Sign in to follow this  
terrassman

Hérédité différenciée mâle/femelle ?

Recommended Posts

terrassman

Salut les crossers !
Une petite question pour laquelle je n'arrive pas à trouver de réponse. J'ai lu un jour qu'en cas d'hybridation de deux variétés, les F1 mâles tiendraient plus du père, et celles femelles de la mère, et je n'ai plus jamais relu cette info, donc je ne sais ce qu'elle vaut. Quelqu'un saurait ?

En pratique voilà mon problème : un ami a une variet qu'il a créée il y a plus de dix ans, en recroisant chaque année les descendants (un peu à l'arrache, sans trop chercher à sélectionner selon des critères). Ca a donné une très belle variet originale et stable. Mais auj, il n'a plus que deux graines germées de cette variet', elles n'ont pas encore donné leur sexe. Si c'est un mâle et une femelle, pas de pb il pourra faire perdurer la variet en les crossant. Mais si ça donne deux mâles ou deux femelles c'est baisé (sauf à faire des graines féminisées mais bon il sait pas faire).

Or il a par ailleurs des graines issues d'un croisement d'un mâle cette cette variet (on va l'appeler X) avec une autre beuh. Et d'autres graines issues d'un croisement d'une femelle X avec un mâle d'une autre variété. Imaginons que les deux graines germées de cette variété X sont mâles : pour faire perdurer la variet, vaut-il mieux la reproduire avec des filles du cross femelle X croisée avec un autre mâle, qu'avec des filles du cross mâle X croisé avec une autre femelle, ou c'est équivalent ? Je ne sais pas si je suis très clair. Parce que si les FI femelles tiennent plus de la mère, alors il vaut mieux le premier cas, mais si cette "règle" est bidon, alors les deux sont équivalents je suppose ?.

D'avance merci. 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
FranckyVincent

Salut,

 

Si les caractères étaient transmis unilatéralement en fonction du sexe, la sélection sera bien facile!

Si tu es obligé de faire la reproduction par croisement avec une plante d'une autre variété, la seule manière de revenir au plus près de la variété originelle est par rétro-croisement. Pour cela il faut que tu conserves en pied mère ta plante issue de tes 2 graines restantes, et tu l'utilises comme parent de chaque nouvelle génération.

 

++

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
terrassman

Ok merci.
Oui rétrocroisement c'est ce que je pensais aussi. Mais donc peu importe que mon ami croise l'originale (donc les deux graines X) avec une plante issue d'un cross fait à parti de femelle X ou de mâle X, c'est équivalent ? 
++

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
FranckyVincent

Re,

 

Impossible de connaître les dominances à l'avance entre ta variété et celle que tu vas utiliser en complément, et encore moins celles liées au sexe si tant est qu'il y en est.

 

++

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
beuh-chat

Chalut

 

J'ai jamais lu ou entendu ça .... 

Mes connaissances sur la division cellulaire pour les gamètes remontes a loin ... mais je crois à la 1er séparation des couples de chromosome fait qu' aléatoirement les chromosomes se répartissent  (jveux dire c'est pas les chromosome à maman a droite et ceux a papa a gauche) .... 

Du coup a part les allele porté par les Chromosome sexuel rien ne prédispose a ce que la fille ressemble a maman et le fils a papa.

après je raconte peu être n imp. Il faudrait des gars mieux caler en génétique que moi.

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Sign in to follow this