Le marché canadien du cannabis rattrape celui du vin

Sign in to follow this  
Le marché canadien du cannabis rattrape celui du vin
By mrpolo (edited) ,

Avant même qu’il ne soit légal au pays, les Canadiens dépensent presque autant d’argent en cannabis récréatif qu’en vin.

Photo by Jaime Saldarriaga/Reuters

 

Statistique Canada a publié ce matin un rapport sur les habitudes de consommation de cannabis, Estimations expérimentales de la consommation de cannabis au Canada, de 1960 à 2015 , en vue de la légalisation en juillet 2018. Parmi les faits saillants, on apprend que, contrairement à la croyance populaire, le weed, ce n’est plus juste pour les kids. L’étude dévoile aussi que les Canadiens sont presque aussi friands de cannabis que de vin, malgré l’illégalité du weed.

 

L’agence concède qu’il ne s’agit que d’estimations. « L'incertitude cumulative est suffisamment importante pour que les estimations soient plus ou moins doublées ou réduites de moitié et demeurent à l'intérieur des limites possibles du modèle », peut-on lire dans le dossier. Toutefois, elles devraient aider le gouvernement à prendre des décisions éclairées.

 

Le taux de consommation chez les 15 à 17 ans est en baisse depuis environ dix ans, alors qu’il grimpe de manière constante chez les 45 à 64 ans depuis 20 ans. « Plus récemment, le déclin de l’usage du cannabis chez les jeunes a été compensé par l’augmentation chez les personnes plus âgées; ce qui a entraîné une augmentation globale de la consommation du cannabis », explique-t-on dans le rapport. « Dans les années 1960 et 1970, le marché du cannabis était un marché s'adressant principalement aux jeunes. Cependant, en 2015, on estime qu'un peu moins de 6 % des consommateurs de cannabis font partie du groupe d'âge des 15 à 17 ans, tandis que les deux tiers des consommateurs de cannabis ont plus de 25 ans. »

 

Au total, Statistique Canada nous apprend qu’en 2015, les Canadiens ont fumé près de 700 tonnes de cannabis, le poids d’à peu près neuf navettes spatiales. Les Canadiens en général fument près de 30 fois plus de weed qu’en 1960.

Mais la donnée la plus spectaculaire, c’est probablement qu’en 2015, les 4,9 millions de consommateurs estimés auraient dépensé près de 6,2 milliards de dollars en cannabis. Si ce montant a l’air gros, c’est qu’il l’est : on dépense environ sept milliards par année en vin et neuf milliards en bière. Cela veut dire que notre consommation d’un produit illicite dont la vente et la possession peuvent vous conduire en prison représente les deux tiers de celui de la bière, une industrie tellement populaire que ça en devient un problème.

 

On peut facilement s’imaginer que ce montant grimpera une fois la légalisation en vigueur. Eric Paul, PDG de l’entreprise de production autorisée de cannabis Canntrust Holdings, a indiqué au Toronto Sun qu’il investissait déjà pour agrandir ses serres. Même s’il faudra certainement quelques années avant que le marché du cannabis légal atteigne son plein potentiel, « le défi à court terme sera de produire assez pour répondre à la demande ».

Bien que l’objectif principal de la légalisation promise par le gouvernement Trudeau soit de décimer le marché illicite, le gouvernement estime que la vente de cannabis récréatif rapportera 400 millions à l’État par année.

 

Billy Eff

 

Source: vice.com

Edited by mrpolo

  Report Article
Sign in to follow this  


User Feedback


There are no comments to display.