Aller au contenu

Le site francophone des cultivateurs en herbe !

Comment camoufler son outdoor ? *****

(Soumis : 24/08/2012 07:24 - Dernière mise à jour : 22/10/2014 16:30)
Bonsoir à tous!!!
Cette année, vous vous êtes dits: "tiens, pourquoi pas planter quelques pieds de bonne vieille ganja par chez moi???"...

Vous avez tout préparé dans votre tête, vous allez faire germer vos jolis début mai, et attendre la fin des saints de glace pour les mettre en terre, vous avez choisi votre terreau, du light au début, et de l'enrichis sur la fin...

Mais voilà, votre problème se pose, "et si on découvre mes plants???"... Dans ce cas, 3 cas de figure, soit c'est un promeneur inoffensif qui tombe su votre spot, si il s'y connais il vous piquera quelques têtes; soit un promeneur méchant tout pas beau qui vous volera/détruira vos plants; soit les flics, qui en plus vous fourniront en garde à vue et autres cours de justice...
Pas top en somme...

On s'intéressera ici à une culture type forêt/prairie, en dehors de son petit jardin...

J'ai parcouru cannaweed en long en large et en travers afin de glaner le maximum d'infos sur la discrétion en out, mais n'ayant trouvé que des petites astuces ça et là, je me propose pour un tuto récapitulatif...

Bollox a d'ailleurs un très bon topic sur le sujet:
guide outdoor

Il en va de soi qu'il faudra faire un minimum de voyages vers votre spot


Sommaire:


-Les variétés

-Le spot

-le camouflage

-Astuces diverses


I]Alors, pour commencer, avant même le repérage du spot, il faut vous poser la question de la variété à cultiver, il va de soi que si vous cultivez en lieu public, vous n'allez pas chercher un grande sativa odorante que l'on repère à 150m,il vous faudra de préférence, un indica ou une hybride bien tassée, et éviter les skunks (super goût, mais diantre quelle odeur)

Parmi les variétés propices, on peut citer:

-Early misty
-Early bud
-Early girl
-Top44
-Holland's hope
-Master kush et autres, liste à compléter...

Le breeder asturjaya, un petit espagnol distribué par le headshop ****** développe des variétés précoces et très résistantes à la moisissure, chui en train de réfléchir à changer ma top44 pour 2010 en la Tempo Norte..



Copyright promis, chose due, l'ami helvète propose une solution contre les odeurs (les filtres à charbon outdoor sont pas encore prévus, même par les meilleurs growshops^^) c'est de planter du romarin à côté de vos plants...

Je test ça cette session, promis, je compte faire un ti JDC si j'en ai le temps...


II]
Ensuite, vient le repérage su spot, très important, il faudra veiller à ce qu'il soit le plus discret possible, il doit être loin de passage de promeneurs, exposé, mais pas trop (pensez aux hélicos de flics)...
Je vous suggère l'utilisation du géoportail, très pratique...

Un logiciel connu:google earth, utile pour le repérage aérien, et le piti bonus hydrographie bien utile pour repérer un endroit ou notre ami se développera sans peine avec toutes ses ressources..

Il faut faire gaffe aux trois grands ennemis du chanvre, par ordre de mesquinerie:

-Flics, très très con, ne veut rien savoir, il vous embarquera vos plants, et ptet même vous avec.

-Chasseur, très très très con pour le stéréotype gnôlé à 8h du mat, mais yen à des biens cools, notamment sur le forum, il vous volera/saccagera vos plants.

-Le promeneur aventurier, généralement venu aux champignons, jonquilles ou autres muguets, si il passe à côté de vos plants, soit il les piétinera, soit il ne saura pas c'est quoi...

Un petit quatrième tiens, le camarade planteur repéreur de spot, les réactions varient, mais personnellement, je pique une petite tête histoire de goûter, et je laisse un panneau histoire de prévenir qu'il n'est pas seul, que ses pieds se voient, et que si il trouve d'autres pieds, ils seront surement à moi, et qu'il peut se servir avec parcimonie...

Il sera donc de mise d'éviter les zones de chasse et les coins habituels à promeneurs et cueilleurs du dimanche...

Il sera également important, lors du choix de votre spot, de penser aux accès, si vous n'avez qu'un accès, d'une vous allez à force de passages créer un chemin, et de deux si un membre du comité d'accueil à képi bleu passe par là pendant votre arrosage hebdomadaire, l'idéal est de ne pas croiser ce dernier... Il faudra donc passer par plusieurs chemins différents, préférez les chemins à sens unique (un obstacle qui ne se passe que dans un sens), ça dissuade les visiteurs arrivant en sens inverse...

Faîtes vous-en un parcours du combattant, rampez, sautez, mais n'oubliez jamais que d'ici à la fin de l'hiver, vous passerez avec vos sacs de terreau et qu'ensuite vous vous amènerez avec vos bidons de flotte, ne choisissez pas l'impraticable...

Les techniques sont aussi nombreuses que farfelues, certains forment même des tunnels sous les ronces...

Vous veillerez également à choisir un endroit bien ventilé, une flo, ça sent à 20m...

D'autres ennemis non-humains des plants sont les animaux, mais contre ça y'a pas grand chose au niveau du choix du spot, les massifs de ronces découragent, pour ceux qui ont des chiens, amenez les avec vous, si vous voyez qu'en l'appelant il n'arrive pas jusqu'à vous, c'est plutôt bon signe... Pour les autres, rendez vous en dernière partie^^

Au niveau des périodes de repérage, évitez à tout prix de vous lancer en hiver quand y neige, question de bon sens ^^ l'idéal est de repérer d'octobre à décembre, y'a moins de feuillage, donc les spots sont plus à découvert, donc vous êtes plus parano, donc vos spots seront OP dès que les feuilles seront de retour ^^

En bref, pour trouver un spot, façonnez vous un petit côté parano, un spot n'est jamais assez protégé...


III]
Haha, on attaque le gras, ça y est, vos plants sont sortis de terre, vous les avez emmenés au spot, mais là, c'est le drame...
"Dis monsieur, comment on fait pour pas se retrouver avec un sapin de 4m de haut???"

On peut procéder de plusieurs manières différentes:


-1)Le palissage/Marcottage rotatif

-2)La taille

-3)La pinçage

-4)"Tronquer ses plants"

-5)Variétés camouflage

-6)Les greffes

-7)La bâche militaire

-8) La technique by minimoule ^^



1)Le palissage
Il consiste à ancrer dans le sol des liens que l'on va attacher à la plante dans le but de la faire courber...

Cette action engrange deux conséquences:
-Les étages du bas de la plante bénéficieront de plus de lumière, ils s'en développeront mieux
-du fait de son inclinaison, la plant va être plus discret et s'étendre en longueur...

On inclinera progressivement le plant, à la manière de ces schémas:

le plant non palissé:
Image IPB

Le plant palissé:
Image IPB


On pourra également comme le montre ce paint créer une plante rampante en palissant à 90°, ou en procédant à un marcottage rotatif ou en combinant les deux, qui va permettre au plant de se développer en longueur et ne mesurera qu'une vingtaine de cm de haut... Certains même à partir d'un marcottage créent une "galette", un plant développé en spirale qui va mesurer 20 cm de haut, pour 2m de diamètre, visuellement ça en jette, et pour le coup votre plantation sera bien plus discrète...
Je compte procéder ainsi cette année, des tofs d'ici la fin du printemps =)

Le marcottage rotatif en résumé consistera à créer un cercle avec une jeune pousse de plante, à enterrer tout ça pour perdre 7 cm sur une plante qui a tigée (technique utilisée d'ordinaire en intérieur contre les petites erreurs de tigeage) pour ne plus obtenir qu'une plante de quelques centimètres qui aura un angle avec le sol de 20° ou moins...

Vous vous doutez bien qu'en combinant cette technique avec un bon palissage, on parviendra à un résultat probant.

Je procéderai comme cela cette année:

Vue de dessus:
Image IPB

Vue de profil:
Image IPB

On pourra citer trois excellents liens vers les guides:
-Le palissage selon wiki
-Le palissage en FAQ
-Le palissage selon Cannaweed

IL SERA IMPORTANT DE NE PAS FORCER LES TIGES LORS DE L'OPÉRATION, ELLES CASSENT, IL FAUT Y ALLER PROGRESSIVEMENT[Pour ceux qui n'auraient pas compris^^]


2)Le pinçage
Il consiste à appliquer une pression au niveau de l'apex de la plante, jusqu'à entendre un "crac" signifiant que c'est bon...
Il faudra répéter l'opération plusieurs fois pour obtenir un résultat...

Cette opération aura pour but de détruire les voies que prennent les nutriments qui vont vers les apex, créer un bouchon, et ceci dans le but de faire prendre la sortie avant le bouchon aux éléments nutritifs de la plante (héhé, même sans bison futé y s'en sortent, fort^^ ;-))...

Cette action aura pour effet de développer les ramifications secondaires au détriment de la tige principale, ce qui va tasser votre plant et défavorisera la croissance en hauteur, favorisant celle en largeur...

Ce schéma illustre les endroits où pincer:
Image IPB

Un excellent lien de G2LOQ: Le pinçage by cannaweed

Voilà pour ce qui est du pinçage....

4)Tronquer ses plants

Cette technique non-officielle découle d'un principe élémentaire dans la plantation de toute plante...
Et oui, pour ceux qui ne le savaient pas, le volume foliaire va être proportionnel au volume racinaire...

Dans le but de diminuer la croissance (donc le rendement final, faut savoir ce qu'on veut ^^) on va donc placer ses plants en terre dans des récipients, à l'image de cette vue de profil, sous l'irremplaçable paint:

Image IPB

Cette technique aura pour effet corolaire de vous laisser libre choix dans votre sélection de substrat, vous n'êtes pas obligés de retourner votre terre en la mélangeant à du prémix...
On notera aussi que les bestioles souterraines habituelles ne pourront pas franchir le sac, à moins que vos racines percent et qu'elles passent par ces dernières, mais là pas d bol, et ça sélectionne déjà...
On aura également un meilleur contrôle du pH et de l'EC, puisque substrat confiné...

Cette technique présente cependant un désavantage, notamment les fans de la culture en guérilla, si vous plantez à proximité d'un point d'eau, vous ne bénéficierez pas l'humidité qui va remonter vers vos plants, l'obstacle coupant tout intervention externe au niveau de la terre...

On aura libre choix dans les matériaux utilisés, le vendeur de mon growshop m'as parlé de mecs qui achetaient des grosses poubelles vertes à l'image de celles qu'on a dans nos rues et qu'on retrouve devant la fac à chaque manif, perso je prends des sacs poubelle que je triple, je mets du allmix à la moitié au fond, et du lightmix au dessus, histoire de nutriments...

Libre à vous donc, n'oubliez pas que cette technique diminue votre rendement, mais dîtes-vous que certains mènent une flo à terme dans des pots de 7,5L en régular et y ont des beaux plants...

Il est important de savoir avant de commencer cette technique qu'un minimum de connaissances seront requises, en effet, un sur-arrosage sans écoulement et sans ou presque possibilités de rempotage, ça tape dur... Surtout si on surmonte le tout d'un bon paillage la quasi totalité de l'eau fournie sera absorbée par la plante, si yen a trop vous allez ramer un bon mois...

Il faudra donc veiller à gérer ce type de culture en carence...


5)La végétation camouflage

On pourra également se procurer des variétés de plantes denses (non cannabiques bien sûr^^) dans le but de noyer vos précieuses dans la masse, on pourra citer entre autres l'ortie, le houblon (mais ça pousse pas comme ça) ou faites des boutures de ronces...
6)Greffes

Peu en vogue et nécessitant des connaissances bien fondées sur la végétation, vous pouvez entreprendre de jouer les généticiens...
Il me semble que c'est exo ou un grand scientifique cannaweedien qui en avait parlé, mais il est possible de greffer du cannabis sur des pieds de houblon (amis belges, bonjour une fois^^), ce qui aura pour effet d'avoir un plant à l'allure de houblon, et dont les fleurs auront pris le THC, camouflage idéal...
L'inconvénient de cette technique est qu'elle demande pas mal de pré-requis dans ce domaine, en outre vous aurez un mauvais goût sur la weed (jamais expérimenté, simple rapport de posts)...

Il y a un topic qui en parle bien:
Topic

Oh, pi un pti pour la route:
greffe canna-houblon

Cette technique n'as pas fait ses preuves, juste pour ceux qui voudraient expérimenter...

7)La bâche militaire

Tout est dans le titre, il suffira d'apposer sur vos plants une bâche de camouflage finement percée (faut bien que la lumière passe) qui rendra plus discrets vos plants, on en trouve dans tout bon... Surplus militaire ^^
Attention à ce que le poids de la bâche ne fasse pas plier vos plants, il faudra soit mettre des tuteurs, soit attendre la fortification des plants, un plant en croissance se fait rarement voler, une flo est plus calage...

Recommandation de notre moule nationale, j'avais oublié de le préciser en effet, le contre qu'on se prends si on pose une bâche, c'est que cette dernière aura tendance à couper la route au vent, donc vous aurez des tiges plus frêles et une accointance supplémentaire à la moisissure, et du fait du filtre solaire que constitue la bâche, vous aurez un tigeage sur vos belles...
Cette opération n'est à conseiller qu'en dernier recours...


8)La technique by minimoule ^^

Minimoule, notre outdooriste préféré SM dans l’âme et pongiste à ses heures nous fait part das son JDC de 2009 une technique de palissage bien à lui...
En effet, pour maintenir un palissage en place, quoi de mieux que... De visser les troncs au sol ^^
Cette technique reste assez aléatoire, car, forte de son efficacité de palissage, elle sera un facteur de stress (hérmas) et provoquera éventuellement une sénescence précoce en fin de flo, j'expérimente cette année, car apparemment le bonhomme n'a pas eu de problème...

Les photos en parlent le mieux:
Image IPB

Image IPB ^^
Merci pour la technique mec, j'ten dois un ;-)


Fini pour cette partie, je compléterais au fur et à mesure des posts pour les éléments manquants...



IV]

Ça-y-est, tout est prêt vous avez exactement votre stratégie de plante, chui pas chauvin, un peu d'heures sup' pour donner des conseils divers et variés...
Comme dit précédemment, le but sera de retourner un minimum de fois à votre spot, question de discrétion tintée de bon sens..

- Pour les adeptes du genre, vous avez la possibilité si le cœur vous en dit de vous faire une tite culture en guérilla:
JDC guérilla
Un second lien, plus poussé, bourré d'astuces:
La guérilla

-Une solution pour repasser le moins souvent à son spot est de planter à proximité d'une rivière, vous aurez ainsi moins de souci niveau arrosage, et pourrez retourner voir vos belles que pour l'arrosage d'appoint ou l'entretien, type taille, palissage et autres...
Attention, cette méthode est incompatible avec la technique du sac ou de la poubelle, inutile de préciser que c'est très con de se limiter aux spots à rivière et de mettre de l'herméticité autour de ses plants^^

-Pensez aux bébêtes, les méchantes ne vous épargnerons pas un spot, contre les grosses bêtes, genre sanglier et autres, choisissez un spot inaccessible, les petites, genre lapin, prenez un grillage de 50 cm de large et de la longueur du périmètre de vos spots, enfoncez le de 15cm dans la terre, vous voilà avec un rempart, et contre les toutes petites: purin d'orties et/ou leaf coat...

-Pensez à la sélection du spot, commencez avec de la théorie derrière votre pc, je redonne ce lien: Géoportail
Allié précieux qui indique les sources d'eau ^^

-Conseil habituel, n'en parlez à personne, juste un camarade planteur qui est au courant, même mes plus fidèles amis n'en savent rien...

-Petite astuce perso, je plante un tuyau dans mon substrat (en fait, je le pose et rajoute le substrat par au dessus) pour que lorsque j'arrose, j'en mette dans ce conduit qui va arroser le fond de mon sac... On comprend mieux en image:
Image IPB

-Certaines personnes, expérimentales à mon avis, ont testé une sorte de scrog en out, on laisse les plants grandir normalement, mais on fout un grillage à lapin, ce qui homogénéise la canopée, et qui vous fera un buisson plutôt qu'un arbre...
Un piti lien utile tiens ^^

-Allez acheter des fleurs de déco chez le jardinier du coin (fleurs plastiques) coupez la tige et mettez la fleur sur votre plant, choisissez des couleurs pales, on va pas attirer l'attention non-plus =)

-Toujours dans l'optique de retourner le moins souvent possible à son spot, vous pourrez pailler vos plants,de manière à arroser moins souvent...
Pour ceux qui cultivent en pleine terre (sans pot, sac, ou poubelle) vous pourrez incorporer de la perlite à votre substrat ou de la tourbe, ce qui aura pour effet de retenir plus d'eau, les autres qui cultivent en pot fermé n'en auront pas besoin, toute l'eau est retenue, le paillage ne sert que pour limiter l'évaporation...
Petit lien utile du wiki

-IL NE FAUT PAS SE LIMITER A UN SEUL ET UNIQUE SPOT, SÉLECTIONNEZ EN PLUSIEURS, SI UN SPOT EST DÉCOUVERT, IL VOUS RESTE LES AUTRES personnellement, je met 2 plants par spot...

-Apprenez à repérer les indices au sol pour voir si des visiteurs s'aventurent autour de votre spot (je viens de trouver un emballage de capote à 40m de mon spot, et un truc blanc à côté, je soulève à l'aide d'un bâton et surprise, le contenu de l'emballage était devenu contenant (jvous fait pas de dessin [le sperme jaunit avec le temps =$]), qui s'amuse à se faire tringler par 5°C au zénith quand y'a du soleil?? Affreux, y'a quand même un méga buisson de ronces infranchissable, pas de souci, mais chaud quoi...)

-L'alibi parfait du promeneur forestier reste le chien, personne ne vous demandera ce que vous faites à 4 pattes dans les ronces, et si vous en avez un, vous ferez un heureux en le promenant, si vous n'en avez pas, vous ferez un heureux en allant le chercher à la SPA... Un gros cœur, du poil autour, ça demande de l'amour, un peu de place et de quoi se repaitre..

-Pour les mordus du gout de leur weed mais qui se tapent pas des purs, vous faites bouillir vot' 250 de tabac en pot, foutez le matos dans une casserole, remplissez aux 2/3 d'eau en volume par rapport au tabac, laissez chauffez, coupez les moteurs un peu après l'ébullition et laissez reposez, vous récupérez le tabac, le faites sécher, et vous aurez un tabac au goût neutre, sans toxines...
Et c'est là que l'astuce out intervient, vous foutez ça dans un vapo (risateur, pas rizer, hein^^) foliaire c'est un excellent anti-mouches moucherons, insectes volants en général... Ne pas boire pour le trip, c'est hyper toxique...


Sinan, pour planquer vos pieds, au choix, vous les mettez dans vos chaussures, ou derrière d'autres pieds^^

Si d'autres conseils me reviennent, je vous en fais part, j'avais fait une liste (jah sait qu'on à le temps dans les amphis^^), mais perdue... Image IPB'

En espérant que ce guide vous aura été utile, si vous avez des questions, fofo ou mp, n'hésitez pas...

Peace les mans!!!


Peace les gens, SWE!!!

v/c Dad-



  • Vous ne pouvez pas éditer ce/cet(te) guide

0 commentaire(s)