Bambakar

[Culture bio/organique] Utiliser la mélasse comme engrais

Recommended Posts

Bambakar

Salut à tous! Après pas mal de recherches, j'ai remarqué qu'aucun topic ne parlait vraiment de ce produit utilisable pour nos plantes. J'ai décidé de ré-collecter des informations que j'ai pu trouver sur le web histoire d'en faire profiter la communauté!

La mélasse: (https://fr.wikipedia....ki/M%C3%A9lasse)

280px-Blackstrapmolasses.JPG


"La mélasse est un sirop très épais et très visqueux constituant un résidu du raffinage du sucre extrait de la canne à sucre"


C'est un produit qui a de très nombreuses utilisations (cuisine, fabrication du rhum tongue.gif, biocarburant) mais qui a des caractéristiques intéressantes pour la culture. En effet, qu'elle soit de canne ou de betterave, elle est riche en minéraux utiles aux plantes :

"Molasses (average NPK 1-0-5) contains potash, sulfur, calcium and many trace minerals, it can serve as a nutritious soil amendment."


>La mélasse (NPK moyen 1-0-5) contient du potassium, du soufre, du magnésium et beaucoup d'autres minéraux en petites quantités, et peut être utilisée comme un engrais en terre.
Elle contient entre autres du fer, du molybdène, du manganèse, du cuivre et du zinc. Si vous voulez les proportions exactes (site en anglais: https://www.whfoods.c...profile&dbid=85).



Et pour les sucres? La mélasse contient du fructose (20 %), du saccharose (55 %), et du glucose (22 %). Les sucres que les humains consomment ne sont malheureusement pas assimilables par nos plantes, par contre les insectes et les bactéries qui vivent dans le sol peuvent en faire usage et proliférer, assurant ainsi bonne santé du sol.


"Molasses is a good, quick source of energy for the various forms of microbes and soil life in a compost pile or good living soil. As we said earlier, molasses is a carbon source that feeds the beneficial microbes that create greater natural soil fertility."


>La mélasse est une bonne source d'énergie à assimilation rapide pour les diverses formes de microbe et de vie souterraine de votre sol ou de vos tas de compost. Comme nous l'avons dit avant, la mélasse est une source de glucides qui nourit les microbes ayant un impact positif sur la fertilité de votre sol.



Dernier effet kiss-cool, la mélasse a un effet chélatant, c'est-à-dire qu'elle permet aux nutriments d'être plus facilement assimilables par les racines. Les minéraux chélatés sont rapidement disponibles pour les plantes et restent disponibles et stables dans le sol (réduisant ainsi les risques de surengraissage et/ou acidification du sol)

“Micronutrients occur, in cells as well as in soil, as part of large, complex organic molecules in chelated form. The word chelate (pronounced “KEE-late”) comes from the Greek word for “claw,” which indicates how a single nutrient ion is held in the center of the larger molecule. The finely balanced interactions between micronutrients are complex and not fully understood. We do know that balance is crucial; any micronutrient, when present in excessive amounts, will become a poison, and certain poisonous elements, such as chlorine are also essential micronutrients.
For this reason natural, organic sources of micronutrients are the best means of supplying them to the soil; they are present in balanced quantities and not liable to be over applied through error or ignorance. When used in naturally chelated form, excess micronutrients will be locked up and prevented from disrupting soil balance.” (extrait de The soul of Soil de Grace Gershuny & Joe Smillie)

>Les micronutriments se trouvent, dans les cellules aussi bien que dans le sol, essentiellement sous la forme de molécules organiques chélatées complexes. Le mot chélate (prononcer ki-léïte en anglais) vient du mot grec signifiant "récuperer", et indique comment un seul ion est gardé au centre d'une molécule plus grande. L'interaction finale et équilibrée entre les micronutriments est compliquée et pas encore complètement comprise par les scientifiques. On sait que l'équilibre est essentiel; n'importe quel nutriment, quand il est présent en quantités trop importantes, devient un poison, et certains poisons, comme le chlore, sont aussi des éléments essentiels.
Pour cette raison, les sources de nutriments organiques sont les meilleurs moyens de nourrir son sol; ils sont présents en quantités équilibrées et risquent peu d'être utilisés en quantités préjudiciables pour la plante. Quand ils sont utilisés sous leur forme chélatée, les nutriments en excès seront simplement bloqués et ne changeront pas l'équilibre en nutriments de votre sol.



Comment utiliser la mélasse?
De par sa consistance, l'idéal serait de faire des "infusions", que l'on utiliserait ensuite pour arroser, utilisés à la manière d'un engrais liquide dilué. Ces infusions peuvent être également utilisées en foliaire.
Exemple d'une infusion pour 3.5 litres de solution (N-P-K adapté à la floraison):
-1 Cuiller à soupe bombée de guano (de chauve-souris type guano jamaïcain ou indonésien pour sa teneur en P)
-1 Cuiller à café de mélasse
(en cas de déficit de la plante en azote, on n’hésitera pas à compléter par une bonne source d'azote)


Réalisation:
Mettre tous les ingrédients dans un récipient avec l'eau pendant 24 à 48 h. Si possible, l'oxygèner avec une pompe à aquarium, sinon remuer la solution régulièrement. Certains growers recommandent de mettre la préparation dans un bas en nylon, utiliser le liquide et jeter la préparation. La recette est la même pour le foliaire.
Si vous disposez d'un sol bien préparé en pleine terre, je pense qu'il n'est pas utile d'arroser avec cette préparation plus d'un arrosage sur trois. Si vous cultivez en pots, arrosez une fois sur deux (éventuellement avec une solution moins riche).


Avez-vous déjà utilisé ce genre de produits? Quelles sont vos impressions?
A bientôt & bonne culture!

Sources (en anglais):
https://hightimes.com/grow/ddanko/3873
https://forum.grassci...our-plants.html

Et quelques autres liens qui peuvent vous intéresser (en anglais aussi):
https://www.bfa.com.a...e-materials.pdf
https://en.wikipedia.org/wiki/Molasses

Edited by Jim
  • Like 8

Share this post


Link to post
Share on other sites
XL05

Bon nombre d'insectes attaquent les plantes qui commencent à avoir une carence en sucre. L'utilisation de la mélasse en pulvérisation foliaire permet de leur donner la fausse information que nos plantes produisent beaucoup de sucre. Du coup, ils partent voir chez le voisin si l'herbe est plus jaune...

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
SennaD

Salut !

 

Super topic très intéressant ! Merci pour tes recherches =)

 

A bientot :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest TITANCANNA

Salut,

Merci Bambakar car c'est vrai que si ont n'est pas bilingues pour trouver des infos sur cette technique c'est pas simple. Pour ce que sa intéresse y'as metalToots qui utilise cette technique avec de bon résultat je vous invite a lire son jdc icihttps://www.cannaweed.com/topic/177645-jdc-n%C2%B01-led-organique/

 

Pour ce qui n'ont pas trop de temps de chercher il utilise d'autres composé dans la préparation de son thé et pense que les meilleurs résultats s'obtiennent avec ces proportions:

4. C.a.s (cuillère à soupe) de lombricompst

2 c.a.s de Spiruline

1 grosse c.a.s. De mélasse de canne

Dans 10/12 litres d'eau décolorée

 

Quand on récolte, on dilues environ 1 volume de thé pour 2 volume d'eau déchlorée

 

 

Personnellement je vais tester un dériver de cette technique sous peut mais en remplaçant la cuillère de mélasse par une de potasse organique issu des vinasses de betterave. Et avec surement 1 ou 2 cuillère de guano de Namibie en plus en milieux de flo.

 

Par contre a la place de la pompe d'aquarium, un bulleur ne serait pas plus efficace?

 

Affaire à suivre !

Edited by TITANCANNA

Share this post


Link to post
Share on other sites
TotalWeed59

Je déterre un sujet mais merci pile ce que je cherché... J'ai quand même du cherché jusqu'au message de 2013...encore merci!.

Au risque que l'ont m'envoie cherché( chose que j'ai déjà fait) je pose quand même ma question ...

L'utilisation de mélasse et elle compatible a des autoflo ? NPK 1-0-5 je suppose pouvoir en déduire que oui..après je suppose comme tout engrais a plus faible dose ( je fait la croissance au purin d'ortie fortement coupé ) mais je ne suis pas un grand pro des autoflo je préfère demandé avant de faire de grosse bêtise..^^

 

Merci a celui qui veux et sait me répondre 

Désoler si le sujet a déjà été abordé mais j'ai arpenté le forum et pas moyen de trouver une reponse

Share this post


Link to post
Share on other sites
karmik

Hello,

 

oui la mélasse pour s'apporter aux autoflos, étant donné que c'est un amendement qui nourrit le sol et non ta plante tu peux l'ajouter à n'importe quelle phase!

voila ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Quakers

Salut

 

Comment on peut savoir si une mélasse noire bio  est souffrée ou non ?

 

Cad stérilisée si j ai bien capté,  et qui aurait plutôt tendance a tuer les champi qu a les nourrir... 

 

J en vois a 3e les 500g au shop bio alimentaire du coin, et le bidon de 1l a 18e au growshop... ce serait toujours ça de gratté...  ^^

 

Elle est non raffinée mais aucune précision si elle est souffrée ou non. 

 

Je me dis qu en la mettant dans un flacon hermétique en plastique, je verrais si elle fermente, mais si y a un moyen plus rapide, jsuis preneur . ;)

 

Merci

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Indi-Punky

Yop

 

Si elle est raffinée, elle est soufrée.

La mélasse type pour chevaux etc (souvent présent en Gs) est de la mélasse de seconde pression (en gros).

Seconde qualité.

Perso je fais un an avec un bocal de 300gr.

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Quakers

Salut Indi

 

Au moins c est clair., merci pour la réponse rapide. Bon bah j ai trouvé mon nouveau fournisseur de mélasse :)

 

Par contre elle me semble plus épaisse que celle de terralba, par exemple. Ce serait lié a cette histoire de seconde pression, ou une est diluée et l autre non ?

 

Je compte la diluer dans de l eau tiède, à l arrosage.

 

Mais niveau dosage,  je dois en déduire que je dois avoir la main plus légère, vu l aspect plus épais, ou je reste sur du 1 a 4 ml/l ?

 

edit : apparemment 1 ml/l serait suffisant. Pour doser : une grosse seringue de 60 ml/l, faut y aller fort mais doux...et diluer la mélasse après dans une verre d'eau pour pouvoir la mélanger plus facilement.

 

++

Edited by Quakers
Complément d'info

Share this post


Link to post
Share on other sites
aladdinkhalifa

Bonjour , salut , ola , plop,

Excellent Topic! Merci Bambacar pour avoir poster ce tuto.

 

J'utilise aussi du sucre brun pour nourir la vie bacterienne ca marche aussi, mais la melasse c'est le top!

 

Bye , a+ dans le bus , au revoir , bye , +++

 

 

Edited by croquemou
Il serait bien aussi d'utiliser les touches de politesse ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
goodboobs

Salut salut !

 

Merci pour les infos.

Quelqu‘un a t’il déjà essayé de faire sa propre mélasse ?

Je mets un lien pour les intéressés Ici

 

Si quelqu’un à un retour d’expérience, coût de revient...

 

?

Share this post


Link to post
Share on other sites
goodboobs

Ola !

 

Bon, pour faire une tasse (200g environ) il faut environ 4kg de betteraves sucrières à environ 3€ le kilo. Soit 60€ le litre.
45€ livrée les 5L chez Terralba, pas la moins cher en plus... On peut descendre à 28€ livrée chez Amazon (pas bio mais non raffinée).

 

Salut !

Share this post


Link to post
Share on other sites
glass-blower

Yop !

 

@goodboobs , la réponse est dans ton lien ^^ 

 

Que tu utilises du sucre roux ou que tu extrais le sucre naturel des betteraves ou autres .... les reste de la recette est la même . Faire bouillir . 

 

Au 5 au niveau du sorgo :

 

Citation
  • Il convient de préciser que ce qui est obtenu dès la première ébullition est en réalité un sirop de sorgo ou de canne à sucre. Il est plus liquide et sucré que la mélasse, il faut donc le faire bouillir une deuxième ou une troisième fois [15].
  • La mélasse noire est le produit issu de la deuxième ébullition. En plus d’avoir une couleur plus foncée que le sirop, elle est plus dense, a un gout plus intense et est moins sucrée.
  • La mélasse dite finale est celle issue de la troisième et dernière ébullition. C’est la plus épaisse, la plus dense, la plus sombre et la moins douce.

 

Sinon perso je prend de la mélasse au mag bio ....puis je me fais un FPJ avec les restes légumes / fruits etc...  etc.....   

 

J'ai test une fois la noir de chez Terralba mais rien à voir .... perso quit à en mettre moins je préfère en prendre de bonne qualité ....et là dessus il y a une sacré marge d'un prod à l'autre ..... de toutes les couleurs ^^

 

@+ ! bon grow ! :yepah:

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
goodboobs
18 hours ago, glass-blower said:

Yop !

 

@goodboobs , la réponse est dans ton lien ^^ 

 

Que tu utilises du sucre roux ou que tu extrais le sucre naturel des betteraves ou autres .... les reste de la recette est la même . Faire bouillir . 

 

Sinon perso je prend de la mélasse au mag bio ....puis je me fais un FPJ avec les restes légumes / fruits etc...  etc.....   

 

J'ai test une fois la noir de chez Terralba mais rien à voir .... perso quit à en mettre moins je préfère en prendre de bonne qualité ....et là dessus il y a une sacré marge d'un prod à l'autre ..... de toutes les couleurs ^^

 

@+ ! bon grow ! :yepah:


Yep !

 

Merci pour t’as réponse. C’est exactement la réponse que j’attendais :)

 

C’est sûr que pour de petit arrosage en in, celles des magasins bio et destinées à l’alimentaire est parfaite. Mais cet été, c’est extérieur pour moi et je dois faire baisser le prix du litre au maximum...

 

Ça me tente bien cette histoire de FPJ, je suis déjà aficionados des extraits fermentés et c’est terriblement efficace !

 

Yep !

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
aladdinkhalifa

Bonjour @goodboobs,

 

Ce n'est pas vraiment une recette, je rajoute juste une cuillere a caffe par litre d'eau de facon sporadique, pour nourir les microbes et stimuler la vie bacterienne. 

C'est pareil que la mellasse.

 

Bonne aprem a toi,

 

Al

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
goodboobs

Merci pour les infos.

1,5€ le kilo de sucre roux, voilà une belle économie...

 

Bien l'bonsoir !

Share this post


Link to post
Share on other sites