Sign in to follow this  
Yotna2

Thaïlande : les hôpitaux pourront désormais produire des médicaments traditionnels à base de cannabis

Recommended Posts

Yotna2
Citation

 

Hôpitaux thaïlandais et cannabis

 

Les hôpitaux provinciaux thaïlandais pourront désormais concocter des médicaments traditionnels utilisant du cannabis suivant une déclaration du Département de médecine traditionnelle et alternative thaïlandaise.

 

Le département a autorisé les hôpitaux, anciennement connus sous le nom de cliniques suk sala, à produire des médicaments traditionnels à partir de 16 recettes autorisées qui incluent le cannabis comme ingrédient de base, a déclaré Marut Jirasetthasiri, directeur général du département. Les hôpitaux devront disposer d’un expert en médecine traditionnelle thaïlandaise pour préparer leurs médicaments.

 

Le Dr Marut a déclaré que les hôpitaux seraient libres de produire des médicaments qui, selon eux, peuvent fournir des effets efficaces pour certaines maladies courantes dans les localités.

La Thaïlande a légalisé le cannabis médical en 2018. Depuis, 291 unités ont été installées dans des points médicaux gérés par l’État dans tout le pays pour distribuer des médicaments à base de cannabis et plus de 60 000 cycles de traitement ont été fournis aux patients cette année. Le Dr Marut a déclaré que la demande de médicaments à base de cannabis continuait d’augmenter, ce qui a incité le département à autoriser 152 hôpitaux à augmenter leurs approvisionnement en cannabis pour fournir 15000 patients supplémentaires. Quatre hôpitaux pilotes, Khlong Muang à Nakhon Ratchasima, Chiang Pin à Udon Thani, Ban Nayor Nua à Sakon Nakhon et Ban Na Pakor à Phatthalung, cultivent eux-mêmes leur cannabis.

 

Le ministère de la Santé publique cultive également du cannabis dans des environnements étroitement contrôlés à Lampang, Mae Hong Son, Pathum Thani, Sakon Nakhon et Nakhon Ratchasima.

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Sign in to follow this