Distillation : un intérêt ou non ?


Recommended Posts

Bonjour à tous.

 

J'ai récemment fait l'acquisition d'un alambic (pour des raisons différentes de la bheu).

C'est un truc tout simple (pas de distillation fractionnée) mais je me demandais s'il y avait un intérêt à distiller des feuilles de manucure ???

Notre molécule préférée n'étant pas spécialement amie avec la chaleur, que peut-il ressortir de la distillation de la plante ? J'imagine qu'il y aura forcément de l'huile essentielle à la finale...

Mais quid de sa composition ? Le THC aura-t-il survécu à la chaleur ? Et le CBD, les terpènes, ca devient quoi à votre avis ?

Ok mon intérêt principal reste pour l'aspect récréatif, mais si cela peut avoir d'autres fonctions (médicinales, aromatiques, cosmétiques... ?), je suis tout autant intéressé.

 

Et l'eau florale (distillat) obtenu en sus de l'huile, un intérêt ? (autre que le mettre dans le lave glace la voiture :D ?)

 

Merci d'avance !

Link to post
Share on other sites

Hey

 

il y a 47 minutes, Makos a dit:

je me demandais s'il y avait un intérêt à distiller des feuilles de manucure ???

Notre molécule préférée n'étant pas spécialement amie avec la chaleur, que peut-il ressortir de la distillation de la plante ?

 

Bien sur qu'il y a un intérêt, la distillation te permet d'obtenir de l'huile de cannabis, pas une huile essentielle, la méthode d'extraction est différente le matériel nécessaire aussi. Tu obtiendras un "FECO" (full extraction cannabis oil) tu trouveras des informations sur la macération et la distillation sur le topic dédié

 

 

il y a 47 minutes, Makos a dit:

Le THC aura-t-il survécu à la chaleur ? Et le CBD, les terpènes, ca devient quoi à votre avis ?

 

la macération se fait à froid.

 

Avec un alambic ne dépasse pas les 70° et n'utilises pas d'isopropanol mais de l’éthanol de grade alimentaire à minimum 90° (en plus tu distilles donc tu ne perds pas ton alcool). Si tu peux mettre ton alambic sous vide tu monteras moins en températures (à 40° c'est bon) ce qui préservera mieux les différents composants contenus dans ton herbe.

 

il y a 47 minutes, Makos a dit:

Ok mon intérêt principal reste pour l'aspect récréatif, mais si cela peut avoir d'autres fonctions (médicinales, aromatiques, cosmétiques... ?), je suis tout autant intéressé.

 

 

Pour exemple j'ai fait analyser plusieurs de mes extractions une à 67.09% de THC+ traces de CBD, et une autre à 44% de CBD + 4% THC.

 

L'utilisation médicale est démontrée par de nombreuse études dans le monde quand à l'usage "festif" ou "récréatif", l'huile était très cotée fin des 70 moins aujourd'hui, son utilisation actuelle est plus médicale que récréative (mais d'après moi c'est surtout du à la méconnaissance du produit et ses modes de consommations ainsi que la difficulté de réalisation de l'extraction comparée, par exemple, à une session d'ICE ou de rosin.)

 

@+

 

:bye:

 

 

433434901_1246497549657827_6590887986524742970_n.jpg

Edited by Ex-UFCM-I Care
  • Like 3
  • Thanks 5
Link to post
Share on other sites

Merci pour vos réponses, je vais parcourir le topic dédié.

 

Mais je me demandais, si on distille la bheu à l'eau, on doit bien obtenir une huile essentielle à la finale ? Celle-ci sera dépourvue de THC ?

Link to post
Share on other sites

Hello,

 

L'eau ne va pas extraire le THC vu que celui-ci est liposoluble. Par contre, l'eau va détacher des trichomes qui eux, contiennent du THC.

Donc, si je ne me trompe pas, il ne restera pas grand chose et surtout un truc sans gout. Les terpènes ne seront pas très content d'une ébullition prolongée. il faudrait distiller sous vide pour diminuer la température d'ébullition de l'eau.

On ne fait pas une huile essentielle avec de l'eau, il faut un solvant organique qui pourra extraire les molécules liposolubles.

 

A+

Link to post
Share on other sites