UFCM-I Care

Lyon : la boutique de CBD cannabidiol cachait du vrai cannabis

Recommended Posts

UFCM-I Care

Hey

 

Outch ....

 

Bah eu ils sont un peu dans la merdouille .... :blink:

Quand tu as ce genre de commerce faut eviter de cultiver pour soit même chez soit ...

Bref encore un bel exemple de la société française sur ce sujet ....

 

@+

 

:bye:

 

À Lyon, plusieurs personnes ont été interpellées mardi 16 octobre, pour trafic de stupéfiants. L'un d'eux tenait une boutique de CBD, cannabidiol, aussi connu sous le nom de "cannabis light", mais du cannabis classique a été découvert.

702434-ez-Police-lyon-1040x585.jpg

©Tim Douet

 

A travers toute la France, mais aussi à Lyon, plusieurs boutiques de "cannabis light" ont ouvert leurs portes. Elles proposent du CBD, cannibidiol, un des cannabinoïdes actifs du cannabis sans propriété psychoactive. Le produit est commercialisé parfois sous formes alimentaires, cosmétiques et pour vaporisation. C'est sur l'une de ces boutiques à Lyon que les forces de police ont enquêté.

Mardi 16 octobre, plusieurs interpellations ont eu lieu pour "Présentation sous un jour favorable de l'usage illicite de stupéfiants, provocation à commettre un délit, publication en faveur d'un médicament sans autorisation de mise sur le marché, détention et offre de produits contenant du cannabis, trafic de stupéfiants". Des procédures ont été lancée contre des individu de 27, 44, 46 et 49 ans. Dans la boutique de l'homme de 44 ans, qui proposait du cannabidiol, a été découvert 60 grammes de têtes d'herbe de cannabis, de l'herbe conditionnée à la vente, ainsi que des factures d'achats de produits stupéfiants délivrées par deux sociétés, l'une appartenant à l'individu de 27 ans, l'autre cogérée par ceux de 49 et 46 ans.

La perquisition du domicile du tenancier de la boutique a permis de découvrir 1 kilos d'herbe séché, et 8,4 kilos de cannabis et d'un système de culture. D'autres perquisitions ont mené les policiers vers 200 grammes d'herbe, ainsi qu'un système de culture de cannabis d'une dizaine de plans et un pistolet d'alarme avec quatre balles à blanc. Selon la police, "ils ont déclaré que la vente de ces produits était pour eux une opportunité commerciale, mais indiquait ignorer que c'était illégal". Par ailleurs, ils ont expliqué que les plantations étaient pour leur consommation personnelle. Ils sont présentés au parquet ce vendredi.

 

Source: lyoncapitale.fr

  • Like 3
  • Thanks 1
  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Hypo81

Hello

 

il y a 27 minutes, UFCM-I Care a dit :

La perquisition du domicile du tenancier de la boutique a permis de découvrir 1 kilos d'herbe séché, et 8,4 kilos de cannabis

Abusé...

 

il y a 28 minutes, UFCM-I Care a dit :

un pistolet d'alarme avec quatre balles à blanc.

De quoi se tirer une balle (à blanc) dans le pied?

 

Ils n'ont pas été malins les gars sur ce coup là...

Bonjour la mauvaise pub...

 

Bon grow

Share this post


Link to post
Share on other sites
thayrod

Salut 

 

quand on joue avec le feu on ce brule , 

 

après ca fait de l ombre aussi sur des autres magasins des alentours 

 

je parle notamment du magasin de **pas de pseudo ou autre qui fais de la pub ou donne des infos sur un membre *****qui lui fait les choses bien 

 

enfin +++ 

Edited by croquemou
pseudo d'un membre
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
karmik

yo,

 

mais comment etre aussi con sérieux?!

Déja que les shops sont limites, les gars prennent des risques inconsidérés! 😮

J'ai vu aussi des trucs pas réglo dans un shop de la ville ou j'habite, je crois que ces gens surfent trop sur la nouvelle mode et se permettent des irrégularités qui vont nuir à l'image du canna et des jeunes entrepreneurs!

 😮

 

++

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
JBdu14

Salut a tous,

 

Mais la c'est pas un soucie de NON connaissance des droits sur le cannabis. Si il avait un tant soit peu cherché sur GGL il aurait vite vue toutes les autres arrestations, et de toute maniere si il avait vraiment voulu connaitre la loi il l'aurait trouvé.
La loi rappel que Les TETES ou meme les produits dérivé provenant des têtes (donc meme le CBD liquide) qui sont tiré des tetes sont interdit a la vente, seul les produit tiré des graines ou des fibres sont autorisés.

En plus il cultive :mdr: c’était sur qu'en tant que propriétaire il aurait eu un contrôle, dans le magasin et chez lui biensur. Y en a qui tendent vraiment le bâton pour se faire battre !!!

Mais tant mieux en fait ça éclaircie le milieu des vendeurs qui n'y connaissent apparemment pas grand choses au produits qu'ils vendent, mais surtout qui considère ceci comme un business juteux.

 Bon débarras !!! Un de moins ...

 

JB.

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Sw4l

Yo,

 

On arrête pas le progrès à ce que je vois ! Belle bande de trous duc'.. Dommage pour eux.

 

A+

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
TEAM CannaWeed

Bonjour

 

Voici le retour que nous avons eu par mail suite à l'article.

Il est normal pour l’intéressé d'avoir un autre point de vue a donné et c'est avec son accord que nous le publions.

 

Citation

Bonjour, je suis le tenancier du Natural Collector Lyon, qui a été perquisitionné la semaine dernière et mon domicile également ou ils ont retrouvé ma culture fraîchement coupé. 

 

Je tiens juste à vous préciser qu'il n'y avait pas de cannabis récréatif dans ma boutique mais bien des fleurs CBD et ces dérivés, café, tisane, sucettes , Cibdol etc..... et graines de collection et que le mettre d’œuvre pour soulever les chefs d'inculpation n'était pas un policier mais un agent assermenté ARS ( pharmacie).

Je tiens à préciser que je savais très bien qu'en cas de contrôle je serais perquisitionné à mon domicile, mais croyez moi, j'ai toujours assumé le fait de consommer et de planter, et ce n'est pas parce que j'ai décidé d'ouvrir un shop que j'allais me cacher derrière et faire croire aux autorités que oh grand dieu je n'avais jamais plante une graine de ma vie' et croyez moi bien que je vais continuer, malgré tous que me reproche la justice française.

 

Je suis un homme engagé mais qui n'appartient à aucune corporation, parce que je n'ai jamais voulu suivre un courant de pensée déjà établit.

 

Étant donné le contenu mensonger de l'article que vous avez relayé, je comprends donc la réaction de certains d'entre vous, je ne vous demande pas de démenti ou autre, je voulais rétablir la vérité sur ce sujet.

Une polémique est en train de naitre ici à Lyon suite à ces articles véreux et franchement je ne trouve pas nécessaire de faire le jeux de ces médias qui sont alimentés par le service de communication de la Police judiciaire.....

Le but de cette opération était de faire un coup médiatique retentissant jusqu'aux oreilles du ministère de la justice, de la santé et bien sûr de l'opinion publique, mais en réalité en matière judiciaire il n'y a rien de substantiel pour eux.

 

Je vous remercie d'avoir bien voulu prendre le temps de lire ces quelques lignes.

 

  • Like 2
  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
-scrog-

Salut CW 

 

Lyon : la boutique de CBD cannabidiol cachait du vrai cannabis

 

Toujours pareil , malheureusement je crois bien qu'aujourd'hui le Journalisme n'existe plus ...

Toujours des titres accrocheur pour le bonheur des lecteurs pffff 

 

Il n'y avait  donc pas dans la boutique de cannabis récréatif "comme ils disent" .

Cela fait maintenant 5 années que je ne regards plus la télé , ni ne lis les journaux et mon esprit me remercie chaque jour :pro: 

Sur ce je te souhaite que cela s'arrange pour toi .

Amicalement un grower passionné 

 

-scrog-

Share this post


Link to post
Share on other sites
karmik

hey,

 

mwai article mensonger, je dirais plutot que le journaliste a un peu trop extrapolé. Mais le propriétaire leur a donné du grain a moudre aussi, mais ça ne justifie pas de lui cracher dessus.

 

je cite " je suis un homme engagé mais qui n'appartient à aucune corporation, parce que je n'ai jamais voulu suivre un courant de pensée déjà établit" mais par contre surfer sur la mode CBD = pognon là ya pas de soucis. Et de plus les FLEURS DE CBD sont aussi interdites que les autres.

 

Mais juste le gars a prit des risques inutiles, bon bah voila la justice te tombe dessus faut assumer.

 

Edit: l'article parle de stupéfiants et en plus de factures... donc si le cannabis cbd a été testé mais qu'il détient plus de 0.2% de THC il est direct classé en stupéfiant, donc le journaliste n'a pas tort d'appeler ça stupéfiant.

C'est juste une question de choix des termes.

 

++

 

Edited by karmik

Share this post


Link to post
Share on other sites