Excès et carences en éléments nutritifs...

By azmaster ,
Excès et carences en éléments nutritifs...

Guide Excès et Carences nutritives

 

Bonjour à tous les weeders et weedeuses !

 

Voici le petit guide du diagnosticien pour les carences et excès en éléments nutritifs ainsi que les explications les plus courantes.

Si de quelque façon que ce soit vous avez des commentaires à donner ou des corrections à apporter, postez ou MP moi. Je tenterai de faire les modifications qui s'imposent.

Dans la mesure du possible, joignez le lien sur lequel il est possible de trouver la confirmation de ce que vous avancerez afin de compléter de façon la plus complète possible ce guide.

 

Sans plus attendre, voici le guide...

 

Contraintes dues à la chaleur:

 

Lorsque la température est trop importante et que l'humidité n'est pas suffisante pour pallier à ce problème de température, le bord des feuilles commence à brunir et peu également se recroqueviller si les effets sont importants.

Il est possible d'attribuer un léger brunissement à un excès d'éléments nutritifs car le symptôme st assez proche, néanmoins, si c'est un coup de chaleur les effets seront plus important sur les feuilles les plus proches de la source de chaleur principale, en générale la lampe...

 

gallery_770987_4280_55765.jpeg

Photo 1

 

 

Bûlures par excès d'éléments nutritifs:

 

Ici encore on a un brunissement des pointes et des bords de feuilles qui s'assèchent (photo 2). La cause la plus commune est une rupture des vaisseaux de sève à cause d'une trop forte concentration en ions qui augmente l'appel d'eau et donc, fait éclater les cellules...

Si le problème est très important, la feuille jaunie avec des points marrons en partant de la ponte vers le centre de la feuille (photo 3).

La solution en terre consiste à faire un rinçage du terreau sous la douche et en hydro de changer immédiatement la solution en la diluant

 

jusqu'à retrouver un EC cohérent avec la phase de vie de la plante (cf. guide hydro).

 

gallery_770987_4280_23390.jpeg

Photo 2

 

gallery_770987_4280_25184.jpeggallery_770987_4280_22051.jpeg

Photo 3

 

 

Fluctuations trop importantes de pH:

 

C'est plus un problème rencontré par les cultivateurs en hydro.

Les effets sont semblables à ceux de la sur-fertilisation ou de certaines carences mais les effets sont localisés. Sur une même plante on peut avoir deux stades différents du problèmes et pas forcément les mêmes symptômes (photo 4).

Un pH trop bas ou trop haut va bloquer la disponibilité de certains ions et donc de certains éléments nutritifs voir va permettre la solubilisation de sels toxiques.

On peut également le rencontrer en Terre lorsque le pH du sol n'est pas vérifier ou que le mélange de terre est fait sans vérification et/ou que l'eau utilisée n'a pas un pH adapté.

gallery_770987_4280_2188.jpeg

gallery_770987_4280_42457.jpeg

Photo 4

 

 

Les carences en éléments mobiles (N-P-K-Mg-Zn):

 

Azote (N)

Un manque d'azote se traduit par un retard à la croissance, un rachitisme des plantes et des rendement réduits.

Les feuilles les plus vieilles (celles du bas) vont avoir tendance à chloroser (jaunir) à cause de la destruction de la chlorophylle qui permet à la plante de donner l'azote aux plus jeunes feuilles encore en croissances.

Les bords des feuilles se courbent vers le bas et le jaunissement par de la pointe des feuilles vers la base et progresse sur toutes les folioles à peu près au même rythme (photo 5).

Tous les éléments de la feuille sont touchés (nervures ET limbe).

Parfois, ce jaunissement est accompagné d'une coloration violacée des pétioles et des nervures sur la face inférieur des feuilles.

 

gallery_770987_4280_30011.jpeg

gallery_770987_4280_33189.jpeg

Photo 5

 

 

Un excès d'azote va avoir pour effet une coloration vert foncé des feuilles, et s'il est trop important une brûlure du bord de ces dernières comme vu précédemment dans la première partie.

Pour résoudre une carence en azote, augmenter la dose d'engrais de croissance qui sont souvent riches en azote.

En fin de floraison, une chlorose est souvent tolérée afin d'améliorer le goût et la qualité de la récolte..

 

 

Phosphore (P)

La carence en phosphore se traduit par une plante rachitique, et une coloration violacée à rouge des tiges et feuilles les plus vieilles.

Les feuilles sont sécher et se recroqueviller vers le bas en prenant une teinte maron-noire.

La décoloration se fait en partant des pointes vers le pétiole (photo 6).

En floraison, les besoins en phosphore augmentent fortement et les carences sont donc plus visibles (photo 7)

 

gallery_770987_4280_43214.jpeg

Photo 6

 

gallery_770987_4280_18189.jpeg

Photo 7

 

Comme le phosphore est un élément mobile, une carence en P peut être lié également à une carence en N, K ou Mg.

Dans ce cas, une augmentation de l'engrais de croissance suffit.

Si la plante est en floraison, il est nécessaire n'avoir recours à un PK 13-14 plutôt que d'augmenter l'engrais de flo.

 

Potassium (K)

Une carence en potassium apparait en premier sur les feuilles anciennes.

Une chlorose du limbe est le symptôme le plus flagrant car contrairement à la carence en azote, les nervures restent vertes relativement longtemps après le début de la chlorose.

La chlorose dégénère avec une nécrose (mort) des tissus sur les bords des feuilles et qui peuvent s'étendre à toute la feuille si le problème n'est pas corrigé.

Un excès de sodium (Na) peut être responsable de la carence en potassium car les transporteurs qui font passer le K dans les racines fonctionnent par différence de concentration entre le Na dans les racines et le Na dans le sol (ou la solution nutritive).

Les sources de Na sont : le pH-Up (Na-OH), l'utilisation d'eau adoucie (les adoucisseurs remplaces les ions Ca2+ par des ions Na+).

Si le problème est un excès de Na, rincer simplement le substrat.

Un autre problème peut également être un excès de Ca car le calcium bloque les transporteur du potassium.

Une eau trop calcaire ou un sol trop calcaire peut donc limiter fortement l'absorption du potassium par la plante.

 

gallery_770987_4280_31397.jpeg

Photo 8

 

gallery_770987_4280_16602.jpeg

Photo 9

 

Magnésium (Mg)

La carence en magnésium se traduit par une chlorose autour des nervures, mais les nervures restent vertes. Plus la carence est importante et plus les chloroses dégénèrent en nécroses et donc des taches marrons et sèches apparaissent entre les nervures.

Contrairement à la carence en potassium, les nécroses apparaissent directement au cœur du limbe et pas nécessairement au bord des feuilles.

Le magnésium peut également être bloqué par une trop forte concentration en ions calcium, chlore ou ammonium (NH4+) dans l'eau ou dans le sol.

Ici encore, une eau du robinet trop calcaire et/ou trop chlorée est à mettre en cause. Pour éviter les effets du chlore, il est possible de mettre à reposer l'eau 24-48h à l'air libre dans une bassine afin de laisser le chlore dissout se dégage sous forme gazeuse.

 

gallery_770987_4280_58817.jpeg

Photo 10

 

gallery_770987_4280_83324.jpeg

gallery_770987_4280_61333.jpeg

Photo 11

 

 

Zinc (Zn)

La carence en Zinc se traduit par une chlorose entre les nervures ayant un aspect de bandes car toute la zone inter-veinal est touchée dès le début de la carence (contrairement à la carence en potassium et en magnésium ou la chlorose est progressive).

Les feuilles sont généralement plus petites et les inter-noeuds plus rapprochés.

Le pH trop élevé bloque l'assimilation du Zinc tout comme celle du Fer et du Manganèse.

Ces trois carences sont souvent reliées en cas de pH trop haut.

Dans certains cas, on a un effet dit "rosetting" car les inter-noeuds sont tellement rapprochés que l'apex ne grandit plus et ne fait que produire des feuilles de plus en plus petites au même niveau, comme une rosace.

 

gallery_770987_4280_164665.jpeg

Photo 12

 

 

Les carences en éléments immobiles (S-Ca-Fe):

 

Soufre (S)

Un jaunissement entier des feuilles (jeunes et anciennes) qui deviennent entièrement jaunes ou vert très pâle.

Le bout des feuilles peut également se courber vers le bas.

Une coloration violacée des tiges uniquement dans la partie touchée par la chlorose est également un bon indice de carence en soufre.

Une carence en souffre comme indiqué plus haut est presque toujours reliée à un pH du sol ou de la solution trop élevé et non pas à un défaut d'engrais.

 

gallery_770987_4280_11932.jpg

Photo 13

 

Calcium (Ca)

Il est presque impossible d'avoir une carence en calcium étant donné qu'il y en a naturellement dans l'eau (à fortiori dans les zones calcaire et/ou argileuse) et dans les engrais. C'est plus couvent un excès de calcium qui pose problème car il engendre des carences en magnésium et potassium.

Afin de résoudre ce problème, il est nécessaire de prévoir un sol et une eau pas trop concentrée en Ca et donc pas trop calcaires.

Si l'eau utilisée est très fortement calcaire, utiliser de l'eau de pluie coupée avec l'eau du robinet.

Cela reste tout de même un problème assez peu courant.

 

 

Fer (Fe)

La carence en fer provoque une chlorose inter-veinale semblable à celle de la carence en magnésium mais elle touche les feuilles les plus jeunes au lieu des plus anciennes.

Un excès de sels solubles dans l'eau peut causer une précipitation du fer et donc empêcher les plantes de l'absorber.

Un pH trop élevé ou une trop forte concentration en Calcium est également responsable de beaucoup de carences en fer.

Ces effets peuvent être corrigés en rectifiant le pH et en apportant du fer sous forme chélatée à l'eau d'arrosage.

Une trop forte concentration en phosphore peut également limiter l'absorption du fer car il précipite avec ce dernier.

 

gallery_770987_4280_14196.jpg

Photo 14

 

 

Les autres éléments immobiles sont souvent classés parmi les micro-nutriments (Mn, Cl, Bo, Cu, Na, Co, etc...) et ne sont pas souvent observés.

En cas de doute sur une éventuelle carence en micro-éléments et même en Fer, Souffre... le plus simple est des vérifier son pH et s'il est correct d'apporter un mélange de tous ces composés comme par exemple le Micro-Mix ou le Catalysator (contient en plus des micro-éléments des acides aminés et autres éléments essentiels aux plantes) de GP Biotechnology.

 

 

Et voilà, j'espère que ce petit guide permettra à certains de trouver des réponses à leurs questions et diminuera le nombre d'interventions dans la section "diagnostics" car bien souvent, une lecture rapide d'un guide comme celui-ci ou une recherche avec les mots clés liés au problème apporte la réponse recherchée...

 

 

Je suis ouvert aux commentaire et aux critiques !

 

 

A bientôt,

 

++ Leblond ++

 

PS: source :  Overgrow, mes cours de BV...

le wiki... Le forum ...

 

v/c : Dad-


  • Like 1
  • Thanks 3
  Report Guide