Cree CXB 3590 @1400mA VS Chilled Logic Puck V3 100W Dimmable


Recommended Posts

Bonjour, 

 

Pour les débutants comme moi, qui ont un budget "serré" pour commencer, mais qui, néanmoins, veulent du matos de "qualité" et qui vont investir dans leur premier spot, il n'est jamais facile de se représenter l'un par rapport à l'autre, avant de l'avoir entre les mains et de le voir fonctionner.

 

Voici donc 2  des spots LED, "à la mode" actuellement

 

- Le premier équipé d'une puce COB Cree CXB 3590 (3500K), d'un driver Mean Well @ 1400 mA (puissance 50W/conso réelle: 56W) et d'une lentille de 60°, le tout monté sur un dissipateur de 135 mm. Je l'ai choisi en 3500K, car je le voulais pour CRO et FLO. À 50W, pour le prix et la chaleur. Avec une lentille de 60°, pour concentrer sa puissance sur 1 seule plante, car je n'ai pas encore de tente, extracteur, FAC, ...

 

 cxb3590jpg.thumb.jpg.8a936279d3506109e7f8f863f7d748d7.jpg   

(source image : LedFury.be)

 

-  Le second est muni de la V3 du Puck de Chilled Logic (de 3000 à 5000K), constitués de LEDs Samsung Lm301B et de 4 LEDs 660 nm Deep Red Booster, d'un driver Mean Well HBG-100-48B (100W, B = dimmable), monté sur un dissipateur de 163 mm. Très honnêtement, je l'ai choisi, car je stressais de ne pas avoir assez de "puissance" pour la FLO avec le 50W dans mon environnement actuel (coin de la salle à manger, pas de parois réfléchissantes, une autoflo qui n'en finit pas de pousser... bref, un environnement hostile...?) et pour son spectre, car comme beaucoup de débutants je suis encore dans ma phase "Non, mais moi, je veux faire de la qualité. Pas de la quantité !" et que je crois que au plus on se rapprochera du spectre solaire, au meilleur elle sera.

 

chilled-spot-unique-100w-20000-lumens-3000-4000k.thumb.jpg.c3d043978f14c496a622e3107eec5c8e.jpg

(source image: LedFury.be)

 

Les 2 subviendront aux besoins en lumière d'1 plante, soit une surface de 40 cm X 40 cm.

 

Alors, pour mieux voir la différence entre celui à 50W et celui à 100W, alors que les mesures PPFD sont assez proches (les 2 mesurés à 40 cm de l'Apex, pour une surface de test de 60 cm X 60 cm/Source : LedFury.be),

 

TESTPPFD-CXB359050W.jpg.19ede4ec1de5454d922b02c9b39a2dad.jpg   1775053696_ChilledSpot.png.120744a2a07d9cacd0a416c7544fa835.png

 

voici quelques photos :

 

Pour mieux pouvoir comparer, il faut que ce soit comparable, dès lors, j'ai volontairement utilisé un Canon 7D, sur trépied, à une distance focale de 15 mm, au 1/60 s, à f/3.5, en ISO 200 et balance des blancs à 4700K pour toutes les photos (le cadrage foireux, la teinte orangeâtre, les sur- et sous-expositions sont prime). La pièce était dans l'obscurité totale, mis à part la lampe.

IMG_7451.thumb.jpg.cbeab0c74aa135418ea654645259cb2f.jpgPotiBox_Max.thumb.jpg.084a415fe6f300cb5ebf89265f5a7dd0.jpg

1. Cree CXB 3590 - 50W                                                                                                        2. Chilled 100W - Dimmer à 100%

1735030594_PotiBox_75.thumb.jpg.41d11f3ddd23d0fb3122e635fe72f301.jpg1043065286_PotiBox_50.thumb.jpg.3d5345433007deb0b8bcf290ea1b5077.jpg

3. Chilled 100W - Dimmer à 75%                                                                                          4. Chilled 100W - Dimmer à 50%

 

1273487630_PotiBox_25.thumb.jpg.c74721e5d536695cd9fb9e9353ffd930.jpgPotiBox_Min.thumb.jpg.d90952f0296dd5d6c74a0d9c48cb09ef.jpg

5. Chilled 100W - Dimmer à 25%                                                                                         6. Chilled 100W - Dimmer au minimum  

 

On peut constater la différence de luminosité entre les 2 premières photos, alors le les mesures PPFD sont assez similaires, mais également la différence d'encombrement des 2 lampes.

On distingue également bien l'effet de la lentille qui canalise le flot lumineux sur sur la première, et la diffusion plus large sur la seconde qui peut se montrer intéressantes si vous avez une tente de 60 X 60, surtout si elle est équipée de revêtements adaptés comme sur les HomeBOX, par exemple (mon prochain achat !).

D'autre part, il faut descendre la puissance d'au moins 50% du Chilled spot pour retrouver une luminosité +/- similaire, mais il n'y a pas que l'intensité lumineuse ou le PPFD, qui est le nombre de photons PAR incidents par seconde sur une surface donnée, à une distance donnée (PAR = modèle d'absorption de la lumière par la plante), ou la consommation. Il y a aussi, le spectre lumineux, qui dans ce cas semble largement avantager le Chilled spot.

Depuis plusieurs années maintenant, Chilled Logic expérimente différentes LEDs et combinaisons de LEDs à la recherche de la meilleure efficience, à une époque où tout le monde prétend faire du "Full Spectrum" (ce qui est rarement le cas), et même dans le cas d'un large spectre comme sur la puce Cree CXB 3590, il serait, semble-t-il, possible d'augmenter l'efficience par un ajout de "bleus" et de "rouges". Le tout, savamment dosé dans un subtil équilibre entre les différentes fréquences... C'est ce qui fait, pour moi, tout l'intérêt du Chilled Logic Puck V3.

 

En suivant ce lien, vous trouverez une petite vidéo en anglais) explicative sur l'intérêt de compléter le "spectre complet".

 

Nous avons également, la diffusion de chaleur. Je veux le moins de bruit possible, donc pas de ventilo. Les 2 spots gèrent ça très bien avec leur dissipateur respectif :

Dans une pièce à 21.2°C, légèrement ventilée, la T° à été relevée entre le dissipateur et le driver. Pour le Spot de 50W, la T° avoisinait les 36.6°C et pour le Chilled Spot à 100W, elle était de 40.2°C (38.9°C dimmé à 50%). Bon, ces mesures sont faites avec mon petit thermomètre de base avec sonde extérieure (sans calibration, mais qui fonctionne bien), elles sont donc à titre indicatif uniquement (comme tous le reste de ce post, d'ailleurs).

 

Bref, je n'ai nullement la prétention de dire que cette lampe-ci est meilleure qu'une autre. Juste le témoignage d'un novice qui, après quelques runs qui ont tiges, soufferts du froid, du manque de luminosité sous ces latitudes, s'est dit que pour de l'indoor, il fallait bien commencer quelque part, et que ce serait une lampe comme premier "gros" achat. Vos réactions, chers anciens, m'indiqueront mes erreurs, mes manquements et j'en tirerai les leçons pour progresser ("Mon contradicteur m'enrichit"). Les débutants qui se demandent quel spot acheter auront ceci et vos réactions pour faire au mieux leur choix.

 

Bonne journée @ tous...

Edited by Abelz
  • Like 3
  • Thanks 2
Link to post
Share on other sites

Bonjour Abelz,

 

Merci beaucoup pour ce test complet et instructif. Ledfury a déjà la côte ici et tu viens de me donner une grosse envie de me procurer le chilled 100w pour ma petite indoor en 60x60x160.

 

Good job ?

Link to post
Share on other sites

Re,

 

60x60 me semble bien jouable avec le Chilled, lorsque je le vois illuminer les côtés. Par contre, fait attention avec la hauteur minimale qu'il te faut garder pour ne pas sur exposer tes plantes... Je n'ose pas trop descendre en dessous de 33 cm pour la distance minimale Apex/Puck. 1.60 m - 33 cm = 1.27 m max pour ta plante ou dimmer pour diminuer la puissance.

 

Bonne soirée                      

Link to post
Share on other sites

bonjour !

 

voila une initiative intéressante, la sensibilité du capteur photo permet effectivement de visualisé la propagation du flux dans l'espace et de quel façon il ce pose sur la plante ... :supair:

(chose impossible a l’œil)

 

ce qui nous permet de constaté logiquement que a 50w (la seul comparaison qui a du sens entre les deux principes) la pénétration du cob focalisé est supérieur a celle du bord smd

 

sinon le but du jeu reste de posé le flux sur la plante et non sur le mylar ... (la réflexion des cotés consiste a récupérer une part de l'énergie perdu, le mieux est encore de ne pas en perdre ...);)

 

un bon grow a toi

 

@+

 

  • Like 1
Link to post
Share on other sites

Bonjour Heka,

 

Merci pour ton "éclairage" et tes remarques constructives...?

 

En effet, le COB focalisé, a puissance égale, a une meilleure pénétration, mais trop faible et tu as raison de me rappeler que le but est de garder le flux sur la plante. Mon aveuglement vient de mon obstination à vouloir que 1 plante =1 lampe, mais fixe. Ce qui a pour conséquence le manque de flux pour les feuilles les plus basses. Dans la nature, le soleil décrit un arc de cercle autour de la plante, ce qui l'éclaire sous différents angles, donc de façon plus homogène l'ensemble du feuillage. Dans les plus grandes exploitations, la multiplication des lampes autour de la plante lui assurent une pénétration du feuillage par différents côtés. L'idée serait de parvenir à cela avec une petite configuration: 1source lumineuse + réflexion par les côtés (avec un revêtement PAR+ comme sur les HomeBOX?), ou 1 source lumineuse mobile (qui tournerait sur un rail circulaire d'une trentaine de cm), ou 1 source principale fixe + sources secondaires (comme des strips +/- verticaux aux 4 coins de la tente (mais le positionement +/- vertical créera des problèmes de refroidissement).

Il y a, bien entendu, différentes technique de cultures, de palissages pour forcer le passage à la lumière, mais qui doivent être par moment une sérieuse source de stress pour la plante. Je m'imagine qu'au plus on se rapproche d'un biotope naturel "amélioré" de la plante, au meilleur en seront les fruits (mais peut-être est-ce  là encore un délire de débutant...?).

 

Merci encore et un excellent grow, à toi également.

 

À très bientôt

Link to post
Share on other sites

plop!

Citation

différentes technique de cultures, de palissages pour forcer le passage à la lumière

alors pas exactement, si en effet le palissage permet aux partis inférieure d’accéder plus facilement a la lumiere, il permet surtout a l'ensemble du végétale de se rapprocher de la source.

puisque tu évoque la lumière naturel, en dehors de la richesse de son spectre elle a d'autres qualités (très importantes) que nous ne savons pas non plus reproduire.

notamment la géométrie de propagation de son flux directe, ou nous somme dans un facteur d'échelle tel que l'on vas considérer l'ouverture de son flux égal a zero degré.

ce qui a pour conséquence que la densité du flux posé est la même de la sommité du végétale a son pied.

au quel vient s'ajouté un taux de lumière diffuse très important. bref, nous n'avons aucun moyen de rivalisé avec cette source de lumière ...

 

Citation

Je m'imagine qu'au plus on se rapproche d'un biotope naturel "amélioré" de la plante, au meilleur en seront les fruits

si il va de soit que plus la plante se développe d'une façon saine, plus elle a des chance de produire des fleurs de qualité ...

mais ne pas perdre de vus que l'objectif naturel de la plante n'est pas de produire de la fleur mais plus simplement de se reproduire.

dans notre grow nous somme dans une logique de "forçage" de la production de fleurs, et certains "stress" peuvent induire de la production de fleurs comme réponse du végétal par exemple ...

dans nos culture en in, l'environnement comme nos objectifs sont 100% artificiel quoi qu'il en soit ... ?

 

@+

 

 

 

  • Like 1
Link to post
Share on other sites

Bonjour Heka,

 

Merci pour ces rectifications... 

Je crois que je vais tout doucement arrêter de ,prétentieusement, prétendre révolutionner la culture de la weed (enfin, je veux dire des autoflo) pour, humblement, apprendre les règles de l'Art afin d'essayer d'être +/- opérationnel, lorsque j'aurai une tente (gros travail de lobbying auprès de Madame pour lui faire comprendre que "Mais non, ce n'est pas moche, cette tente dans le salon... Pourquoi ? Tu préfèrerais qu'elle soit dans notre chambre ou celle des enfants ?"...?).

 

@+

 

Edited by Abelz
  • Haha 3
Link to post
Share on other sites
  • 5 months later...

Bonjour les bops,

 

Tres intéressant comme comparatif, peut être un peu dommage de ne pas avoir mis le cxb a 50w et chilled a 50w cote a cote : j'ai du mal a bien voir (la vieillure surement).

 

J'aurais bien voulu voir la différence entre cxb 50w sans lentille et chilled 50w , autre info intéressante serait de connaitre la différence de température a la même puissance.

 

Par contre sur le graphe j'arrive pas a croire qu'il suffit de mettre une lentille 60° sur un cxb 3590 pour quasiment doubler son efficacité ?!?

 

Bon grow a tous !

 

Link to post
Share on other sites

bonsoir,

 

Citation

Par contre sur le graphe j'arrive pas a croire qu'il suffit de mettre une lentille 60° sur un cxb 3590 pour quasiment doubler son efficacité ?!?

en fait ça ne double pas l'efficacité du cxb, le rapport géométrique concentre simplement le flux, le gain de densité ce paye sur la diminution de la surface traité ...

 

a propos, si l'ami @Abelz passe par ici, nous faire un petit retour de ses expérimentations, ce serait cool ?

 

@+

Link to post
Share on other sites

Yop,

 

Il y a 11 heures, totoloope a dit:

Tres intéressant comme comparatif, peut être un peu dommage de ne pas avoir mis le cxb a 50w et chilled a 50w cote a cote : j'ai du mal a bien voir (la vieillure surement).

 

Tu peux mettre les photos côte à côte, cela te donne une idée "réelle" de la différence de luminosité, car je les ai faites en maintenant la même luminosité ambiante (noir total) et les mêmes paramètres pour l'appareil photo (position, ouverture, vitesse, sensibilité) afin de pouvoir comparer.

 

Il y a 11 heures, totoloope a dit:

J'aurais bien voulu voir la différence entre cxb 50w sans lentille et chilled 50w , autre info intéressante serait de connaitre la différence de température a la même puissance.

 

Le CXB3590 et le ChilLed n'ont pas la même puissance, mais tu devrais trouver le CXB3590 sans lentilles dans le premier post également(plus d'infos sur le TU de LEDFURY). Dans leur version "spot individuel", le Cree existe en 50 et 75W, alors que le ChilLed est à 98W.

Dès lors, pas possible de comparer la T° à même puissance, sauf en dimmant le ChilLed à 50% (+/-49W), comme indiqué dans mon premier post, on 36.6 °C pour le CXB3590 et 38.9°C pour le ChilLed, dans une pièce à 21°C.

 

 

 

Il y a 10 heures, Heka a dit:

a propos, si l'ami @Abelz passe par ici, nous faire un petit retour de ses expérimentations, ce serait cool ?

 

Arrgh... Ce serait avec plaisir, @Heka... Mais comme tous jeune Padawan, j'étudie et j'essaye de comprendre "La Force" qui fait s'épanouir nos plantes, donc de maîtriser aussi bien la lumière, que le substrat (organique) et ce p*tain de climat qui fait du yoyo...

 

Pour la lumière, ton domaine de prédilection, j'en suis à me dire qu'il y a une lampe ou type d'éclairage pour chaque situation. Je crois que l'on doit pouvoir agir; avec la/les lumière(s), sur nos plantes comme avec des phytohormones. J'investique plutôt sur l'influence des différentes couleurs du spectre sur les plantes, alors que mes constatations actuelles, comme d'autres ici, tendent à montrer qu'on obtient plus de réactions de nos plantes en modifiant la puissance/la distance, qu'en modifiant la T° des couleurs (5000°K, 3500°K, 3000°K). Peut-être sommes-nous trop bourrins, dans nos réglages, à focaliser sur "le bon développement" (visible) des plantes...

Mais il faudrait beaucoup plus de place et de moyens, pour mettre plusieurs setups identiques côte à côte pour vraiment pouvoir comparer...et encore.. comment expliqué que dans une même tente, dans des conditions de vie et d'alimentation similaire, plusieurs semis d'une même variété se comportent de façon tellement différentes.

D'autre part, les différentes techniques d culture indoor ont été créée/adaptée pour les lampes HPS/CFL et autres... Les LEDs permettent de se rapprocher bcp plus, grâce au faible dégagement de chaleur. Elle bénéficie d'une "miniaturisation" qui permettraient de faire preuve de créativité pour imaginer de nouvelles techniques... mais je n'en suis pas là. Il me faut d'abord maîtriser les techniques "classiques"...?

 

Comme j'ai besoin de savoir quantifier un peu mon flux lumineux et m'assurer d'une répartion optimale de la lumière dans ma box, on devrait me préter un Apogee MQ-500. Je ne manquerai pas à poster mes résultats sur le forum.

 

++

 

Edited by Abelz
  • Like 2
Link to post
Share on other sites

bonjour!

 

Citation

j'en suis à me dire qu'il y a une lampe ou type d'éclairage pour chaque situation.

oui en gros c'est ça ... appliqué de la lumière, c'est mettre en œuvre un rapport géométrique dans l'espace (le flux se diffuse selon ce rapport), il convient donc d'adapté la géométrie de l'éclairage a la situation ...

Citation

J'investique plutôt sur l'influence des différentes couleurs du spectre sur les plantes, alors que mes constatations actuelles, comme d'autres ici, tendent à montrer qu'on obtient plus de réactions de nos plantes en modifiant la puissance/la distance, qu'en modifiant la T° des couleurs (5000°K, 3500°K, 3000°K).

oui c'est logique puisque que c'est la première des choses a notre porté (l’influence de la géométrie ...) quelque soit le contenue de ton spectre, il convient de le posé sur les plantes ...

la façon dont tu arrive a faire profité le plante du flux que tu produit demeure le premier facteur déterminant ...

 

Citation

et encore.. comment expliqué que dans une même tente, dans des conditions de vie et d'alimentation similaire, plusieurs semis d'une même variété se comportent de façon tellement différentes.

ben la c'est la génétique, on est dans le vivant ... ton frère qui a pourtant le même bagage génétique que toi, n'a pour autant pas nécessairement la même physionomie que toi ni le même caractère. les plantes c'est pareille ... les expérimentations faut les faire avec des clones .

 

pour de ce qui est du contenue spectral, c'est un vaste sujet, subtile et complexe, dont la science est très loin d'avoir fait le tour ...

d'autant que j'entrevois clairement les limites de la technologie a répondre efficacement sur cette aspect des choses ...

pour ma part je reste perplexe est dubitatif autour de ces questions, n'ayant ce jour toujours pas réussi a obtenir des réponses clair et satisfaisante, ni aperçue de résultats réellement probants pour ma part ...

 

@+

 

  • Like 1
Link to post
Share on other sites

Salut,

 

Effectivement l'étude semble bien faite et sur un échantillonnage représentatif : merci pour le lien

Ce qui me chagrine dans toutes ces études est le fait que pas mal d'autres paramètres que l'éclairage rentrent en ligne de compte.

Il est avéré que l'on peut "gaver" nos plantes de lumière si tout le reste suit : nourriture, Co2, Oxygène, température, évacuation de la "transpiration" etc

Cela commence à faire un bon paquet de combinaisons à tester et analyser d'un point de vue statistique.

 

Si à cela tu ajoutes les propriétés du matériau utilisé pour les lentilles focales, on se retrouve face à une autre équation car je n'ai trouvé aucune matière, financièrement accessible, ne filtrant pas une partie du spectre produit par l'éclairage.

 

Comme l'écrit @Heka, l'analyse ou bien la comparaison ne peut que difficilement se faire sans avoir une base relativement identique : clones

 

Je peux comprendre cette soif de connaissance et de recherche de l'absolu mais j'aime bien aussi parler à mes plantes ou leur passer de la musique ...

Je peux difficilement en mesurer le "bénéfice"  mais cela m'amuse ?.

 

Le résultat de ce genre d'études sera certainement bénéfique à nos descendants dans quelques siècles.

 

Ce n'est pas une critique, loin de là, mais en attendant je cultive sur la base de vos connaissances combinées avec les miennes et le résultat me convient très bien.

 

@+

 

 

Edited by LittleBigMan
  • Like 2
Link to post
Share on other sites

plop!

 

Citation

Si à cela tu ajoutes les propriétés du matériau utilisé pour les lentilles focales, on se retrouve face à une autre équation car je n'ai trouvé aucune matière, financièrement accessible, ne filtrant pas une partie du spectre produit par l'éclairage.

ben ce phénomène est inhérent a la géométrie optique, les différente longueurs d'ondes chromatique n'ont pas tout a fait les mêmes coefficients de "réfraction/diffraction". (ça va au delà de la "translucidité" des matériaux)

par conséquent une focalisation peu altérer l’équilibre spectral du flux , d'une façon qui peut être localement très marqué avec les réflecteurs notamment.

les concepteurs de lentilles/réflecteurs bosse a limité au mieux l'impacte de ces phénomènes naturel ...

 

@+

 

 

Edited by Heka
  • Like 1
Link to post
Share on other sites

Re,

 

Oui je pensais plus au UV et IR des LED et pour lesquels je n'ai pas trouvé de matériau accessible pour simplement protéger mes QB.

J'ai bien trouvé de l'acrylique dans des prix abordables mais je cherche encore autre chose qui les laisserait passer sans même parler de lentille pour modeler le faisceau.

 

@+

 

Edited by LittleBigMan
Link to post
Share on other sites
  • 1 year later...

Hello, j'ai 4 chilledpuck, je suis à peu prêt à 1m00 actuellement pour des graines qui viennent de germer, mais par la suite je peux baisser ?

 

Peace

Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, LittleBigMan a dit:

Salut @Blizzer,

 

Les puck sont alimentés à pleine puissance ? Quelle est cette puissance ?

Sans cela, il est compliqué de te répondre.

 

@+

 

Salut, oui, j'ai mis a fond et c'est le panneau de 4x280 chilledpuck de Ledfury peace

 

 

Link to post
Share on other sites