Saisons

CannaNewbie
  • Content Count

    30
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

72 Weedeur de bon conseils

About Saisons

  • Rank
    Jeune CannaWeedeur

Profile Information

  • Genre
    Homme
  • Centres d'intérêt
    Les êtres vivants

Recent Profile Visitors

316 profile views
  1. Bonsoir Puisqu’il n’est jamais trop tard pour bien faire, il me faut souligner l’extrême générosité de K.J. de Seeheaven. Fin 2019, j’ai commandé environ soixante-dix graines et en ai reçu une cinquantaine en cadeau (135 balles de commande pour presque 130 graines à l’arrivée). Et de très jolies et appétissantes choses, dont l’une parvient doucement au sommet de sa floraison dans mon jardin. Binsoir
  2. Bonjour À propos d’une Northern Lights féminisée du White Label, en pot geotextile et en extérieur depuis avril : aucune attaque de botrytis à déplorer malgré la chute des températures et les quelques semaines de pluie. (Ce ne fut pas le cas de quelques plantes autour d’elle.) Merci aux cultivateurs de leur travail.
  3. Bsoir Un chemin profitable serait sans doute celui du chanvre. Cela ne représente que 1% des terres agricoles cultivées en France, c’est un secteur hyper contrôlé, les fleurs ne sont pas récoltées, seules le sont les tiges et les feuilles. Et une variété très larges de débouchés commerciaux, du textile au fourrage. Je vois ça un peu comme un pied dans la porte - mais peut-être pas ?
  4. Bijour Pour l’arrosage, à moins que tes plantes nécessitent d’être rincées pour les purger des scories de récents engraissages, je pense inutile des les arroser. (Peut-être existe-t-il des opinions divergentes à ce sujet?) Si tu les laisses dans une pièce fermée, tu accrois le risque de survenue des moisissures. En l’absence de ventilateur, il me semble que tu as tout intérêt à ouvrir au moins deux fenêtres afin de favoriser les mouvements d’air - il en sera de même lors du séchage. Bisoir
  5. Re je n’y pense que maintenant, mais comme je viens juste de le faire sur deux plants, pour lutter contre le botrytis je pratique la défoliation partielle (mais vigoureuse) : ablation des feuilles moyennes situées à l’intérieur et recevant peu de lumière afin de favoriser les mouvements d’air ; éclaircissement des buds par coupe ciblée des petites feuilles sur et autour des fleurs, qui provoquent des amas compacts facilitant la survenue des moisissures. Pour ma part, depuis le début des pluies, je ne déplore que trois attaques de botrytis, très localisées, tout de suite endig
  6. Bon soir Sangaga L’idéal, je suppose, est de laisser les plantes dehors mais sous abri (les miennes sont sous les noisetiers). Si tu ne peux pas faire autrement car tes plantes ont par le passé souffert du botrytis dans des conditions analogues, ta solution paraît préférable. Pour une récolte prévue dans deux ou trois semaines, je ne saurais pas te dire si la perte de luminosité peut affecter le résultat final - à la balance bénéfices/risques je présuppose ça négligeable par rapport à une infestation. Baisse des températures et air ambiant saturé d’humidité sont les raison
  7. Bonsoir Afghani #1 est la plus haute des trois indicas de Sensi Seeds que j’ai cultivées cette année, 220cm quand BD et HK plafonnaient à 180. Conforme à la description du site au moins sur un point : très, très feuillues. (Même sans trop faire de détail, bien reulou la manucure.) Ce qui donne l’impression de buds énormes, mais une fois manucurés sont nettement moins impressionnants. D’ailleurs l’aspect de ses buds m’intrigue, qui sont très légers, limite spongieux, et ne s’agglutinent pas les uns aux autres pour former des amas compacts. Alors même qu’elle est plus résineus
  8. Chères graines philosophales (le jeu de mots tombe un peu à plat en français) Ne soyez point désolées, c’était bien l’effet recherché ! Et quand je parlais d’intestins, vous vous doutez qu’il s’agit là d’une périphrase afin d’éviter l’emploi d’un mot grossier. On n’est pas chez les zazous. Et pour revenir à votre création, sous l’emprise de laquelle je ne vais pas tarder à me trouver, l’effet obtenu me paraît vraiment son principal attrait, ce qui est l’essentiel je suppose. Merci en tout cas.
  9. Salut encore Merci Amnes13 pour ces belles photos, ces teintes pastel sont ravissantes. Puisque j’en suis à mon troisième cône de Philo Skunk, cadeau d’un bon camarade qui en a fait pousser dans son champ, j’éprouve le soudain désir de vous faire partager cette aimable expérience. Tout commence par l’ouverture du pot : ça pue la mort, un truc horrible, tu comprends pourquoi il y a skunk dans le titre. Merci Jésus, le goût est tout à l’opposé. C’est doux, un peu fruité, acidulé. Après ça, l’effet j’adore, super planant sans être cassant. Impeccable pour bo
  10. Hello everybody hello Désolé, c’est trop long, mais c’est la faute à la drogue. Introduction qu’il n’est pas nécessaire de lire : Une récolte s’achève - hélas ? tant mieux ? enfin ? Des sentiments contradictoires s’affrontent dans le cerveau fatigué du cannabiculteur. Bien sûr, les réserves sont faites, et il y a même de quoi partager. Bien sûr , il lui suffira bientôt de plonger sa main dans un bocal pour trouver la paix - ou quelque chose qui y ressemble... Mais déjà l’attente lui paraît longue avant le prochain printemps et la germination de nouvelle
  11. Salut ! Les pluies incessantes m’ayant ramené à la raison, il fallut couper cette Sour Diesel barcelonaise. C’est dommage, les fleurs commençaient à virer au rouge. Autant l’odeur dans le jardin, c’était pas agressif, mais alors la manucure à l’intérieur, ben mon vieux c’était quelque chose ! J’avais l’impression de bosser sur un navire pétrolier. D’habitude, à la manucure, on baigne tellement dans la ganja, on est tellement imbibé, qu’on ne sent plus rien. Mais alors là... même toutes fenêtres ouvertes, un moment j’ai dû sortir, ça me soulevait le cœur. C’est di
  12. Bonsoir Puisque cette Sour Diesel résiste plutôt pas mal aux champignonesques agressions, je fais un peu traîner. L’odeur d’orange se fait de plus en plus acide, j’espère que le goût sera à l’avenant - j’ai déjà fumé des beuh au parfum d’essence, mais le "sour" je ne crois pas l’avoir jamais rencontré. Tout ça pour que j’ai fait une jolie photo et que y a que vous que ça intéresse. bknsoir
  13. Salut NicoT, et merci de ta réponse. Tu sembles être du genre verre à moitié plein, tant mieux. Car tu as bien raison, les buds eussent été plus lourds, sans doute les plantes auraient subi des dégâts plus importants. En réalité j’avais opéré un tutorage, mais en hauteur, c’est-à-dire en reliant les branches à des piquets par une cordelette. Mais j’avais ça vite fait la veille, la nuit, le téléphone portable en guise de lampe de poche entre les dents... (un classique, je suppose !) Du coup j’ai commandé une lampe frontale - depuis le temps... Si je refais une culture en
  14. Bonsoir Retour d’une petite expérience de main-lining en extérieur. (C’est long, je m’en excuse par avance.) Plutôt que de guider horizontalement mes plants comme les saisons précédentes, cette année j’ai eu envie d’expérimenter la technique du main-lining pour deux d’entre eux, afin qu’ils soient indétectables - de ce point de vue c’est réussi, mais c’est tout - et aussi d’obtenir un rendement hautement satisfaisant - là, c’est raté. Deux variétés de Medical Seeds durent endurer cette pratique hautement invasive : une Channel+ et une Bcn Sour Diesel. Elle
  15. Bonjour Offerte par Alchimiaweb, une Heaven’s Fruit grandit sans encombre sur cette terre de vignes, dans le centre de la France à hauteur du parallèle 47. Si elle résista mieux et plus longtemps au botrytis assassin que sa voisine, une Black Domina by Sensi, malheureusement depuis deux jours la voici atteinte au cœurs de ses fleurs épaisses et denses. La récolte est donc en cours, mais peu importe, les pertes sont minimes et elle semble à point. En septembre, la fraîcheur nocturne la recouvrit d’une sombre robe écarlate, qui devait efficacement attirer les regards venus d’e