Yotna2

Cancer des testicules : pourquoi le cannabis augmente considérablement le risque

Recommended Posts

Yotna2

 

Citation

 

Le 27 novembre 2020

 

À l'occasion du mois de sensibilisation aux cancers du testicule et de la prostate, le docteur Jimmy Mohamed a expliqué, vendredi sur Europe 1, le lien entre cannabis et cancer du testicule. Cancer le plus fréquent chez les jeunes, il a dans 95% des cas pour origine les cellules productrices de spermatozoïdes.

 

Si le cannabis altère l'efficacité de vos spermatozoïdes, il nuit également à la santé de vos testicules. Selon les études, chaque année, 2.000 à 2.500 hommes sont touchés par le cancer du testicule. À l'occasion de ce "Movember", mois de novembre dédié à la sensibilisation au cancer du testicule et de la prostate, le docteur Jimmy Mohamed fait le lien, vendredi sur Europe 1, entre cancer du testicule et consommation de cannabis.

 

Des récepteurs du THC présents dans les testicules

Si certains apprécient l'effet psychogène du cannabis, il leur faut savoir que la molécule responsable de cela - le THC - est également en cause dans le lien entre consommation de cannabis et cancer du testicule. Ce cannabinoïde, abondamment présent dans la plante et qui agit sur le psychisme en modifiant le rythme cérébral, dispose également de récepteurs présents dans les testicules. Les fumeurs de cannabis sont donc deux à trois fois plus à risque de développer un cancer du testicule que les non-fumeurs.

 

Effet direct sur les cellules productrices de spermatozoïdes

Le cancer du testicule est le cancer le plus fréquent chez l'adulte jeune (entre 15 et 35 ans), selon la Fondation pour la recherche contre le cancer. Dans 95 % des cas, il s'agit d'une tumeur germinale qui a pour origine les cellules productrices de spermatozoïdes.

 

En effet, si le cannabis altère également la fertilité des hommes, c'est parce qu'il a un effet direct sur leurs cellules reproductrices. Une étude danoise avait d'ailleurs montré que les fumeurs de cannabis avaient 30% de spermatozoïdes en moins que les non-fumeurs. Effet est d’autant plus important si vous fumez plus. Mieux vaut prévenir que guérir, insiste Jimmy Mohamed. Pour prendre soin de ses bijoux de famille, il ne faut pas fumer de cannabis.

 

Par Jimmy Mohamed

 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Yotna2

Re,

 

Pour apporter des détails mais aussi nuancer (Europe 1 comme source) voici un autre article (de doctissimo :crame:) :

 

 

Citation

 

Cannabis : l'AFU alerte sur les risques pour la santé urogénitale

Publié le 19/11/2020 par Morgane Garnier

 

L'AFU affirme qu'il est "urgent de lancer des études pour mieux connaître la toxicité urologique du cannabis", alors qu'une étude américaine suggère que la consommation régulière de cannabis puisse exposer à des risques augmentés de cancer des testicules sur le long terme.

 

Antidouleur, anti-spasmes, anti-vomitif mais également cancérogène. Dans une étude parue le 27 novembre 2019 dans la revue JAMA Network, des chercheurs américains affirment que les hommes qui fument régulièrement du cannabis s’exposent à des risques élevés de cancer des testicules sur le long terme.

 
 

Un joint par jour pendant un an suffit à augmenter le risque de 36%

Pour parvenir à ce constat, les scientifiques ont passé en revue plus de 25 études suggérant un lien entre la consommation de cannabis et le risque de développement de cancers notamment ORL, pulmonaires et urogénitaux. Parmi les observations les plus parlantes : pour un homme, fumer un joint par jour pendant un an suffirait à augmenter de 36% la probabilité d’avoir un cancer des testicules.

 

Une relation déjà bien connue avec le tabac. Or, les chercheurs expliquent que la fumée de cannabis et celle du tabac “ont des carcinogènes en commun, notamment des gaz toxiques, des espèces réactives de l’oxygène et des hydrocarbures polycycliques aromatiques, dont la présence est 20 fois supérieure dans le cannabis purifié que dans la fumée de cigarette”. Par ailleurs, le tétrahydrocannabinol (plus communément appelé THC), principale substance psychoactive du cannabis, “pourrait avoir des effets immunomodulateurs néfastes associés avec le cancer”, précisent les chercheurs.

 

Cannabis et cancers : des preuves qui restent “faibles”

Malgré tout, les preuves de l’association entre cannabis et cancers, notamment le cancer de testicules, restent “floues” et “faibles”. “Des études sur le long terme menées auprès de personnes qui fument uniquement du cannabis permettraient d’améliorer la compréhension de l’association entre le cannabis et les cancers”, expliquent-ils, la consommation de cannabis étant souvent associée à celle de tabac.

 

C'est notamment pour ces raisons que l'Association française d'urologie (AFU) a publié un communiqué le 19 novembre 2020 en affirmant qu'il est "urgent de lancer des études pour mieux connaître la toxicité urologique du cannabis". "En interrogeant nos patients sur leur mode de vie, nous avons l’impression —mais cela ne reste qu’une impression— que le cannabis pourrait être en cause", précise le professeur Éric Lechevallier, chef du service Urologie à l’hôpital de la Conception à Marseille. "Le cannabis agit sans doute par des mécanismes complexes à la fois au niveau du système nerveux central et par une action toxique directe sur les tissus cibles. [...] Si ces études nous permettent de conclure que le cannabis est cancérogène pour la vessie et le testicule, et qu’il agit défavorablement sur l’érection et la spermatogenèse ce serait un point de santé publique capital. "

 

En attendant, l’AFU demande aux urologues d'être conscients de ces risques. "Lorsqu’un urologue reçoit en consultation un patient jeune pour une tumeur de vessie ou d’un testicule, pour des troubles érectiles ou une infertilité, il doit penser à l’interroger sur sa consommation de cannabis", explique le Pr Lechevallier. 

En France, l’Assemblée nationale s’est prononcée en faveur de l’expérimentation du cannabis thérapeutique à partir du 31 mars 2021 au plus tard et ce pour une durée de deux ans.


 

 

Source : https://www.doctissimo.fr/sante/news/cannabis-cancer-testicules

 

 

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
bob67

Hello ,

 

Étude très intéressante , perso je touche du bois , je fume depuis que j'ai 18 ans du cannabis , j'en ai 47 aujourd'hui et la naissance de mon deuxième il y a peu ...

 

Je pense que c'est plus le tabac mélanger au shit de quartier qui provoque ce genre de cancer plutôt que la weed faite maison fumé pur ou en vapo .

 

Peut être aussi le facteur " héréditaire" de cette pathologie comme tout les cancers d'ailleurs ...

 

Après , je suis pas médecin ou chercheur , mais cela ne reste que des " suppositions " , a voir le résultat des recherches sur le long terme .

 

++

 

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
MrCoconut

Yo

 

Balek ! :bigspliff:

 

a+

 

Révélation

Non en vrai balek pas, c'est triste mais parfois pour continuer a planer il faut etre pret a se delester d'un peu de poids :ph34r:

 

Edited by MrCoconut
  • Haha 7

Share this post


Link to post
Share on other sites
karmik

yo,

 

l'étude précise bien "fumeurs", donc avec tabac a priori... c'est pas parcequ'il y a des récepeteurs du THC que ça provoque le cancer, si? Le tabac doit pas aider.

Enfin m'en fout, je rentre sur mes couilles. South Park a raison.

 

 

Episode "Medecinal Fried Chiken" des barres de rires sur un fond de vérité.

 

++

  • Haha 3

Share this post


Link to post
Share on other sites