Greffer du Cannabis ou comment avoir plusieurs variétés sur un seul pied

By ar-sparfell ,
Greffer du Cannabis ou comment avoir plusieurs variétés sur un seul pied

  • Temps approximatif : 5 minutes pour faire la greffe, une dizaine de jour pour qu'elle prenne
  • Outils nécessaires :
    - lame de rasoir ou de scalpel propre (passage flamme et/ou alcool si pas neuve)
    - colle cyanolite (super-glue)
    - sachet plastique genre congélation de 0.5-1L


gallery_770987_5552_85679.jpg


  • Matériel nécessaire (consommables) :
    - un pied pour faire le porte-greffe
    - une branche d'une autre variété, de la taille d'une bouture environ
  • Coût : Celui de la colle et su sachet... ramené au nombre de greffe -> quelques cents ou dizaines de cents.
  • Réalisable seul : Oui
  • Niveau technique: Amateur


Bonjour, le tutoriel qui suit vous donnera les bases pour greffer le cannabis en détaillant une méthode de greffe parmi tant d'autres mais qui a l'avantage de ne nécessiter que très peu de matériel et qui est très facile à réaliser.

 


Sommaire

 

I. Principe de la greffe

 

II. Procédure de greffe

 

III. Résultat

 

 

 

I. Principe de la greffe
Le principe de la greffe en horticulture est d'associer les propriétés d'un porte-greffe (vigueurs racinaire, adaptation à un sol particulier, résistance à la sècheresse) à celle d'un greffon (taille des fruits, goût plus intéressant).
Dans le cas des cultures fruitières, le cas de la vigne est le plus impressionnant puisque actuellement presque tous les pieds de vignes cultivés en France sont des greffes de cépages français sur des prote-greffe américains qui procurent une résistance au phylloxéra, maladie qui a aurait décimé tout le vignoble français sans la greffe sur porte-greffe résistant !

 

Les deux types de greffes les plus utilisés sont la greffe en écusson:

 

gallery_770987_5552_39667.jpg

 

Surtout utilisée sur arbres fruitiers (agrumes et fruits à noyaux), et assez peux adaptées à notre cas.

 

Et la greffe en fente:

 

gallery_770987_5552_63803.jpg

 

Qui est celle qui sera étudiée ici car beaucoup plus simple à mettre en œuvre dans notre cas.

 

Il existe beaucoup d'autre types de greffe (couronne, incrustation, chip-building, etc.), utiliser votre outils de recherche favoris pour en savoir plus.

 

 

 

II. Procédure de greffe
Le but étant d'obtenir deux variétés sur un seul plant ou de faire profiter des bienfaits d'une variétés au profit d'un autre, il vous faudra disposer d'au moins 2 variétés différentes.

 

Dans le cas présenté ici, le porte-greffe sera un pied de C-99 Hybrid de Female Seeds et la greffon sera une branche de Satori de Mandala Seeds.
Pas de bénéfice spécial d'un variété sur l'autre pour ce cas qui est une expérience pour le tutoriel, mais dans la pratique, il est intéressant d'avoir comme porte-greffe un plant avec une forte vigueurs racinaire, une bonne résistance à la sècheresse (pour la culture outdoor) par exemple.

 

Étape 1:
Sélectionnez la branche qui reçoit le greffon, et le greffon
Il est important que les deux soient de diamètre équivalent ou que le greffon soit d'un diamètre légèrement plus faible que le porte-greffe.
Essayez de sélectionner des branches "jeunes" (2-3mm de diamètre) qui ne soient pas trop lignifiées et surtout pas creuses à l'intérieur ce qui complique fortement la cicatrisation et la bonne alimentation en sève du greffon.

 

Voilà la branche choisie pour recevoir le greffon:

 

gallery_770987_5552_34975.jpg

 

 

 

Le greffon est une extrémité de jeune branche d'un pied-mère de même diamètre.

 


Étape 2:
Coupez la branche porte-greffe entre deux nœuds et fendre la tige en deux au milieu sur environ 10-15mm

 

gallery_770987_5552_22260.jpg

 

 

 

Préparez le greffon un peu comme une bouture, en ne laissant qu'une ou deux feuilles en plus de l'apex et en taillant fortement ces dernières.
Ne laissez que 20-30mm de tige sous la feuille la plus basse et couper l’extrémité en biseau sur une dizaine de millimètres.

 

gallery_770987_5552_1588.jpg

 

 

 

 

 

Étape 3:
Assemblez les deux partie en "enfonçant" le greffon en biseau dans la fente du porte-greffe jusqu'au bas de la fente.

 

gallery_770987_5552_46831.jpg

 

Maintenez les deux bords du porte-greffe bien contre la tige du greffon et déposez une toute petite goutte de colle cyanolite de chaque côté (cercle rouges) pour coller les bords du "V" formé par la fente contre la tige du greffon.
Maintenir une grosse dizaine de seconde le temps que la colle prenne puis relâcher.
Le greffon doit tenir correctement en place et il ne doit pas y avoir de "bulle" ou de vide entre le porte-greffe et le greffon.

 


Étape 4:
Bien vaporiser le greffon avec de l'eau comme on le ferait sur une jeune bouture, placer le sachet de congélation par dessus et refermer le zip jusque de part et d'autre du tronc sans forcément rentre le tout étanche. Le but est simplement de créer une atmosphère bien humide pour le greffon le temps que la greffe cicatrise.

 

gallery_770987_5552_41554.jpg

 

 

 

La greffe est terminée, il faut maintenant attendre la cicatrisation.
Maintenir le niveau d'humidité assez élevé dans le sachet en vaporisant de l'eau une fois ou deux par jour.
Pour permettre aux feuille de respirer, il peut être intéressant de couper les coins du sachet de congélation pour laisser des trous d'environ 5-10mm de diamètre qui s'avèrent très pratique pour mettre un petit coup de spray par dessus et pas devoir sortir tout le sachet...

 

Précautions à prendre:
En plus de l'humidité, il est important de couper les éventuels départs de secondaires sous le point de greffe résultant de la coupe de la branche car ils dévient la sève nécessaire à la cicatrisation du greffon.
Ne pas trop arroser le porte-greffe pour éviter de noyer le greffon sous un afflux de sève trop important.

 

 

 

III. Résultat de la greffe
Au bout de quelques jours si le greffon est tout rabougrit avec la tige flétrie (pas juste un peu molle) c'est qu'il y a eu un soucis (mauvais contact avec le porte greffe le plus souvent) et que la greffe ne prend pas correctement.
Supprimez le greffon et repartez avec un nouveau sur une nouvelle branche ou un peu plus bas sur la même branche s'il y a la place (pas dans la même fente !).

 

En principe, en une semaine - 10j les bords de la fente se sont cicatrisés:

 

gallery_770987_5552_2186.jpg

 

 

 

Et le greffon commence à repartir:

 

gallery_770987_5552_98334.jpg

 

 

 


A partir de la, si comme dans l'exemple ici il s'agit d'une greffe sur une branche secondaire et que l'on conserve les autres branches, on aura une branche de Satori et des branches de C99, donc deux types de buds sur une même plante.
Si on a fait la greffe sur la tige principale ou que l'on coupe toutes les branches non-greffées, on aura qu'une sorte de buds mais avec le système racinaire du porte-greffe.

 


Dans le cas de pied-mères, on peut ainsi avoir plusieurs variétés sur un même pied donc moins de place, moins d'arrosages à faire...

 

Dans le cas d'une plante en OUT idem, on a plus de variétés mais moins de trous à creuser de l'eau à apporter et en choisissant bien le porte-greffe on peut améliorer la résistance à la soif de plusieurs variétés.

 

Le plant utilisé en projet ici a été transplanté en OUT, et voilà ce à quoi ça ressemble en début de flo:

 

gallery_770987_5552_112242.jpg

 

gallery_770987_5552_200385.jpg

 


La qualité des photos laisse à désiré mais pas de lumière = pas belle photos.
On a la zone greffée qui a parfaitement cicatrisée et qui s'est épaissie en même temps que le porte-greffe.
Niveau flo, tout le monde pomponne tranquillement.

 

Une vidéo illustrant les résultat d'une greffe multiple sur un plant: 6 à 11 greffons au Dampkring GS à Dam' (en english):

 

 

 


La technique de greffe développée ici est issue de celle décrite dans la vidéo (2'35), complémenté lors d'un voyage à Dam' par "l'interview" de Midnight Gardener par le rédacteur de ce guide.

 


Sources:


  • Like 6
  • Thanks 2
  Report Guide