Sérum de Lactobacille (LAB)

Sign in to follow this  
By kyu ,
Sérum de Lactobacille (LAB)

Le sérum de lactobacille

une préparation maison de plus dans votre panoplie d'inoculants microbiens.

 

Le Sérum de lactobacilles, Lactosérum ou LAB sert d’inoculant microbien, il a des applications étonnamment diversifiées. L’utiliser c’est vous garantir une culture organique saine, riche en vie microbienne.

 

Une étude récente concernant les LAB

Hypothèse: Mode d'actions pour l'augmentation des trichomes / calices, augmentation de la teneur en terpène, et comment cela peut affecter notre perception de la puissance du cannabis probiotique.

 

L’hypothèse actuelle serait que le cannabis cultivées avec des lactobacilles (LAB) fait maison (sérum de lactobacilles), produit une augmentation perceptible de la puissance par rapport au cannabis non probiotique. Les LAB en question doivent être fait maison, à partir de la meilleure qualité de crème (lait, yoghourth,...) possible pour les matières grasses présentes en excès dans le lait des ruminants. En d'autres termes, pourquoi prendre des probiotiques semble vous rendre plus stone.

 

Tout d'abord, pour comprendre cela, j’espère que vous vous y connaissez déjà un peu dans la biosynthèse des cannabinoïdes , et sa relation avec la biosynthèse des terpènes. Ce sont des réactions phytochimiques qui se produisent dans le tissu végétal et qui aboutissent aux cannabinoïde et terpène que nous connaissons tous et aimons. Si vous ne le connaissez pas encore, voici un cours accéléré incroyablement simplifié.

La suite ICI

 

post-798280-0-33899100-1455719985_thumb.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

Matériel

Bocal avec couvercle

Récipient

Seringue

Filet a maille large, Tamis,...

Papier absorbant

 

Ingrédients

Eau non chlorée

Riz (blé, orge, quinoa, son,…)

Mélasse ou sucre roux naturel

Lait (poudre, périmé,…)

Le lait non pasteurisé sera la meilleure source.

 

Comment préparer du sérum de Lactobacilles.

Prenez le riz ou tout autre type de glucides (sauf sucre simple, mélasse, sirop, miel,…)

Laissez le tremper quelque minutes dans l’eau tiède dans votre récipient.

 

post-798280-0-28740400-1455719988_thumb.jpg

 

post-798280-0-80039600-1455719990_thumb.jpg

 

Première étape:

 

Lavez le dans cette même eau,

l’eau de lavage du riz attire les microbes contenus dans l’air, entre autres les lactobacilles (LAB)

L’eau de lavage du riz, (il faut qu’elle soit laiteuse) est utilisé pour faire le sérum de LAB.

 

post-798280-0-77050600-1455719999_thumb.jpg

 

Cette eau est maintenant une riche source d'hydrates de carbone le lieu de prédilection des Bactéries Bénéfiques.

 

Remplissez le bocal a moitié avec l’eau et fermez avec un filet, papier absorbant, tamis,...

lors de cette phase de repos Il faut que l'air puisse s'échapper le filet sert uniquement a ce qu’aucun corps étranger ne viennent s’incorporer a l’eau.

 

post-798280-0-49249800-1455720006_thumb.jpg

 

post-798280-0-76909300-1455720009_thumb.jpg

 

post-798280-0-97182400-1455720012_thumb.jpg

 

Laissez reposer de quelques jours a une semaine,

Lors de cette phase privilégiez des températures chaudes (fermentation plus rapide, microbes plus actifs).

La première étape de la préparation est terminée lorsqu’un léger film se forme (3 couches distinctes) sur le dessus de l’eau de lavage (relatif, lors d’une confection en laboratoire) une odeur aigre devrait s’en dégager pas encore trop désagréable a cette étape de la préparation.

 

post-798280-0-43919800-1455916959_thumb.jpg

 

Les différentes couches distinctes qui se forment lors de la phase de repos de l'eau de lavage du riz.

 

post-798280-0-59220100-1455916974_thumb.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Couche supérieur

Des restes de fermentation et potentiellement une couche de moisissures.

post-798280-0-08126900-1455916967_thumb.jpg

 

Couche central

Des acides lactiques et d’autres Bactéries,

cette partie est utilisée pour la deuxième étape de la préparation.

 

post-798280-0-29092500-1455916978_thumb.jpg

 

Couche inférieur

De l’amidon et sous-produit de la fermentation.

 

post-798280-0-70464300-1455916981_thumb.jpg

 

A présent vous devez extraire la couche du milieu à l'aide d'une seringue.

Lors de cette opération faites bien attention,

ne pas trop secouez le liquide pour éviter de mélanger le dépôt (couche inférieur)

avec la couche central contenant la plus forte concentration d'acides Lactiques et de Bactéries.

 

Deuxième étape:

post-798280-0-23365900-1456172313_thumb.jpg

 

Le Sérum de Lactobacilles extrait.

post-798280-0-25099900-1456172327_thumb.jpg

 

Mélangez 10% du liquide a du lait.

 

post-798280-0-80362800-1456172319_thumb.jpg

 

post-798280-0-20319700-1456172316_thumb.jpg

 

Il est déconseillé d’ajouter d’autres inoculants microbiens,

mais vous pouvez y ajouter du son de riz, son d'orge, son de blé,….

 

Ne remplissez pas le contenant a raz bord a cause du dégazage (risque de débordement),

fermez légèrement pour laissez l’air s’échapper.

Le couvercle du bocal est juste posé sans être fermé.

 

post-798280-0-01095900-1456172309_thumb.jpg

 

post-798280-0-23041300-1456172323_thumb.jpg

 

Une semaine après en fonction des conditions,

vous verrez le lait se cailler a la surface, en glucides, protéines et matières grasses.

 

post-798280-0-30951700-1456327269_thumb.jpg

 

L’eau est jaunie cela veux dire que les acides lactiques ont bien colonisés la préparation.

Récupérez le liquide avec précaution:

Soyez précis et organisé ayez tout votre matériel a disposition,

moins vous ferez de mouvement moins les odeurs seront perceptible.

 

post-798280-0-66349400-1456421785_thumb.jpg

 

post-798280-0-09995400-1456421795_thumb.jpg

 

Conservation:

Le sérum peut se conserver a température ambiante

en y ajoutant a part égal mélasse ou sucre.

Sans mélasse ou sucre stockez au réfrigérateur,

la mélasse masquera entièrement l'odeur du produit.

 

post-798280-0-04419700-1456421812_thumb.jpg

 

LAB avec Mélasse.

 

post-798280-0-16203500-1456421799_thumb.jpg

 

LAB avec sucre naturel.

 

post-798280-0-91919200-1456788950_thumb.jpg

 

Utilisation:

Avant utilisation mélangez le à un ratio de 1:20.

1 part de sérum pour 20 parts d'eau.

 

Exemple:

1Litre de Lactosérum pour 20Litres d'eau

100ml de Lactosérum pour 2Litres d'eau

 

5ml de Lactosérum pour 100ml d'eau

25ml de Lactosérum pour 0.5Litres d'eau

50ml de Lactosérum pour 1Litres d'eau

 

De préférence eau a température de 20/21° .

 

Cette préparation doit être de nouveau mélangé pour utilisation.

 

2/3 cuillères a soupe de LAB ou 30/45ml pour 1Litres d'eau

300/450ml pour 10Litres d'eau

600/900ml pour 20 Litres d'eau

 

En arrosage ou ajouté a diverses préparations

en combinaison a d'autres inoculants microbiens,

a vos en Engrais de Croissance & Floraison fait maison,...

en quelques sortes vous pouvez l'ajouter a presque n'importe quel préparation.

 

Rappel important:

Les microbes comme les Lactobacilles sont plus actifs a des températures chaudes,

l'eau d'arrosage que vous utilisez doit être a température ambiante et non clhorée.

Le caillé que vous obtenez est un sous-produit du processus de fermentation.

La fermentation est généralement associée à des processus microbiens dans des conditions anaérobies (sans oxygène).

Maintenant que le sérum est prêt:

Les Lactobacilles sont anaérobie facultatifs (besoin d'oxygène facultatif),

elles peuvent vivre/travailler avec ou sans oxygène,

mais seront tout de même plus efficace dans des conditions anaérobies (moins de concurrents).

 

Plus d’informations sur les Bactéries Bénéfiques entre autre les Lactobacilles.

D'autres recettes d'inoculants microbiens sont disponible dans ce regroupement,

vous avez des idées pour enrichir cette section, faites en part a la communauté.

:respect:

++


  Report Guide
Sign in to follow this