Indi-Punky

Administrateur
  • Content Count

    10661
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    284

Indi-Punky last won the day on November 19

Indi-Punky had the most liked content!

Community Reputation

17808 Oh My God!!

42 Followers

  • penacho
  • head seed
  • glass-blower
  • Starak
  • PprWildeStyle
  • sack
  • OGlix
  • -scrog-
  • Le j
  • Beeez
  • Guignol
  • OmarLittle

See all followers

About Indi-Punky

Profile Information

  • Genre
    Homme

Grow

  • favorite varieties
    Amnésia Soma, C99, CheeseQuake
  • Your mother plant
    néant.

Recent Profile Visitors

15769 profile views
  1. Bonjour Nous avons une section réservé au matériels. Merci de poster dessus. Je clos.
  2. Bonsoir Petit rappel de ce que préconise AAW: C'est pour les grands mais le positionnement ne change pas avec la taille. Ampoule parallèle au plus petit coté.
  3. Re, La perquisition du voisin si il y a eu enquête etc est forcement sous commission rogatoire. Donc a partir de là ils ont plein pouvoir pour appréhender l'individu. A partir du moment ou il rentre et constate la culture c'est un flagrant délit. Là ou il faut chercher c'est sur le fait d’être rentrer dans l'appart. Avait il le droit avec la commission rogatoire? Avait il le droit de refuser etc. Le simple fait de sentir une odeur peut etre considéré comme une flagrance.
  4. Re, Ben si justement, ils rentrent pour un contrôle et tombe dessus. C'est pile poil le principe d'une flagrance.
  5. Bonjour Pour la seconde fois: Les formules de politesse, on est pas sur facebook. Et merci d’arrêter les remarques a la noix genre : Si vous n'arrivez pas a comprendre qu'il est normal et que c'est notre rôle d'informer de pratique potentiellement risqué, c'est que vous avez un gros problèmes. Donc merci de reprendre votre discussion sans les remarques inutiles et en faisant preuve d'un peu de politesse. Les UVC sont filtrés en quasi totalité par la couche d'ozone/atmosphère. C'est pour cela que les sources sont artificiels.
  6. Bonjour C'est au Us ça, en France ça n'existe pas. Si @Bechirest dans le coin il pourra peut etre aider.
  7. Bonjour J'ai eu Artisan et donc il compte bien revenir mais il travaille a l'heure actuel sur sa propre lignée de graines et cela prend du temps. Voila pour les dernières news.
  8. Re, Vous avez parfaitement le droit d'avoir une opinion différente et on ne vous interdit pas d'en parler sinon le post aurait été directement clôturé. Je vous répondais de manière generale qu'il y a peu de contenu sur le site traitant d'UVC car ils sont très dangereux. Rien de plus rien de moins. Si quelqu'un veut venir compléter avec son expérience etc il est libre. Par contre faut arrêter les remarques/pique a deux sous quand vous êtes pas d'accord...
  9. Re, Et je vous répondais que c’était lié certainement a la dangerosité du processus et au fait qu'il existe d'autres méthodes peut etre moins radicale et risqué. Chose que vous dites vous mêmes dans votre premier message.
  10. Bonjour (merci de ne pas oublier les petits gestes de politesse ) Ben vous répondez a votre question dans l’énoncé de celle ci: C'est juste le type d'UV le plus nocif qu'il soit et on connait mal leur répercussions etc.
  11. Hello De tète, il a stopper aux alentours de 2018/2019 pour raisons professionnelles. Il devait se relancer mais pas de nouvelle récentes a vous donner et je doute qu'il y ai encore du stock qq part. Si j'ai de plus amples nouvelles je repasse ici.
  12. Hello Tu espère qu'un concurrent direct, ayant copié une partie de la gamme adn, responsable d'une partie des soucis d'adn et ne pouvant pas la rentrer en centrale d'achat te dise la vérité sur un produit concurrent? Gaffe en Espagne, il y a qq bons revendeurs mais il y a aussi des vieux stocks importés...
  13. Bonsoir

     

    Juste prévenir que Ras a été hospitalisé suite au covid.

     

  14. Le chercheur Volodymyr «Bob» Diachenko a signalé une violation de données liée à GrowDiaries avec au moins 1,4 million d'enregistrements d'adresses e-mail et IP, ainsi que 2 millions de messages d'utilisateurs non sécurisés et accessibles. Dans son rapport du 3 novembre, il a affirmé que des données privées, notamment des mots de passe, des messages, des adresses e-mail et des adresses IP, avaient été exposées entre le 22 septembre et le 15 octobre. La violation se serait produite après que deux applications Kibana d'applications open source, généralement réservées aux développeurs, aient été laissées ouvertes. La communauté du cannabis GrowDiaries dévoilée GrowDiaries est une communauté en ligne et une plateforme de journalisation conçue pour soutenir et conseiller les cultivateurs de marijuana. La plate-forme compte une large et forte adhésion, principalement des cultivateurs et des amateurs de cannabis du monde entier. Les fonctionnalités de discussion et de journalisation leur permettent de partager des photos, des astuces et des conseils avec leur groupe d'utilisateurs diversifié. Il est important de noter que de nombreux membres sur le site viennent de pays où le pot est illégal. Les identités sont censées être anonymes, seuls les noms d'utilisateur étant visibles sur le site. La base de données ouverte exposait des mots de passe cryptés mais l'outil de cryptage utilisé était le générateur de hachage MD5. Cette méthode de cryptage offre très peu de sécurité et a été piratée sur de nombreux sites auparavant. Les attaquants pouvaient toujours révéler les mots de passe des GrowDiaries en texte brut. "Je ne sais pas si d'autres tiers ont accédé aux données pendant qu'elles étaient exposées, mais cela semble probable", a écrit Diachenko. Après avoir signalé la vulnérabilité, GrowDiaries a demandé des détails supplémentaires et le 15 octobre, les données ont été sécurisées, a-t-il ajouté. Pour la communauté GrowDiaries, les mots de passe doivent être modifiés dès que possible. Sinon, les attaquants pourraient potentiellement utiliser des identifiants volés pour tenter une activité frauduleuse ou un chantage. Par exemple, en Malaisie, la vente de drogue est passible de la peine de mort et une simple condamnation pour possession peut entraîner une longue peine de prison. Dans des pays comme Dubaï, la Thaïlande, Singapour et les Philippines, les producteurs et les utilisateurs pourraient être en prison pendant de nombreuses années. GrowDiaries affirme que les données du site sont sécurisées Un représentant de GrowDiaries a contesté le rapport de Diachenko dans un e-mail, affirmant que l'entreprise «n'avait jamais reconnu l'incident» et que les données prétendument compromises n'étaient que des données de test. GrowDiaries a également déclaré qu'il était basé en dehors des États-Unis et ne comptait qu'environ 30 000 comptes. Il a rassuré les utilisateurs que leurs données seront protégées sur la plateforme. «GrowDiaries est totalement sûr à utiliser et à stocker des informations», selon la section FAQ sur le site. «Nous ne stockons ni ne partageons aucune information personnelle. Toutes les métadonnées sont effacées. " Au cours de la technopandémie de 2020, il y a eu une augmentation marquée des données volées, des hacks majeurs et des attaques de ransomwares. Le groupe de hackers Magecart, qui commet des escroqueries par écrémage de paiement, aurait attaqué le marchand de métaux précieux JM Bullion. Et la société répond toujours aux questions sur les raisons qui font qu'il a fallu des mois pour informer les clients. source: https://usaherald.com/growdiaries-data-breach-exposed-3-4-million-records-cannabis-online-community/ https://blog.knowbe4.com/cannabis-company-growdiaries-suffers-data-breach-of-3.4-million-users Etc
  15. Le chercheur Volodymyr «Bob» Diachenko a signalé une violation de données liée à GrowDiaries avec au moins 1,4 million d'enregistrements d'adresses e-mail et IP, ainsi que 2 millions de messages d'utilisateurs non sécurisés et accessibles. Dans son rapport du 3 novembre, il a affirmé que des données privées, notamment des mots de passe, des messages, des adresses e-mail et des adresses IP, avaient été exposées entre le 22 septembre et le 15 octobre. La violation se serait produite après que deux applications Kibana d'applications open source, généralement réservées aux développeurs, aient été laissées ouvertes. La communauté du cannabis GrowDiaries dévoilée GrowDiaries est une communauté en ligne et une plateforme de journalisation conçue pour soutenir et conseiller les cultivateurs de marijuana. La plate-forme compte une large et forte adhésion, principalement des cultivateurs et des amateurs de cannabis du monde entier. Les fonctionnalités de discussion et de journalisation leur permettent de partager des photos, des astuces et des conseils avec leur groupe d'utilisateurs diversifié. Il est important de noter que de nombreux membres sur le site viennent de pays où le pot est illégal. Les identités sont censées être anonymes, seuls les noms d'utilisateur étant visibles sur le site. La base de données ouverte exposait des mots de passe cryptés mais l'outil de cryptage utilisé était le générateur de hachage MD5. Cette méthode de cryptage offre très peu de sécurité et a été piratée sur de nombreux sites auparavant. Les attaquants pouvaient toujours révéler les mots de passe des GrowDiaries en texte brut. "Je ne sais pas si d'autres tiers ont accédé aux données pendant qu'elles étaient exposées, mais cela semble probable", a écrit Diachenko. Après avoir signalé la vulnérabilité, GrowDiaries a demandé des détails supplémentaires et le 15 octobre, les données ont été sécurisées, a-t-il ajouté. Pour la communauté GrowDiaries, les mots de passe doivent être modifiés dès que possible. Sinon, les attaquants pourraient potentiellement utiliser des identifiants volés pour tenter une activité frauduleuse ou un chantage. Par exemple, en Malaisie, la vente de drogue est passible de la peine de mort et une simple condamnation pour possession peut entraîner une longue peine de prison. Dans des pays comme Dubaï, la Thaïlande, Singapour et les Philippines, les producteurs et les utilisateurs pourraient être en prison pendant de nombreuses années. GrowDiaries affirme que les données du site sont sécurisées Un représentant de GrowDiaries a contesté le rapport de Diachenko dans un e-mail, affirmant que l'entreprise «n'avait jamais reconnu l'incident» et que les données prétendument compromises n'étaient que des données de test. GrowDiaries a également déclaré qu'il était basé en dehors des États-Unis et ne comptait qu'environ 30 000 comptes. Il a rassuré les utilisateurs que leurs données seront protégées sur la plateforme. «GrowDiaries est totalement sûr à utiliser et à stocker des informations», selon la section FAQ sur le site. «Nous ne stockons ni ne partageons aucune information personnelle. Toutes les métadonnées sont effacées. " Au cours de la technopandémie de 2020, il y a eu une augmentation marquée des données volées, des hacks majeurs et des attaques de ransomwares. Le groupe de hackers Magecart, qui commet des escroqueries par écrémage de paiement, aurait attaqué le marchand de métaux précieux JM Bullion. Et la société répond toujours aux questions sur les raisons qui font qu'il a fallu des mois pour informer les clients. source: https://usaherald.com/growdiaries-data-breach-exposed-3-4-million-records-cannabis-online-community/ https://blog.knowbe4.com/cannabis-company-growdiaries-suffers-data-breach-of-3.4-million-users Etc