kirikool

[TUTO] Faire des timelapse avec un Raspberry Pi 3

Recommended Posts

kirikool

Bonjour,

 

J’ai pensé que ce tuto pourrait intéresser quelques-uns d’entre vous. Je pense sincèrement que ce genre d’installation est accessible à tous donc lisez ce tuto au calme et n’hésitez pas à poser des questions si nécessaire. D'ailleurs, une fois tout ce bazar configuré, vous pourrez même mettre en place Jeedom pour domotiser le placard ! (mais ce sera pour une autre fois :))

 

Photo toutes les 10 minutes pendant une journée :

Révélation

Avant rempotage on vois clairement un arrêt complet de la croissance et ça fait un peu la gueule en fin de journée :

rempotage_necessaire.gif.fcd086e3e0aca604ab39b4ac335c076f.gif

 

Après rempotage ça reprend vie :

856637897_apresrempotage.gif.7e54d69de7cd4a8f7db60312e71ac81e.gif

 

Et le lendemain, c'est parti !

1877705206_3-lendemainrempotage.gif.a44d83a722d644506f16554025ce1c4b.gif

 

Et un petit dernier pour le fun :

grosse_journ%C3%A9e.gif.7f4adce5a5a338538aea1a45f85a08a2.gif

 

Pour ceux qui ne sont vraiment pas familier avec l’informatique et qui ont peur de se lancer, allez voir vos plants, regardez ce que vous avez accompli jusqu’à maintenant et dites-vous que tout s’apprend !

 

Par contre, plus j'y pense et plus je me rend compte qu'il y a plein de petits détails à configurer. Ce n'est pas forcément compliqué mais super chiant à mettre en tuto :D.  Je vais essayer de compléter au fur et à mesure mais si des gens sont partants pour me donner un coup de main ou apporter des corrections, n'hésitez surtout pas !

 

Dernière chose, pour la plupart des étapes il existe déjà des tutoriels détaillés et de qualité. Je vais résumer vite fait ici mais n’hésitez pas à consulter les liens pour plus de détails !

 

 

Contenu du tuto :

- Prérequis et liste des courses (matériel)

Installation et configuration de base

- Installation et configuration de motion (pour faire les photos)

-         A faire :

- Configurer une IP fixe

- Configurer Samba pour le partage de fichier

- Lancer motion au démarrage (grrrr j'ai pas réussi ça m'énèrve)

- Configurer motion

 

 

Prérequis

-          Un Raspberry Pi (entre 45 et 50 € pour le Pi 3 B+) : Ca fait cher pour uniquement des timelapse. Par contre ce matériel peut domotiser et permettre le contrôle à distance en cas de pépin ?

o   Un 3 B+ suffit amplement, coûte moins cher et ne nécessite pas d’adaptateur

-          Une carte SD (>=16go) (Gratuit si récup ou sinon 11 € pour une 64Go classe 10)

o   Une carte SD de récup suffit largement (vieux téléphone par exemple)

o   Éviter d’utiliser une carte pourrie, ce serait dommage de perdre le contenu et de devoir tout réinstaller.

-          Une alimentation micro-usb (minimum 2A, c’est écrit sur l’étiquette)

o   J’ai toujours utilisé  une alimentation de récup (genre vieux téléphone ou tablette)

o   Vérifier l’ampérage (2A conseillé), parfois des vieux chargeurs sont en 0.5A,  ça ne suffit pas à l’alimenter

-          Un câble HDMI (pique-en un dans ta maison le temps de l’installation)

o   Il pourra rester branché si tu veux utiliser l’interface graphique mais ce n’est franchement pas nécessaire (et ça fait toujours un câble de moins qui se balade)

-          Un clavier USB (ne pas en acheter un exprès, il ne servira que très peu !)

-          Un réseau WIFI : pour accéder aux photos stockées sans s’embêter

-          Une caméra USB : J’utilise une caméra de PS3 (~5€ sur LBC). Il est possible d’utiliser une vieille webcam ou une webcam chinoise par cher mais je ne peux pas vous garantir que ce sera fonctionnel sans pilotes spécifique. (Au pire testez  si vous avez une vieille cam qui traine, ça coute rien…)

 

Attention, la cam de PS3 a une résolution de 640x480, c'est pas foufou comme qualité mais elle prend peut de place, ne coute pas chère et peut-être remplacé par la suite si nécéssaire

 

 

Préparation

  • Télécharger et installer Raspberry Pi Imager : https://www.raspberrypi.org/downloads/ .Cet outil va télécharger et transférer le système d'exploitation sur la carte SD.
  • Brancher la carte SD sur l’ordinateur (via un adaptateur ou un lecteur de carte USB)

 

 

Notes / Infos complémentaires

-          Ne jamais débrancher le Raspberry Pi comme un bourrin. Toujours l’éteindre avant (sudo halt). J’ai déjà corrompu des cartes SD en débranchant par erreur, autant éviter ça

-          Beaucoup de lignes de commandes commencent par « sudo », pour faire simple cela signifie « lancer en tant qu’administrateur ». Linux étant un système assez sécurisé, de nombreux outils sont inaccessible pour un utilisateur de base.

 

 

Installation de Raspberry Pi OS

Tuto complet : https://raspberry-pi.fr/creer-carte-sd-windows-mac-linux-raspberry-pi-imager/

 

 

Lancer Raspberry Pi Imager, il fonctionne en 3 étapes :

1.       Choix de la version de Raspbian

a.       Pas à l’aise avec linux ? Sélectionne « Raspberry PI OS (32-bit) » (le premier)

b.       Pas besoin d’interface graphique : Choisis « Other -> Light » 

Note : Sachant que l’interface graphique ne sera plus utilisée un fois tout en place, je préfère une version light uniquement en ligne de commande, c’est plus léger ne nécessite pas de câble HDMI branché en permanence

2.       Choix de la carte SD

a.       Branche ta carte  à ton ordi

b.      Choisis ta carte dans la liste (ATTENTION TOUT SERA  EFFACÉ DE CELLE-CI)

3.       Téléchargement et écriture sur la carte SD

a.       Clique sur WRITE et va boire l’apéro/le café

 

Premier lancement

  • -          Brancher HDMI et clavier au Raspberry (mais pas l’alimentation)
  • -          Mettre la carte SD dans le Raspberry Pi
  • -          Brancher l’alimentation : la carte démarre (Il n’y a pas de bouton ON /OFF, c’est embêtant mais on s’y fait)

Il est possible de faire ces étapes en « clic-clic » mais je ne sais pas le faire. Je vais donc expliquer comment le faire en ligne de commande. Ça peut faire peur comme ça, mais c’est très simple !

 

Configuration de base

: Tuto complet : https://www.raspberrypi-france.fr/guide/configurer-raspbian/

Se connecter : Utilisateur “pi” et mot de passe « rqspberry » (le clavier est en qwerty, on va vite corriger ça)

Taper « sudo raspi-config » puis entrée. (sudo rqspi-config comme on est en qwerty)

Révélation

1_raspi-config.png.99a4ded473838bab6158ea8b8653e4bf.png

 

La fenêtre suivante s’affiche :

Révélation

raspi.png.23ac46fe695986bb977957f4e6d4a978.png

 

Pour naviguer dans le menu, utiliser « TAB » et/ou les flèches du clavier pour passer d’un champ à l’autre

 

Mettre le clavier en AZERTY :

Révélation

2_langue.PNG.00227f2157ac6a13298bdbc5ed68d762.PNG

 

keyboard_1.PNG.d3d86d1a8ed998b66b097bef5969c49c.PNG

 

Normalement cette ligne est pré-selectionnée :

keyboard_2.PNG.9596573c10e4f9f16a56312e1f9570a5.PNG

 

Chercher "French", comme je l'ai déjà fait il est pré-choisi chez moi.

Si tu ne le trouve pas ,aller dans "Other" tout en bas. Il ne doit pas être bien loin ;)

keyboard_3-french.PNG.2988c6f3f868ed0eb16421d1cb4869b6.PNG

 

Prendre AZERTY :

keyboard_4-azerty.PNG.646ebe8c62b94e4891b0a9460422250f.PNG

 

Puis valider pour sauvegarder.

 

Il est préférable de tester en quittant "raspi-config" et en vérifiant.

2_langue_4_verif.PNG.b29aa0bde86de01e9bb52a35e877eee1.PNG

 

 

 

Changer  le mot de passe :

Dans « Change User Password », taper un mot de passe.

o   Attention au risque de coincer le compte si le clavier est toujours en QWERTY !

RETENEZ LE, ne mettez pas n'imp sinon vous êtes bon pour effacer la carte SD et recommencer !

 

Révélation

 

3_password.PNG.027f6139607f991771256d5d20a4980b.PNG

-       

 

Mettre en francais : (pas forcément utile)

-          Dans Localisation Options -> Change Locale

-          Dans la nouvelle fenêtre, descendez jusqu’à la ligne « en_GB.UTF-8 UTF-8 » et appuyez sur la touche Espace.

-          Descendez ensuite jusqu’à la ligne « fr_FR.UTF-8 UTF-8 » et appuyez sur la touche Espace.

-          Validez pour ouvrir la prochaine fenêtre où vous allez choisir « fr_FR.UTF-8 » et valider à nouveau.

-          Attendre que ça configure et votre Raspbian sera alors en Français. Si votre menu de configuration est encore en anglais,  c’est normal.

 

Révélation

2_langue.PNG.bc8fbfc292164e5ded18d3d997e96833.PNG

2_langue_1_decoche.PNG.49e7e4418204104c5e80003d9b9b3b14.PNG

2_langue_2_coche.PNG.cfb4b8650d762d7eb607772cdc605df1.PNG

2_langue_3_encoding.PNG.2fb31a6d385ce2fd5f8928490decb0c3.PNG

 

 

Activer SSH :

SSH permet de se connecter à distance : ça évite d’avoir souris/clavier et écran branchés en permanence et permet l’accès depuis un autre ordinateur du réseau.

-          Dans Interfacing Options -> SSH -> YES

Révélation

4_ssh_1.PNG.b6cb9412ff546ba27fc73e6bc812918d.PNG4_ssh_2.PNG.684bd0185f9e80043fa1221ffcb7c48c.PNG

Mettre à jour Raspian :

-          Aller dans le menu « Update », lancer  les mises à jour (et boire un café)

Si des choses sont demandées, répondre "Yes"

Révélation

 

Configurer le WIFI :

-          Network Options -> Wireless LAN

-          Entrer le nom du WIFI

                -          puis le mot de passe wifi       

Pas de capture sous la main désolé !

 

 

Bien joué, après toutes ces étapes, la base est faite ! Normalement on a maintenant un Raspberry Pi connecté  au réseau, en français et à jour.

Redémarrage :

Redémarrer la carte pour vérifier que tout est OK :

-          Quitter « raspi-config » en sélectionnant « Finish »

-          Taper « sudo reboot » pour redémarrer

 

Se connecter via SSH

 

Télécharger "Putty" : https://the.earth.li/~sgtatham/putty/latest/w64/putty.exe

(Page officielle : https://www.chiark.greenend.org.uk/~sgtatham/putty/latest.html)

 

Motion

Motion est un outil très complet que nous allons utiliser pour prendre des photos. Ses options permettent de faire beaucoup (trop) de choses. Nous allons uniquement configurer la prise de photos toutes les X minutes. Personnellement j’ignore à quoi servent les ¾ des options.

Installer et configurer motion :

-         Taper « sudo apt install motion ».  Si l’interface demande si on est sûr, taper « Y » puis Entrée

-          Configurer motion :

(Je ferais ça plus tard, je dois reconnaitre que c’est chiant à expliquer).

En attendant voici un tuto sur un autre site: https://doc.ubuntu-fr.org/motion

Lancer motion  avec la commande “sudo motion –m”

 

Comme dit précédemment, le tuto n'est pas encore complet. Je le poste avant de perdre ce que j'ai rédigé et vais tenter de le compléter au fur et à mesure.

 

 

L'editeur du forum me colle mes р!tаins de screenshots ici sans arret. Je fait une pause sinon je vais tout défoncer  :):):)

4_ssh_1.PNG

4_ssh_2.PNG

5_update.PNG

5_update-progress.PNG

1_raspi-config.png

2_langue.PNG

2_langue_1_decoche.PNG

2_langue_2_coche.PNG

2_langue_3_encoding.PNG

2_langue_4_verif.PNG

3_password.PNG

2_langue.PNG

2_langue.PNG

keyboard_1.PNG

keyboard_2.PNG

keyboard_3-french.PNG

keyboard_4-azerty.PNG

 

 

 

 

 

 

 

Edited by kirikool
  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest dybbuk

Hello,

 

Joli travail. J'ai fait un system pareil pour faire du timelapse. Au cas cela pourrait servir on peut aussi rajouter l'heure/date voici un exemple commandes bash  : 

 

 

SUFFIX=`date +"%y%m%d%H%M%S"`
  streamer -s 1280x800 -w 5 -o _timelapse_$SUFFIX.jpeg
  BANNER="$(date +%d/%m/%y) - $(date +%H:%M)"
  convert _timelapse_$SUFFIX.jpeg -fill green -pointsize 50 -background white -draw "text 50,700 '$BANNER'" timelapse_$SUFFIX.jpeg

 

 

Sur mon script j'utilise plutôt l'outil streamer.

 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
kirikool

Salut,

Merci pour l'astuce, je ne connais pas streamer, je vais regarder ses fonctionnalités !

 

J'ai bien l'heure et la date avec Motion (en bas à gauche sur le gif), le format est configurable également mais j'ai laissé tel quel

 

Bye

Share this post


Link to post
Share on other sites