribune , coeur qui palpite , fourmis dans les mains et pieds j'ai cru que j'allais mourir, je suis donc sortie de la tribune voir la croix rouge et juste le faite d'être entouré et en présence de personnel de santé , ça commencé à aller mieux.

 

Mon problème est donc uniquement "mental" , je me suis documenté et j'ai vu que cela s'appelait "attaque de panique".

 

J'ai envie de retrouver le plaisir de fumer, savez vous si je dois m'orienter vers des variétés spécial moins forte en THC , ou faire une pause pour remettre les "recepteurs" d'aplomb?

 

Maintenant quand je fume et que je me sens mal je me dis que ça n'est rien et mes sympthomes sont diminués mais toujours présents.

 

merci d'avance

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
UFCM-I Care

Hey

 

Commencer par faire une pause me semble être une bonne idée (pour démarrer) ....

Pour une éventuelle reprise, choisir des variété à ratio CBD/THC, les grosses teneurs en THC posent aujourd'hui plus qu'avant ce genre de problèmes de bad trip ....

Ne plus mélanger avec du tabac (si c'est le cas, le tabac modifiant les effets de la weed) et préférer la vap (soit E liquide soit vap des fleurs).

après beaucoup d’éléments peuvent rentrer en ligne de compte : 

le lieu ou tu vas consommer,

les personnes avec qui tu vas consommer,

ton état de santé aussi, si tu es dans une période dépressive consommer du THC ne va pas arranger les choses mais vu que tu consommes depuis 10 ans se sont des choses que tu sais ....

@+

 

 

  • Like 2
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
kid1984

Yo,

 

Personnellement , cela me fait ça avec les landrace sativa ... A chaque fois que j'en fume crise d'angoisse / panique direct , par contre avec une indica R.A.S .

 

Faire attention aux variétés consommés je pense , chaque plante ne peut réussir à tout le monde .

 

A pluche

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
manuel valls

  Ola ,  Salut @niceday26 , UFCM à tout dit , en 1 le plus sage est de faire une pause et si tu as envie absolument de fumer, de mon avis  tourne toi vers l'herbe la moins forte en thc .

 ce genre de crise m'arrivent aussi, je ne sais pas pour toi, mais pour moi il y a souvent un élément déclencheur, comme une pensé négative qui entraine un effet boule de neige, qui conduit à l'angoisse, la crise de parano, ou de "panique" .
 en prenant conscience de ce déclencheur et de l'effet de cascade j'arrive de plus en plus à sentir venir le truc et ça suffit souvent a stopper ou limiter les dégâts, c'est un exercice de pensé positive,
 Après il ne faut pas nier la réalité pour autant, le meilleurs moyen de combattre de mauvaise pensés c'est d'agir, ou au moins essayer  ;)
Et puis si cette sensation peut être purement " psycho- physiologique " , faire un check-up à la sécurité sociale ne fait jamais de mal et c'est gratos, le cannabis peut être un déclencheur , mais aussi un révélateur d'un problème physiologique , manque de fer , de potassium de sommeil .....  

 à + bon courage !
  

  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
roscovite

Plop !

 

Le 15/03/2018 à 13:00, niceday26 a dit:

Jusqu'a au jour ou lors d'un OL-PSG au stade , petit joint en tribune

 

Tu fais bien de préciser le contexte de ta crise d'angoisse. Perso, je regarderais de côté-là... Le foot est un sport plutôt violent, surtout à haut niveau où les enjeux deviennent délirants... Et même si cette violence est encadrée (parfois difficilement !), elle reste latente, palpable.

 

Perso, je doute que l'on puisse se sentir réellement "détendu" dans un tel contexte... Surtout si tu as facilement tendance, comme c'est mon cas, à te sentir oppressé par la foule ! Et le côté "amplificateur émotionnel" de la weed ne va rien arranger, bien évidemment...

 

Tout fumeur avec un peu de bouteille a dû connaître ça au moins une fois : en pleine montée, se sentir soudain totalement étranger à son environnement, perçu alors comme agressif... Surtout si tu commences à te demander si tu vas pouvoir te soustraire à cet environnement... Flippant !

 

Après, avec l'expérience on apprend (normalement) à éviter ce genre de situation, ou au moins à en minimiser l'impact. Apprendre à mieux se connaître pour mieux gérer, c'est un peu le parcours obligé, de toute façon ;)

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Hypo81

Hello

 

Des bad trips, je pense qu'on en a tous fait...

Perso, je sais que le mélange alcool / thc ne me réussit pas du tout!

Sueurs froides, mal-être global, parano et angoisse :manif:

 

Avec le temps j'ai vite compris que c'est l'un, ou l'autre...Mais pas les 2!

 

Et lors de certains guets-apens avec les potes, ben quand je sens que ça va arriver, j'essaye de m'isoler -surtout du bruit-

 de retrouver le zen intérieur en me concentrant sur des trucs sympas.

Ca marche pas trop mal.

 

Et sinon oui, une pause de temps en temps (de quelques jours à quelques semaines) ne fait pas de mal.

 

++ et bon courage!

 

 

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
niceday26

Merci à tous de vos réponses.

 

Je vais dans un premier temps stopper , pendant quelques jours ou semaines. Et après me diriger vers quelques chose un peu moins fort en thc et avec un peu plus de cbd (Northern Lights)

 

 

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

hello,

 

je pense que c'est un problème récurant pour les gens qui consomme du canna depuis longtemps,  et oui le mélange alcool canna c'est violant faut faire attention , moi perso c'est juste une petite bière avec mon petard pas plus, les crises d'angoisse j'en est depuis environs 2 ans de temps en temps et quand ça m'arrive je me met un bon son que je kiff bien est je respire la bouche ouverte et ça passe, mangé un truk sucré peu aidé aussi,  le mieux quand ça t'arrive c'est de ralentir perso j’essaye de pas fumer la journée et de me réservé pour le soir ont apprécie plus que ce soit au niveau du gout comme de la défonce.

 

bye

Share this post


Link to post
Share on other sites
bybloood

Salut, désolé pour le deterrage de topic,

 

Je voulais partager mon expérience à l'auteur du topic et vous autres.

Cela fait 4 mois que je ne fume plus de weed, car j'ai eu un bon bad trip avec de la mdma en soirée. Depuis j'ai tout arrêté même la clope, je ne fait que vapoter. 

Depuis j’essaie de re-fumer de temps en temps car j'adoré ça à l'époque, je fumer tout les jours depuis 7 ans (4-5 par jour). Mais maintenant impossible de fumer plus de 3 latte, sa m'angoisse je cogite trop et j'me sens pas bien. L' autre fois j'ai tenté de fumer un stick, j'ai voulu allez dormir et pendant 1 heure je cogitais de ouf. J'essayais de ressaisir mon esprit tout les 30 secondes car j'm'angoissé tout seule dans le noir dans mon lit. 

Mon problème c'est que je me dit, avant et pendant la fumette : "Est ce que cette fois-ci je vais me sentir bien ?" , alors vous imaginez bien que c'est complètement le truc à pas faire, mais c'est inconscient, j'me pose cette question dès que l'idée de fumer me vient. Y'a cette espèce de peur d'angoisser qui me viens tout comme tu la décrit.

 

Alors je suis comme toi j'me suis résigné à plus fumer cette plante que j'adorais tant. Et la seule weed que j'arrive à fumer c'est celle avec un très faible taux de THC genre celle qu'on peut avoir de nos jours -0.2% de THC, mais aucun effet psychoactif, quoi juste cette sensation d’être calme et moins stresser.

 

D’ailleur j'me pose la question si des weeds avec genre 10% THC et 10% CBD (ratio 1:1)  me réussirai. Si vous avez des avis la dessus ?

 

Sur ce , si je peux avoir de tes nouvelles sa m'interesse :)

 

Cordialement.

Edited by bybloood
  • Like 2
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Kiss_my_weed

Yop 

 

 

Aller .... j'apporte ma pierre à l'édifice...

 

J'ai également....

Ou plutôt " j'ai eu " , de sacré crises d'angoisse pendant une période.... A en devenir hypocondriaque....

écouter mon coeur sans arrêt , de jour comme de nuit , la main poser sur la poitrine pour vérifier qu'il bat correctement ... 

 

A ce moments là de ma vie ,  je n'avait pas du tout mais du tout fait le rapprochement entre mon anxiété et le pétard enfaite ....

 

Étant plus jeune , je fumait... H24....

Le genre de branleur qui se lève à 8h dans sa chambre d'ado chez maman , roule un bédo à peine les yeux ouverts,  s'habille et sort retrouver les potes en ville ...

Je squatter beaucoup chez mon meilleur ami qui fumait autant que moi ...  Ont avait un joint entre les doigts à toute heure de la journée,  matin midi et soir .

Ont ne savait même plus ce que c'était que d'être clean ... douille , stick , pipe en bois de 40CM style calumet de la paix ( putain j'vous jure ... )

Je me souvient avoir bedave un 12gr en l'espace de 2-3 jours .

Être sous THC , dans un état second , c'était moi ..... ma personnalité,  ma façon d'être....  Je vous raconte pas les doses dans les pekosses. ..

D'ailleurs je ne me sentait même plus foncedé. .. Pour moi jetait clean.... 

 

Enfin bref ... La suite .

 

A cette période la de ma vie ... Je rencontre une fille... Avec qui je vais très vite me mettre en couple... Très vite trouver un appart et très vite me trouver un taff ... 

Laissant les potes sur le carreau ...

Le taff ? Je suis ouvrier dans une usine. .. Donc bon ... Je change pas mes habitudes.... Je bedave avant d'y aller , pendant et après... 

Je vous l'ai dit plus haut ... Le pétard fait partie de moi , je n'y fait même plus gaffe ... Je ne m'attends même plus à ce que ça me fasse de l'effet,  je fume pour fumer bref ...

Le temps passe ... 1an peut être,  même pas ...

Nouvelle maison , nouveau taff avec + de responsabilité.... Je ne fume plus avant d'aller bosser .

Seulement le soir , à 18h une fois rentré à la.maison .

 

 Elle est longue mon intro désolé.....

 

Bref .... Ma copine tombe enceinte  ( et oui , cette copine est enfaite ma conjointe et la mere de mon fils hé hé ) ...

Et la les ennuis ont commencé....

Ça a commencé tout doucement ....

Chez moi , jrentre du taff,  jroule un truc. ..

" tient , je sent que mon coeur tape un peu fort " .... main sur la poitrine ... Je commence à stresser mais ça passe .... Pour moi à ce moment là,  je ne fait aucun lien avec le joint que je vient de fumer .

Jusqu'au soir ou je me retrouve au lit , avec ma femme qui dort à côté,  enceinte ... J'ai fumer bien entendu....

Je me met à cogité sur tout et rien , lumière et télé éteintes ...

Et la , d'un seul coup ... Je me souvient de tout ces petits moments très récent  ,où je sentait mon coeur taper. ...

Et la c'est partie ... sueur ... main sur la poitrine .... Je sent que ça tape .... Je me tourne et retourne dans le lit ... Je ne pense qu'a ça.  Je n'entends plus que mon coeur  battre...

Ça tape de plus en plus fort ... Je pense à mon fils , mon futur enfant ... Je me dit que je ne peut pas mourir comme ça dans mon lit ... d'une crise cardiaque ... parce que oui pour moi c'était une crise cardiaque que jetait entrain de 

Et en pensant à ça,  c'est encore pire. ...

A aucun moment je ne pense à un bad trip ou quoi que ce soit en rapport avec la fumette ...

 

J'ai sauter dans un froc , grimper dans l'Allemande et j'ai bombardé jusqu'à l'hôpital,  tout en vérifiant régulièrement,  tout en conduisant , si mon coeur c'était calmer ... En pleine nuits...

Arriver sur le parking .... Je reste dans la voiture quelques minutes ... histoire de pas passer pour un con au cas où .... La crise s'est estompé aussi vite qu'elle est arrivé. ..  sûrement le faite d'être rassuré par la présence d'un hôpital juste à côté. ..

 

 

Ça,  c'était que le débuts de mon mal-etre. ..

Pendant plus d'1 mois ... Même + ... jetait en angoisse tout les soirs ... Toutes les nuits ... l'impression de mourir chaque fois que ma copine s'endort... parce que je me sentait seul et vulnérable dans le lit ... Même en la sachant juste à côté de moi ...

Je partait dans des délires ... Je m'imaginais avoir attraper  un cancer , je pensait à l'AVC etc ....

Mais surtout. ... j'était constamment obsédé par mon coeur , ses battement... La peur de l'infarctus. 

Et par conséquent. ...La peur que mon fils se retrouve sans pere ...

Des crises d'angoisse comme jamais je n'en ai fait. 

 

Mais comme dit plus haut .... Je n'avait toujours pas fait le rapprochement avec ma conso ! Truc de dingue ....

 

Ce n'ai qu'un soir ... En rentrant du travail , que j'ai comprit ....

 

La journée tout va bien ...

Mais une fois à la maison tout va mal ... je meurt d'un infarctus , d'un avc et d'un cancer du testicule tout les soirs. .. Pourquoi ? 

Pourquoi est ce que je fait des crises d'angoisse chez moi et pas au boulot ?

Et pendant que je me pose cette question... Ce " pourquoi " ... Je roule mon join ...

et la .... illumination. 

Serait-ce à cause du bédo ?  Bah oui mec.... La journée tu va bien , tu rentre chez toi , tout va mal .... Et la seul chose qui diffère de tes journées au boulot. . C'est le bédo !  Ça ne peut être que ça !  

 

Alors voilà....

J'ai enfin mis le doigt sur le problème. 

Alors je me décide d'allumer tout de même ce join que je vient de me rouler .... Et de voir ce qu'il se passe ... maintenant que je sait. ....

Et la mais ... whaou. .. Quel introspection sur moi même lol....

Je me souvient que tout est devenu limpide . J'ai tout comprit .

Plus de crise d'angoisse. 

Elles ont disparus comme par magie. .. C'est complètement dingue , à quel point tout peut être dans la tête. ...

 

La fumette exacerbé mes peurs....

La peur , principalement,  de ne pas être la pour mon fils ... 

Maintenant que mon enfant est la ... J'ai peur de mourir....

D'une crise cardiaque aller savoir pourquoi. 

C'est très compliquer à raconter avec des mots , ce sentiments , cette peur de mourir , cette obsession pour l'infarctus. ...

Mais .... maintenant que j'ai identifié le problème. ... Je peut me resonner tout seul ....  Je ne psychote plus. ... Je sait que tout est dans ma tête...

Je me suis rassurer tout seul . Et j'ai pu recommencé à consommer normalement ... 

Je vous la fait courte sur la fin ... Ça a été un peu plus compliquer que cela , mais dans l'ensemble tout est rentrer dans l'ordre .

Avec seulement , une belle prise de conscience .

 

Enfin voilà voilà. ..

Quand je me relie,  j'ai l'impression  de vous avoir pondu un roman .... Et en même temps. .. l'impression d'avoir résumer ça en quelques lignes....

C'était une période de ma vie que je ne voudrait pas revivre .... Très malaisante,  très stressante. .. Et j'ai l'impression de ne vous en avoir raconter que la moitié. ...

Pour vous dire ... Je suis aller jusqu'à me faire , faire des prises de sang pour vérifier mon état de santé général. ...

 

Aller ... courage à tout ceux a qui cela arrive ou pourrait arriver .... C'est vraiment pas drôle. ..

 

Mais dite vous bien .... que ça part forcément de quelque chose ... Une peur,  un doute , un mal être. ... Et que tout se " soigne " .

 

++ les gens 

Edited by Indi-Punky
mise en forme
  • Like 8
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Nauthiz

Salut à tous !

 

Je me reconnais totalement dans les description de bad trip que (presque) tout le monde a déjà vécu au moins une fois... Palpitation, angoisse, sueurs, bouche extrêmement sèche, etc...

J'ai commencé à fumer il y a 20 ans, et je fumais beaucoup de marron à l'époque... Et c'est là que j'ai eu les plus grosses crises d'angoisse, du genre a rester réveillé toute la nuit avec la main sur une veine du poignet pour vérifier que mon cœur ne s’arrête pas de battre subitement... Suivie d'une journée où je me sentais complètement abattu et fatigué, lassé... C'est venu sournoisement, comme pour mon vdd !

 

A partir de là je me suis demandé si c'était ce que je voulais quand je fumais un pétard, et la réponse est non bien entendu. J'ai donc arrêté du jour au lendemain, je me souviens avoir donné un gros morceaux de 50 euros à une copine, elle était refaite du coup lol et moi débarrassé de ces bad trip !

 

J'ai donc arrêté de fumer pendant 8 ans, puis j'ai découvert le monde merveilleux de la beuh, et j'ai commencé à me renseigner sur le sujet, puis j'ai découvert les variétés "light" avec des pourcentage moins important que dans les variétés "mainstreams".

 

J'ai décidé de me lancer et j'ai cultivé l'année dernière une critical mass cbd (ratio 1/1 5% CBD/THC), et là, jackpot, je refume par plaisir avec une défonce vraiment légère et douce... Bien entendu je ne bourre pas mon pétard et je fume doucement, genre trois ou quatre lattes et j’attends 20 min avant de continuer de la même manière... Ça donne plus de contrôle sur la défonce.

 

J'ai aussi remarqué que le marron avait plus tendance à induire des bad trip, et que l'ambiance dans laquelle on est, ainsi que l'état d'esprit y joue pour beaucoup ! Perso je ne fume plus du tout de marron, et même s'il n'y a que ça de dispo, je ne fume pas du tout !

 

Ces 8 années m'ont également permis de faire le point sur moi même, et ça joue pour beaucoup dans la manière que l'on a de consommer du cannabis.

 

Aujourd'hui je peux facilement arrêter pendant plusieurs jours sans aucun inconvénients, ni aucune saute d'humeur, je ne me sens pas dépendant du cannabis, je l'utilise a des fins récréatives mais pas que, ça me relaxe, ça me détend après une dure journée de taf, ça me permet de mieux apprécier la compagnie des gens (étant un grand solitaire de base lol), etc...

 

Les conseils que je peux donner (subjectifs venant de mon expérience personnelle) :

- ne pas hésiter a arrêter quelques jours, ça ne va pas vous tuer et la beuh sera toujours là la semaine prochaine...

- doser au minimum quand on recommence, et bien respecter un délai (genre 2-3 heures après l'avoir éteins) avant d'en fumer un autre

- quand il s'agit d'une beuh dont on ne connais pas la provenance, commencer encore plus doucement !

- s'assurer d'être dans un environnement apaisant et sécurisé

- connaitre ses limites et ne pas les dépasser

- ne pas se laisser porter par les paroles des gens autour, genre le "goute le il est super bon tu verras" en général moi je comprend "il est super fort il va te décalquer" lol dans ces cas là je tire une petite latte et je passe au mec d'après...

- et dernière chose la plus importante surement, s'assurer que ce que l'on attend du cannabis soit en corrélation avec ce que notre corps peut encaisser ! Parfois t'as envie de bien être déchiré mais t'es un peu fatigué ou stresser, alors là, mauvaise idée...

 

Bon voilà ça parait un peu drastique à suivre, mais quand on y pense ce ne sont que des choses "logiques" !

 

++

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
UFCM-I Care

Hey

 

Il faut croire que j'ai beaucoup de chance, en plus de 40 ans de consommation je n'ai jamais fais ce type d’expériences .... :mellow:

 

Il est vrais qu'à l’époque les taux de THC dans les produits n’étaient pas aussi élevés qu'aujourd'hui, sauf peut être dans le "vrais" Libanais rouge ou les charas qu'on pouvait (encore) trouver au siècle dernier.

Deuxième chose qui, de mon point de vu, rentre en ligne de compte, c'est l'initiation .....

Aujourd'hui  l'usage du cannabis est "trop" banalisé ..... Les jeunes fument leur premier joint en contexte "fiesta entre ami.e.s" (ou phénomène de groupe, intégration au groupe ...) sans forcement qu'il y ai une réelle initiation ..... ça peu paraitre con comme ça mais c'est important le savoir, la connaissance de sois même et de la plantes et ces effets ne s''acquiert pas en 4 secondes après 3 tafs sur un joint.

L'importance de connaitre ses limites ....

Mais même en étant parfaitement informé il peut y avoir des "coups de grisous" la fatigue le stress (comme évoqué plus haut) un état dépressif jouent un rôle important ainsi que l'entourage le lieux et le produit consommé ainsi que la façon dont il l'est ....

Consommer du cannabis ou n'importe quelle drogue n'est pas anodin, les conséquences peuvent etre importantes et impacter votre vie au delà de ce que vous pensiez voir vous la pourrir ....

 

Merci pour vos témoignages, c'est important de dire ce genre de choses pour informer les plus jeune .....

 

@+

 

 

 

:bye:

Edited by UFCM-I Care
  • Like 5

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut,

 

Pour ma part je ne fais plus de bad trips depuis que je suis passé à la vaporisation. A l'époque ou je fumais j'en faisais relativement souvent (1 fois par mois) et c'était avec des herbes à haut taux de THC (20%).

 

@++

Share this post


Link to post
Share on other sites