Greapers

CannaNewbie
  • Content Count

    4
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

0 Ptite graine

About Greapers

  • Rank
    Jeune CannaWeedeur

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. @Labbe2000 Merci beaucoup pour ton commentaire et d'avoir partagé ton expérience. Depuis quelques jours je farfouille internet pour trouver une raison qui tient la route, pas forcément dans l'espoir de trouver une solution, je m'attendais aussi à devoir arrêter les anti-dépresseur ou/et les anxiolytique. Et j'ai trouvé une sorte de possibilité. J'ai lu la composition de mes médicaments, faits des recherches sur ceux-là et j'ai découvert que pour les anxiolytique que je prends il y a une contre indication pour l'IMAO "Inhibiteur de la Monoamine Oxydase". Il est dit que c'est surtout qu'il faut éviter de prendre un médicament à base d'IMAO en plus des anxio de type Benzodiazépines (j'ai du Seresta 30mg/j) sous peine d'avoir des effets secondaires (Hypotension, céphalés, suées, bouche sèche, trouble du transit, hypertension, troubles neurologiques, insomnies et hépatite, j'ai vu aussi que certains avait eu des angoisses, crises maniaque, crises psychotiques et des nausées). Le truc c'est que l'IMAO est présent naturellement dans certaines plantes et viandes. Il est donc très facile de se retrouvé en surdosage d'un cocktail Anxio+IMAO. Pour en revenir à toi @Labbe2000 il est possible que le hash soit coupé avec certains médicaments qui rentre en opposition chimique une fois consommé. C'est qu'une supposition, mais si le hash à eu des effets similaire sur d'autres personnes, c'est que le produit avait un soucis. ps: Et du coup je suis entièrement d'accord sur le fait que avoir sa propre production est le meilleur moyen de consommer, du moins tant que ce ne sera pas légal/dépénalisé et donc plus réglementé à la production.
  2. Merci pour vos réponses . J'ai aussi pensé que ça pouvait être causé par le mélange THC/CBD et médicaments. Vu que je n'avais pas ces effets avant, mes expériences passés n'étaient pas incroyable mais c'est sûrement à cause de l'environnement dans lequel j'ai fumé (soirées stressantes). Malheureusement faire le test en étant sobre d'anxio ça risque d'être compliqué A cause de l'effet de dépendance, je ne tiens pas 24h sans avoir des angoisses et des palpitations. Je vois mal mon médecin être réceptif à m'aider à comprendre ces badtrip à répétition, même si je lui explique que c'est juste pour arrêter d'être dépendant aux médicament tout en ayant quelque chose qui puisse me calmer en cas de difficulté. Je ne pense pas réussir un sevrage sans béquille. Même aujourd'hui, alors que je suis sous traitement, je ne me sens en sécurité que si j'ai ma petite capsule avec des cachets de Xanax. Je n'en prends jamais, j'ai dû en avoir besoin qu'une seule fois, c'est purement psychologique.
  3. Bonjour, comme annoncé dans ma présentation, je vais expliquer comment je supporte le THC et le CBD dans l'espoir de tomber sur quelqu'un qui a déjà vécu ça ou sait pourquoi mon organisme rejette tout type de cannabis. J'ai de violentes et handicapantes crises d'angoisses qui m'ont déjà fait plonger en pleine dépression sévère. Je suis sous anxiolytique (3 par jour) et antidepresseur (2 par jour) depuis presque 5ans, j'ai voulu utiliser l'alternative du cannabis et du CBD, mais j'ai fais de violente réaction. Par le passé (avant crises d'angoisses) j'ai fumé du cannabis très rarement, à chaque fois ça allait, hormis juste des spasmes dans les jambes. Depuis 3ans, je ne peux consommer ni du cannabis, ni du CBD. Dans toute leurs formes, à chaque prise j'ai des palpitations, des angoisses et des nausées. J'ai essayé le cannabis classique, les fleurs de CBD en vaporisation. J'ai essayé les tisanes et les pommades de CBD. Et à chaque fois c'est la même choses. Le même calvaire pendant 2-3h. J'aurais aimé savoir si quelqu'un a déjà vécue ça ou aurais une idée de pourquoi mon organisme agis comme ça.