Plan antidrogue : Simplification de l’amende, implication des services de renseignement… L’exécutif lance l’acte II


Recommended Posts

Plan antidrogue : Simplification de l’amende, implication des services de renseignement… L’exécutif lance l’acte II

SECURITE Ce deuxième volet du plan « antistups » complète les 55 mesures dévoilées en septembre 2019 par le ministre de l’Intérieur de l’époque, Christophe Castaner

 

Jean Castex

 

En lançant l’acte II de son plan anti-stupéfiants ce vendredi, le gouvernement entend avoir le « dernier mot » face aux trafiquants. Au programme, une simplification de l’amende forfaitaire et une plus grande implication des services de renseignement.

« Il faut nous battre sans relâche », a déclaré le Premier ministre, Jean Castex, lors d’un déplacement en début de matinée à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). Il y a visité un commissariat avant d’aller à la rencontre de policiers sur le terrain dans deux cités de la ville réputées pour être sous l’emprise du trafic de stupéfiants.

 

Une amende de 200 euros pour les usagers de drogue

« Il faut que ce soit nous (…) qui ayons le dernier mot », a ajouté le chef du gouvernement. « C’est un travail qui dérange, qui peut susciter des réactions violentes, mais nous sommes là pour déranger ceux qui dérangent les autres, pour montrer que la loi républicaine s’applique partout en France ». Ce deuxième volet du plan « antistups », qui complète les 55 mesures dévoilées en septembre 2019 par le ministre de l’Intérieur de l’époque, Christophe Castaner, doit être présenté lors d’un comité interministériel de lutte contre les stupéfiants prévu en fin de matinée à Matignon.

Cette rencontre, présidée par Jean Castex, réunira les ministres Gérald Darmanin (Intérieur), Eric Dupond-Moretti (Justice), Bruno Le Maire (Economie), Jean-Michel Blanquer (Education), Olivier Dussopt (Comptes publics), Clément Beaune (Affaires européennes) et la secrétaire d’Etat Sarah El Haïry (Jeunesse). Dans le détail, l’exécutif entend rendre « plus simple et efficace » l’amende forfaitaire délictuelle (AFD) de 200 euros pour les usagers de drogue, promesse de campagne d’Emmanuel Macron entrée en vigueur sur l’ensemble du territoire en septembre 2020.

 

Une action sur les réseaux sociaux

Les pratiques seront « harmonisées » sur l’ensemble du territoire, notamment sur le type de drogue visé et un dispositif de recouvrement « encore plus efficace » sera mis en place, selon le document qui ne fournit pas plus de détails. La coordination va également être renforcée avec « une plus grande implication des services de renseignement au niveau central au sein de l’OFAST », l’office anti-stupéfiants, comme au niveau territorial. Un nouveau fichier antistupéfiants (FAST) « davantage décloisonné et intégrant les objectifs suivis en renseignement » sera aussi mis en place.

Une action sur les réseaux sociaux est également prévue concernant la lutte contre les trafics et le traitement de données issues des dispositifs de lecture automatisée des plaques d’immatriculation sera lui centralisé. Selon les dernières données officielles, en hausse « compte tenu de la modification des contraintes sanitaires », 3.153 trafics ont été constatés au cours du premier trimestre 2021 contre 2.706 sur la même période l’an dernier. Le nombre des trafiquants mis en cause est également en hausse sur la même période (3.559 contre 3.161 en 2020, soit +12,6 %).

 

Sources : 20 minutes 

Plan antidrogue : Simplification de l’amende, implication des services de renseignement… L’exécutif lance l’acte II (20minutes.fr)

  • Like 1
  • Haha 1
  • Confused 1
  • Sad 5
Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Coucou,

 

Vivement l'acte III ! Nan j'deconne, attendons l'entre-acte de 2022, la fin de la pièce pourrait être surprenante 👌

 

Le plus inquiétant dans tout ça c'est que le cannabis va payer cher le fait d'être au mauvais endroit au mauvais moment. 

 

Un jour viendra ou la petite graine de la légalisation germera dans leur cerveaux étriqués. 

 

Bisous

Edited by Noee
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Bonjour , Salut , Plop .... 

Le 02/06/2021 à 14:44, Noee a dit:

Un jour viendra ou la petite graine de la légalisation germera dans leur cerveaux étriqués.

tu parle mdr c'est eux qui touche l'argent de ce marcher ils vont pas le laisser leur intéret c'est justement que ca reste illégal 

 

Au revoir , Bye , A+ ! ..... 

Edited by glass-blower
petites formules
Link to post
Share on other sites

Yop,

 

Bon, je me répète encore mais ça me fatigue ...

 

Encore un plan gouvernemental qui consiste a dépenser encore du pognon ( public .... et "privé" via les amendes)

Pour au final ce retrouver 5 ans plus trad avec plus de dépense et des résultats contre productif

 

Le point positif ? c'est que ça achète des bulletins de vote... donc on paye pour payer des élus et des fonctionnaires pour .... payer encore plus les années suivantes

 

WTF !

 

++ !

Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

 

Le 03/06/2021 à 21:34, SweetDreamsXAE5 a dit:

Yop,

 

Bon, je me répète encore mais ça me fatigue ...

 

Encore un plan gouvernemental qui consiste a dépenser encore du pognon ( public .... et "privé" via les amendes)

Pour au final ce retrouver 5 ans plus trad avec plus de dépense et des résultats contre productif

 

Le point positif ? c'est que ça achète des bulletins de vote... donc on paye pour payer des élus et des fonctionnaires pour .... payer encore plus les années suivantes

 

WTF !

 

++ !

Où tu as vu que l'amende faisait dépenser de l'argent? Perso, j'ai plutôt l'impression que c'est un moyen pour l'état de prendre sa part de pognon sur le commerce du cannabis!

 

++

  • Like 2
  • Thanks 1
Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Yop

 

Salut  @FranckyVincent

 

Alors oui c'est pas du budget "en plus" alloué a la répression, mais de l'argent en moins dans le portefeuille des contribuables.

 

Les même contribuables qui payent des impôts pour payer cette même répression.

 

Notez bien que le budget alloué a la répression ne diminuera pas proportionnellement aux recettes de ces amendes

 

Cela reviens donc a un impôt indirect supplémentaire, pour

Il y a 2 heures, FranckyVincent a dit:

"l'état de prendre sa part de pognon sur le commerce du cannabis!

"

 

Donc ma conviction c'est que cela nous coute du pognon supplémentaire qui s'ajoute aux budgets, payé par nos impôts, de la répression

 

++

 

Edit : oui par contre si on ce place du point de vue de l'état ça fait gagner du pognon ... mais a moins qui y'ait un ministre qui traine içi ... ben on est plutôt du coté du portefeuille

Edited by SweetDreamsXAE5
  • Like 1
Link to post
Share on other sites

Bonjour a ts,

En lisant cet article,j'ai plus l'impression que le gouvernement va encore plus dans la surveillance de masse (action sur les réseaux sociaux, traitement des données liées aux lectures des plaques d'immatriculation) en utilisant l'argument ''lutte contre les stup'' qu'autre chose. A suivre ....

Tcho

  • Like 2
Link to post
Share on other sites

Yop

 

@Pie43  c'est un phénomène connue :

 

Plus une nation est en paix sur une longue durée et plus ses administrations deviennent complexe et tentaculaire

 

De même les lois/réglementations augmentent, ce complexifie et deviennent de fais de plus en plus intrusive.

 

On pourrait même coupler cela avec le phénomène d’accoutumance : en faisant petit a petit passer des lois de plus en plus liberticide et invasive et plus on finit par trouver que serrer encore la vis est acceptable

 

Le seul espoir c'est que de temps en temps une nation décide de faire un virage a 180°, comme cela a été le cas pour les US, Canada, Paraguay etc ...

 

Hope and see

 

++

Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Salut,

Il faut garder à l'esprit que la guerre à la drogue coute bien plus a l'Etat (donc aux contribuables) qu'elle ne lui rapporte.
Et le ratio est tellement énorme qu'on peut présumer que la mise en place de nouvelles mesures comme l'amende forfaitaire ne changeront pas la donne.

Il ne s'agit pas d'une posture morale, d'éradiquer la drogue, tout le monde sait que c'est impossible (c'est dans nos gènes, tout comme nombre d'animaux friands de nectar alcoolisé ou autre substance psychoactive)

Il ne s'agit pas de préserver la santé des citoyens, l'alcool et le tabac sont en vente libre et font 50 000 et 80 000 morts par an en France en 2018 !
Eux aussi coûtent d'ailleurs bien plus cher a l'Etat qu'ils ne rapportent.

C'est documenté sur le site de l'Observatoire français des drogues et des toxicomanies
Source : https://www.ofdt.fr/BDD/publications/docs/epfxpkvc.pdf
(Les plus pressés peuvent se tourner vers le résumé ;-)

Alors pourquoi cette surenchère dans une guerre perdue d'avance ?

Pas non plus pour la paix sociale, les règlements de compte et les affrontements entre bandes rivales sous fond de trafic comme ceux avec la police n'existent qu'à cause de la prohibition.

Puisque l'usage est criminalisé, cherchons à qui profite le crime...

Ce pourrait il que la prohibition perdure, alors que 51% des francais sont contre, parce que ce serait dans l'intérêt unique de ceux qui nous gouvernent ?
Auraient-ils un intérêt, à nous diviser, à nous faire peur pour nous convaincre de la nécessité d'une politique sécuritaire ?
Y aurait-il un lobby des narcotrafiquants qui influencerait nos dirigeants comme cela c'est deja vu avec l'alcool et le tabac ?

A+

Edited by mistyroots
  • Like 2
Link to post
Share on other sites

Hola !

 

Citation

Y aurait-il un lobby des narcotrafiquants qui influencerait nos dirigeants comme cela c'est deja vu avec l'alcool et le tabac ?

 

C'est le genre interrogation qu'il faudrait poser à certains ministères ... Elise Lucet sort de ce corps !!!

 

On va dire que c'est du complotisme de fond de tiroir, mais dans les années 60/70 ça se faisait la main ... alors arrivé en 2021, j'espère que leurs héritiers sont devenus experts !

Installez vous en monde noir et blanc à la mode tontons flingueurs et tapez les mots clés : Pernod-Ricard + C.Pasqua + Drogues ... par exemple

Bref, pour répondre franchement à cette question ; Bien évidement que NON ! Quelle idée tordue !!!  🇫🇷  :high:  🇫🇷

 

J@h+

Link to post
Share on other sites

Salut,

 

Il y a quelques temps, j'avais vu un documentaire enquête sur le blanchiment de l'argent de la drogue et c'était grosso modo ce qui était décrit dans le lien de @Basty. Le doc portait sur la cocaïne mais pour le trafic international de cannabis, ça doit être similaire. En gros, ce sont des gens Lambda qui ont un peu d'argent à mettre à l'abri et qui vont être utilisés par les trafiquants. Dans le trafic en question, il n'y avait pas de participation directe ou indirecte de l'état et de ses responsables et les narcotrafiquants sont indépendants.

 

++

Link to post
Share on other sites
Le 08/06/2021 à 00:05, mistyroots a dit:

Y aurait-il un lobby des narcotrafiquants qui influencerait nos dirigeants comme cela c'est deja vu avec l'alcool et le tabac ?

 

Perso, non je ne le pense pas (au contraire, je pense qu'il existe des producteurs français ou étrangers qui font pression pour la légalisation). 

 

Perso, je m'autorise à penser que l'argent du trafic cannabis fait vivre beaucoup de monde (consciemment ou pas) dans certains quartiers de certaines villes françaises.

Je m'autorise également à penser que la dépénalisation et a fortiori, la légalisation du cannabis, ne mettraient certes pas fin au trafic mais couperaient en partie le robinet de ces € qui font manger un petit paquet de monde.

Et selon vous que se passerait-il si on prive de ces quartiers d'une partie de leurs revenus?

J'en conclue que maintenir le cannabis dans l'illégalité, c'est ainsi en quelque sorte un moyen pour les gouvernants de préserver un minimum de paix social.

 

C'est juste un avis.         

Link to post
Share on other sites
Il y a 13 heures, Jah-sticK a dit:

Hola !

 

 

C'est le genre interrogation qu'il faudrait poser à certains ministères ... Elise Lucet sort de ce corps !!!

 

On va dire que c'est du complotisme de fond de tiroir, mais dans les années 60/70 ça se faisait la main ... alors arrivé en 2021, j'espère que leurs héritiers sont devenus experts !

Installez vous en monde noir et blanc à la mode tontons flingueurs et tapez les mots clés : Pernod-Ricard + C.Pasqua + Drogues ... par exemple

Bref, pour répondre franchement à cette question ; Bien évidement que NON ! Quelle idée tordue !!!  🇫🇷  :high:  🇫🇷

 

J@h+

 

Yop,

 

Et pourtant, ca c'est deja vu des politiques de meche avec la mafia, la french connexion par exemple http://www.film-documentaire.fr/4DACTION/w_fiche_film/26533_

 

Et aussi plus recemment . https://www.liberation.fr/dossier/drogues-revelations-sur-un-trafic-d-etat/

 

A+

Link to post
Share on other sites

Re,

 

il y a 27 minutes, mistyroots a dit:

 

Yop,

 

Et pourtant, ca c'est deja vu des politiques de meche avec la mafia, la french connexion par exemple http://www.film-documentaire.fr/4DACTION/w_fiche_film/26533_

 

Et aussi plus recemment . https://www.liberation.fr/dossier/drogues-revelations-sur-un-trafic-d-etat/

 

A+

Dans la 2eme affaire que tu cites, il n'y a aucun politique "de mèche" comme tu dis! Et franchement, soupçonner une corruption d'Etat parce qu'il y a eu un cas marginal impliquant un haut placé il y a 40 ans, c'est quand même un peu tiré par les cheveux!

 

++ 

Edited by FranckyVincent
Link to post
Share on other sites

Yop,

 

@nicolas35

 

Les producteurs ne font pas le poids pour faire pression, par contre quand des multinationales comme Philipp Moris s'y mettront il y aura peut-etre un volte-face

(mais ce sera pour nous vendre de la merde bien chimique).

 

La prohibition assure la paix sociale ? On a de plus en plus de morts, ça tire avec des armes de guerres à Marseille, en banlieu parisienne, à Lille.... 

 

La legalisation peut favoriser l'accès à l'emploi dans cette nouvelle filière des gens qui en vivaient illégalement comme c'est le cas dans certains pays d'Amerique du sud.

Et je n'ai entendu parlé d'aucun pays qui serait confronté à une hausse de la criminalité après avoir légalisé, c'est même le contraire.

(Rappelle toi la prohibition de l'alccol aux states...)

 

@FrankyVincent

 

Le titre du dossier de libé est "Drogue, révélation sur un trafic  d'Etat" (et il y a pas mal d'articles pour etayer tout ça).

Il est assez evident qu'il ne s'agissait pas d'une initiative personnelle du chef des stups.

 

Et tu crois vraiment que nos politiques sont plus vertueux qu'il y a 40 ans ? 

 

Bye

Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

 

il y a 34 minutes, mistyroots a dit:

@FrankyVincent

 

Le titre du dossier de libé est "Drogue, révélation sur un trafic  d'Etat" (et il y a pas mal d'articles pour etayer tout ça).

Il est assez evident qu'il ne s'agissait pas d'une initiative personnelle du chef des stups.

Oui, un titre "accrocheur"! Mais est ce que tu as les articles ou même lu les conclusions de l'affaire? Visiblement non!

 

il y a 34 minutes, mistyroots a dit:

Et tu crois vraiment que nos politiques sont plus vertueux qu'il y a 40 ans ? 

 

Bye

C'est pas une question de vertu, c'est une question de peser la part d'intérêt et celle du risque.

 

++

Link to post
Share on other sites

re

@FrankyVincent

 

non je n'ai pas tout lu, je suis parti du principe que les conclusions étaient les mêmes que celles que j'avais lu ailleurs ou vu dans un documentaire, et en approndissant un peu les publications de libé, je tombe sur ça :

 

 

Libération» révèle le rôle central de François Thierry, ancien numéro 1 de la lutte antidrogue, dans l’importation en France de plusieurs dizaines de tonnes de cannabis en lien avec un des plus gros trafiquants européens. Un système d’une ampleur inédite qui s’apparente à un trafic d’Etat.

 

et puis le tabac, le gasoil, l'inaction face aux changement climatique, le sang contaminé, la vache follle, le nucléaire, tout ça me pousse à croire que nos dirigeants se contre fichent du risque quand ils ont l'occasion de s'en mettre plein les poches, après si nécessaire ils trouvent un fusible ou se contentent de nier leurs responsabilités jusqu'à ce que l'on cesse de leur demander des comptes.

 

Mais c'est bien sûr un avis personnel.

 

A+

Edited by mistyroots
Link to post
Share on other sites

Re,

 

il y a 10 minutes, mistyroots a dit:

non je n'ai pas tout lu, je suis parti du principe que les conclusions étaient les mêmes que celles que j'avais lu ailleurs ou vu dans un documentaire, et en approndissant un peu les publications de libé, je tombe sur ça :

 

 

Libération» révèle le rôle central de François Thierry, ancien numéro 1 de la lutte antidrogue, dans l’importation en France de plusieurs dizaines de tonnes de cannabis en lien avec un des plus gros trafiquants européens. Un système d’une ampleur inédite qui s’apparente à un trafic d’Etat.

Le ris

 

Je comprends pas trop? Si tu connais les conclusions, pourquoi tu mets cette citation qui ne reflète en rien les conclusions?

 

++

Link to post
Share on other sites

Salut @FranckyVincent

il y a 14 minutes, FranckyVincent a dit:

qui ne reflète en rien les conclusions?

 

Quel torride suspens ! Vas y , fais péter les conclusions parce que je ne le connais pas non plus mais je suis grave impatient de les connaitre 😉.

 

@+

 

Link to post
Share on other sites

@FrankyVincent

 

dzoing

 

Je ne connais pas tes conclusions, j'expose des faits qui expliquent pourquoi j'en viens à formuler certaines hypothèses...
Je construis un raisonnement pour tenter d'expliquer une politique prohibitionniste objectivment aberrante.

 

A++

 

Edited by mistyroots
Link to post
Share on other sites

Re,

 

J'avais pas vu cette phrase dans un de tes précédent post:

Il y a 1 heure, mistyroots a dit:

Il est assez evident qu'il ne s'agissait pas d'une initiative personnelle du chef des stups.

 

Vu qu'il n'y a aucun aval de sa hiérarchie, c'est donc bien de son initiative personnelle!

 

++

 

Link to post
Share on other sites

Hello

 

@FrankyVincent en fait on se ressemble au moins sur un point : il y a des choses qu'on a du mal à considérer comme plausibles, simplement ce ne sont pas les mêmes 🤣

 

Pour moi il n'y a pas de fumée sans feu (ou alors c'est pas de la fumée mais de la vapeur ;-))

 

Je doute fort que le gars ait financé seul l'importation de dizaine de tonnes de cannabis, et qu'il ait ramené ça sans aucun soutien logistique (avec ses petits bras ?)

Par contre je ne serais pas étonné que sa hiérachie ou les commanditaires l'aient lâché quand il s'est  fait grillé (je parlais plus haut de fusible mais peut-être ne l'as tu pas vu non plus). Je ne serais pas non plus surpris que Libé ait subi de grosses pressions si toutefois ils ont publié les conclusions que tu évoques, sans les détailler ni les citer.

 

Je sais que je n'arriverai pas à te convaincre, nous avons visiblement des lectures très différentes.

 

Tu évoques par exemple le post de @Basty et n'y vois que des initiatives individuelles, j'y vois au contraire une complaisance, probablement pas désinteressée, de l'Etat Suisse qui sait très bien comment fonctionnent ses banques.

 

Tu as l'air convaincu que tout ceci est  impossible en France.

Pourtant des histoires de flics corrompus il y en a à la pelle dans les infos, l'appat du gain quand tu détiens un petit pouvoir semble pour beaucoup irrésitible, alors imagine quand tu es vraiment haut placé. Et si c'est le cas, même si tu te fais gauler, tu ne risques pas grand chose, au pire une assignation à résidence avec un bracelet électronique alors que d'autres font 6 mois fermes pour un sandwich.

 

A+

 

 

Edited by mistyroots
  • Like 1
Link to post
Share on other sites