Jim

Clonage et culture de mycélium sur carton à partir d’un champignon

Recommended Posts

durga

plopi plop

 

pwa merci jim pour cette astuce.

Penses tu que cela soit réalisable sur tout type de champi?

En fait dès que je rentre jcrois jvais test sur different champote gente mousserons cèpes ou trompette...

 

Te tiendrais au jus voir avec des photos ici même.

 

bises et bonne journée

Share this post


Link to post
Share on other sites
Yakaponi

Bonjour durga, je serais ravis de voir ton repport car ça m'intéresse beaucoup aussi, j'aimerais aussi cloner des girolles et cèpes mais je pense pas que ce soit possible car ce sont des champignons mycorhizien et qu'ils ne peuvent pas se dévelloper sans un arbre compagnons. 
C'est d'ailleurs pour ça que ces champignons ne sont pas cultivé mais bien cueillit en forêt.. 

Mais si tu réussis à n'avoir ne serais-ce qu'un petit mycellium tiens moi au jus ;).

 

Jim super post merci, as-tu ensemencés une culture avec le mycellium d'un champignon de paris ? Est-ce bénéfique tout de même alors qu'il n'est pas mycorhizien ?
Le mycellium c'est développé dans tout le pot ?

en tout c'est très intéressant  

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Jim

plop les 2,

 

A priori tu peut obtenir du mycélium à parti de n'importe quel champignon ( d' après ce que j'ai lu )

le but ici n' étant pas de faire des champignons ( j' entend par là en faire un culture pour obtenir le champignon),

Le but étant de pouvoir faire le mycélium et l'inoculé à un substrat afin de bénéficier de ses actions et avantage...

je pense que Kyu pourrais en dire plus que moi a ce niveau.

 

Sinon non pas tester mais en théorie ça doit fonctionné .

A tester :D

 

pour rappel : 

https://www.cannaweed.com/topic/194221-le-myc%C3%A9lium/

https://www.cannaweed.com/topic/194194-il-d%C3%A9tient-le-brevet-qui-pourrait-d%C3%A9truire-monsanto-et-changer-le-monde/

 

avec ça y'a matière a déduire et tester et les recherche son concluante a vos teste :P

 

bise 

  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest

Yo Jim ;)

 

Encore un super tuto! Tu ''cuis'' le carton pour l'aseptiser? C'est possible de le faire a la vapeur?

 

++

 

 

Re ;)

 

Une dernière question: le bocal doit il être fermé hermétiquement?

 

Merci d'avance

 

La vibe

Share this post


Link to post
Share on other sites
kyu

plop All

Yaka, comme dit Jim il me semble qu’il est possible d’utiliser n’importe quel champignon comestible ce qu’on cherche a reproduire c’est du mycélium
après il y a des règles et le règne des champignons n’est pas évident a comprendre
les champignons mycorhiziens sont les champignons qui fonctionne en symbiose avec les racines des plantes. mycorhize est le résultat de l'association symbiotique champignons, racines, plantes. Le mycélium n’est qu’une partie des mycorhizes

 

Capture d’écran 2015-06-12 à 11.46.57.png

 

par la suite d’autres phénomènes, Actions ou autres se mettent en place mais pour les comprendre il faut faire pas mal de lecture
Comme sur la taxonomie la classification hiérarchique du vivant qui regroupe les êtres vivants dans des groupes très vastes
Ou comme la formation de gloméromycete (glomus) qui eux aussi ont un rôle primordial dans la symbiose
les différents glomus se forme par stade et reste sous l’autorité du réseau mycélien
Un post concernant le rôle des différents glomus
https://www.cannaweed.com/topic/192982-les-mycorhizes-et-endo-mycorhizes/
Peut être un lien dans l’importance de coloniser le substrat au plus vite pour que le mycélium apporte entre autre ces glomus pour les plantes a croissance rapide ???

Quelques liens en vrac

https://fr.wikipedia.org/wiki/il faut que leMycorhize

https://fr.wikipedia.org/wiki/Taxinomie

https://fr.wikipedia.org/wiki/Glomeromycota

https://cours.francocite.ca/courslaf/SBI3U_web/SBI3U_web_domaineC_biodiversite/SBI3U_Unite4_evolution_ndc_section2_activite4-12.html
https://www.smhv.net/especes_mycorhizogenes.ws
https://www.biodeug.com/licence-12-bio-vegetale-chapitre-4-les-mycetes-ou-fungi-champignons/

 

Plop Goldy,

pourquoi vouloir le faire a vapeur ? je pense que c'est tout aussi simple de le plonger dans l'eau bouillante

Ensuite aussi tout dépend de ton carton le mieux est d'utiliser quelque chose de propre

la vapeur pourquoi pas !

il faut que le contenant soit fermé hermétiquement

++

  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
durga

plop

 

 

merci Agent Kyu !!!

 

 

bonne journée

Share this post


Link to post
Share on other sites
toto35

Bonjour,

 

 

Peut être un lien dans l’importance de coloniser le substrat au plus vite pour que le mycélium apporte entre autre ces glomus pour les plantes a croissance rapide ???

 

Je comprends pas trop un truc kyu:

 

En quoi apporter du mycélium d'un champignon de couche permettrait d'apporter des glomus? Car dans le cas de Jim, il ne fait qu'une multiplication végétative du champignon de Paris et ce champignon n'est pas symbiotique.

 

J'ai du mal à saisir.

 

Sinon, qu'en est il de la mycorhization du cannabis? Tu as des sources à ce propos?

Le peu d'infos glanées à ce sujet m'ont appris qu'il était très difficile à mycorhizer.

 

 

Merci

Bonne journée.

Share this post


Link to post
Share on other sites
kyu

Plop Toto
j’ai effectivement dis mycélium j’aurais plutôt du dire mycorhisation
Les gloméromycètes viennent bien de l’évolution de la mycorhization ? voila pourquoi je parlais de coloniser au plus vite le substrat.
Comme tu peux constater j’avais mis en fin de phrase ???
Après pas mal de lecture dans les différent groupes de champi et ne connaissant pas très bien le sujet j’ai buté sur pas mal de question.
Si tu as des infos je suis preneur,
je compte me prendre un bouquin récent sur le règne des Fungi et la permaculture je suis sur d’en apprendre beaucoup.

 

pourquoi le mycélium obtenu avec les spores de champignons de paris ne seraient t’il pas en symbiose,

selon son environnement ( qualité du sol, des MO, de la nourriture, des ingrédients...plus ils seront varié plus les plantes en bénéficieront) il formera une multitude de différent types de champignons microscopiques avec  les autres microorganismes présent dans le sol qui justement sont en symbiose d’ou le mot mycorhize et le mycélium fait forcement parti de cette symbiose.

 

bien évidement pour que ces micro-organismes (MO) survivent il leur faut a manger,
et il ne faut pas non plus qu’il soient trop présent sinon il deviennent nécrophage et ne jouent plus leur rôle d’assistants aux plantes.

 

En ce qui concerne l’introduction de MO et de mycélium dans les sols
tu peux le faire avec des levures, champignons, algues, ferments lactiques, céréales,.. et encore plein d’autres matière organique

Si tu souhaites coloniser ton sol tu peux aussi faire un tour sur le Bokashi Activateur ICI
Ainsi que sur le post les EM ICI

celui sur les bactéries et champignons bénéfiques ICI

et le post sur les endo-mycorhizes ICI

++
 

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
toto35

Re Kyu,

 

Merci pour ta réponse ;)

 

pourquoi le mycélium obtenu avec les spores de champignons de paris ne seraient t’il pas en symbiose,

selon son environnement ( qualité du sol, des MO, de la nourriture, des ingrédients...plus ils seront varié plus les plantes en bénéficieront) il formera une multitude de différent types de champignons microscopiques avec  les autres microorganismes présent dans le sol qui justement sont en symbiose d’ou le mot mycorhize et le mycélium fait forcement parti de cette symbiose.

 

 

Parce que le champignon de Paris n'est pas un champignon symbiotique.

 

Le mycélium est la partie la plus importante d'un champignon en terme de biomasse. Ce que l'on consomme (le carpophore) n'est que l'organe de fructification du mycélium.

Si tu clones un champignon, tu obtiendras du mycélium de ce champignon, et pas d'autres espèces de champignons.

 

Quant on parle de mycorhize, on parle bien de symbiose mycète-plante et non de symbiose d'un organisme au sein de son environnement, ce qui est d'ailleurs pas forcément très juste car il y a forcément compétition au sein du milieu.

 

Tu dois te dire que je suis perplexe, je te dirai que oui, un peu, mais que mon esprit Cartésien me pousse à demander une explication raisonnée et scientifique à tout ça avec des expériences carrés pour montrer l'efficacité de telle ou telle chose.

 

 

 

En ce qui concerne l’introduction de MO et de mycélium dans les sols
tu peux le faire avec des levures, champignons, algues, ferments lactiques, céréales,.. et encore plein d’autres matière organique

Si tu souhaites coloniser ton sol tu peux aussi faire un tour sur le Bokashi Activateur ICI
Ainsi que sur le post les EM ICI

celui sur les bactéries et champignons bénéfiques ICI

et le post sur les endo-mycorhizes ICI

 

Merci pour tous ces liens.

 

Mais ce que je voulais te dire, c'est si tu avais des sources traitant de la mycorhization du cannabis, car de tout ce que j'ai lu, il semblerait qu'il soit très difficile à mycorhizer^^

 

Il semblerait par contre qu'on puisse favoriser ou stimuler cette mycorhization (symbiose avec la plante hôte) qui ne se fait pas naturellement, grâce à l'utilisation d'hormones de croissance, les strigolactones.

 

Après, c'est clair que rendre son substrat vivant est important, surtout en culture organique, ça je n'en doute pas. Mais de là à faire tout et n'importe quoi en passant que ça va forcément améliorer les choses, je ne suis pas spécialement pour.

 

Bonne soirée,

A bientôt.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest

Pwet

 

2 photos du clonage réalisé il y a 2 semaines à partir d'un champignon de Paris, dans un bocal en verre fermé, température stable 16°C.

J'ai mis le bocal dans la maison ce soir pour voir l'évolution avec la chaleur.

 

Je ferais un test de propagation avec le paramètre T°C, un bocal à la cave (16°C) et un autre au RdC (22/23°C) :)

 

 

La vibe'

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest JBdu14

Salutation a tous et toutes,

 

J ai pris un carton complet de 60x40x40, decoupé en bande, boullie 2mn, 2 champignon de paris decoupé en lamelle pied et tete.

Remplissage par couche carton et morceaux de champi le tout dans une boite de chocolat en poudre plastique desinfectée auparavant.

Direct dans un petit coin frais...

 

A dans 15 jours donc pour la colonisation du substrat....

 

Un grand merci pour l astuce...

 

Cordialement JB.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Condensa

Bonjour,

 

@Toto35

 

 

Il semblerait par contre qu'on puisse favoriser ou stimuler cette mycorhization (symbiose avec la plante hôte) qui ne se fait pas naturellement, grâce à l'utilisation d'hormones de croissance, les strigolactones.

 

 

Effectiveent Toto35, avec la bonne strigolactone et la bonne concentration, on arrive très facilement à mycorhizer le Cannabis avec un grand nombre de chmpignon mycorhizien.

 

J'ai par exemple tenter l'expérience avec du GR24 racemique, solanacol, et le 5-deoxystrigol, sur differents type de champignon, comme T. harzianum, Glomus sp, mais aussi avec des bactéries noduleuses.

 

Quelques exemples réussit ici :

 

679364P1000012.jpg

 

710859mycobloommastic.jpg

 

Par contre, les strigolactones ne sont pas vraiment des hormones de coissances (qu'elles inhibent), mais des hormones de contrôles de l'architecture racinaire et aérienne. Elles entrent également dans les hormones de communication avec la flore et la microfaune.

 

Je pense qu'avec la technique de Jim, il devrait être possble de cultiver son mycélium, et de pouvoir induire les hyphes et les pré appresorium avec un traitement aux strigolactones quelques heures (6h pour T. harzianum) avant la mise en contact des champignons avec les racines de la plantes.

 

A++

 

  • Like 7

Share this post


Link to post
Share on other sites
Jim

plop,

 

merci pour toutes ces infos condensa :respect:

 

Bon il m'a fallu quelques recherches pour tout comprendre :laugh:

 

Donc si j'ai bien compris:

GR24 racemique, solanacol, et le 5-deoxystrigo ce sont des hormones . ( d'ailleurs GR24 Racemique j'ai rien trouvé j'i bien trouvé un truc mais GR24 racinaire une hormone de synthèse ? )

 

et les T. harzianum, Glomus sp des champi.

 

donc tu les incube ensemble pour heu.... inhibé d'autres hormones qui contrôle l' architecture de la plante et fait un peut le lien entre la microfaune et la plante ?

 

Pourrais tu nous expliquer le procédé que tu utilise et si il est possible de le faire chez soit ? 

Si j'ai bien compris cela fait gagner un temps considérable sur la mycorhization  j' imagine..

 

 

Je veut bien plus d'info sur le sujet :D

quitte à me retourné le cerveau sa serait intéressant de pouvoir "vulgariser" pour une bonne compréhension de tous ;)

 

++ 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
yannos

Slt à tous,

Vu que je suis un indécrottable hydroponiste,je ne m'intéresse qu'en tant que lecteur de ce topic,mais ayant pas mal d'expérience dans la culture de champignons,je me posais la question en vous voyant faire du mycélium, pourquoi n'utiliser vous pas les trucs de base pour cultiver du mycélium,style sur du grains,en gâteau,ou en culture liquide???? C' simple,permet d' avoir en peut de temps des volumes assez important de mycélium,facile à mélanger dans du substrat.

 

P.s

Re, c' aussi facile à conserver au frigo pendant plusieurs mois,j'ai même encore de pots de culture liquide qui on plus de2 ans et qui sont toujours vivantes.

 

À plus,

Yan.

  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Condensa

Salut,

 

Alors Strigolactone est le nom de famille de l'hormone. Ces hormones se caractérise par un cycle D et un pont Oxygène enol-ether, qui lui donne sa fonction, la chaine carboné constitué d'un cycle ABC lui donne sa spécificité de lui d'action.

 

Dans cette famille, on retrouve un très grand nombre de molécules différentes aillant la même structure mais étant produit au sein d'une plante dans des organes différents ou en réponses à des stress différents. Le 5-deoxystrigol est un précursseur de strigolactone alors que le solanacol est un strigolactone produit par les solanacé. Le GR24 racémique est quant un lui strigolactone de synthèse actif chez la majorité des plantes dans tout les organes.Le terme racémique signifie qu'il sagit d'un mélange homogène entre les isomères R et L.

 

Ce que je fais, c'est que cultive mon champignon ou mes bactéries, puis je leur ajoute du GR24 quelques heures avant d'infecter les plantes avec ces champignons ou bactéries.

 

Chez les champignons, les strigolactones sont un signal déclanchant la production des filaments dont le but est d'infecter la racine de l'hôte, cela provoque la formation des appressorium et des arbuscules. Chez les bactéries, les strigolactones provoques le phénomène de nodulation et l'encapsulation dans la racine.

 

Normalement chaque champigon ou bactérie est spécifiques d'une espèces de plantes, car elle reconnait un strigolactone uniquement produit par cette plante. Dans mon cas, j'utilise un strigolactone de synthèse, le GR24 qui me permet d'induire la formation d'arbuscule ou de nodule chez presques toutes les espèces de champigons ou de bactéries. une fois ces structures formées, elles sont alors capable d'infecter presqeu n'importe qu'elle plante.

 

Ce qui est difficile chez le chanvre, c'est de provoquer l'exsudation racinaire de la bonne strigolactone induisant la mycorhisation ou la noduation. Je m'affranchit donc de cette étape et induisant de manière artificielle les structures chez le champignons et les bactéries avant d'infecter la plante.

 

Les strigolactones étant très fragile, il n'en reste presque plus lorsque je met en contact les champignons ou bactéries avec mes plantes, elles n'influencent donc pas le devellopeemnt de la plante.

 

Cette technique permet de gagner du temps certes, mais son objectif premeir est surtout de permettre la mychorisation avec des especes de champignons ne mycorhisant pas le chanvre, d'augmenter le taux de mychorisation avec des espèces qui mycorhise le chanvre (il n'existe que 2 ou 3 espèces mycorhisant le chanvre, et il est très difficile de réussir à le mycorhiser même avec les bonnes espèces), et également d'induire des nodules bactériens chez le chanvre alors que cela est naturellement impossible.

 

A++

  • Like 5

Share this post


Link to post
Share on other sites
xérus

Bonjour amis de l'organique.

 

Cet aprem' j'ai commencé mes prépas d'inoculants microbiens, et donc une culture de mycélium sur quelques morceaux de cartons comme indiqués dans le guide.

 

Néanmoins j'ai quelques questions, qui vous paraitrons surement un peu idiote, mais je suis loin d'avoir vos connaissances en la matière.

 

-Tout d'abord, au moment d'incorporer le mycélium au substrat, faut-il "gratter" le mycélium ou bien je met mon carton directement dans le substrat?

 

-Ensuite, cet aprem j'en ai profité pour préparer mon mix pour toute la culture (outdoor: 1/3 tourbe, 1/3 coco, 1/3 lombricompost). Est ce que je peux incorporer mon mycélium (quand il se sera développer bien sûr) dans ma préparation avant la culture, ou est t'il préférable de le faire en présence de la plante au moment des différents rempotage?

 

En tout cas j'ai lancé plusieurs cartons: -dans des pots en verres

                                                                -dans des petite boites en plastique

Et avec des fines lamelles de champignon (blanc) ou des plus gros morceaux.

Donc je vous tiendrait au courant de l'évolution et posterai quelques photos du résultat final pour voir les résultats selon les différentes technique.

 

Merci d'avance pour vos réponses et bonne soirée ++

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
FraK`

Hello ici o/

 

@xérus :

Oui il veut mieux mettre le carton tel quel, au pire le déchirer en plusieurs morceaux, mais il ne faut pas le gratter non.

Peu importe le moment ou tu incorpores, mais oui c'est préférable avant la culture de sorte à ce que la plante soit déjà dans un sol actif, et non un sol qui le deviendra au fil des jours.

 

Bonne culture et bon cartonnage à toi :)

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
xérus

Ok merci bien de ta réponse Frak', je tacherais d'incorporer tout ça au substrat avant de démarrer.

 

Une petite question encore: 

Dans le tuto, Jim précise pas où garder les boites pendant la colonisation. Pour l'instant je les ai mise dans un placard chez moi (T°C: 20°C). Mais j'ai la chance d'avoir une cave troglodyte (T° constante environ 14°C, pour l'humidité je sais pas, mais c'est humide c'est sùr) donc est ce que le mycélium ne s'y développerait pas mieux?

 

@+

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
glass-blower

Plop ^^

 

+1 avec Frak' pour anticiper le "truc" :)

 

Je penses que tes questionnements par rapport à ta préparation , et ton projet avec le mycélium vaudrait le coup d'être posés sur le topic unique : viabilité de votre substrat

 

Il faudrait plus de détails sur ton projet ... les plantes en pleine terre ou en gros pot pour la floraison ? rempotages intermédiaires ?

 

Je dis ça parce qu'a chaque fois que tu vas rempoter , comme le souligne Frak' ,  il faudra que ton mycélium prenne le temps de coloniser à nouveau .....

 

Perso je te conseillerai de le préparer dans ton substrat "final" ,dans son "contenant" final ....

 

Ou aussi , tu conserves plusieurs fragments pour coloniser chaque pot à l'avance .....

 

Explique en détails et n’hésites pas à parcourir la section organique tu verras qu'il y a des petits "trucs" que tu peux anticiper ..... faire "vivre" ton substrat ..... parfois en utilisant des déchets ...... ou par exemple avec le bio-char , le bokashi ....des LAB ...IMO ...etc .....etc.....  :-P

 

Mais tu parles d'"inoculant microbiens" donc t'as du déjà commencer :plus:

 

@+! bon grow ! :yepah:

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
xérus

Salut glass-bower.
 
J'ai déjà soumis mon mix il y a quelques jours sur viabilité de votre substrat et Jim m'a donné quelques indications. Mais pour résumé rapidement:

 

-culture en pots uniquement, plusieurs rempotages: godet < 3L < 10l < 25l < 40l

 

-mon mix pour toute la culture est déjà prêt, dans plusieurs sacs de substrat, donc ce que je ferai c'est que je coloniserai un premier sac de 50l avec les cartons lancés hier, et puis je remettrai une culture en route ensuite pour coloniser mes autres sacs mélange qui me serviront pour la suite de la culture.

 

-Et sinon j'ai également lancé une préparation d'acide fulvique hier, et si j'ai un peu de temps je ferai un sérum de lactobacilles aussi.

 

En tout cas merci bien pour vos réponses, et je vais continuer à éplucher la section organique.

 

@+

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites